Accueil Chronique de concert Rock Werchter - Jour 4 : Foo Fighters - Cage the elephant - Thuston Moore Group - The Kills - Benjamin Clementine - Alt-J
Mardi 17 octobre 2017 : 13701 concerts, 24653 chroniques de concert, 5177 critiques d'album.

Chronique de Concert

Rock Werchter - Jour 4 : Foo Fighters - Cage the elephant - Thuston Moore Group - The Kills - Benjamin Clementine - Alt-J

Rock Werchter - Jour 4 : Foo Fighters - Cage the elephant - Thuston Moore Group - The Kills - Benjamin Clementine - Alt-J en concert

Werchter 2 juillet 2017

Critique écrite le par



Toutes les bonnes choses ont une fin et on entame le 4ème et dernier jour du festival Rock Werchter ce dimanche 2 juillet. Pour ne pas revivre le cauchemar de la veille et profiter au mieux des concerts, nous arrivons vers midi sur le site. Nous mangeons donc un petit burger fricadelle accompagné d'une bière pour bien nous mettre en jambes...




Cage The Elephant

1er concert sur la scène The Barn avec les Américains de Cage The Elephant pour lesquels pas mal de jeunes sont déjà bien placés. La performance est très agréable avec ce rock un peu old school/sudiste (ils sont du Kentucky). Le chanteur est survolté et fait pas mal penser à Mick Jagger dans sa manière de bouger. Les musiciens sont très bons et le public est ravi par l'enchainement des titres issus dans leur quasi-totalité des 2 derniers albums du groupe. C'est très rythmé, l'ambiance est très bonne pour un concert à 13 heures. Excellente introduction donc !




Thurston Moore Group

A la fin du set, les jeunes se pressent vers la sortie et le public plus âgé et clairsemé se dirige tranquillement vers la scène pour se placer au mieux. Nous serons donc au 2ème rang pour la performance du Thurston Moore Group. Face au chanteur/guitariste et au batteur de Sonic Youth ainsi que de la bassiste de My bloody Valentine et de James Sedwards en 2ème guitare, les fans du combo new yorkais éclaté en 2011 en auront pour leur argent. L'ensemble du dernier album Rock 'n roll consciousness ainsi que les excellents Speak to the wild et Cease fire, issus du génial The best day, seront donc joués durant une heure, ce qui fait une durée moyenne de près de 10 minutes pour chaque morceau...

Placés à quelques mètres du protagoniste principal, venu accorder lui même sa guitare durant les balances, nous nous régalons de son jeu si caractéristique. Alternant les passages énervés et les superbes arpèges, le temps passe à vitesse grand V. La bassiste et le batteur sont super en place. Nous avons passé un superbe moment en compagnie du géant (près de 2 mètres quand même) qui fait pleurer sa guitare à merveille. Quel plaisir de l'avoir vu de si près et de s'être laissés emporter par ses envolées !




The Kills

Après un petit break, nous nous positionnons pour la prestation de The Kills sur la scène principale. Heureusement que nous ne sommes pas allés dans la fosse comme nos amis belges ! Nous avons trouvé ça lourdaud, avec aucune inventivité, ni au niveau des compos et encore moins du jeu de scène hyper caricatural d'une Alisson Mosshart peroxydée. Trois morceaux et un son de grosse caisse insupportable ont eu raison de notre patience.




Benjamin Clementine

Nous décidons donc d'aller voir Benjamin Clementine au KluB C. Sa prestation sera plutôt bonne, bien que ses compos soient parfois complètement barrées. Il s'est adjoint les services de 4 filles au chœur, d'un bassiste et d'une joueuse de clavecin. Ça n'est pas désagréable, mais on se sent parfois perdu au milieu des morceaux. Son ton un peu condescendant peut être agaçant et il fait durer l'appel au public pour Condolence trop longtemps. Malgré tout, on a passé un bon moment.


