Accueil Chronique de concert Refused + The Bots + Sna Fu
Samedi 22 février 2020 : 10768 concerts, 25928 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Refused + The Bots + Sna Fu

Refused + The Bots + Sna Fu en concert

Bataclan, Paris 9 octobre 2012

Critique écrite le par




Un évènement de taille avait lieu au Bataclan en ce début de semaine pluvieux : la venue du mythique groupe de hardcore suédois Refused. Après une quinzaine d'années de silence, la reformation du groupe n'était pas vraiment prévisible, surtout lorsque l'on repense à cette longue lettre que le chanteur Dennis Lyxzen adressait à l'époque à ses fans, insistant bien sûr le fait que les membres du groupe ne joueraient plus jamais ensemble. Les Suédois ont pourtant eux aussi cédé à l'appât du gain (une bonne tournée de festivals en commençant par le non moins connu Coachella, ce qu'ils n'ont certainement pas dû faire gratuitement), plutôt amusant quand on pense aux idéaux que le groupe anticapitaliste défendait à l'époque. Mais ne gâchons pas notre joie d'assister à un tel retour, et passons sur ces petits détails. Refused a atteint depuis sa séparation en 1998 après la sortie du fabuleux "The Shape Of Punk To Come" un statut de groupe culte dans la scène hardcore, il était donc normal qu'ils en fassent profiter ses plus jeunes (mais aussi anciens) fans.





Après les deux premières parties dispensables qui ont ouvert pour le quintet (Sna Fu, une pale copie de Refused et The Bots, jeune duo rock ‘n' roll blues n'ayant absolument rien à faire là), le groupe débarque sur scène, peu avant 2 1heures. Le concert affiche complet ce soir et lorsque le set commence on comprend tout de suite l'effet d'une fosse de Bataclan blindée et remonté comme jamais.
La quasi totalité du dernier album des Scandinaves sera joué ce soir, à commencer par le morceau "The Shape Of Punk To Come". Premier constat, les Suédois ont bien préparé leur retour avec ce set hyper millimétré qui est très proche de la perfection, tant au niveau du son que de la prestance scénique. Le batteur et membre fondateur David Sandström tape fort et jamais à coté tandis que Magnus Höggren, bassiste, assure également parfaitement son rôle et complète une section rythmique du feu de dieu. Les deux guitaristes Jon Brännström et Kristofer Steen, occupant chacun un côté de la scène, encadrent le tout de leurs riffs incisifs.

D'excellents musiciens donc, mais plutôt statiques, ce qui n'est pas du tout un problème lorsque l'on a Dennis Lyxzen pour frontman dans son groupe. Le leader occupera brillamment la scène du Bataclan de la première à la dernière minute. Une prestation hors norme nourrie pas des sauts de droite à gauche, perché sur les retours empilés ou portés par la fosse. En nage dès le premier morceau, le chanteur/crieur apparaît ce soir comme un mélange de Bruce Lee, d'Iggy Pop et de Justin Timberlake (pardon). La quarantaine à peine entamée, le Suédois est en très grande forme ce soir, ses cris étant plus perçants que jamais mais toujours particulièrement justes.

Les quatre premières chansons s'enchaînent avant que Dennis ne s'adresse pour la première fois à la salle. Le chanteur ne parle jamais trop, et reste toujours intéressant, même lorsqu'il envoie gentiment chier un membre de la fosse qui lui demande de la fermer et de jouer. "Rather Be Dead" commence et l'euphorie reprend dans la salle, le public scande les chœurs pendant que Dennis hurle "Rather be dead, than alive by your opression, rather be dead, than alive by your design". Jouissif ! Les chansons du set passent à une vitesse folle et déjà la fin du concert approche, d'autres morceaux de "Songs to Fans" sont interprétés, comme "Coup d'Etat" ou "Hook, Line & Sinker". "Refused Are Fuckin' Dead" fait bien entendu partie du set et fait son petit effet, Dennis remercie une fois de plus le public français et constate que l'attention autour du groupe n'a jamais été aussi grande (l'excellent documentaire qui leur était consacré quelques années plus tôt nous le confirme également).



Vient ensuite LE morceau que tout le monde attend, hymne de toute une génération punk : "New Noise", où comment rendre fou une salle de concert toute entière. Lyxzen assure désormais toutes les parties chant du morceau et s'en sort une fois de plus avec les honneurs (ça devient presque agaçant), il finit allongé au milieu de la scène, lessivé. Il ne se relèvera que pendant l'intro de l'indispensable et brillant "Tannhäuser / Derivè" qui clôturera ce concert d'anthologie. Vous l'aurez compris, Dennis et sa bande ont une fois de plus écrasé toute concurrence et prouvé, à ceux qui en doutaient, que la réputation de son groupe est amplement méritée ! Ce soir à Paris, le temps d'un concert, Refused Were Fuckin' Alive !

