Accueil Chronique de concert Queens Of The Stone Age + Jello Biafra + Lcd Soundsystem + Jonsi + Martina Topley Bird + Two Door Cinema Club (Rock en Seine 2010)
Jeudi 19 septembre 2019 : 14485 concerts, 25680 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

Queens Of The Stone Age + Jello Biafra + Lcd Soundsystem + Jonsi + Martina Topley Bird + Two Door Cinema Club (Rock en Seine 2010)

Queens Of The Stone Age + Jello Biafra + Lcd Soundsystem + Jonsi + Martina Topley Bird + Two Door Cinema Club (Rock en Seine 2010) en concert

Parc de Saint-Cloud 28 août 2010

Critique écrite le par




La deuxième journée du festival Rock en Seine 2010 au Parc de Saint-Cloud a tenu toutes ses - nombreuses ! - promesses avec une infernale spirale vers le bonheur sonique déclenchée tout à fait volontairement par Martina Topley Bird, Jonsi, Queens Of The Stone Age, Lcd Soundsystem et Jello Biafra... Pas de quoi s'ennuyer ou se poser une seule seconde !






Two Door Cinema Club

Après avoir brièvement constaté en arrivant sur le site que les Stereophonics sont toujours aussi peu fréquentables (le gros rock qui tache spécialement fait pour les FM putassières, ça intéresse quelqu'un ?) et on reste poli, hein, on essaie de supporter quelques morceaux des nouvelles coqueluches des branchés avides de nouveautés et aussi dépourvus d'oreilles que fans de musique prédigérée et sous cellophane : Two Door Cinema Club. Comme prévu, ces jeunes gens déclenchent des bouffées de joie et d'hystérie devant la scène de la cascade, envahie par une immense, jeune et enthousiaste foule. Bizarre, bizarre ! Car pour ce qui est de la musique, c'est sans intérêt majeur : voix fluette ultra gnan gnan, guitares post punk entendues 2500 fois, pompage éhonté de Franz Ferdinand et Bloc Party et grosses œillades en direction du public de Phoenix... Franchement qui a besoin de ça en 2010 ?





Martina Topley Bird

En remplacement de Où est le Swimming Pool, un exécrable groupe d'électro pop FM disciple des Pet Shop Boys dont le chanteur s'est suicidé une semaine avant (R.I.P.), Martina Topley Bird donne un concert captivant et marquant sur la scène de l'Industrie, copieusement remplie... Comme à la Route du Rock quelques jours plus tôt, la craquante chanteuse de Tricky et de Massive Attack fait montre d'un charme ravageur pour séduire son public : voix de velours, compositions trip pop souvent très bien foutues et arrangements minimalistes (batterie/guitare + synthés/voix). Avec l'aide de son acolyte batteur (masqué comme un guerrier Ninja), Martina Topley Bird évolue gracilement sur le fil du rasoir de ses morceaux, aux allures tubesques autant qu'intimistes. Signalons une jolie reprise de Karmacoma, un morceau signé Massive Attack qui fait toujours son petit effet... La demoiselle a en plus la classe de rendre hommage au chanteur de Où est le Swimming Pool en lui dédiant son meilleur titre - l'époustouflant Phoenix - et en demandant à ses fans d'avoir une pensée pour le jeune homme dénommé Charles Haddon. Martina Topley Bird est une artiste à suivre...






Jonsi

Retour à la scène de La Cascade juste après pour assister au très beau set de Jonsi, très enjoué, souriant et toujours apte à faire tripper une foule avec sa voix si particulière et ses compositions élégiaques... Le lieu - une grande scène de festival - ne semblait pas idéal, l'horaire non plus - on est en plein jour -, la présence d'un stand de boissons énergétiques dégueulant du Lady Gaga ("Popopoker face", mon cul !) à fond juste à côté (qui a autorisé ça ?) ne facilite pas les choses, pas plus que la perte du matériel du groupe l'obligeant à jouer en quasi acoustique mais le résultat est là : on reste complétement béat devant la démonstration de force tranquille et de puissance délicate offerte par Jonsi et ses musiciens. Comme au Bataclan de Paris plus tôt cette année, le public repart aux anges après ce très beau moment, néanmoins beaucoup trop court...





