Accueil Chronique de concert Sepultura + Hord + DeathAwaits
Lundi 23 octobre 2017 : 13093 concerts, 24658 chroniques de concert, 5181 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sepultura + Hord + DeathAwaits

Sepultura + Hord + DeathAwaits en concert

Ninkasi Kao, Lyon 18 juillet 2011

Critique écrite le par

Et voilà, un dernier détour par la salle du Ninkasi Kao Lyonnaise avant de quitter définitivement la sympathique région Rhônalpine, sa gastronomie et son soleil. Un détour pour revoir Sepultura sur scène mais également pour soutenir potes et connaissances car en ouverture de Sepultura se trouvent ce soir deux groupes Français, Death Awaits et Hord.




Alors que je m'attendais à une salle blindée, je découvre à mon arrivée qu'il sera finalement assez facile de se faufiler à la barrière pour assister à la prestation de Death Awaits qui vient de débuter. Death Awaits c'est un groupe originaire de la région, que j'ai eu l'occasion de découvrir il y a quelques années lorsque notre association de production de concert avait organisé le 'Riff In Paris Festival 2005' à la Locomotive avec Destruction en headliner où nous avions programmé le groupe sur la petite scène. Mais depuis, il y a eu divers remaniements des membres et le groupe a prit une nouvelle tournure musicale moins mélodique.



C'est donc sous un éclairage sombre et enfumé que Florian, maintenant au chant, va emmené DeathAwaits pour une prestation de huit titres portés beaucoup plus death et harcore qu'il y a quelques années. Le groupe à la tâche d'ouvrir la soirée et de chauffer la salle, il s'en acquittera avec dynamisme et une bonne humeur scénique. Florian communique bien avec le public et invitera les fans à rejoindre le groupe au bar dans la soirée.

Provocation
From now on we are two
Theory of Darkness
Violent Peace
All Confused
District Of Isolation
Look Into The Mirror
Drunkness







Après leur participation au "Metallian Battle Contest / Wacken Metal Battle" en mai dernier au Transbordeur, voici le retour des sudistes de Hord dans nos contrées. Pour ceux qui n'étaient pas présent en mai dernier, Hord officie dans un metal moderne. Inspiré des littératures post-modernes et du cinéma post-apocalyptique, le dernier opus est un concept album sur l'expérience de anéantissement et de la fin du monde, alliant musique, poésie, photographie et graphisme. Après deux années passées à défendre son premier album Reborn from the Chaos sur scène avec des groupes comme Fear Factory, Punish Yourself ou Black Bomb A, le groupe revient en 2010 avec un nouveau line-up et un nouvel album intitulé The Wast Land, enregistré aux Pays-Bas par le producteur du groupe Textures.
Titres et concert relativement similaire au celui de mai dernier, alternance entre voix claire du guitariste et chant plus core du frontman mais avec un qualité de son moins bonne qu'au transbordeur. Le public commence à bouger un peu et quelques personnes "pogotent" légèrement. Le groupe se donnera sur scène et communiquera bien avec son public, toujours la rage au ventre et la motivation d'en découdre !
The Waste Land Part.1
Unreal City
Subdued Voices
The Watcher
Heap Of Broken Images
Through The Ashes
Master Life Down
The Grand Expedition
Epidemic





En réalité une bonne partie de la salle est restée dehors pendant les deux premiers groupes et c'est pour l'arrivée des Brésiliens de Sepultura que la foule vient s'entasser aux barrières mais la salle ne sera pas remplie pour autant. 400 personnes selon les dires mais cela me paraît beaucoup., je miserai plutôt entre 200 et 300 maximum. Sepultura version sans les frangins Cavalera bien sur. Pour certains c'était mieux avec pour d'autres non. Derrick Green en impose toujours autant sur scène, incarnation massive du gentil nounours accompagné par un Andreas Kisser à la guitare - présent en ce moment dans Anthrax - et d'un bassiste et batteur plus effacés sur scène mais qui font leur boulot.



Une arrivée sur Arise enchaîné à Refuse/resist annonce la couleur et donne le ton de la soirée. Un son assez bourrin et de meilleure qualité que les groupes précédents mais avec un matériel apparemment pas terrible - dixit le chanteur de DeathAwaits - et qui vaudra une bonne interruption durant le concert à Sepultura sur Escape to the Void (si je ne me trompe pas). Pas de quoi démonter Derrick qui prendra les choses avec humour - du moins sur scène - et en profitera pour s'essuyer la tête et faire quelques rythmes Brésiliens. Le public siffle et s'impatiente un peu pendant la coupure mais l'ambiance repartira comme de rien n'était aux premières notes retrouvées. Public plutôt axé dans la 20aine me semble-t-il et qui mettra un beau bordel dans la fosse comme on sait le faire dans la région, ce qui me vaudra quelques hématomes en souvenir malgré la présence de deux mecs et d'un photographe qui feront barrage autour de moi - merci les mecs !