Le concert de The Lumineers, que j'aime pourtant bien sur disque nous ennuie et la fatigue commence à se faire sentir. C'est assez répétitif et il n'y a pas beaucoup d'ambiance. Nous préférons donc aller manger et nous installer tranquillement dans l'herbe. Nous entendons ainsi la fin du set de Rag'n Bone Man, pas trop notre tasse de thé. Nous découvrons par contre sur écran Warpaint, très agréable (alors que les disques ne m'avaient pas enchanté plus que ça) et on se dit que ça avait l'air sympa.




Alt-J

Il est de temps de se rapprocher de la Main Stage pour les 2 dernières performances de la soirée. Les anglais d'Alt-J qui officient dans un style très posé et dont la réputation live n'est pas terrible entament donc leur set. J'adore leurs 2 premiers albums et je craignais franchement le pire en live parce que la complexité de leurs morceaux et leur son ne sont pas évidents à retranscrire. Le concert a pourtant été excellent avec un son extrêmement soigné et précis (qui a même donné lieu à des éloges de mon voisin, compagnon de festival musicien qui ne les connaissait pas).

Les harmonies vocales entre les 2 voix sont magnifiques, les nappes de claviers extrêmement bien senties et la batterie super en place avec une sonorité parfaite. Il y a 2 faux départs, mais c'est aussi les aléas du direct. On sent l'envie de bien faire et le public y est très sensible. Les lumières, composées de néons verticaux donnent un bon effet moderne plaisant visuellement. Même s'ils ne sont que 3 sur scène, l'effet est excellent.

La quasi-totalité du 1er album sera joué : comment faire autrement avec tous ses tubes (Breezeblocks, Fitzpleasure et Something good notamment) ? Seuls quelques titres du second seront de la partie, mais c'est vrai qu'ils s'y prêtent sans doute un peu moins. J'aurais aimé entendre Hunger of the pine, peut-être une prochaine fois ? Le dernier album récemment sorti sera représenté par 3 titres réussis (3ww magique pour entamer le set en tête) également. Nous avons donc assisté à une magnifique prestation avec un auditoire ravi et entraîné, pour une musique qu'on ne qualifiera pas vraiment de musique de stade. Pari réussi pour ce groupe qui est pour moi ce qui s'est fait de mieux en nouveauté depuis 5 ans.




Foo Fighters

Place désormais au combo qui clôture le festival cette année, les Foo Fighters. Je les suis depuis The colour and the shape (20 ans donc) et ne les avais pourtant jamais vus auparavant. J'attendais ça avec impatience, mais une certaine inquiétude également. Inquiétude parce que leurs 2 derniers albums et l'extrait du prochain, sont vraiment très moyens pour moi.

On aura donc droit à des titres de tous les albums, comme Dave Grohl se plaira à le dire. Certains sont excellents, l'ouverture sur All my life et Times like these fait notamment bien plaisir. Mais c'est long (2H30), émaillé de nombreux discours du leader, qui même si je l'adore, cabotine et en fait des caisses. Les titres issus des albums récents font retomber le soufflet, parce qu'ils sont moins bien tout simplement. Les breaks et la manie de toujours faire durer les morceaux finissent par lasser. J'aurais préféré entendre plus de morceaux, mais moins rallongés. J'ajoute que j'ai un DVD live de 2003 il me semble et les morceaux versions longues sont joués de la même manière, quasiment à la note près.

Alors qu'on devrait avoir l'impression de voir un concert live émaillé d'improvisations, on se rend compte que tout est calculé. Paradoxalement, ça manque de folie et de risque. On a même droit au retour d'Alison Mosshart pour un duo qu'on qualifiera de dispensable. Entendons-nous bien : le son est excellent et modéré (ce qui est appréciable en fin de festival), les musiciens sont doués (Taylor Hawkins est un putain de bon batteur notamment) et on a droit à un vrai concert. Cela dit, c'est trop formaté et à l'américaine pour moi. Je me dis que j'aurais peut-être dû les voir il y a 10 ans, mais là je reste clairement sur ma faim. Même Monkey wrench est pénible car trop étiré. J'ai prédit des minutes à l'avance les derniers titres (sans avoir consulté les set lists je le précise), à savoir Best of you et l'inoxydable Everlong et ça fait chier de ne pas m'être trompé. C'est hyper prévisible. Bref, déçu car fan de la (quasi) 1ère heure, mais peut être en attendais-je trop...

