Accueil Chronique de concert Reliques + Catalogue + Keith Richards Overdose (Festival Phocea Rocks)
Mardi 18 juin 2019 : 9632 concerts, 25522 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

Chronique de Concert

Reliques + Catalogue + Keith Richards Overdose (Festival Phocea Rocks)

Reliques + Catalogue + Keith Richards Overdose (Festival Phocea Rocks) en concert

Le Poste à Galène, Marseille 11 juin 2015

Critique écrite le par

Phocea Rocks by Pirlouiiiit 11062015

Parfois il faut savoir s'affirmer pour ce que l'on est, surtout quand on commence à frôler dangereusement la quarantaine. Des gens qui lisent parfois mes chroniques (merci !) doivent sûrement croire que je suis un control freak, un mec qui veut raconter le plus exactement possible ce qu'il a vu et entendu à chaque concert. C'est légitime : il m'est arrivé un jour de poster environ trois écrans complets sur 7 minutes des Suppositorz... Je poste aussi régulièrement des chroniques de 140 lignes pour raconter des festivals, à l'heure où l'on perd l'attention de la plupart des gens au bout de 140 ... signes. Donc, on me prend peut-être pour un bosseur. Par erreur : dans la vie, je suis un branleur. Et ce soir j'ai décidé, enfin, de le prouver au monde.

Phocea Rocks by Pirlouiiiit 11062015

Arrivé les mains dans les poches (eh, oh, relax, je reviens de vacances et avec, s'il vous plait, une heure de décalage horaire - totalement jetlagué donc !), j'ai rien foutu à l'organisation ni au déroulé de ce concert de Phocéa Rocks, groupuscule dont je suis pourtant censé être un membre actif. Pas même tenir la caisse, la seule responsabilité que je sois capable d'assumer à mi-temps dans un concert de rock. Ai-je chroniqué l'album de Catalogue depuis 6 mois que l'autre Philippe a vraiment autre chose à foutre ? non. Ai-je écouté ne serait-ce qu'une chanson de Reliques pour savoir de qui il retourne ? Pas davantage. Ai-je révisé l'album fracassant de Keith Richards Overdose, mis un lien ici pour vous aider à en retrouver la magnifique chronique publiée sur ce site il y a environ 2 ans, ou été fouiner sur le web à la recherche des nouvelles chansons qu'ils enregistrent en ce moment ? Mais puisque je vous le dis, que je suis un branleur !

Reliques by Pirlouiiiit 11062015

Pas même apporté un papier et un stylo pour noter quelques trucs intéressants comme le faisait notre maître à tous, Lester Bangs. Pas même un psychotrope d'absorbé pour essayer d'approcher la hauteur d'un orteil de Hunter S. Thompson, mon Prophète à moi. D'ailleurs j'ai négocié directement avec l'autre Philippe qu'il chronique les deux premiers groupes et moi, uniquement le dernier. Du grand art de fainéantise. Ca m'évite donc d'avoir à dire que Reliques est un trio qui joue des morceaux parfois super prenants et parfois pas autant. Mais qu'ils ont un brin de folie et se mettent parfois à ricaner étrangement en se regardant en coin. Qu'ils font un peu peur mais plutôt façon Dexter : trop polis pour être honnêtes. Ce sont sans doute des psychopathes cachés derrière des rockeurs intellos. Au final je crois que j'ai beaucoup aimé leur concert, mais j'avais prévenu que j'en parlerais pas.

Catalogue by Pirlouiiiit 11062015

Catalogue ? Si j'étais sérieux, je pourrais disséquer à nouveau leur possepunque nerveux, racé, bien torché, la hargne de la chanteuse, une attitude super classe des autres. Lacher quelques noms de groupes auxquels ils me font penser au risque de déclencher l'une des deux réactions inévitables : ricanements et haine tenace, si selon le groupe on tape à côté, melon attrapé et attitude méprisante définitive si jamais on les compare à plus légendaire que raisonnable. Je pourrais au moins relire la set-list, poser leur vinyle sur la platine (comme je le fais régulièrement) et reconstituer ce concert où je commençais déjà à être un peu bourré. Mais en fait, la chose qui m'a le plus fasciné de tout le show, pour tout vous dire, ce sont les escarpins de la chanteuse. Attention, rien de sexuel, c'est du pur fétichisme. Tout comme l'étoile rouge systématiquement fixée dans ses cheveux et la sangle en forme d'éclair de sa guitare. Au bout d'un moment, tout a disparu sur scène à part ces trois items qui m'ont totalement fasciné. C'est là que j'ai perdu le fil et décidé raisonnablement de ne pas mettre non plus une ligne sur ce trio dans ma chronique.

