Accueil Chronique de concert Rage against the machine
Vendredi 13 décembre 2019 : 10472 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Rage against the machine

Montpellier 11 fev 2000

Critique écrite le par

Géant, énorme, terrible bref le concert de cette nouvelle année 2000.
Une ambiance extraordinaire dans un Zénith plein à craquer, des morceaux tous plus bien les uns que les autres avec un sommet pour Know your ennemy!
Du son, des riffs géniaux et un Tom en grande forme bref le concert qu'il ne fallait pas rater!
Le son de la basse était à tomber en clair ou en saturé, des gris-gris à la gratte hors du commun, un voix unique pour Zac et un batteur du feu de Dieu, un concert mythique quoi!

 Critique écrite le 18 février 2000 par Cassous


Rage Against The Machine : les dernières chroniques concerts

Rage Against The Machine (Festival Rock en Seine 2008) en concert

Rage Against The Machine (Festival Rock en Seine 2008) par lol
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 20/08/2008
Rage Against The Machine à Paris en 2008... C'est l'occasion de revoir sur scène l'un des cinq groupes les plus marquants des années 90. Pionnier et tête de proue de la scène... La suite

Rage Against The Machine par MIMI78
Paris Bercy, le 04/06/2008
une soirée inoubliable ! on les attendait depuis 10 ans eh ben ils nous en ont donné pour notre argent ! je n'avais jamais vu bercy dans un tel état et dieu c'est que j'en fait des concert... mieux que linkin park qui avait été génialissime pour RATM JAMAIS VU AUTANT DE GENS QUI VOULAIENT DESCENDRE DANS LA FOSSE ! mini émeute ! le jour où ils... La suite

Rage Against The Machine + Asian Dub Foundation par Wang
Monptellier Zenith, le 11/02/2000
1 er partie : Asian Dub Foundation : techno intelligente et recherche ( avec guitare et basse) pour 3/4 d heure d un set explosif ou la foule a repondue extraordinairement bien, bref du pogo dans tout les senspuis vint LE morceau de la soirée, les Rage !!!le set fut helas tres court (1h15 rappel compris) preuve qu on nous prent vraiment pour des... La suite