Accueil Chronique de concert Sabot + Marc Sloan
Vendredi 22 novembre 2019 : 11298 concerts, 25775 chroniques de concert, 5279 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sabot + Marc Sloan

Machine à Coudre - Marseille 10 avril 2001

Critique écrite le par

Sabot a joué en première partie pour cause de volume sonore et de pb de voisinage. M'enfing selon Philippe de la Machine ça devrait bientôt s'arranger . Non c'est pas en organisant un after punk chez le voisin, plus diplomate le Philippe.

Sabot c'est donc un duo basse/batterie. Deux amerlocks vivant en Republique Tcheque, elle à la batterie, lui à la basse. C'est un groupe des plus scotchant. Pas de côté free jazz lassant, non là de l'énergie. Et putaing, l'Hillary, elle tape. Des morceaux construits, énergiques, voire hypnotiques quand ils sont basés sur la répétition de la ligne de basse.

M'enfing faut pas croire que c'est un duo de rythmiques. Non l'mec à la basse, il peut aligner solos (je sais on dit soli mais ça m'plait pas) ou lignes bloquantes.

Quand à la nénette, elle a pas son pareil pour relancer le rythme quand on croit que ça commence à tourner en rond. A aucun moment l'absence de gratte ou de chant ne manque. Bref encore une fois scotché le Stef. Et j'étais pas l'seul vu les réactions du public enthousiaste.

Ensuite un type s'est pointé sur scène, seul avec sa basse.

Il commence à jouer un truc que Sylvain qualifie de flamenco/basse. zarb' mais vite lassant. Surtout qu'il enchaine sur un trip folk basse, toujours sans chant. La salle se vide et j'vais faire pareil quand il commence à échantilloner et sampler ses lignes. Il commence sur une ligne de rythmique, l'enregistre, la passe en boucle et joue autre chose. Qu'il enregistre aussi, etc... Et quand y a quatre, cinq échantillons et qu'il enchaine sur un solo de basse, c'est carrément bloquant. Un trip assez indus en fait. Il enchaine plusieurs morceaux comme celui là, utilisant divers instruments, dont une pelle à gateau..., pour triturer et désacorder sa basse. Bloquant. Quand il reprend un folk basse, le charme se rompt et j'me tire.

(photos Hum !)


Sabot : les dernières chroniques concerts

Sabot, Das Simple en concert

Sabot, Das Simple par Senti
La Machine à Coudre - Marseille, le 19/06/2010
Hilary et Chris sont américains, habitent à Tabor en république Tchèque et pratiquent respectivement, de la batterie et de la basse, sous le nom de Sabot. Cette tournée représente... La suite

Sabot en concert

Sabot par Pirlouiiiit
Machine à Coudre - Marseille, le 30/09/2005
Assez regulierement le duo americain (exile en Tchequie) vient nous rendre visite. Leure drum n bass vraie (au sens litteral) est toujours aussi agreable (et bruyante) ... ... La suite

Sabot par Pierre Andrieu
Clermont-Ferrand, Le Bam Bar, le 09/05/2002
Je franchis innocemment les portes du Bam Bar, alors que les Américains (établis en République Tchèque) de Sabot viennent d'entamer leur set. Arrivé entre deux morceaux, la fleur au fusil, je commence à discuter et... la batteuse se met à effectuer sur sa caisse claire un roulement de batterie rappelant le bruit produit par un "100 mètres"... La suite

SABOT + Tomate par Hum !
Machine à Coudre, le 24/11/1998
Waouw ! Ca surprend ! Les deux groupes de ce soir étaient tonnant et saisissant !1ère partie : TomateDuo Guitare-Batterie (+chant) Tomate est un tout nouveau groupe (puisqu'il s'agissait de leur deuxième concert). Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils sont vraiment très forts, et que leur concept était très amusant. En fait ils nous racontent en... La suite