Accueil Chronique de concert Silver Gallery - Conger ! Conger !
Lundi 20 novembre 2017 : 11546 concerts, 24720 chroniques de concert, 5186 critiques d'album.

Chronique de Concert

Silver Gallery - Conger ! Conger !

Silver Gallery - Conger ! Conger ! en concert

La Machine à Coudre - Marseille 3 Mars 2017

Critique écrite le par

" Release party " ce soir à la Machine à Coudre pour la sortie attendue du nouvel album de Conger Conger, This is a White Album, un double LP, s'il vous plait. Après une tournée d'une dizaine de dates dans toute la France, les marseillais reviennent à la maison afin de célébrer comme il se doit l'événement. Le trio " post punk noise " va jouer en ce vendredi soir l'intégralité du premier disque et samedi le second. Ils invitent dans la foulée un groupe ami à jouer chaque fois avant eux, et ce soir c'est Silver Gallery qui est à l'honneur.


Silver Gallery est un groupe de Sludge (pour les néophytes, un mélange de Doom Metal, de Stoner et de Punk Hardcore) en activité depuis une dizaine d'années avec une trentaine de concerts au compteur, dont de nombreuses premières parties pour de nombreuses formations du genre. Le groupe est constitué d'un chanteur, d'un guitariste (qui joue également dans Moon Ra) d'un bassiste et d'un batteur. Autant dire que le Sludge est un genre musical que je connais peu mais cela ne m'a pas empêché de bien rentrer dans le set de ce quatuor.


D'emblée, le son est lourd mais prenant. Les tempos et les riffs sont lents la plupart du temps, un peu à la manière des premiers Black Sabbath. Les rythmes de batterie semblent parfois joués au ralenti, comme suspendus, et donne à cette musique une pulsation hypnotique. Chaque note est bien appuyée. Les parties de basse, saturées, vous prennent littéralement aux tripes ; le bassiste joue parfois en accord, ce qui donne encore plus de puissance et d'ampleur aux titres. il y a des réminiscences de rock gothique pour les atmosphères sombres mais sans les clichés idiots. Le chanteur pousse des vocalises proches du " growl " ou prend une voix caverneuse qui va très bien avec l'instrumentation.


Et histoire que l'on voit un peu plus la lumière, les riffs de guitares se font parfois plus acides ou aigus. Silver Gallery pratique donc une musique tellurique et puissante, qui pourrait plaire aussi bien aux amateurs de Stoner ou de Metal lourd ou même à tout amateur de sensations soniques qui garde les oreilles un peu ouvertes.


Après quelques bières éclusées, on a va découvrir le nouvel album de Conger ! Conger ! que je n'ai pas écouté au préalable afin de garder tout l'effet de surprise. On a souvent comparé le groupe à Fugazi pour l'urgence, l'intensité et une certaine complexité dans les compositions ; le trio, à l'instar du gang de Washington, ne se contente pas de balancer un (Post) Punk Noise bas du front.


On retrouve d'emblée les ingrédients caractéristiques de leur style : des parties de batterie aux nombreux changements de rythmes, des lignes de basse PIlonnantes, des riffs de guitares frénétiques et stridents qui peuvent évoquer ceux des excellents Jesus Lizard. Assister un concert de Conger ! Conger ! reste une expérience toujours aussi intense et physique, notamment grâce à la forte présence du batteur-chanteur mais aussi grâce à la maîtrise instrumentale, la cohésion et la complémentarité des trois musiciens.


Mais ce nouveau répertoire présente des chansons au son plus aéré. Le groupe a pris une orientation plus mélodique voire pop : les compositions ont vraiment gagné en finesse. La guitare se fait parfois plus cristalline. La voix du chanteur est justement plus claire, notamment sur un titre étonnant chanté en italien (sans que cela ne sonne comme une ritournelle variétoche). le chant est plus murmuré par moments mais n'en reste pas moins puissant. Le trio ne s'est pas radouci pour autant et n'a absolument rien perdu de son énergie qui a fait sa réputation d'excellent groupe de scène. Pour ce nouvel album, Conger ! Conger ! a justement autant misé sur l'énergie que sur l'écriture.


Le concert se termine en apothéose avec un titre technoïde à la rythmique krautrock sur lequel le guitariste joue du clavier. L'accueil du public est brûlant : une bonne heure de concert sans faux pas pendant laquelle le groupe a bien surpris son monde. De nombreuses personnes reviendront d'ailleurs le lendemain pour écouter le second volet de l'album. Et d'après la chronique que nous avons pu lire sur ce même site, le concert du samedi avec Catalogue a été nettement à la hauteur de celui-ci, on regrette donc vraiment de ne pas y avoir été.

Conger! Conger! : les dernières chroniques concerts

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

Conger! Conger! en concert

Conger! Conger! par pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 14/04/2017
Conger conger au Lollipop 4eme ! Vus comment s'étaient passés leurs passages précédents en en 2011, en 2013, en 2015 (tiens ils passent tous les 2 ans), impossible de rater ce... La suite

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger! en concert

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger! par odliz
La Machine à Coudre, Marseille, le 04/03/2017
Plongée au cœur de la deuxième soirée d'un week-end marathon à l'honneur des Conger ! Conger ! pour la release party de leur splendide white album. Ce samedi soir commence... La suite

Hell Twisters, Catalogue, Conger! Conger! en concert

Hell Twisters, Catalogue, Conger! Conger! par Vv
Poste à Galène, Marseille, le 01/10/2016
Chroniquer un concert que l'on a pas vu, c'est peut-être la chronique ultime, n'est-ce pas ? Le summum du Gonzo. Mon défi, si je l'accepte, sera donc de faire un compte rendu de... La suite

Silver Gallery : les dernières chroniques concerts

Revolver Klub-Silver Gallery-Ashinoa en concert

Revolver Klub-Silver Gallery-Ashinoa par Phil2guy
Marseille - La Machine à Coudre, le 03/06/2017
C'est un plateau très éclectique ce soir à la Machine à Coudre organisé par l'association Pieds de Biche (qui est aussi un label), avec les marseillais de Revolver Klub et Silver... La suite

La Machine à Coudre - Marseille : les dernières chroniques concerts

Casse Gueule- Shun & His Happy Family - Capitaine Cookie en concert

Casse Gueule- Shun & His Happy Family - Capitaine Cookie par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille, le 18/10/2017
Quelques activistes marseillais notoires (poke Francky Lanight) amateurs de choses underground, ont convié trois groupes hors-normes ce soir à la Machine à Coudre : les... La suite

Shiloh  en concert

Shiloh par vv
Machine à Coudre, Marseille, le 28/10/2017
Attention ceci n'est pas une chronique comme les autres puisqu'elle est tirée des textes à l'arrache de son auteur (cf ici). "Ca commençait en comédie sur l'inceste, avec des... La suite

Human Toys, Stoo Odom & the Odomiseurs en concert

Human Toys, Stoo Odom & the Odomiseurs par odliz
La Machine à Coudre, Marseille, le 05/10/2017
Ce soir, en poussant la porte de la Machine à Coudre , on traverse un Vortex spatio-temporel pour atterrir en eau trouble à la Nouvelle Orléans, où le jazz brut côtoie le blues... La suite

No More + Catalogue en concert

No More + Catalogue par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille, le 20/09/2017
Le groupe allemand No More qui s'était fait connaître au tout début des 80's dans le registre " Cold Wave " synthétique (aujourd'hui, les amateurs parlent plutôt de " Dark Synth"... La suite