Après 4 jours de concerts, peu de pluie, quelques bières ou cochonneries en tout genre et surtout d'excellents moments passés entre amis/en famille, on repart de là déçu que ce soit déjà terminé et on se dit que rien ne nous empêche de remettre ça une prochaine fois !


Werchter Rock Festival : les dernières chroniques concerts

Rock Werchter 2017 - Jour 3 : Blink 182, System Of  A Down, Linkin Park, Milky Chance, Jimmy Eat Wolrd, Kodaline en concert

Rock Werchter 2017 - Jour 3 : Blink 182, System Of A Down, Linkin Park, Milky Chance, Jimmy Eat Wolrd, Kodaline par Cabask
Werchter, le 01/07/2017
Troisième jour placé sous le signe de la musique qui déboite en ce samedi 1er juillet... L'affiche est alléchante, mais on part (trop) tard de Malines, aux alentours de 13h30.... La suite

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake en concert

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake par Cabask
Werchter, le 30/06/2017
2ème jour de festival vendredi 30 juin après une bonne nuit de sommeil. Nous faisons même un détour dans le centre de Malines pour y (très bien) manger. En arrivant, nous... La suite

Rock Werchter 2017 - Jour 1 - Prophets of Rage - Beth Ditto - Arcade Fire - Kings Of Leon en concert

Rock Werchter 2017 - Jour 1 - Prophets of Rage - Beth Ditto - Arcade Fire - Kings Of Leon par Cabask
Rock Werchter, le 29/06/2017
4ème session de Rock Werchter, énorme festival de rock belge (flamand), après 2007, 2009 et 2010. Après une longue pause, j'ai décidé d'y retourner avec des amis déjà... La suite

Rock Werchter 2010 : jour 2 - Coheed and Cambria - 30 seconds to Mars - Jack Johnson - Editors - The Specials - Green Day en concert

Rock Werchter 2010 : jour 2 - Coheed and Cambria - 30 seconds to Mars - Jack Johnson - Editors - The Specials - Green Day par Cabask
Werchter, le 02/07/2010
Nous sommes réveillés de bonne heure en ce vendredi, avant 9H. Non pas que nos voisins soient horriblement bruyants (pas encore du moins...), mais malgré un placement plutôt... La suite

Alt-J : les dernières chroniques concerts

Alt-J (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Alt-J (Nuits de Fourvière 2017) par DaddRock
Théâtre antique de Fourvière, le 04/07/2017
Pas de coussin ce soir à Fourvière ! Le fameux coussin lyonnais. Prémonitoire. Alt-j n'aura pas droit à sa pluie de coussins. Signe de pouce levé. Une première partie assurée... La suite

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J  (Festival Rock en Seine 2013) en concert

Franz Ferdinand + Tame Impala + Tomahawk + Team Ghost + Balthazar + Alt-J (Festival Rock en Seine 2013) par Lebonair
Domaine National de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2013
1ère journée du Festival Rock en Seine 2013, nous sommes le vendredi et le temps est chaud, ensoleillé. J'arrive vers 16h30 et je récupère en 5 minutes mon invitation pour... La suite

Paléo Festival 2013 : Neil Young & Crazy Horse + Alt-J + Mermonte + Phoenix + Lou Doillon + Palma Violets + Heymoonshaker + Sophie Hunger + The Lonesome Southern Comfort Company + Mama Rosin + Les clandestines  en concert

Paléo Festival 2013 : Neil Young & Crazy Horse + Alt-J + Mermonte + Phoenix + Lou Doillon + Palma Violets + Heymoonshaker + Sophie Hunger + The Lonesome Southern Comfort Company + Mama Rosin + Les clandestines par Lionel Degiovanni
Paléo festival - Nyon (Suisse), le 23/07/2013
Pour démarrer cette chronique du 38ième Paléo Festival de Nyon, évoquons tout d'abord quelques chiffres... Paléo a vu sa première session en 1976 et depuis, Paléo a accueilli 5... La suite

