Accueil Chronique de concert Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond)
Jeudi 17 août 2017 : 11769 concerts, 24581 chroniques de concert, 5167 critiques d'album.

Chronique de Concert

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond)

Hellfest 2016 3ème jour (Tarja, Gojira, Bling Guardian, Slayer, Amon Amarth, Megadeth, Ghost, Black Sabbath, King Diamond) en concert

Clisson 19 juin 2016

Critique écrite le 23 juillet 2016 par Abigail Darktrisha




TARJA 15h50-16h40

En ce 3ème et dernier jour c'est un peu plus tard dans la journée que débutera pour nous les festivités avec le métal symphonique Finlandais de Tarja Turunen, ancienne étoile de la formation Nightwish. La chanteuse possède depuis lors une fanbase très fidèle et ils une fois de plus ils seront tous au rendez-vous, massés devant la mainstage pour soutenir leur idole. Idole qui ne reste pas les deux pieds dans le même sabot et est en plaine actualité en ce moment avec la sortie de l'opus "The Brightest Void", nouvel album en date de juin 2016, mais également "The Shadow Self", prévu lui pour août prochain. Deux albums en deux mois c'est plutôt rare, et ce n'est pas sans ravir les fans. Ce qui frappe d'entrée de jeu, c'est bien sûr la qualité d'interprétation : il n'y a tout simplement aucune faiblesse ou erreur dans le chant de la Finlandaise, mais Tarja en fait des tonnes et, hélas, il faut admettre que les compos ne sont vraiment pas à la mesure de son talent ni de la formation Nightwish, dont le groupe interprétera un medley un peu poussif en hommage à la carrière précédente de Tarja. La bande n'arrivera d'ailleurs pas à réveiller complètement le public sagement assis dans l'herbe et commençant à être harassé en ce troisième jour de festival. Si tous les titres ne seront pas la claque du jour, cependant "Ever Dream" passera parfaitement bien, sûrement l'un des meilleurs moments de ce concert, parmi les titres les mieux chantés par Tarja ce jour-là, à l'image d'une époque passée. Le set se terminera dans une nuée de confettis, laissant une impression en demi-teinte, vocalement parfait mais avec des compos qui parfois manquent de relief. Dommage, même si on ne peut enlever à la chanteuse son implication et son envie de faire les choses bien, ainsi que son éternelle complicité avec son public. Un concert attendu mais qui aurait pu être un ton supérieur.

No Bitter End
Never Enough
Shameless
Ciaran's Well
Calling From The Wild
Supremacy (Muse cover)
Victim Of Ritual
Medley Tutankhamen/Everdream/The Riddler/Slaying The Dreamer (Nightwish)
Die Alive
Until My Last Breath





GOJIRA 16h45-17h35

C'est la foule des grands jours qui attend les Bascos-Landais de Gojira et c'est visiblement impressionnés qu'ils attaqueront ce set. En pleine actualité avec la sortie du 6ème et nouvel opus, "Magma", le groupe, qui reste sans conteste l'un des groupes les plus réputés de la scène death metal contemporaine entamera son set sur le puissant "Toxic Garbage Island", dont l'intro a subi quelques changements. Le nouvel album étant sorti le 17 juin, le groupe présente "Silvera" et "Stranded" puis surgit le chant de baleine du magnifique "Flying Whales", un des titres phare du combo. La technicité de ces artistes est incroyable mais n'occulte pas la ligne mélodique de l'ensemble.



Les vieux morceaux ne sont pas oubliés et "Wisdom Comes" vient rappeler de bons souvenirs aux fans de la première heure. Après avoir bruyamment souhaité un bon anniversaire à Mario Duplantier. En effet le batteur, et frère du frontman Joseph Duplantier, fête ce dimanche ses 35 ans, bonne occasion pour le public de chanter en choeur en son honneur. Si le groupe est porté par les deux frères, on n'en oublie pas pour autant Christian Andreu à la guitare et Jean-Michel Labadie à la basse, mais qui seront plus discrets. "Only Pain" et "Vacuity" clôtureront ensuite le bal. Au vu de la prestation donnée, on ne s'étonne pas de les voir si sollicités et présents dans les grands médias nationaux. Gojira est un grand groupe et ils n'ont pas fini de faire parler d'eux, et leur côté humble les amènera à remercier à de nombreuses reprises le public et le Hellfest pour cet accueil impressionnant en cette fin d'après-midi.

Toxic Garbage Island
L'Enfant Sauvage
The Heaviest Matter Of The Universe
Silvera
Stranded
Flying Whales
Wisdom Comes
Backbone ( avec un happy birthday à Mario Duplantier)
Drum solo
Only Pain
Vacuity