Pas ultra fan de toute les périodes de Sepultura, certains titres joués me paraîtront un peu long avant le final sur Ratamahatta et Roots Bloody Roots. Un bon concert dans une bonne ambiance mais je reste surprise du peu de monde ce soir. Effet vacances ? En tout cas je préfère encore Sepultura sur scène à Cavalera Conspiracy car le groupe a su garder sa sonorité bien thrash de l'époque.


Arise
Refuse/Resist
Kairos
Convicted in Life
Choke
What I Do!
Relentless
Troops of Doom
Escape to the Void
Just one Fix - Ministry
Seethe
Territory
Inner Self

Ratamahatta
Roots Bloody Roots

Et comme presque à chaque concerts dans cette salle, une soirée latine se déroule en parallèle dans la salle voisine où nous croiserons couples et dragueurs potentiels en allant rejoindre le bar extérieur. Une petite salle qui va me manquer.


Hord : les dernières chroniques concerts

Metallian Battle Contest / Wacken Metal Battle 2011 en concert

Metallian Battle Contest / Wacken Metal Battle 2011 par Abigail Darktrisha
Transbordeur - Lyon, le 13/05/2011
Cliquer pour accéder à la galerie complète des photos de la soirée Dans le cadre du festival Wacken qui se tient chaque année en Allemagne, un concours réservé aux... La suite

Sepultura : les dernières chroniques concerts

 Hellfest 2014 (1/3) : Slayer, Iron Maiden, Sepultura, Trivium, Therapy ?, M.O.D, Loudblast, Satan, Showtime en concert

Hellfest 2014 (1/3) : Slayer, Iron Maiden, Sepultura, Trivium, Therapy ?, M.O.D, Loudblast, Satan, Showtime par Gandalf
Clisson, France, le 20/06/2014
"On the road again after all these years ! Eh oui, après 10 années de Festivals intenses, suivies de 4 ans de diète, me voici de retour dans ce qui est devenu l'un des plus gros... La suite

E.H.Z. (Euskal Herria Zuzenean 2012, 2ème jour) Esne Beltza + The Moorings + Sepultura en concert

E.H.Z. (Euskal Herria Zuzenean 2012, 2ème jour) Esne Beltza + The Moorings + Sepultura par Abigail Darktrisha
Helette, le 21/06/2012
2ème journée : samedi 30 juin Après une soirée et une nuit pluvieuses, le soleil sera de retour pour cette seconde journée avec un programme encore riche en... La suite

Hellfest Day 1 : Sepultura, Deftones, Fear Factory, Sick Of It All, Mass Hysteria, Finntroll, Arch Enemy, Walls of Jericho, Infectious Grooves, ... en concert

Hellfest Day 1 : Sepultura, Deftones, Fear Factory, Sick Of It All, Mass Hysteria, Finntroll, Arch Enemy, Walls of Jericho, Infectious Grooves, ... par Boby
Clisson, le 18/06/2010
Hellfest Day 01 - Nul enfant éventré, aucun loup garou, pas même un petit vampire à la twilight , pas déçu mais presque... Où sont tous ces montres aux pouvoirs ésotériques... La suite

Interview de <i>Sepultura</i> en concert

Interview de Sepultura par Vilay
Garorock (Marmande), le 04/04/2010
Sepultura était une des têtes d'affiches les plus massives de la 14° édition du festival Garorock. Nous étions nombreux à vouloir assouvir notre curiosité à leur sujet et une... La suite

Ninkasi Kao, Lyon : les dernières chroniques concerts

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked en concert

Jello Biafra And the Guantanamo School of Medicine + Sharked par Jef VILLE
Ninkasi Kao - Lyon, le 18/08/2016
Bon voilà je vais enfin voir Jello Biafra (oh what a name!) en concert, malheureusement sans les membres emblématiques des Dead Kennedys. Après avoir découvert le mouvement... La suite

Crest Of Darkness + Sterbhaus + Shining  en concert

Crest Of Darkness + Sterbhaus + Shining par Ylxao
Le Ninkasi Kao à Lyon, le 28/11/2013
Ce soir-là, j'incarne la joie car c'est une date qui ne peut que me ravir : Shining est de passage dans le comté lyonnais ! Ayant découvert un ou deux ans auparavant je n'attendais... La suite

Biga Ranx en concert

Biga Ranx par A.Ville
Ninkasi Kao - Lyon, le 22/11/2013
Le 22 novembre 2013 a donc eu lieu le concert de Biga*Ranx, au Ninkasi Kao de Lyon. Biga Ranx n'en est pas à sa première, car, malgré son jeune âge, le chanteur de 25 ans... La suite

Gotthard par Rama
Ninkasi Kao - Lyon, le 16/10/2012
"Ce qui ne tue pas rend plus fort" : cet adage résume à lui seul l'évolution de Gotthard. Un groupe qui, malgré le décès soudain de Steve Lee, membre fondateur et chanteur de la formation depuis vingt ans, a su poursuivre sa carrière en recrutant le talentueux Nic Maeder. Il suffit de voir la longue file d'attente devant le Ninkasi Kao pour... La suite