"Stay Curious. Stay Wild. Stay Hungry"





Photos : Emmanuel Wino, retrouvez toutes ses photos ici

> Réponse le 12 octobre 2012, par Philippe

Après une déjà énormissime performance aux Eurocks l'été dernier (avec de la boue en plus !) : confirmation s'il en était besoin que Refused are not fuckind dead anymore... Les jeunes formations punk-rock peuvent commencer à trembler s'il leur prend l'envie de refaire un album... on peut presque l'espérer au vu de cette reformation franchement triomphale !  Réagir

> Réponse le 12 octobre 2012, par Fantômas

[Paris Bataclan - 9 octobre 2012] The Bots: excellent groupe (batteur de 15 ans et guitariste chanteur de 18 ans!) mais qui joue dans un autre registre: Blues-Punk-electro-metal! Certains pensent qu'ils n'avaient pas leur place ici (mon pote annonce "Je suis venu écouter du Hardcore merde!"), à mes yeux, ils ont beaucoup de point en commun avec les maîtres (si, si) du Hardcore: REFUSED. En tout cas, ce sont d'excellents musiciens, à suivre donc! Passons au plat de résistance. Le rideau tombe... une basse techno percute les tympans ( mon pote panique "C'est de l'electro Refused?!"), les hurlements grondent comme le tonnerre... Mon pote n'a pas le temps de finir sa question qu'il est embarqué dans une danse nommé "Pogo". Comme tout le monde le dit: c'était parfait. Certains se plaignent du prix, j'ai donné plus pour des...  La suite | Réagir

> Réponse le 05 décembre 2012, par yogui

Jolie critique Steph, et comme toi, je dis que Sna Fu n'avait rien de transcendant, et The Bots, c'est une imposture à mon sens. Je n'ai pas du tout apprécié ce coté minimaliste, ou l'on se demandait si la balance était terminée ou s'ils venaient de faire leur set. Mais Refused, bon sang, Refused !!!!!! ta chronique m'a redonné la chair de poule, mais pas mon téléphone perdu en sautant sur l'intro ;)  Réagir


Refused : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes de Belfort 2012, 2/2 : The Brian Jonestown Massacre, Refused, Alabama Shakes, Lana del Rey, Poliça,  Jack White, Miles Kane en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2012, 2/2 : The Brian Jonestown Massacre, Refused, Alabama Shakes, Lana del Rey, Poliça, Jack White, Miles Kane par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 01/07/2012
Le samedi, c'est par ici ! Retour sur le site du Malsaucy, détrempé après une nuit et une matinée très, très pluvieuse. Si on ne dort plus très souvent sous tente en festival... La suite

Refused + Beirut + Mudhoney + Purity Ring + Reignwolf + Unicornibot (Festival Primavera Sound 2012) en concert

Refused + Beirut + Mudhoney + Purity Ring + Reignwolf + Unicornibot (Festival Primavera Sound 2012) par monsieur
Barcelone, le 31/05/2012
Les Espagnols n'ont jamais su se coiffer ni s'habiller mais une chose est sûre, ils savent faire des programmations de festivals. Un des premiers et des plus illustres de... La suite

The Bots : les dernières chroniques concerts

The Black Keys, Noel Gallagher, Eagles Of Death Metal, Toy, Mark Lanegan, Deus, Bass Drum Of Death, Ume, Of Monsters And Men, The Bots, Maximo Park, Granville (Festival Rock en Seine 2012) en concert

The Black Keys, Noel Gallagher, Eagles Of Death Metal, Toy, Mark Lanegan, Deus, Bass Drum Of Death, Ume, Of Monsters And Men, The Bots, Maximo Park, Granville (Festival Rock en Seine 2012) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 25/08/2012
Grâce à un enchainement ininterrompu de concerts tous plus classieux et enthousiasmants les uns que les autres, la journée du Samedi 25 août 2012 est appelée à rentrer dans... La suite

Bataclan, Paris : les dernières chroniques concerts

Gossip en concert

Gossip par Samuel C
Salle Pleyel / Bataclan - Paris, le 09/07/2019
"Music for men" figure parmi les disques les plus réussis de la première décennie de ce siècle. 10 ans après sa publication, Gossip a décidé de le célébrer d'abord à Pleyel lundi 8... La suite

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth en concert

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth par Pierre Andrieu
Bataclan, Paris, le 09/06/2018
Magistral concert de Courtney Barnett au Bataclan de Paris le samedi 9 juin ! Auteure de l'assez inépuisable album "Tell Me How You Really Feel", l'ultra douée Australienne a fait... La suite

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan en concert

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan par Lebonair
Le Bataclan - Paris, le 14/06/2018
Parmi nos chouchous à Concertandco depuis quelques années, on retrouve naturellement le jeune Californien Ty Segall. Le chanteur, guitariste, batteur, multi-instrumentiste ultra... La suite

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club en concert

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club par Lebonair
Le Bataclan - Paris , le 01/03/2018
Dans le cadre de leur tournée européenne, les ovnis australiens de King Gizzard & The Lizard Wizard passent en France pour quelques dates et notamment à Paris au Bataclan, qui... La suite