Accueil Chronique de concert Sam Karpienia trio (festival les Inovendables)
Mardi 20 février 2018 : 12227 concerts, 24864 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sam Karpienia trio (festival les Inovendables)

Sam Karpienia trio (festival les Inovendables) en concert

Leda Atomica Musique, Marseille 25 novembre 2017

Critique écrite le par

Leda Atomica Musique by Pirlouiiiit 25112017

Ce soir j'ai peut être placé la barre un peu haut en décidant de voir Sam Karpienia (en trio) au Leda Atomica Musique (dans le cadre du Festival des Inovendables), puis Christophe Leloil power trio au JAM (dans le cadre du festival Jazz sur la Ville) avant de finir la soirée à l'Embobineuse pour voir notamment Machine Chose (la rencontre improbable entre Stéphane Massy et Nicoals Cante) , mais comme sur le papier c'est jouable et que j'ai vraiment envie de voir les 3 c'est dans cette perspective que je pars de la maison en vélo. Première halte au Leda Atomica Musique donc, pour une des très nombreuses date de cette 10ème édition d'un festival qui porte très bien son nom.

Sam Karpienia by Pirlouiiiit 25112017

Et une fois de plus je m'y rends pour y voir un artiste que je connais déjà (quasiment le seul que je connais de leur prog d'ailleurs). En effet ce soir Sam Karpienia est de retour en trio avec Manu Reymond à la contrebasse et Thomas Lippens aux percussions / batterie. L'occasion de voir comme le set a évolué depuis leur passage un peu plus tôt dans l'année à l'Ostau dau Pais Marsehles. Acceuil sympathique (comme à chaque fois) à l'entrée ; ça vient de commencer ; je ne traine pas dans le grand hall (où les dernières productions du label LAM sont en vente à prix vraiment libre - une urne est là pour les dons).

Sam Karpienia by Pirlouiiiit 25112017

Ca me fait bizzarre de ne pas voir le grand Phiphi au son (Sam lui rendra hommage un peu plus tard). Ce soir c'est Paquito (qui suit Sam depuis un moment maintenant). Je laisse le morceau en cours finir et puis je me cale au premier rang. Et là j'en prend plein les oreilles. On ne peux pas dire que ce soit la première fois que je le vois (voir ici et pourtant je suis impressionné par la puissance qui se dégage de ce début de set. Je crois que c'est la première fois que c'est aussi "rock".

Thomas Lippens (Sam Karpienia trio) by Pirlouiiiit 25112017

C'est à la fois puissant et tout en finesse à l'image du jeu de batterie qui attirera particulièrement mon attention ce soir. Ils sont un gros son juste comme ce qu'il faut, les morceaux durent, la tension monte ... L'ensemble est moins écorché qu'à l'accoutumée. C'est plus calme, apaisé ... dans les notes sur mon téléphone j'ai marqué "hyper trippant". Je pense à cette video de
Everything I say
de Vic Chesnutt accompagné par le guitariste de Fugazi et les musiciens de Godspeed You Black Emperor / A Silver Mount Zion ; du coup je repense au Pinguin faisant des parallèle entre la musique de Sam et de ces 2 groupes ...

Sam Karpienia by Pirlouiiiit 25112017

Le chant est toujours occitan et une fois de plus je regrette de ne pas le comprendre (à quand un concert de Sam sous-titré comme certains opéras). J'ai tout de suite vu que Sam avait troqué sa mandole contre une vraie guitare électrique rouge (d'où ce changement de son ?) par contre il me faudra quelques morceaux pour réaliser qu'il n'a mis que 4 cordes dessus. Les plages instrumentales sont donc longues et particulièrement agréables.

Sam Karpienia by Pirlouiiiit 25112017

C'est dans ces moment là qu'on apprécie la justesse du jeu des 3 musiciens. Sam avec sa guitare à 4 cordes, Manu avec sa contrebasse dont il joue parfois avec son archer et Thomas, sa batterie améliorée dont il joue parfois directement avec les mains et son bracelet de moules autour de la cheville (je ne sais pas comment ça s'appelle ce truc mais ça jouait ce soir là un rôle prépondérant dans les montée de tension).

Sam Karpienia by Pirlouiiiit 25112017

Pas trop de blagues entre les morceaux cette fois (un peu vers la fin quand même). Sam a l'air serein ... il sourit les yeux fermés ; moi aussi du plaisir de ce que je sens monter en moi. Par moment on a envie que ça explose et qu'il se mette à hurler mais finalement c'est la musique qui s'en charge. Sur je-ne-sais-plus-quel-morceau je pense carrément à Akron Family (raaaaa comme dirait stefan).

