Accueil Chronique de concert Fiesta des Suds : Shurik'n + Ernesto Tito Puentes + Deschannel + Goran Bregovic + Dj Rebel + Mexican Institute of Sound
Mercredi 22 janvier 2020 : 11502 concerts, 25886 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Fiesta des Suds : Shurik'n + Ernesto Tito Puentes + Deschannel + Goran Bregovic + Dj Rebel + Mexican Institute of Sound

Fiesta des Suds : Shurik'n + Ernesto Tito Puentes + Deschannel + Goran Bregovic + Dj Rebel + Mexican Institute of Sound en concert

Dock des Suds - Marseille 19 octobre 2012

Critique écrite le par

Depuis pas mal de temps plus habitué aux soirées underground en petit comité, je fais donc mon retour ce soir dans la catégorie soirée grand public, structures institutionnelles...
Ce soir c'est l'ouverture de la Fiesta des suds, que certain présente comme le pré- ( liminaire à la future sodomie culturelle) Marseille 2013.Énormément de monde ! On fait la queue longtemps pour accéder à la fiesta.Apparemment un record d'affluence a été battu ce soir...

Direction la salle des sucres pour voir Shurik'n, le co-leader des marseillais d'I AM. Je ne connais pas du tout sa discographie solo, mais j'ai toujours apprécié sa grosse voix et le côté simple et direct de ses paroles lucides et sincères.
Le set a déjà débuté depuis un moment, et de loin je me demande si Shurik'n s'est fait cloné...car ils sont deux au micro : identiques avec des gros bras body buidés, le crâne rasé de près et donc la grosse voix...
Les basses détruisent tout, mais bon c'est assez habituel dans les concerts de rap...
C'est plutôt sympathique. Shurik'n prends visiblement beaucoup de plaisir à jouer ici, plaisir partagé par le public. On en est déjà à l'heure des (nombreux) rappels.
Akhenaton fera même son apparition...
Pour ma part je retiendrai surtout Samourai (la main sur le katana) et le freestyle sur la prison et la délinquance que Shurik'n nous a livré sur la fin : dans le genre plutôt terrible !



Pendant ce temps là, Fred (mon ami photographe) est au chapiteau pour le concert d' Ernesto Tito Puentes. Du coup hélas pas de photos de Shurik'n et c'est donc lui qui va résumer la prestation du trompettiste cubain : le big band nous a fait voyager dans un univers musical très riche allant du jazz à la salsa [putaing j'aime pas la salsa moi].





Le chapiteau de la fiesta a été embrasé notamment grâce au percussionniste qui touche sa race et la joue charmeur... mais aussi grâce à la séduisante senora Fuentes... Bon puisque là on a les photos : voir photos !...



Ensuite c'est un des drames de la soirée institutionnelle : l'opération panini dans ta gueule. Bon pour 5 euros on aurait aimé qu'il soit un peu plus goûteux...et surtout le système : je fais la queue dix minutes pour avoir mon ticket sandwich puis je fais à nouveau la queue dix minutes pour avoir le dit sandwich n'avait rien de convivial ni d'efficace...
Du coup on perd souvent pas mal de temps dans les queues alors que les concerts s'enchaînent eux sans trop de temps mort...



Ensuite, direction le cabaret pour la musique atmosphérique et parfois lancinante des stéphanois de Deschannel. Treize ans que ce projet existe et pour moi c'est la bonne surprise et la découverte de la soirée. Ils sont deux : un clavier/chanteur et un batteur minimaliste et métronomique.



On navigue quelque part entre (bonne) new-wave et krautrock. On aura du mal à leur coller le label " Fiesta " pourtant leur musique robotique et mélancolique provoque comme bon nombre d'autres dans ce style une sorte d'hypnose et de laisser aller à planer au-dessus des buildings et des nuages d'échappement.



Après ces instants en apesanteur, je suis ramené à une réalité beaucoup plus terre à terre : il faut aussi (évidemment) faire la queue pour aller secouer sa queue. Pause pipi compliquée.



Ensuite je m'aventure pour la première fois de la soirée au chapiteau.
C'est l'heure du concert de Goran Bregovic. Bondé de monde évidemment. On joue un peu des coudes pour se rapprocher. A un moment j'ai frôle l'étouffement. Mais ça va on n'a pas appelé le Samu.



