Accueil Chronique de concert Roger Waters rejoue en live au Stade de France l'album de Pink Floyd, The Wall
Jeudi 19 octobre 2017 : 13627 concerts, 24656 chroniques de concert, 5178 critiques d'album.

Chronique de Concert

Roger Waters rejoue en live au Stade de France l'album de Pink Floyd, The Wall

Roger Waters rejoue en live au Stade de France l'album de Pink Floyd, The Wall en concert

Stade de France, Saint-Denis 21 septembre 2013

Critique écrite le par



 
Show pharaonique de l'ex Pink Floyd Roger Waters au Stade de France, à Saint-Denis, le 21 septembre 2013... Pour la dernière date de la tournée mondiale The Wall, le bassiste, chanteur et songwriter du Floyd  a fait très forte impression en rejouant en live dans son intégralité son mégalomaniaque chef d'oeuvre sur, attention y'a pas mal de thèmes, l'incommunicabilité, la solitude, l'éducation ultra autoritaire, la paranoïa provoquée par le statut de rock star,  l'Angleterre de l'après guerre, les ravages provoqués par les dictatures etc : le controversé, un peu daté, très fourre tout mais notoirement culte concept album Pink Floyd - The Wall... Compte rendu :


 
Pour un fan de longue date de Pink Floyd ayant découvert l'album The Wall pendant la douloureuse période de l'adolescence avant de visionner ensuite de nombreuses fois le film tiré du disque, cette dernière occasion d'assister à une représentation en live est totalement immanquable. De nombreuses personnes semblent avoir eu la même idée que nous puisque le Stade de France est copieusement garni  à notre arrivée. Un immense mur en briques blanches a été construit de part et d'autre de la scène, gigantesque et ornée du traditionnel cercle permettant les projections et supportant une partie du monstrueux light show.



La nuit se fait, et à 20 heures 40 précises, le show démarre sur les chapeaux de roues : déluge de son (très bien réglé), explosions, feux d'artifices, avion s'écrasant sur scène,  éclairages percutants, incroyables projections sur le mur (vidéos du live, animations tirées des dessins de Gerald Scarfe... ), marionnettes gonflables géantes, chorale d'enfants, figurants... On peut dire que même si le prix des places est élevé, dès les premières minutes on sait où est parti le pognon ! Et on en a pour son argent :  Mr Waters est en forme vocale, son groupe fait le job comme il faut (un ou deux très courts passages pas trop calés à signaler toutefois), la mise en scène en met plein les yeux et les oreilles, dans leur grande majorité les morceaux ont gardé leur puissance émotionnelle et évocatrice...



Bien sûr, comme sur le disque - qui date de 1979 - ça part un peu dans tous les sens : l'éternel rebelle, qui affiche 70 ans au compteur désormais, se déclare anti capitaliste, anti sioniste, anti système scolaire, anti militariste, anti establishment etc etc. On est d'accord avec lui sur la plupart des sujets sauf que pour ce qui est de lutter contre le capitalisme, des shows organisés par le producteur de U2, Madonna, Rolling Stones etc, avec des stands sponsorisés plein le stade, un entracte pour permettre de vendre plus de bière et de produits dérivés, c'est un peu du foutage de gueule, non ? Cela dit, ce qui n'en est pas c'est la prestation scénique de Monsieur Roger Waters : derrière le leader omnipotent (souriant, aimable et convivial avec le public), un choriste et un guitariste remplacent correctement David Gilmour (qui nous avait enchanté avec son show estampillé Pink Floyd au Château de Chantilly en 1994), la foule rugit de plaisir à chaque morceau reconnu et à chaque fin de titre.



Rien de plus normal, car les très grands moments sont légion : l'intro avec un In The Flesh d'anthologie, l'enchaînement de The Happiest Days of Our Lives avec le jouissif tube anti profs/tyrans Another Brick in the Wall, Part II, qui est une véritable tuerie, la magistrale suite psyché prog punk Empty Spaces/Young Lust, le déchirant Goodbye Cruel World, l'incontournable et mythique moment de bravoure qu'est Comfortably Numb avec de tétanisantes apparitions du choriste et du guitariste en haut du mur (solo de guitare impeccablement tripant), le mini opéra rock The Trial ou encore Run Like Hell, qui donne des frissons et la sensation dérangeante d'assister au sinistre discours d'Adolf Hitler devant les cohortes nazies à Nuremberg...