Sam Karpienia by Pirlouiiiit 25112017

Sur les morceaux les plus calmes la voix disparaît parfois derrière la musique mais ce n'est pas gênant. Je m'amuse de voir Sam changer de feuille sur son pupitre (le répertoire est en effet tout neuf) à chaque morceau alors qu(il me semble bien qu'il n'ouvre quasiment jamais les yeux. Un des morceaux est un peu différent des autres. Il doit être vraiment tout récent car sur celui ci il ne connait pas les paroles.

Sam Karpienia by Pirlouiiiit 25112017

Vers la fin il sera question de la Mère de Dieu qui demande pourquoi il y a des pauvres et de jesus qui lui répond (mes notes s'arrêtent là désolé), d'un morceau trad remis au gout du jour et "repolitisé, de texte de Jòrgi Reboul aussi ... A la fin de le set ils s'excuseront presque de n'avoir eu que 8 titres à nous offrir nous expliquant qu'avec l'hiver la nuit tombant plus tôt les apéros commencent plus tôt et il y a donc moins de temps pour bosser.

En rappel ils nous referons donc un morceau qu'ils avaient déjà fait et qui deviendra donc mécaniquement le tube de la soirée. Je ne prendrai pas le temps de leur dire tout le bien que j'ai pensé du concert et filerai directement en direction du JAM ou j'arriverai pile pour le début du 2ème set.


Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici


Bonus video :
Sam Karpienia by Pirlouiiiit 25112017 - 099a


Sam Karpienia : les dernières chroniques concerts

De La Crau feat. Nicolas Dick (Carte Blanche à Sam Karpienia) en concert

De La Crau feat. Nicolas Dick (Carte Blanche à Sam Karpienia) par odliz
La Meson, Marseille, le 20/01/2018
Deuxième soirée carte blanche pour Sam Karpenia au cœur d'une Meson joyeusement bondée. On se faufile entre les tables encore pleines de fins de repas et de verres à... La suite

Statonells & convidats (Jagdish, Karpienia, Pauline Willerval, Arnaud Fromont  ...) en concert

Statonells & convidats (Jagdish, Karpienia, Pauline Willerval, Arnaud Fromont ...) par pirlouiiiit
Ostau dau pais marselhes, Marseille, le 10/11/2017
Tout juste du retour du Lollipop Music Store où nous venons de commencer la soirée en famille avec le très Smithsien Somehow, je bifurque à l'angle rue A. Blanqui / rue Saint... La suite

Sam Karpienia  en concert

Sam Karpienia par Pirlouiiiit
Ostau dau pais Marselhes, Marseille, le 19/05/2017
Doublement failli passé à côté de ce concert ce qui aurait été dommage. D'abord parce que l'Ostau qui prend la peine de saisir ses dates directement sur CnC via ce lien avait... La suite

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) par Pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 19/09/2015
Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe... La suite

Leda Atomica Musique, Marseille : les dernières chroniques concerts

David Lafore (festival Les Inovendables) en concert

David Lafore (festival Les Inovendables) par Philippe
Léda Atomica Marseille (Lam), le 10/12/2016
Retour au bercail de notre cher et assez rare David Lafore, suivi de loin (il est parti tout là-bas à Paris, il y a déjà quelques années) pour ses toujours très marrantes (et un... La suite

Noroc (festival Les Inovendables) en concert

Noroc (festival Les Inovendables) par pirlouiiiit
Leda Atomica Musique (LAM), Marseille, le 29/11/2013
Leda Atomica Musique fait clairement partie de ces salles où il y a de grandes chances que je sois surpris en venant ... surtout lorsqu'il s'agit de leur festival (qui porte... La suite

Igloo (+ Jaw Wad) (festival Les Inovendables) en concert

Igloo (+ Jaw Wad) (festival Les Inovendables) par Pirlouiiiit
Leda Atomica Musique (LAM) - Marseille, le 28/11/2010
Échappé d'une des session h de Hervé André lorsque je rentre pour le deuxième soir consécutif chez Leda Atomica Musique le premier des deux groupes du soir du nom de Jaw Wad est... La suite

Phillips-Fichaux-Lesbros + Meisterfackt (les Inovendables) en concert

Phillips-Fichaux-Lesbros + Meisterfackt (les Inovendables) par Pirlouiiiit
Leda Atomica Musique (LAM) - Marseille, le 27/11/2010
Après le très sympathique début de soirée au Roll'Studio en compagnie de Ahmad Compaoré et Ed(mond) Hosdikian (et évidemment de Mc Yavell) me voilà du côté de la rue Saint Pierre... La suite