Queens Of The Stone Age

Triomphe attendu pour les Queens Of The Stone Age sur la Grande Scène, avec un show best of particulièrement puissant et méchamment bien fichu... Dès le début de leur prestation façon " blitzkrieg heavy rock " - Feel Good Hit of the Summer, The Lost Art of Keeping a Secret, 3's & 7's, Sick, Sick, Sick, Misfit Love -, Josh Homme et son gang de mauvais garçons adeptes stakhanovistes du triptyque "sex and drugs and rock 'n roll" prennent leur public à la gorge, pour ne plus relâcher la pression jusqu'à la fin, laissant la foule exsangue, toute étourdie et avec une sévère envie de baiser dès que ce sera possible de le faire... L'enchainement infernal de titres faits de riffs tétanisants, de solos coupants, de rythmiques en acier trempé et de caresses vocales ultra sexuelles met tout le monde à genoux devant le répertoire de cet Homme décidément béni des dieux du rock 'n roll ! Qui existent, eux, c'est sûr, sinon comment expliquer la classe impériale de Josh H., bourreau des cœurs et des oreilles ? Peu souriant et communicatif, mais archi concentré et entouré par une dream team de musicos desperados, le leader des QOTSA porte l'estocade avec des saillies rock 'n roll aussi tranchantes que Monsters in the Parasol, Burn the Witch, Long Slow Goodbye, Little Sister, I Think I Lost My Headache et Go With the Flow, sans oublier les deux tubes que tout le monde connait par coeur No One Knows et A Song for the Dead, en final jouissif. Ce putain de groupe a encore de beaux jours devant lui !





Lcd Soundsystem

Passablement émoustillé par le set des Queens of The Stone Age, on se prend en plein dans l'entre jambes le furieux show d'un Lcd Soundsystem des grands jours... Et ce qui devait arriver arriva : on se retrouve avec une sorte de forte tension du corps caverneux ! Ce qui entraine un violent désir de faire l'amour en jean avec la jeune personne placée devant nous au milieu de la foule surexcitée du Parc de Saint-Cloud. James Murphy et sa troupe d'impeccables musiciens marqués au fer rouge par les Talking Heads, Bowie, The Fall et Daft Punk se chargent de jouer la bande son idéale pour faire l'amour en rythme. En préliminaires électro rock hystériques : Us v Them et Drunk Girls. Pour rentrer dans le vif du sujet : Get Innocuous, Daft Punk Is Playing At My House et All My Friends. Pour prolonger le plaisir : I Can Change, Tribulations et Movement. Pour jouir façon feu d'artifice d'onomatopées : Yeah, yeah, yeah ! Et enfin, un slow pour se remettre de ses émotions : New York, I Love You But You're Bringing Me Down, avec un court passage de Empire State of Mind de Jay Z... Comme lors du concert du groupe au Bataclan en mai 2010, on repart é - pui - sé et ra - vi ! Ce qui est tout à fait normal après cette séance de collé serré sur de l'élecro rock new yorkais, vous en conviendrez...






Jello Biafra

Après la pantalonnade des guignols de Blink 182 la veille - un groupe qui joue très mal ses très mauvais morceaux, merci pour la bonne rigolade et bon retour dans vos maisons de milliardaires ! -, place à un vrai final punk rock pour cette deuxième soirée : le concert supersonique, drolatique et maxi revendicatif de l'ex Dead Kennedys Jello Biafra avec son nouveau groupe, le bien nommé The Guantanamo School Of Medicine. Là on est à des années lumières du punk FM pour adolescents boutonneux se tirant sur la nouille à longueur de journée ; dès le premier morceau, on prend une décharge de heavy punk avec chant arrogant, chevrotant et acerbe circa 1977, à la Johnny Rotten. La rythmique basse/batterie cogne très fort, les guitares hurlent salement et Jello B. fait le pitre en racontant des choses vraies, vécues et bien senties sur le capitalisme, la guerre, la dictature de l'internet, la répression policière, la politique immobilière des grandes villes, Obama, Sarkozy and co. Il vomit avec délectation sur tout ce qui bouge, et ça fait vraiment du bien d'entendre ça ! Notre bien aimé président est trainé dans la boue et insulté à tire larigot à chaque intervention ; son comportement peu amène envers les Roms semblant énerver tout rouge même outre Atlantique, c'est dire ! Cerise sur la gâteau punk, Mr Biafra - roi du mime de ses textes et des poses débiles -, est un showman inné doublé d'un charismatique chanteur. Chacun de ses gestes ou mots est suivi attentivement par le public qui ne tarde pas à faire un remake de 77 avec force cris et pogos ayant pour conséquence un capharnaüm monstre devant la scène de L'Industrie. Les nouveaux titres, tendance punk avec quelques embardés hard rock, sont hyper virulents tout en bottant le cul dans les règles de l'art et la set list de rêve permet de prendre une bonne dose de Dead Kennedys en intra veineuse : California Uber Alles au début du set, Holiday in Cambodia et Too drunk To fuck en final et Let's Lynch the Landlord en rappel ! En digne fils spirituel d'Iggy Stooge, Jello Biafra semble inaltérable et indestructible ! Longue vie à lui !