Keith Richards Overdose by Pirlouiiiit 11062015

Reste alors un problème de taille : je vais bien devoir écrire quelque chose sur le dernier groupe du jour, les Keith Richards Overdose. Le premier problème que ça pose est que deux d'entre eux me font la bise et les deux autres me serrent la louche (dont un seulement parce qu'il est parisien et/ou parce que je pique). Allez être impartial après ça. Le deuxième problème avec eux, c'est pas tant que je les ai vu 72 fois et chroniqués à peu près autant (et à chaque fois pour en dire du bien, en plus), c'est qu'ils jouent toujours en dernier ! Le dernier problème, lié au précédent, est que la bière belge altère quelque peu mes facultés au bout d'un moment et d'une quantité variables, et particulièrement mon sens critique. Autant j'arrivais à les trouver bordéliques ou vraiment trop bourrins certains soirs à l'Enthröpy ou à la Machine (qui ne servent pas des vraies bières costaudes), autant ici les frigos du Poste sont si tentants et chargés que je finis invariablement par devenir copain avec la barmaid, à force de me voir revenir toute la soirée. Et donc, par claudiquer sur le dance floor, comme dirait l'autre.

Keith Richards Overdose by Pirlouiiiit 11062015

Peut-être devrais-je, comme certains amateurs de ce genre de musique, pratiquer des substances non buvables et qui, au contraire, sont censées les renforcer, les facultés. Rester fumer furieusement à l'étage et n'apparaître que trois minutes en bas, histoire de fixer une seule image, mais ultra-précise. Mais comme j'ai rien fait de tout ça, j'ai tout vu au travers d'un brouillard houblonné et ça m'a paru comme à chaque fois génial, ce rock'n'roll basique mais joué ultra-précis et avec tous les potentiomètres au rouge, juste un peu en deça de la limite de la douleur. Plus de Hippy Shake, dommage, ça aurait été un bel hommage à Macca qui est venu jouer au Vélodrome il y a peu ! Par contre, ils avaient de super nouvelles chansons, ça je l'ai bien entendu. Et puis ils sont toujours aussi beaux et sexy quand ils jouent, surtout les slows - et je le dis avec toute la force d'une hétérosexualité globalement sereine et en tout cas jamais prise en défaut à ce jour.

Keith Richards Overdose by Pirlouiiiit 11062015

Finalement tout ça c'est plus fort que moi... Dès que des gens sur une scène (de deux mètres carrés ou d'un hectare) jouent très fort et très bien avec au moins une guitare qui vous charcle la trompe d'Eustache et/ou une batterie vous qui décolle la plèvre et/ou une voix qui vous pressure l'hypophyse et/ou une basse qui vous ventile le plexus solaire, ça me rend toute chose quand je suis saoûl. C'est bien pour ça que je ne rate jamais un concert de Phocea Rocks, une bande de midinettes mâles et femelles qui comme moi, mouillent leur pantalon à chaque fois qu'on leur ressert les trois bon vieux accords du rock. Mais moi en plus de ça je souffre d'incontinence et, alors que je suis un feignant dans la vie, je suis en plus obligé de commettre une chronique de trois pieds de long. J'ai encore fait plus de cinquante lignes, et sûrement pour beaucoup moins de lecteurs.

Phocea Rocks by Pirlouiiiit 11062015

Et encore j'ai pas parlé de l'affiche mystique, punk et pingouine du concert, ce qui m'aurait permis de belles digressions sur Bubba Ho-Tep, un chef d'oeuvre méconnu, sur Bruce Campbell et sa ressemblance avec le King, plus généralement sur les momies, Evil Dead voire Zombieland, et diverses considérations potentiellement passionnantes sur la sous-culture américaine... Lester n'aurait jamais laissé un tel matériau de côté, lui. Mais enfin, lui, ce n'était pas un branleur.

Plus de photos et videos par Pirlouiiiit par ici

bonus video:
Keith Richards Overdose by Pirlouiiiit 11062015

Phocéa Rocks : les dernières chroniques concerts

 Apéro Phocea Rocks : Jul Giaco + Bernard Sauvage & Roger Cave  en concert

Apéro Phocea Rocks : Jul Giaco + Bernard Sauvage & Roger Cave par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 22/09/2018
Reprise. Des hostilités. T'as passé ta semaine à suer, ben ouais quoi il fait encore 30 ° sur Mars et y aura toujours un taré pour te dire qu'"on dirait le Sud" (Nino Ferrer... La suite

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / Rue du Rock ! en concert

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / Rue du Rock ! par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 31/01/2018
Ah non n'insiste pas Pirlouiiiit, je ne ferai pas une chronique, non, juste un petit commentaire de cet apéro annuel et néanmoins toujours charmant. Très jolie expo comme... La suite

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... / Festival Phocea Rocks en concert

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... / Festival Phocea Rocks par pirlouiiiit
rue Consolat, Chevillon et Abeilles, Marseille, le 24/09/2017
Je tiens tout d'abord à remercier Philippe et Lumak pour leurs chroniques (auxquelles vous pouvez accéder en cliquant sur leurs prénoms) qui elles auront été postées dans les 3... La suite

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

Catalogue : les dernières chroniques concerts

Computerstaat - Catalogue en concert

Computerstaat - Catalogue par Agent Massy
L'Intermédiaire Marseille, le 04/05/2019
Très bonne ambiance ce soir là à l'Intermédiaire. Sincère envie de fêter cette sortie d'album de Catalogue : High Grey Effective. Magnifique titre, dont je peine un peu à... La suite