Pas super enthousiaste au départ, car j'ai déjà vu le monsieur et surtout il a perdu une partie de mon estime depuis son histoire de plagiat de la mélodie de " In the death car "...



L'ambiance tsigano balkanique est évidemment super bonne pourtant je somnole un peu, la fatigue mais aussi la sensation que le show est un peu trop bien huilé, les blagues de Bregovic (qui parle un très bon français) trop préparées.
Bref, l'ennui guète... donc merci au gars qui m'a entraîné dans une danse collective qui aura eu le mérite de me réveiller. Enfin plus réceptif, j'en n'ai plus rien à foutre qu'il n'y ai pas beaucoup d'originalité à entendre l'archi utilisée Bella Ciao...



On danse, on crie, on se donne la main, on veut une kalach, on veut la peau de Gaudin, Guerini et toute la clique... euh, non pas ça...
On aura droit à une majorité des grands classiques des films de Kusturica et ça se terminera même par Kalachnikov... qui devrait devenir l'hymne marseillais non ?



Ensuite un court retour au cabaret pour le duo Dj Rebel et Dj Djel. On flirte parfois avec la " soupe populaire " ou on a carrément les pieds dedans mais par moment Rebel nous régale de mixs hiphop old school super bien sentis. Pas eu envie de danser mais assez sympa, bô le son a été embelli par quelques jolies filles légèrement éméchées qui se trémoussaient de façon heu...... jolie.



Final, pour nous, à la salle des sucres pour le mix ethno électro disco de Mexican institute of sound. Ils sont trois : une section rythmique (basse batterie) béton et le gars aux machines qui éructe aussi parfois des onomatopées ou des refrains stupides, heu dans leur cas c'est peut-être un pléonasme.



Alors là, j'aurai du mal à donner un avis définitif. Autant j'ai trouvé les lignes de basses disco d'un putassier de la pire espèce autant ces même lignes de basse ont fini par me faire bouger mon corps, à l'insu de mon plein gré... Bref, c'est bien le putassier quand tu es de bonne humeur.



Non, je pense tout simplement que le qualificatif d'efficace résumera assez bien leur prestation. Ce n'est pas musicalement fantastique mais l'imbrication de samples mariachis, de basse disco, de rythme cumbia finit par bien vriller le cerveau et par donner envie d'enlacer la première danseuse venue. J'ai dit enlacer.

Drame de soirée institutionnelle, dernière partie, j'ai soif d'eau... On me refuse un verre d'eau... je suis donc obligé d'acheter une bouteille d'eau minérale : 5 euros, ça fait cher le pack de Cristalline (30 euros donc...). Vive la Fiesta marseillaise.

Fiesta des Suds : les dernières chroniques concerts

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) en concert

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) par Sami
J4, Marseille, le 10/10/2019
C'est parti pour la 28ème édition de la Fiesta des Suds, encore une fois au J4 pour trois soirées évidemment toujours très courues. L'endroit est plus visuellement beau que les... La suite

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018) en concert

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018) par pirlouiiiit
J4, Marseille, le 13/10/2018
Première année depuis longtemps que la Fiesta avait lieu ailleurs qu'au Dock des Suds. Retour au J4 donc avec une édition qui renoue avec les groupes du coin et même s'il y a pas... La suite

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) en concert

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) par Lumak
Esplanade J4, Marseille, le 13/10/2018
Pour ce samedi soir à la Fiesta des Suds, encore beaucoup de monde grâce à la belle programmation du jour ! J'arrive sur la scène Mer pour le début des français de General... La suite

Massilia Sound System, Jeanne Added (Fiesta des Suds 2018)  en concert

Massilia Sound System, Jeanne Added (Fiesta des Suds 2018) par Lumak
Esplanade J4, le 11/10/2018
Après avoir quitté le J4 et ses hangars il y a plus de 20 ans, la Fiesta des Suds y revient en 2018. L'esplanade est aménagée avec une très grande scène (scène Mer) et une de... La suite

Dj Rebel : les dernières chroniques concerts

Méandres en concert

Méandres par Mcyavell
Le Paradox - Marseille, le 07/06/2012
Concert de sortie d'album du groupe Méandres au Paradox. Inratable pour ce qui me concerne tant ce qu'exprime ce groupe est beau, original et habité. C'est le sousaphone de Simon... La suite