Après cette mémorable journée à Rock en Seine, on peut rejoindre les bras de Morphée avec une nouvelle belle moisson de souvenirs musicaux en tête ! C'était simplement par - fait !






A lire également, le compte rendu de la journée du dimanche 29 août à Rock en Seine 2010 avec Arcade Fire, Roxy Music, Beirut, Eels et Wave Machines


Liens : www.rockenseine.com, www.myspace.com/rockenseine, www.qotsa.com, http://lcdsoundsystem.com, www.myspace.com/jellobiafraandthegsm, http://jonsi.com, www.myspace.com/martinatopleybird, www.myspace.com/twodoorcinemaclub.

Photos : Nicolas Joubard sauf QOTSA, Sylvere H.

Rock en Seine : les dernières chroniques concerts

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

PJ Harvey (Festival Rock en Seine 2017) en concert

PJ Harvey (Festival Rock en Seine 2017) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, le 26/08/2017
Mémorable concert de PJ Harvey en tête d'affiche sur la grande scène du festival Rock en Seine, dans le toujours très agréable parc de Saint-Cloud... Dès son apparition sur... La suite

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch  (Rock en Seine 2016) en concert

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch (Rock en Seine 2016) par Stéphane Pinguet
Domaine de Saint-Cloud, le 28/08/2016
ROCK EN SEINE 2016, UNE ÉDITION CANICULAIRE ! Si cette quatorzième édition du festival parisien Rock en Seine affichait à première vue une programmation pas très excitante,... La suite

James Murphy : les dernières chroniques concerts

(mon) Marsatac 2012 : Kas Product, Erevan Tusk, Kap Bambino, Baxter Dury, BRNS, Don Rimini, Mekanik Kantatic, Breakbot, James Murphy, La Femme en concert

(mon) Marsatac 2012 : Kas Product, Erevan Tusk, Kap Bambino, Baxter Dury, BRNS, Don Rimini, Mekanik Kantatic, Breakbot, James Murphy, La Femme par Philippe
Dock des Suds, Marseille, le 29/09/2012
Edition en demi-teinte pour ce qui me concerne, que celle de 2012 de Marsatac, en tout cas pour la soirée que j'avais choisie, le samedi - comme d'habitude la plus "rock" des... La suite

Marsatac 2012 : 2 Many Djs, Kap Bambino, James Murphy, La Femme, Baxter Dury, Kas Product (et Mekanik Kantatik, Erevan Tusk, Club Cheval, Juvéniles, Brns, Nathan Fake, Mina May Don Rimini, ...) en concert

Marsatac 2012 : 2 Many Djs, Kap Bambino, James Murphy, La Femme, Baxter Dury, Kas Product (et Mekanik Kantatik, Erevan Tusk, Club Cheval, Juvéniles, Brns, Nathan Fake, Mina May Don Rimini, ...) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 29/09/2012
Après la belle soirée hip hop de jeudi, impasse sur le vendredi qui a affiché sold out mais dont la programmation jeuniste ne me parlait pas. Mina May (scène 2) Batteries... La suite

LCD Soundsystem en concert

LCD Soundsystem par Pierre Andrieu
Le Bataclan, Paris, le 08/05/2010
"Yeah Yeah Yeah YeahYeah YeahYeahYeah !!!" Concert moite, hystérique et propice à la transe au Bataclan de Paris pour les New Yorkais de Lcd Soundsystem, en tournée afin... La suite

Jello Biafra : les dernières chroniques concerts

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked en concert

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked par Jef VILLE
Ninkasi Kao - Lyon, le 18/08/2016
Bon voilà je vais enfin voir Jello Biafra (oh what a name!) en concert, malheureusement sans les membres emblématiques des Dead Kennedys. Après avoir découvert le mouvement... La suite

Jello Biafra & the Guantanamo School of Medecine + Dot Dash en concert

Jello Biafra & the Guantanamo School of Medecine + Dot Dash par Gandalf
Poste à Galène, Marseille, le 03/09/2015
Il a fait chaud au Poste à Galène ce jeudi soir de rentrée... Très chaud même, dans ce Poste rempli ras la gueule pour la venue d'une légende vivante du Punk, à savoir Jello... La suite

