Accueil Chronique de concert Sanseverino
Vendredi 21 février 2020 : 10926 concerts, 25927 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sanseverino

Moulin - Marseille 9 mars 2004

Critique écrite le par

Bon aller ça fait maintenant quelques semaines que j'ai assisté a ce concert et je dois reconnaître que je suis toujours aussi enthousiaste. En plus ce n'était pas gagné d'avance. J'avais déjà vu Sanseverino une fois au Poste a Galène et franchement même si j'avais trouvé ça bien sympa, cette fois j'avais un peu la flemme et peur que ça soit trop pareil ... néanmoins les concerts au Moulin finissant tôt je me suis laissé tenter.



Entrée en scène très théâtrale dans un Moulin plein a craquer (mais comme toujours pas trop serré). Il nous chante tout le premier morceau dans un cadre de tableau décoré de petites fleurs lumineuses, accompagné par des musiciens dans l'obscurité. Il fait semblant d'être sérieux, mais commence déjà à faire le zouave ...



Lorsque la lumière se fait, il attrape sa guitare et on peut apprécier a sa juste valeur une chemise assez étonnante : blanche avec des flammes, une voiture dans le dos et comme des espèces de petites croix allemandes ...



La scène est très joliment décorée avec des draps genre africains ... rappelons que le nouvel album s'appelle Les sénégalaises (représentant des téléphones, des panneaux de signalisation, ...) tendus sur de grands panneaux éclairés, très colorés. Y'a pas a dire ça habille bien la grande scène du Moulin.



Les musiciens tous armés d'instruments acoustiques sont carrément bons : que ce soit les très souriants Herve Poulinquen et Herve Legeay aux guitares, GP Cremonini a la contrebasse (il a un petit air de Benoît Poelvoorde je trouve) et un pianiste-accordéoniste dont je n'ai pas retrouvé le nom.



Beaucoup de chansons et finalement peu d'instrumentaux, discipline dans laquelle ils excellent avec leur swing manouche. Si au début j'ai trouvé certains morceaux pas top top ... petit a petit je suis vraiment rentré dedans et me suis laisser complètement embarque. Sanseverino tchatche pas mal entre les morceaux ... l'intro du morceau sur André ... ou plutôt sur la suite des aventures de André (le mec en Kway) fut longue et finalement hilarante.



Vers le milieu du spectacle il disparaîtra derrière les tôles qui ont remplaces les draps colorés pour se changer en ombre chinoise (a la Superman ou Raoul Petite) d'où il resurgira tout de blanc vêtu pour sauter dans le public. Avec sa guitare il ira jusque au milieu de la fosse (un peu en dessous du balcon) ...



... pour monter sur une petite scène d'où il jouera un long morceau seul a la guitare. Pendant ce temps son staff se chargera de redécorer la scène pour une ambiance plus intimiste avec boites de conserves percées en guise de lampions la scène a changer ...



Revenu sur scène il fera encore pas mal le pitre, soufflant ou parlant beaucoup trop près de son micro cravate (ce qui surprendra tout le monde a chaque fois), il fera porter sa guitare par les gens du premier rang, fera quelques blagues graveleuses en faisant mine de ne pas les faire ... "a ce moment du spectacle avant je disais que maintenant on se finit a la main ... mais la je ne le dis plus car c'est trop vulgaire .." et de faire le mime en même temps.



C'est du fond de la salle que je suivrai les interminables rappels qui feront qu'il sera finalement resté sur scène plus de deux heures ... Sanseverino a su, comme pas de plus en plus d'artistes de chanson française, transposer son set d'une petite salle a une grosse scène en l'enrichissant suffisamment pour que cela soit tout aussi plaisant et que l'on garde cette impression d'intimité ... bravo.



Site du Moulin : http://www.concertandco.com/lemoulin
Site de Sanseverino : http://www.sonymusic.fr/sanseverino/

Sanseverino : les dernières chroniques concerts

The Sansev' Blues Band (Sanseverino) en concert

The Sansev' Blues Band (Sanseverino) par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille , le 22/12/2019
Premier week-end des vacances... Pour la première fois depuis longtemps ma fin de semaine n'a donc pas été réglée par mon programme habituel optimisé entre bébé nageurs,... La suite

Zic zac estival : Excentric sound system + Poum tchack + Sanseverino par july
Stade Pratesi - Aix en Provence, le 04/07/2007
J'ai réellement failli faire demi tour ce soir. Panique sur l'autoroute, fermée au début pour cause d'incendie. Je tente quand même le diable et après 1h30 de bouchon record Marseille/Aix, je débarque au stade Pratesi du Jas de Bouffan pour le 1er soir du festival ZicZac organisé par la Fonderie. Je ne sais pas vraiment qui j'ai raté mais après... La suite

sanseverino par marie
La Carriere Saint Herblain (44), le 15/03/2007
Excellent... Sanseverino a un humour détonnant et une franchise sur ses opinions dont on manque de nos jours ! Bravo au chanteur, qui a un débit impréssionnant aussi bien en conneries, qu'en paroles de chansons ! La suite

Sanseverino par gaelgrc
Salle des fêtes Monfavet , le 10/02/2007
La première partie était excellente. Un ptit groupe de l'Ardèche du nord. J'ai été très déçu par le concert de Sanseverino. J'adore ce groupe mais hier soir j'ai trouvé cela médiocre. Monsieur a passé son temps à crier et à saccager ses belles chansons. Le son était beaucoup trop fort, jusqu'à la saturation. Je suis parti avant la fin. Est-ce sa... La suite

Moulin - Marseille : les dernières chroniques concerts

Camélia Jordana + Siem Folknomade en concert

Camélia Jordana + Siem Folknomade par Sami
Moulin, Marseille, le 09/11/2019
Les voix féminines et la Méditerranée sont à l'honneur au Moulin, qui, contrairement à ce qui était annoncé, est en configuration "petite salle" ce soir. Siêm Folknomade Pour... La suite

La Maison Tellier +  Blind Cinema en concert

La Maison Tellier + Blind Cinema par Sami
Le Moulin, Marseille, le 24/05/2019
Le Moulin a toujours été une des salles les plus ponctuelles de Marseille, beaucoup plus que les transports en commun en tout cas. Du coup comme souvent on aura juste le temps... La suite

Bukowski + Ultra Vomit en concert

Bukowski + Ultra Vomit par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/05/2019
Soirée (évier) metal potentiellement débile et bien régressive, avec les quasi-mascottes du Hellfest : les fameux Ultra Vomit de Nantes ! Le public devant l'entrée semble... La suite

No One Is Innocent + Tagada Jones en concert

No One Is Innocent + Tagada Jones par Aulie
Le Moulin, Marseille, le 24/11/2018
Samedi 24 novembre 2018, direction le Moulin à Marseille pour assister à une soirée 100 % rock engagé avec les groupes Tagada Jones et No One In Innocent pour leur "Bruit dans... La suite