La Rumeur + Chali 2na + DJ Rebel en concert

La Rumeur + Chali 2na + DJ Rebel par Mystic Punk Pinguin
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 26/02/2011
La Rumeur, groupe incontournable de la scène hip-hop depuis plus de 10 piges. Sûrement les textes les plus intelligents, incisifs et radicaux du hip-hop français avec ceux de... La suite

Maniacx + DJ Rebel + DJ Muggs en concert

Maniacx + DJ Rebel + DJ Muggs par odliz
Le Cabaret Aléatoire - Marseille, le 03/04/2009
Le Cabaret aléatoire portant bien son nom, je ne pensais pas qu'en arrivant avec une petite heure et demie de retard seulement (...), je pouvais me retrouver lamentablement à... La suite

PASS LE MIC - Flynt, PHM, Popo Chanel, etc ... par Pmjournalist
L'affranchi, Marseille, le 10/05/2008
PASS LE MIC, hip-hop is not dead Le hip-hop est une authenticité vendue, une famille d'ennemis, un matérialisme abstrait, une spiritualité monétaire, où se débattent méchants bienfaiteurs et gentilles racailles... bref, le hip-hop, on le sait c'est tout un amalgame de paradoxes, un nom à deux composantes comme un ying et un yang, presque un... La suite

Goran Bregovic : les dernières chroniques concerts

Goran Bregovic + Too Many Zooz (Marseille Jazz des 5 Continents) en concert

Goran Bregovic + Too Many Zooz (Marseille Jazz des 5 Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 23/07/2015
Finalement hier je n'ai pas eu la force / le temps de venir voir Perrrine Mansuy que je connais pas mal mais que j'ai souvent croisé comme invitée lors de concerts d'autres... La suite

Goran Bregovic et l'Orchestre des Mariages et des Enterrements en concert

Goran Bregovic et l'Orchestre des Mariages et des Enterrements par Julyzz
Cirque d'Hhiver, Paris (Festival d'un Monde à l'Autre), le 23/09/2011
Tout d'abord il y a ce lieu illustre et magique. Tout de rouge et or, il promet une soirée hors du commun. Et puis il y a celui qu'on attend et ceux qui l'accompagnent.... La suite

Goran Bregovic par Gretelli
Festival Emmaus Lescar-Pau, le 28/07/2011
Goran Bregovic était pour moi le seul grand nom de cette soirée du festival Emmaüs, il a fallu attendre que les groupes de pseudo-rock et de reggae finissent de cracher leur soupe... et grosse déception ! Ça m'a paru très court et surtout, ça m'a donné l'impression qu'il jouait son CD et basta ! Bâclé et sans rappel, je suis déçue de ma soirée.... La suite

Mexican Institute of Sound : les dernières chroniques concerts

Shabazz Palaces + Agoria + Spoek Mathambo + Ghostpoet + Epic Rain + Hanni El Khatib + Carbon Airways (Trans Musicales de Rennes 2011) en concert

Shabazz Palaces + Agoria + Spoek Mathambo + Ghostpoet + Epic Rain + Hanni El Khatib + Carbon Airways (Trans Musicales de Rennes 2011) par Pierre Andrieu
Salle de la Cité et Parc Expo, Rennes, le 03/12/2011
Samedi 3 décembre, c'est déjà la dernière soirée des 33èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes... Au programme, de très nombreux artistes émergents programmés à la salle de... La suite

Shurik'n : les dernières chroniques concerts

IAM + Faf la Rage (We Luv New York) en concert

IAM + Faf la Rage (We Luv New York) par Agent Massy
Moulin, Marseille, le 12/10/2012
C'était bien, ou plutôt très exactement ce que ça devait être. Un concert généreux présenté comme des retrouvailles, avec la scène du Moulin dont c'était la soirée de... La suite

Iam + Youssoupha + L'Infanterie + Big Flo et Oli + Dj Logilo (Festival Couleurs Urbaines) en concert

Iam + Youssoupha + L'Infanterie + Big Flo et Oli + Dj Logilo (Festival Couleurs Urbaines) par audrey
Esplanade Marine (La Seyne sur Mer), le 27/05/2012
Et bien ça y est ! Sur ma liste des groupes mythiques, je peux cocher IAM ! Ça se passait Samedi soir au Festival Couleurs Urbaines, à la Seyne sur Mer. Alors d'avance j'annonce... La suite

Dock des Suds - Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite