Accueil Chronique de concert Red Cabbage
Lundi 20 janvier 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Red Cabbage

Red Cabbage en concert

O'pub Saint Hilaire de Riez 6 Avril 2019

Critique écrite le par

Ce soir, je profite que les Red Cabbage jouent à Saint Hilaire pour enfin découvrir ce nouveau pub, à deux pas de la maison.



En effet, c'est dans la zone des Gatineaux, à la périphérie de Saint Hilaire de Riez que le O'Pub s'est installé.
Cette zone en pleine expansion accueille déjà le Gueuleton les midis et vendredis soir, et récemment l'Escape game offrant des alternatives pour sortir et manger pour les hilarois, sans sortir de la commune.

La salle de spectacle y verra le jour à côté de la piscine.
Et c'est un pub typiquement irlandais qui s'y est installé. Mettant le paquet sur la déco intérieure, dans la pure tradition des pub.



Un grand comptoir central met l'accent sur la convivialité, et tout autour, des tables en bois sont là pour boire un verre et manger un petit morceau, avec couverts et serviettes à disposition.

Un large choix de bières, de whisky et rhums sont à la carte.
Pour la thématique, c'est sport et concert.



Et ce soir les Red Cabbage nous proposent une ambiance très country avec compos et reprises variées et improbables à leur sauce rustique (Highway to Hell, Baby one more time, Kilie Minogue, B.O de O'Brother...).



Les Choux rouges nous font atterrir dans un saloon en pleine Vendée, et leur blues fait l'effet de la moiteur du bayou de Louisiane : ça donne chaud et soif !



Le trio est composé d'un contrebassiste, un guitariste / banjo, et d'un guitariste chanteur.
Une formation épurée qui laisse place à des versions très aérées, où les cordes nous livrent des envolées qui donnent de l'air, comme des pales de ventilateur dans la salle.



Le chanteur à un timbre de voix chaud et enveloppant, à la fois virile et langoureux. Les mêmes nuances qu'Elvis, et sans accent. Chapeau au chanteur !



Le banjo et la guitare couchée mettent une touche dansante qui feront bouger autour du comptoir !
Des petits solos bien amenés, et un contrebassiste discret dans sa pénombre mais bien présent pour rythmer tout ça.



2 sets au programme pour ce soir, ponctués d'une petite pause afin que les musiciens puissent aussi profiter des boissons proposées par le O'pub.

Un groupe attachant qui échange naturellement avec le public. Particulièrement adapté à cette formule bar, à la fois ambiance et où l'on peut aussi profiter attentivement à une table, ou accoudé au comptoir.



Petite touche particulièrement irlandaise, le Garden, pour la pause clope, et pour le footeux qui souhaitent suivre le match du moment.



Et oui, le O'pub tente de faire plaisir à ses hôtes, d'ailleurs dès l'arrivée, où l'on est placé où on le souhaite.



Je ne doute pas que les locaux y trouveront un cadre familial pour s'y retrouver, et que les autre bars Live sympathiques comme le Rochebonne, le Cocoon seront complémentaires.