Alt-J + Stealing Sheep en concert

Alt-J + Stealing Sheep par Coline Magaud
La Cigale, Paris, le 25/02/2013
Il n'y avait étonnamment pas tant de hipsters que ça à la Cigale pour applaudir le groupe hype de 2012, Alt-J. Et tant mieux. A 20 heures tapantes, les trois jeunes... La suite

Benjamin Clementine : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2015, 1/2 : Ghost, Jeanne Added, Benjamin Clementine, Jacco Gardner, FFS / Franz Ferdinand & Sparks, (Offspring) en concert

(mon) Rock en Seine 2015, 1/2 : Ghost, Jeanne Added, Benjamin Clementine, Jacco Gardner, FFS / Franz Ferdinand & Sparks, (Offspring) par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2015
Petit plaisir annuel de fin d'été : venir passer un dernier beau week-end à Paris ... et à Rock en Seine, pour la neuvième fois déjà, en ce qui me concerne - comme le temps passe... La suite

Benjamin Clementine en concert

Benjamin Clementine par Calie-cotto
Le Moulin, Marseille, le 10/03/2015
Vingt-six ans, et déjà tant d'histoires à raconter. .. En cette belle soirée d'hiver, il règne dans la salle du Moulin (Marseille) une atmosphère tamisée et dépouillée. Un piano,... La suite

Benjamin Clementine en concert

Benjamin Clementine par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/03/2015
"En fait, c'est à partir de maintenant que tu vas enfin pouvoir écouter Benjamin Clementine !" C'est la réflexion que je me suis faite en sortant de son concert : c'est un exemple... La suite

Casseurs Flowters, Alice Cooper, Fauve, Foals, -M-, Joris Delacroix, Gaëtan Roussel, Gesaffelstein, New Politics, Plaza Francia, Salut C'est Cool, Benjamin Clementine, François & The Atlas Mountains, Dakhabrakha, Eli Paperboy Reed (Festival Art Rock 2014) en concert

Casseurs Flowters, Alice Cooper, Fauve, Foals, -M-, Joris Delacroix, Gaëtan Roussel, Gesaffelstein, New Politics, Plaza Francia, Salut C'est Cool, Benjamin Clementine, François & The Atlas Mountains, Dakhabrakha, Eli Paperboy Reed (Festival Art Rock 2014) par Ludmilla A.
Saint-Brieuc, le 24/05/2014
JOUR 1 : AIR SUR LA TERRE Plaza Francia Arrivée à Saint-Brieuc trop tard pour voir The Craftmen Club lancer les festivités au Forum et le concert de TEMPLES, qui... La suite

Cage The Elephant : les dernières chroniques concerts

Main Square Festival 2017 - jour 2 : DIE ANTWOORD, CAGE THE ELEPHANT, TALISCO en concert

Main Square Festival 2017 - jour 2 : DIE ANTWOORD, CAGE THE ELEPHANT, TALISCO par Xavier Averlant
La Citadelle d'Arras, le 01/07/2017
Main Square Festival 2017, jour 2, 1er juillet... TALISCO Le Bordelais Talisco aura eu l'insigne honneur d'entamer la soirée de la seconde journée de cette édition... La suite

Festival Solidays 2017 : Archive, Ibrahim Maalouf, Cage The Elephant, House Of Pain, Gaël Faye, La Femme, Dizzy Brains, Alexis Calfan, The Pirouettes...   en concert

Festival Solidays 2017 : Archive, Ibrahim Maalouf, Cage The Elephant, House Of Pain, Gaël Faye, La Femme, Dizzy Brains, Alexis Calfan, The Pirouettes... par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 24/06/2017
Depuis 1999, Solidays est un rendez-vous incontournable chaque été. 3 jours de musique, de solidarité et d'engagement dans la lutte contre le sida, à l'hippodrome de... La suite

