Accueil Chronique de concert Shono
Mardi 19 juin 2018 : 9944 concerts, 25029 chroniques de concert, 5218 critiques d'album.

Chronique de Concert

Shono

Shono en concert

Cite de la Musique Marseille 31/03/2018

Critique écrite le par

Je vous présente Shono, un des meilleurs groupes ethno rock du moment en Sibérie et en Mongolie. Autour d'Alexandre Arkhintcheev, maître incontesté du chant diphonique, 3 musiciens français (batteur, guitariste et bassiste) mettent en valeur un talent hors du commun.


Il me suffit de ces deux phrases pour prendre le risque de perdre la moitié de mes lecteurs... mais je vous en prie, accrochez-vous, il faut absolument que vous découvriez ce groupe. Le groupe est introduit par Tatiana LAMBOLEZ qui produit le groupe pour le faire connaitre à l'international. Elle nous explique qu'Alexandre est l'ambassadeur de la culture de son pays, la République de la Bouriatie, république russe qui borde la rive du lac Baîkal, appelé la perle de Sibérie pour la transparence de ses eaux.

Son instrument est le Morin Khuur (à tête de cheval) qui est un instrument à deux cordes frottées avec archet, qui produit un son tour à tour chaleureux et caressant ou sauvage et agressif. La musique commence, il s'agit bien de rock, une musique qui nous met à l'aise tout de suite, oui cet homme est étranger, mais nous communiquons par la musique et les craintes se dissipent. Puis vient sa voix, une voix tellement étrange, aiguë et métallique qui nous surprend et nous charme. Alexander chante le KHOOMI, ce chant traditionnel Mongol. J'ai déjà entendu ce son quelque part... il est présent dans le titre Karma coma de Massive Attack, vous voyez ? Vous le connaissez aussi !

D'autres techniques vocales sont aussi utilisées qui évoquent celles du chaman tibétain, le didgeriddoo des aborigènes d'Australie, ou le chant saccadé des indiens d'Amériques. Quel est le point commun entre ses cultures me direz-vous ? Il provient de leur croyance animiste. Pas étonnant que la musique s'approche des sons de la nature : l'écoulement de l'eau, l'écho des montagnes, le grondement du tonnerre ou le chant de oiseaux. Pas étonnant que les vibrations puissantes nous émeuvent.

Oui, cette musique nous fait voyager et dans le même instant elle vient à notre rencontre. Alexandre a réussi ce tour de magie en arrangeant les chants traditionnels de son pays avec un rythme énergique et l'accompagnement enchanté des musiciens français.
Quelle injustice que la générosité du groupe Shono n'ait pas pu être récompensée ce soir à la Cité de la Musique par une salle comble !

Tatiana Lambolez évoqua la désertion des salles de concert le week-end de Pâques mais j'ai une crainte : que la maitrise technique et vocale du chanteur donne l'exclusivité de sa musique à un public spécialiste du chant diphonique. Il en est absolument hors de question, et je l'affirme : la musique ethno rock de Shono n'est pas un sujet d'étude musicologique, il suffit de l'écouter pour la comprendre.

Cite de la Musique Marseille : les dernières chroniques concerts

L.Rom en concert

L.Rom par Pirlouiiiit
Cité de la Musique, Marseille, le 24/04/2015
Ce soir c'est le grand soir pour L.Rom celui de la sortie de leur tant attendu Semeurs de rêves, premier album du trio Lionel Romieu (oud, mandole) - Jean Yves Abecassis... La suite

Flag* (ciné concert) en concert

Flag* (ciné concert) par Pirlouiiiit
Cité de la Musique, Marseille, le 17/10/2014
Après un début de soirée sympathique bien que physique au Lollipop Music Store puis un passage chez moi pour "coucher" les enfants, me voici à la Cité de la Musique pour... La suite

Emel Mathlouthi en concert

Emel Mathlouthi par Ysabel
Cité de la Musique - Marseille, le 19/04/2013
Retrouvailles avec La Citée de la Musique, avec ses fauteuils caramel et son parquet de bois. Sans oublier un public bien présent au rendez-vous que nous a donné Emel Mathlouthi... La suite

Lo Cor de la Plana + La Ultima + Enco de Botte (9ème festival De Vives Voix) en concert

Lo Cor de la Plana + La Ultima + Enco de Botte (9ème festival De Vives Voix) par pirlouiiiit
Auditorium de la Cité de la Musique - Marseille, le 05/07/2012
Ce soir si je m'étais écouté je serais bien resté chez moi pour me coucher tôt ... oui mais alors il n'y aurait pas eu de trace de la 9ème édition de ce beau (et gros) festival... La suite