Et pour prolonger le bonheur, les différents tableaux du show/opéra rock/comédie musicale s'enchaînent hyper bien, les vidéos projetées sont bluffantes, la construction du mur par les roadies puis son explosion finale sont très impressionnante, les multiples bruitages (directement importé du disque produit de main de maître par Bob Ezrin) font sursauter, le jeu d'acteur de Waters en dictateur hystérique est parfait (surjoué comme il faut) et ses apparitions dans les trous du mur ou devant celui-ci sont toujours marquantes... Ah, et puis on allait oublier : l'apparition du cochon gonflable géant au dessus de la foule est bluffante ! Et le final avec tous les musiciens jouant le dernier morceau en acoustique apporte une sympathique petite touche d'humanité. Et... n'en jetez plus ! Pour résumer : on en a pris plein les mirettes !


 
Si l'on excepte la présence d'un entracte de 25 minutes qui gâche un peu le trip, il n'y a rien à redire, Roger Waters propose une très convaincante version live de The Wall ! On peut même dire que ce spectacle total est une éclatante réussite qui fera date... Ceux qui ont eu la chance de voir en vrai ce qui restera sans doute comme la dernière représentation de cet opus par son auteur s'en souviendront longtemps !
 
 


Photos du concert par Robert Gil. Retrouvez plus de photos sur son site photosconcerts.com/roger-waters-saint-denis-stade-france-2013-09-21-7214... Photo du cochon par Jean-François Andrieu.


Vidéos de Roger Waters, The Wall Live :






A consulter également, une autre chronique du concert, avec des photos différentes, et un compte rendu photographique sur le site rocknconcert.com...

Roger Waters : les dernières chroniques concerts

Roger Waters - The Wall Live 2013 en concert

Roger Waters - The Wall Live 2013 par lol
Stade de France, Paris, le 21/09/2013
Deux ans après un premier passage à Bercy, Roger Waters investissait le Stade de France pour boucler la gigantesque tournée mondiale The Wall, qu'il a présenté à travers le... La suite

Roger Waters : The Wall Live 2011 en concert

Roger Waters : The Wall Live 2011 par Gandalf
Bercy, Paris, le 31/05/2011
Il y a des lives dont les mots sont bien impuissants à rendre l'intensité, l'émotion, la beauté et le plaisir pur. Et il est évident qu'avec Roger Waters, c'est toujours ce... La suite

Roger Waters : The Wall Live 2011 en concert

Roger Waters : The Wall Live 2011 par lol
Bercy, Paris, le 30/05/2011
Le concert de Roger Waters était un événement. Jouer The Wall en intégralité en 2011 représentait pour les fans du Floyd une sorte de graal et d'aboutissement tant cet album... La suite

Roger Waters (Pink Floyd, tournée The Wall Live) en concert

Roger Waters (Pink Floyd, tournée The Wall Live) par Abigail Darktrisha
Palau sant Jordi - Barcelone - Espagne, le 30/03/2011
Il y a des concerts qui ne se décrivent pas, il y a des concerts qui se vivent, et celui de ce soir au Palau Sant Jordi de Barcelone en fait partie. Après la tournée Dark... La suite

Stade de France, Saint-Denis : les dernières chroniques concerts

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) par Samuel C
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
Entre deux rendez-vous avec un grand dirigeant de ce monde, Bono espère peut-être encore secrètement obtenir le prix de Nobel de la Paix. Mais qui sait, Dylan a bien obtenu... La suite

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) par lol
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
En ce mois de juillet 2017, U2 revenait au stade de France pour le 30ème anniversaire de leur album légendaire album "The Joshua tree". Si cet anniversaire était plus que... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par lol
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
6 juin 1992, les Guns N' Roses débarquaient pour la première fois en France pour soutenir leur Nouvel album : "Use Your Illusion (I et II)". La tournée s'appelait "Get in The... La suite

Guns n' Roses en concert

Guns n' Roses par Gandalf
Stade de France, Paris, le 07/07/2017
Et la magie opéra. En cette très chaude soirée d'été, dans un Stade de France quasi plein, la magie Guns n' Roses, celle là même qui m'a accompagné depuis la sortie des "Use you... La suite