(mon) Rock en Seine 2014, 1/2 : Cage The Elephant, Tiger Bell, Wild Beasts, Jake Bugg, Blondie, The Hives, Die Antwoord, Arctic Monkeys, Etienne de Crecy présente Super Discount 3 en concert

(mon) Rock en Seine 2014, 1/2 : Cage The Elephant, Tiger Bell, Wild Beasts, Jake Bugg, Blondie, The Hives, Die Antwoord, Arctic Monkeys, Etienne de Crecy présente Super Discount 3 par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 22/08/2014
Huitième venue au Festival Rock en Seine sur 12 éditions... pas si mal pour un indigène d'une région lointaine ? Faut dire que pour l'amateur de musique - bien équipé contre les... La suite

(mon) Rock en Seine 2011, 1/2 : The Black Box Revelation, Hushpuppies, Cage The Elephant, Le Corps Mince de   Françoise, The Jim Jones Revue, Interpol, Keren Ann, Arctic Monkeys en concert

(mon) Rock en Seine 2011, 1/2 : The Black Box Revelation, Hushpuppies, Cage The Elephant, Le Corps Mince de Françoise, The Jim Jones Revue, Interpol, Keren Ann, Arctic Monkeys par Philippe
Parc de Saint Cloud, Saint Cloud, le 27/08/2011
6ième participation sur les 9 éditions du joli Festival Rock en Seine : on dira donc qu'on lui est aux deux tiers fidèle... Il est vrai que sa programmation, systématiquement... La suite

Foo Fighters : les dernières chroniques concerts

Foo Fighters en concert

Foo Fighters par Vv
Rock en Seine. Paris, le 26/08/2011
De l'importance de la préparation psychologique avant un concert des Foo Fighters. Jeudi. 21h. Ca nous faisait tellement plaisir de retrouver le Norvégien, qu'on ne s'est pas... La suite

The Kills + Seasick Steve + Foo Fighters + CSS + Kid Cudi + Smith Westerns + Odd Future  + The Feeling Of Love + Beat Mark (Festival Rock en Seine 2011) en concert

The Kills + Seasick Steve + Foo Fighters + CSS + Kid Cudi + Smith Westerns + Odd Future + The Feeling Of Love + Beat Mark (Festival Rock en Seine 2011) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2011
On avait quitté Rock en Seine l'année dernière sur une averse de pluie gâchant la fin de la prestation d'Arcade Fire, et le festival commence de la même manière en... La suite

(mon) Rock en Seine, 2005, 2/2 : Asyl, La Phaze, Goldfrapp, Herman Düne, The Departure, Babyshambles, Feist, Foo Fighters, The Film, Robert Plant, Franz Ferdinand en concert

(mon) Rock en Seine, 2005, 2/2 : Asyl, La Phaze, Goldfrapp, Herman Düne, The Departure, Babyshambles, Feist, Foo Fighters, The Film, Robert Plant, Franz Ferdinand par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 26/08/2005
Pour le premier jour du festival c'était par là ! Avant de rejoindre le site du Parc de Saint-cloud on se fait une grosse balade le nez au vent dans Paris, où l'image du... La suite

The Kills : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco en concert

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2017
Hélas, trois fois hélas, l'été se termine déjà, puisque son marqueur de fin, le toujours aimable festival Rock en Seine (15 ans déjà ! on a pas vu le temps passer depuis les... La suite

The Kills + Algiers en concert

The Kills + Algiers par Daddrock
BROOKLYN STEEL - NYC, le 21/07/2017
Brooklyn Steel. C'est d'abord l'histoire d'un voyage et d'un cadeau. Comment venir à New York City sans assister à un spectacle sur Brodway m'avait-on dit ? Et pourquoi pas un... La suite

The Kills + Georgia en concert

The Kills + Georgia par Cathy VILLE
Le Radiant - Caluire , le 31/10/2016
Happy Hallowen ! C'est donc dans une ambiance d'Halloween que débarque le groupe The Kills sur la scène du Radiant. Pour mettre dans l'atmosphère du jour, quelques toiles... La suite

