Accueil Chronique de concert Savages (Festival Days Off 2017)
Vendredi 22 septembre 2017 : 14283 concerts, 24615 chroniques de concert, 5171 critiques d'album.

Chronique de Concert

Savages (Festival Days Off 2017)

Savages (Festival Days Off 2017) en concert

Cité de la Musique, Paris 4 juillet 2017

Critique écrite le 17 juillet 2017 par lol

En ce 4 juillet, le Festival Days Off - organisé par la Philarmonie de Paris et la Cité de la musique - ne faisait pas dans la dentelle en programmant un concert de Savages, qui est l'un des rares groupe de rock exclusivement féminin, avec L7, les Runaways, les slits et les Plastiscines... Apparues il y a maintenant 5 ans avec un excellent premier album porté par l'Hymne "Fuckers", les Savages se sont fait remarquées par d'intenses prestations scéniques. C'est pour défendre leur nouvel opus qu'elles tournent actuellement en propageant avec fougue une grosse décharge de Post-Punk salvatrice à un public de plus en plus nombreux.



Sur scène, c'est la chanteuse Jehnny Beth, qui capte toutes les attentions. Ultra énergique et charismatique, elle donne une théâtralité certaine au groupe et rappelle qu'un concert de rock se doit d'être aussi un spectacle. Et clairement il est plus facile d'occuper la scène et de captiver une audience avec un frontman ou une frontwoman que quand on joue de la basse ou de la guitare et qu'on ne peut pas s'éloigner de son pied de micro.



La musique des Savages est sombre et dénuée de mélodies ou de groove. Bien sûr ce n'est pas ce que l'on est venu chercher, et on est effectivement dans du pur post punk mêlé de tonalité gothiques du début des années 80. On sent que ces demoiselles ont du sérieusement tripper sur Bauhaus. La guitariste, de par son style est clairement une héritière directe de Daniel Ash. On retrouve aussi un peu de Joy Divison, de Pil, et de Christian Death dans cette musique... La rythmique est surpuissante et particulièrement imaginative et apporte une fondation solide au groupe.



Dès la première chanson, "I am here", le public est clairement bousculé puis captivé par tant d'énergie et de furie sonore. Mais au fur et à mesure que le concert avance, il apparaît qu'aucune chanson ne se détache vraiment et qu'elles sont toutes sur le même modèle, celui de "Husbands". On se dit aussi que le côté chaos tellurique à ses limites et qu'une guitare rythmique manque au groupe car elle permettrait de donner plus de mélodie ou plus de corps et porterait les chansons plus haut et plus loin en les sortant de l'équilibre rythmique et bruitiste dans lequel elles sont parfois un peu enfermées .



Heureusement, on parvient en fin de concert à sortir de cette impression avec les excellentes "Mechanics", "Adore" et bien sûr "Fuckers", dont on aurait aimé qu'elles soient jouée plus longtemps, avec la générosité des versions live enregistrées sur la tournée précédente. Savages est incontestablement un bon groupe, mais il lui manque quelque chose afin de pouvoir s'affranchir d'une certaine imagerie neo post punk gothique et ainsi sortir d'un écrin qui me semble un peu restreint...

Photos : Manu Wino manuwino.com www.facebook.com/manuwino


Festival Days Off : les dernières chroniques concerts

Agnes Obel + St. Vincent + Kurt Vile And The Violators (Festival Days Off 2012)  en concert

Agnes Obel + St. Vincent + Kurt Vile And The Violators (Festival Days Off 2012) par Pierre Andrieu
Salle Pleyel, Paris, le 09/07/2012
Alors que restent en mémoire les prestations mémorables d'Antony And the Johnsons et Sufjan Stevens, Bryce Dessner & Nico Mulhy, c'est déjà le dernier soir du Festival Days... La suite

Sufjan Stevens, Bryce Dessner et Nico Muhly, Planetarium (avec New Trombone Collective et Navarra String Quartet) (Festival Days Off 2012) en concert

Sufjan Stevens, Bryce Dessner et Nico Muhly, Planetarium (avec New Trombone Collective et Navarra String Quartet) (Festival Days Off 2012) par Pierre Andrieu
Salle Pleyel, Paris, le 06/07/2012
Orgasmique et cosmique le rendez-vous avec Sufjan Stevens, Bryce Dessner et Nico Muhly, de passage à la Salle Pleyel, à Paris, pour présenter à l'occasion du festival... La suite

