Accueil Chronique de concert Sextile + Vonwill
Mercredi 25 avril 2018 : 10549 concerts, 24959 chroniques de concert, 5211 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sextile + Vonwill

Sextile + Vonwill en concert

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 29 janvier 2018

Critique écrite le par

Lundi soir, fin du mois de janvier, Clermont-Ferrand (ville noire post industrielle, comme diraient les gros mythos parisiens du magazine Gonzaï), on se dit qu'il doit bien y avoir une lumière au fond du tunnel d'ennui... Et oui, il faut toujours croire en sa bonne étoile : ce soir, une intelligente personne a programmé dans le club de La Coopé le très énervé groupe californien de post punk/New Wave Sextile, auteur d'un bouleversifiant album nommé Albeit Living (traduction: "Bien que vivant"). Miracle ultime, pas mal de gens se sont déplacés !



Vonwill

La soirée s'annonce donc bien, et en guise de mise en bouche de fort bon aloi, un disc jockey nommé Vonwill passe de bons vinyles de post punk, cold wave, rock gothique, électro dark etc. Tout cela permet de monter idéalement en température en se mettant dans l'ambiance... Au milieu de titres bien envoyés, on reconnaît le fameux hit ironique du groupe D.A.F., Der Mussolini, et même un des mémorables "tubes" de Jessica93, cool !



Sextile

Sans transition ou presque, les quatre Sextile (qui sont peut-être bi, mais ça ne nous regarde pas... ) prennent possession de la scène, en force ! Les trois mecs (aux synthés Korg et/ou aux guitares) et la fille (qui joue de la batterie debout, ce qui n'est pas un détail) attaquent à fond d'entrée de jeu avec des titres de synth punk marqués au fer rouge par Joy Division, D.A.F., The Jesus And Mary Chain, les Ramones et les Stooges, entre autres groupes menaçants pour les tympans...



Le chanteur peroxydé gigote sous les stroboscopes comme une sorte de Plastic Bertrand en blouson de cuir noir, il a l'air bien dans son truc et dégueule ses textes dans un océan de bruit réverbéré, tel un Ian Curtis perdant totalement le contrôle au fond d'une grotte. Ses deux acolytes mâles, quant à eux, triturent leurs synthétiseurs infernaux ou leurs guitares maléfiques (on pense au mur du son bâti par le groupe des frères Reid, cité plus haut).



Cerise sur le gâteau post punk/cold wave, le synth man/guitariste de droite (pas politiquement, juste en regardant la scène) arbore une coupe au vol à la Johnny Ramone, qu'il fait bouger en rythme en massacrant sa gratte ou ses touches de synthés. C'est beau !



Et tout cela est admirablement mis en rythmes très "minimalement" (et parfois de manière bancale) par la batteuse, ce qui amène un côté organique (inspiré par Moe Tucker du Velvet Underground, qui, elle, est carrément d'extrême droite) à des titres joliment synthétiques... Bref, tout le monde se voit administrer une bonne série de gifles en se faisant bombarder de tubes (One Of These, Ripped, Who Killed Six, Visions Of You, Can't Take It etc). Ce qui fait que le public en reprendrait volontiers une bonne tranche à la fin des 45 minutes réglementaires ! Mais c'est bel et bien fini... Expéditif, certes, mais idéal pour lutter contre ce putain de Blue Monday, cet excitant concert de Sextile à la Coopé !





Photos : Yann Cabello (album complet ici) www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...




La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Penelope Isles + Garciaphone (Festival God Save Clermont) en concert

Penelope Isles + Garciaphone (Festival God Save Clermont) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 31/03/2018
Très bonne initiative du bienvenu festival God Save Clermont (qui anime Clermont-Ferrand et Paris pendant une semaine), l'affiche réunissant dans le club de La Coopé les stars... La suite

Kadavar + Witchfinder en concert

Kadavar + Witchfinder par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 22/03/2018
C'est une petite Coopé très bien remplie qui accueille le jeudi 22 mars - à initiative de l'asso Black Owl - un plateau bien lourd et très gras réunissant les locaux de... La suite

Bertrand Cantat & Amor Fati en concert

Bertrand Cantat & Amor Fati par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 17/03/2018
Dans un contexte assez tendu (nouvelles révélations - vraies ou fausses, on ne sait pas... - sur le comportement violent de Cantat avec les femmes) et une ambiance délétère sur... La suite

The Limiñanas + Echo Anemone en concert

The Limiñanas + Echo Anemone par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 16/03/2018
C'est vendredi soir, le printemps arrive, on a envie de sortir pour s'encanailler un petit peu et il y a un concert prometteur dans la grande salle de La Coopé : les excellents... La suite