Jello Biafra and the Guantanamo School of Medicine en concert

Jello Biafra and the Guantanamo School of Medicine par Lebonair
Glaz'art - Paris, le 13/08/2013
Jello Biafra, fer de lance du mouvement punk et ex-leader des Dead Kennedys, a débarqué à Paris au Glaz'art en plein mois d'Août accompagné de sa dernière formation en date "the... La suite

Jello Biafra & The Guantanamo School Of Medicine + Sofy Major en concert

Jello Biafra & The Guantanamo School Of Medicine + Sofy Major par Pierre Andrieu
Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/06/2011
Grosse soirée énervée lundi 13 juin 2011 dans le club de la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand avec le métal hardcore ultra agressif - pourquoi sont-ils si méchants ?... La suite

Jonsi : les dernières chroniques concerts

Jonsi + Glasser en concert

Jonsi + Glasser par Pierre Andrieu
Le Bataclan, Paris, le 07/06/2010
Magnifique moment au Bataclan de Paris en compagnie du leader de Sigur Ros, Jonsi, à l'occasion de son escapade solo matérialisée par l'excellent album Go... Une salle comble... La suite

LCD Soundsystem : les dernières chroniques concerts

LCD soundsystem en concert

LCD soundsystem par lol
Olympia, Paris, le 14/09/2017
C'est un Olympia comble qui fait un triomphe à James Murphy et son groupe LCD Soundsystem lors de l'entrée sur scène. La troupe est assez conséquente puisqu'ils sont 8 à se... La suite

LCD Soundsystem en concert

LCD Soundsystem par Coline Magaud
L'Olympia, Paris, le 13/09/2017
LCD Soundsystem, cette usine à tubes... Hier soir signait leur grand retour sur scène après leur date événement lors du festival We Love Green en 2016. Une fois de plus, la... La suite

LCD Soundsystem + The Bewitched Hands + Jamaica + Is Tropical (Festival des Inrocks 2010) en concert

LCD Soundsystem + The Bewitched Hands + Jamaica + Is Tropical (Festival des Inrocks 2010) par Coline Magaud
Zénith de Paris, le 08/11/2010
Soirée de clôture du festival des Inrocks 2010, l'affiche est assez éclectique ce soir au Zénith de Paris. 4 groupes aux horizons variés se partagent l'attention du public venu... La suite

Festival Rock En Seine : Stereophonics, Two Door Cinema Club, Paolo Nutini, Martina Topley Bird, LCD Soundsystem, Queens of The Stone Age, Massive Attack  en concert

Festival Rock En Seine : Stereophonics, Two Door Cinema Club, Paolo Nutini, Martina Topley Bird, LCD Soundsystem, Queens of The Stone Age, Massive Attack par Lebonair
Domaine national de Saint Cloud , le 28/08/2010
2ème journée à Rock En Seine et 1er constat, il fait beau, bien meilleur que la veille : pas de gros nuages menaçants, de ciel gris noir, juste de petits nuages blancs et un ciel... La suite

Martina Topley Bird : les dernières chroniques concerts

Festival Rock En Seine : Stereophonics, Two Door Cinema Club, Paolo Nutini, Martina Topley Bird, LCD Soundsystem, Queens of The Stone Age, Massive Attack  en concert

Festival Rock En Seine : Stereophonics, Two Door Cinema Club, Paolo Nutini, Martina Topley Bird, LCD Soundsystem, Queens of The Stone Age, Massive Attack par Lebonair
Domaine national de Saint Cloud , le 28/08/2010
2ème journée à Rock En Seine et 1er constat, il fait beau, bien meilleur que la veille : pas de gros nuages menaçants, de ciel gris noir, juste de petits nuages blancs et un ciel... La suite

Massive Attack + Foals + Martina Topley  Bird + The Hundred In The Hands (La Route du Rock 2010)  en concert

Massive Attack + Foals + Martina Topley Bird + The Hundred In The Hands (La Route du Rock 2010) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 14/08/2010
Samedi 14 août 2010, deuxième jour de la Route du Rock 2010 : après avoir apprécié au plus haut point la prestation de la divine Hope Sandoval au Palais du Grand Large à... La suite

Massive Attack / Martina Topley Bird en concert

Massive Attack / Martina Topley Bird par Jacques 2 Chabannes
Le Dôme - Marseille, le 18/11/2009
" These Boots Are Made For (Massive) Walking... " Préquelle : 22 : 38 ! Ces quatre chiffres venaient de claquer à ses oreilles comme le fouet cinglant et sec aux oreilles... La suite