Antony And the Johnsons, Cut The World avec l'Orchestre National d'Ile-de-France (Festival Days Off 2012) en concert

Antony And the Johnsons, Cut The World avec l'Orchestre National d'Ile-de-France (Festival Days Off 2012) par Pierre Andrieu
Salle Pleyel, Paris, le 03/07/2012
Concert mémorable d'Antony And the Johnsons en compagnie de l'Orchestre National d'Île-de-France à la Salle Pleyel (Paris) dans le cadre du festival Days Off, le 3 juillet... La suite

I'm From Barcelona + Soko (Festival Days Off 2011) en concert

I'm From Barcelona + Soko (Festival Days Off 2011) par Pierre Andrieu
Cité de la Musique, Paris, le 10/07/2011
Méchamment euphorisante, la soirée de clôture du Festival Days Off 2011 le dimanche 10 juillet, avec la troupe folledingue d'I'm From Barcelona en tête d'affiche pop venue de... La suite

Savages : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 09/07/2017
Le samedi, c'était par ici ! Pour commencer sous des nuages antipathiques, après les anecdotiques Rocky et leur belle chanteuse, on est assez content de pouvoir retourner voir... La suite

Main Square Festival 2017 - jour 3 : RADIOHEAD, SAVAGES, LEMON TWIGS, MARK LANEGAN, LA FEMME, SEASICK STEVE, SPOON en concert

Main Square Festival 2017 - jour 3 : RADIOHEAD, SAVAGES, LEMON TWIGS, MARK LANEGAN, LA FEMME, SEASICK STEVE, SPOON par Xavier Averlant
La Citadelle d'Arras, le 02/07/2017
Le troisième et dernier jour du Main Square festival est placé sous le signe des groupes "à guitares"... MARK LANEGAN On commence l'après midi avec l'ex Screaming... La suite

Savages + Bo Ningen en concert

Savages + Bo Ningen par Pierre Andrieu
La Cigale, Paris, le 01/03/2016
Savages Gros concert de Savages dans une Cigale archi complète à l'occasion de la tournée du groupe franco anglais pour promouvoir le revêche mais réussi album " Adore... La suite

Savages + Bo Ningen en concert

Savages + Bo Ningen par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne à Feyzin, le 27/02/2016
Bo Ningen Le concert de Savages à l'Epicerie Moderne de Feyzin, affiche complet. La première partie est assurée par le groupe Bo Ningen. Les membres du groupe sont tous... La suite

Cité de la Musique, Paris : les dernières chroniques concerts

Mulatu Astatke (Jazz à La Villette 2017) en concert

Mulatu Astatke (Jazz à La Villette 2017) par lol
Philarmonie de Paris, le 13/09/2017
Pour le dernier soir de son édition 2017 le festival Jazz à La Villette accueillait la légende de l'Ethio Jazz Mulatu Astatke. L'Ethio Jazz c'est ce courant oublié qui faisait... La suite

Paris Velvet (Par Rodolphe Burger avec Bertrand Belin, Theo Hakola, Emily Loizeau, Mathilde Monnier, Poni Hoax, Swann, Mark Tompkins... en concert

Paris Velvet (Par Rodolphe Burger avec Bertrand Belin, Theo Hakola, Emily Loizeau, Mathilde Monnier, Poni Hoax, Swann, Mark Tompkins... par lol
Philharmonie de Paris , le 22/05/2016
Le 3 avril dernier, j'étais sorti meurtri du concert effroyable donné par John Cale à la Philharmonie de Paris en ouverture de l'exposition NEW YORK EXTRAVAGANZA sur le... La suite

Television plays <i>Marquee Moon</i> en concert

Television plays Marquee Moon par Xavier Averlant
Philharmonie de Paris, le 02/04/2016
A l'occasion de l'exposition consacrée au Velvet Underground à la Philarmonie de Paris, a eu lieu samedi 2 avril le concert de Television dans la salle 2 de la Philharmonie... La suite

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)  en concert

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par lol
Philharmonie de Paris , le 03/04/2016
Comme pour beaucoup de monde, le Velvet Underground est à mes yeux un groupe majeur, qui a bousculé et changé la face du rock en y transfigurant son côté obscur, arty et... La suite