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1) en concert

Sam Karpienia & Nicolas Dick + Parade + Catalogue (Concert de soutien à la Machine à Coudre #1) par Pirlouiiiit
Le Molotov, Marseille, le 28/12/2018
Décidément c'est le mois des concerts de soutien ... après les concerts de soutien aux sinistrés de la Rue d'Aubagne, ceux en soutien aux inculpés de la Plaine, hier c'était le... La suite

Cambarada + Catalogue + Stygmate en concert

Cambarada + Catalogue + Stygmate par odliz
La Salle Gueule, Marseille, le 23/02/2018
La Salle Gueule , petite cave aquarium dans le ventre de Marseille, nous emmène ce soir en roadtrip. On démarre tout en douceur avec le post-rock ambiant de Cambarada , soit... La suite

Catalogue + Walking Idiots + Usken en concert

Catalogue + Walking Idiots + Usken par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 02/02/2018
Avant hier j'étais vraiment fatigué ... aussi le truc raisonnable en sortant du gala des glaces (pendant lequel j'ai pu apprécié les talents cachés de certains et me rendre... La suite

Reliques : les dernières chroniques concerts

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) par Pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 19/09/2015
Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe... La suite

Reliques + Oh ! Tiger Mountain (festival des ArtGoNotes) en concert

Reliques + Oh ! Tiger Mountain (festival des ArtGoNotes) par pirlouiiiit
théâtre des Argonautes, Marseille, le 28/08/2014
Et c'est reparti ... après près d'un mois de dépaysement total (et de quasi déconnexion internet) nous voici de retour à Marseille avec déjà pour moi du retard (en chroniques de... La suite

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) en concert

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
En complément de la chronique de Philippe, quelques lignes sur chacun des groupes vus ce soir là ... Departure Kids (prévus de 19h à 19h30 au Café Julien) : ils commencent... La suite

(mon) Festival Phocea Rocks 2013 : Departure Kids, Lo, Reliques, Soma, Nitwits, Crumb, Conger! Conger!, Binaire en concert

(mon) Festival Phocea Rocks 2013 : Departure Kids, Lo, Reliques, Soma, Nitwits, Crumb, Conger! Conger!, Binaire par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
Rhaââââ les cons ça ose vraiment tout, décidément, la phrase d'Audiard ne vieillira jamais. Prenez Vince & Gina par exemple, un couple d'activiste musicaux à Marseille. Quand on... La suite

The Keith Richards Overdose : les dernières chroniques concerts

The Flying Padovani's - Keith Richards Overdose en concert

The Flying Padovani's - Keith Richards Overdose par Phil2guy
Marseille-Le Poste à Galène, le 17/02/2017
Pour ceux qui ne le sauraient pas, Henry Padovani est une véritable légende vivante du rock. D'origine corse, il fut le premier guitariste de Police, et une figure de l'explosion... La suite

Keith Richards Overdose (showcase) en concert

Keith Richards Overdose (showcase) par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 20/01/2017
Encore un gros début de soirée vendrediesque à peu près inratable au Lollipop Music Store ! Certes pas mal de gens présents ce soir ont séché les 10 ans du café-disquaire le mois... La suite

Mick Wigfall and the Toxics + Keith Richards Overdose en concert

Mick Wigfall and the Toxics + Keith Richards Overdose par pirlouiiiit
le Molotov, Marseille, le 29/06/2014
Quand j'ai vu passer l'annonce de la date Mick Wigfall + Keith Richards Overdose au Molotov je n'ai pas hésité une seconde. Il y avait bien VENDETTATATATATA à l'Embobineuse, mais... La suite

Keith Richards Overdose + A Date With Elvis en concert

Keith Richards Overdose + A Date With Elvis par Philippe
Friche Belle-de-Mai, Marseille, le 26/04/2014
Jolie proposition artistique que ces Nocturnes de la Friche Belle-de-Mai : avant 22 heures, on peut monter sur les toits et dans les expositions (qui tournent désormais assez... La suite

Le Poste à Galène, Marseille : les dernières chroniques concerts

Watcha Soudclash meets Pati (and guests) en concert

Watcha Soudclash meets Pati (and guests) par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 04/05/2019
La seule raison qui permet de justifier que je me suis sauvé un tout petit peu avant la fin de ce (une fois de plus) superbe concert de Catalogue (chroniqué ici) c'est que je ne... La suite

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) en concert

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) par Sami
Le Makeda, Marseille, le 16/03/2019
Après Flavien Berger et Malik Djoudi hier dans une salle pleine à craquer, cette affiche découverte programmée en fin d'après midi n'affiche pas complète cette fois, mais ça fait... La suite

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) en concert

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) par pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 07/03/2019
Il y a quelques semaines, que dis-je quelques jours, je rédigeais avec nostalgie ma dernière chronique d'un concert au Poste à Galène, en fait Le dernier concert du Poste à... La suite

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome  en concert

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 16/02/2019
Au moment où je tente de finir cette chronique le Poste à Galène n'existe virtuellement plus ... je viens en effet de saisir les dates de l'inauguration qui se fera sur 4 jours,... La suite