Lenny Kravitz + Asa + Martina Topley Bird par McYavell
Arènes - Nîmes, le 08/07/2008
J'ai appris deux jours avant le concert que la première partie serait assurée par Martina Topley Bird. Ca tombe bien, j'adore ce qu'elle fait, notamment ses collaborations avec Tricky. Mais je fus assez déçu. Ca manque de conviction, notamment pour inciter le public à participer. Peut-être est-elle plus à l'aise quand l'auditoire vient... La suite

Queens Of The Stone Age : les dernières chroniques concerts

Queens of the Stone Age - At the Drive-in - BCUC - Chronixx - Juliette Armanet (Les Eurockéennes de Belfort 2018) en concert

Queens of the Stone Age - At the Drive-in - BCUC - Chronixx - Juliette Armanet (Les Eurockéennes de Belfort 2018) par Lebonair
Presqu'île du Malsaucy - Belfort, le 07/07/2018
Les Eurockéennes de Belfort, le 7 juillet 2018 BCUC - Chapiteau Greenroom - 17h30 18h30 Pour notre premier concert de la journée, on a choisi le... La suite

(mes) Eurockéennes 2018, 2/2 : BCUC, Touts, Caroline Rose, At the Drive in, Queens of the Stone Age, Viagra Boys en concert

(mes) Eurockéennes 2018, 2/2 : BCUC, Touts, Caroline Rose, At the Drive in, Queens of the Stone Age, Viagra Boys par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 07/07/2018
Retour en goguette et sans trop de pression, après un délicieux repas entre amis (dont certains ont du repartir élever leurs heureusement adorables enfants), pour un deuxième et... La suite

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017) en concert

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017) par Pierre Andrieu
AccorHotels Arena, Paris, le 07/11/2017
En tournée pour assurer le service après vente de leur très bon dernier album Villains (oui, "très bon", n'en déplaise aux gens qui veulent qu'un groupe sorte toujours le même... La suite

Queens of the Stone Age + Broncho en concert

Queens of the Stone Age + Broncho par Philippe
Bercy, Paris, le 07/11/2017
Nuit fraiche mais pas glaciale à Paris (ces gens-là, qui passent leur temps à se plaindre du temps, ne connaissent pourtant pas le mistral, les veinards...). Comme d'habitude à... La suite

Two Door Cinema Club : les dernières chroniques concerts

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch  (Rock en Seine 2016) en concert

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch (Rock en Seine 2016) par Stéphane Pinguet
Domaine de Saint-Cloud, le 28/08/2016
ROCK EN SEINE 2016, UNE ÉDITION CANICULAIRE ! Si cette quatorzième édition du festival parisien Rock en Seine affichait à première vue une programmation pas très excitante,... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2013
Vingtième année d'affilée aux Eurockéennes ! Sans interruption, au moins 1 jour à chaque fois, depuis 1994, et tout est chroniqué sur Concertandco, yes Ma'am ! Coïncidence, ça... La suite

Two Door Cinema Club en concert

Two Door Cinema Club par FL
Studio SFR - Paris, le 12/09/2012
Avec "Beacon", sorti le 3 septembre dernier, les Two Door Cinema Club nous offrent un des deux meilleurs albums pop rock de la rentrée avec celui de The Vaccines. "Tourist... La suite

Les Voix du Gaou : The Rapture + Two Door Cinema club + Hyphen Hyphen en concert

Les Voix du Gaou : The Rapture + Two Door Cinema club + Hyphen Hyphen par stephane
Les Voix du Gaou - Six Fours, le 17/07/2012
Seconde soirée du festival du Gaou avec une affiche qui paraissait alléchante : un jeune groupe repéré par les inrocks, un combo pop irlandais et une référence de l'électro-rock... La suite

Parc de Saint-Cloud : les dernières chroniques concerts

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

PJ Harvey (Festival Rock en Seine 2017) en concert

PJ Harvey (Festival Rock en Seine 2017) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, le 26/08/2017
Mémorable concert de PJ Harvey en tête d'affiche sur la grande scène du festival Rock en Seine, dans le toujours très agréable parc de Saint-Cloud... Dès son apparition sur... La suite

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco en concert

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2017
Hélas, trois fois hélas, l'été se termine déjà, puisque son marqueur de fin, le toujours aimable festival Rock en Seine (15 ans déjà ! on a pas vu le temps passer depuis les... La suite