(mes) Eurockéennes 2016, 2/2 : Courtney Barnett, Kurt Vile, Mac Demarco, The Kills, Tame Impala, Sleep, Ratatat, ZZ Top en concert

(mes) Eurockéennes 2016, 2/2 : Courtney Barnett, Kurt Vile, Mac Demarco, The Kills, Tame Impala, Sleep, Ratatat, ZZ Top par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 03/07/2016
Le samedi, c'était par ici ! Sous un climat absolument parfait (pas de pluie, pas de canicule, quelques nuages sympathiques), on arrive sur le site au son de Blossoms,... La suite

Thurston Moore : les dernières chroniques concerts

Thurston Moore, Fuzz, Wand, Timber Timbre, Algiers, The Notwist, Sun Kil Moon (La Route du Rock Collection été 2015) en concert

Thurston Moore, Fuzz, Wand, Timber Timbre, Algiers, The Notwist, Sun Kil Moon (La Route du Rock Collection été 2015) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 14/08/2015
Encore une très bonne édition de La Route du Rock, avec quatre jours permettant de plonger dans un grand bain de musique indé classieuse, du 13 au 16 août 2015, à quelques... La suite

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) en concert

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 31/05/2015
Après une édition 2014 de rêve, il fallait absolument revenir au This Is Not A Love Song Festival, dont la troisième édition se tenait fin mai à Paloma, à Nîmes, pour... La suite

Thurston Moore Band (This Is Not A Love Song Festival 2015) en concert

Thurston Moore Band (This Is Not A Love Song Festival 2015) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 29/05/2015
Peu après les très bons concerts des Swans, de Fucked Up, de Dan Deacon et de Mikal Cronin, et juste avant le show monumental de Thee Oh Sees, l'ex leader des défunts Sonic... La suite

Thurston Moore (Festival Rock en Seine 2014) en concert

Thurston Moore (Festival Rock en Seine 2014) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 24/08/2014
Jubilatoire concert de l'ex Sonic Youth Thurston Moore avec son excellent nouveau groupe lors du dernier jour du festival Rock en Seine 2014, le dimanche 24 août... Et... La suite

Werchter : les dernières chroniques concerts

Rock Werchter 2017 - Jour 3 : Blink 182, System Of  A Down, Linkin Park, Milky Chance, Jimmy Eat Wolrd, Kodaline en concert

Rock Werchter 2017 - Jour 3 : Blink 182, System Of A Down, Linkin Park, Milky Chance, Jimmy Eat Wolrd, Kodaline par Cabask
Werchter, le 01/07/2017
Troisième jour placé sous le signe de la musique qui déboite en ce samedi 1er juillet... L'affiche est alléchante, mais on part (trop) tard de Malines, aux alentours de 13h30.... La suite

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake en concert

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake par Cabask
Werchter, le 30/06/2017
2ème jour de festival vendredi 30 juin après une bonne nuit de sommeil. Nous faisons même un détour dans le centre de Malines pour y (très bien) manger. En arrivant, nous... La suite

Rock Werchter 2017 - Jour 1 - Prophets of Rage - Beth Ditto - Arcade Fire - Kings Of Leon en concert

Rock Werchter 2017 - Jour 1 - Prophets of Rage - Beth Ditto - Arcade Fire - Kings Of Leon par Cabask
Rock Werchter, le 29/06/2017
4ème session de Rock Werchter, énorme festival de rock belge (flamand), après 2007, 2009 et 2010. Après une longue pause, j'ai décidé d'y retourner avec des amis déjà... La suite

Rock Werchter 2010 : jour 1 - Skunk Anansie - The XX - Stereophonics - Muse - Faithless en concert

Rock Werchter 2010 : jour 1 - Skunk Anansie - The XX - Stereophonics - Muse - Faithless par Cabask
Werchter, le 01/07/2010
Rock Werchter, énorme festival belge flamand propose chaque année une affiche des plus alléchante. Après 2007 et 2009, j'ai donc décidé de m‘y rendre une 3e fois avec ma sœur... La suite