BLING GUARDIAN 17h40-18h30

Après la prestation de death metal de l'hexagone, direction l'Allemagne pour le power heavy de Bling Guardian. Affluence clairement différente du groupe précédent, moindre mais c'est un public qui est là pour chanter qui attendra nos amis germaniques. Le groupe n'est pas venu au Hellfest depuis presque 10 ans et est attendu par les fans, qui seront accueillis avec l'épique "The Ninth Wave" extrait de son dernier album "Beyond The Red Mirror". Mais c'est avec les titres "Time Stand Still" et "Tanelorn" que le public se lâchera. La voix puissante de Hansi Kürsch rend les refrains déjà entêtants irrésistibles. Le show atteint des sommets de chant collectif avec "Valhalla" et Asgard n'est vraiment pas loin. "Mirror Mirror" entraine la foule quelque part dans les Terres du Milieu et clôturera ce set relativement court pour lequel le public aurait aimé prolonger le voyage.
Il faut quand même souligner l'absence totale de spectacle sur la scène. Certes les musiciens s'éclatent, notre frontman s'en donne à cœur joie mais tout ce petit monde est sacrément statique. Les autres musiciens, André Olbrich et Marcus Siepen (guitares) se contenteront finalement d'assurer leurs parties respectives sans plus de communication que ça avec le public. Les passages instrumentaux sont l'occasion pour Olbrich de se mettre en avant par ta technicité. La scène est nue, pas d'effets et peu de décors, sorti d'un back-drop. Un dragon ou deux n'auraient pas été de trop pour ce groupe qui évolue dans une ambiance heroic-fantasy, et, afin que le show passe dans la dimension supérieure.

The Ninth Wave
The Script For My Requiem
Time Stand Still (At The Iron Will)
Tanelorn (Into The Void)
Prophecies
Valhalla
The Bard's Song
Mirror Mirror




SLAYER 18h35-19h35

Ce qui est évident chez nos amis californiens de Slayer, c'est que, malgré le temps passé sur les routes, Tom Araya et ses acolytes sont toujours au taquet. Paul Bostaph de retour derrière les fûts s'en donne à cœur joie sur "Disciple" et même si Jeff Hanneman était dans tous les esprits ce dimanche, Gary Holt prouvera une fois de plus qu'il a largement sa place au sein du combo.
Tom héritera du béret d'un fan et la vision sur écran géant de ce monstre sacré coiffé d'un tel couvre-chef vaut son pesant d'or !
Avec un son impeccable et une énergie incroyable, Slayer assène les titres comme d'autres les coups de masse : "Hate Worldwide", "You Against You", "Raining Blood" font trembler le Hellfest et Kerry King est déchainé. Côté scénique, on ne change pas une équipe qui gagne : Tom Araya, bien que toujours statique derrière son pied de micro et peu communicatif va à l'essentiel, et, crache ses paroles avec conviction pendant que Kerry King et Gary Holt assènent riffs ultra violents et solos destructeurs, mêlant la précision d'un chirurgien et la brutalité d'un boucher. Un Gary qui d'ailleurs porte toujours son tee-shirt "Kill The Kardashians", pour ceux qui avaient suivi la petite polémique.
"Angel Of Death" clôturera de manière merveilleusement brutale cette boucherie épique que fut le set de Slayer. D'ailleurs impossible de ne pas voir le back drop du groupe, à l'image d'une bière Heineken, marqué "Angel of death" et "Jeff Hanneman". Un hommage immortel au guitariste fondateur du groupe disparu le 2 mai 2013.

Repentless
Disciple
Postmortem
Hate Worldwide
War Ensemble
You Against You
Mandatory Suicide
Fight Till Death
South Of Heaven
Born Of Fire
Dead Skin Mask
Raining Blood
Angel Of Death




AMON AMARTH 19h40-20h40

Tout le monde sait que les Vikings firent de nombreuses incursions en terre de France ; les voilà de retour sur la scène du Hellfest, sur une Main Stage pour la première fois depuis 2007, avec la ferme intention d'annihiler tout ce qui passera à leur portée, à commencer par nos tympans.... Le son est en effet assez brouillon, enterré sous une basse et une batterie beaucoup trop mise en avant. Le tout sera rectifié par la suite mais ne sera pas le meilleur son que le groupe peut avoir.



Mais peu importe, nos amis Vikings relèvent le défi, soutenu par un public avide d'en découdre. La scène fait son petit effet avec ses proues de drakkars géantes et ses lances flammes notamment sur "Death In Fire". Les back-drops défilent avec une imagerie viking tirée des différents albums du groupe.Johan Hegg invitera ses guerriers à boire un coup sur "Raise Your Horns", titre largement repris par le public et des milliers de bras et de petites cornes à bière se dresseront vers le ciel. Le ravageur "Twilight Of The Thunder God" terminera ce set bien trop court à mon gout. Le groupe reste toujours impressionnant aussi bien de part son efficacité scénique, ce mélange brutal et festif venu du froid, que de part la taille de ses musiciens !

The Pursuit Of Vikings
As Loke Falls
First Kill
Cry Of The Black Birds
Death In Fire
Deceiver Of The Gods
Runes To My Memory
War Of The Gods
Raise Your Horns
Guardians Of Asgaard
Twilight Of The Thunder God




MEGADETH 20h45-22h00

Autre Titan du Thrash Américain avec Slayer, Megadeth était très également un combo attendu ce soir. En effet après le rendez-vous manqué de l'édition 2014, c'est une session de rattrapage ravageante qui s'annonce. Avec un line-up en parti renouvelé et la mort de Nick Menza, Dave Mustaine a montré qu'il est toujours le patron même si sa voix nasillarde peut en énerver plus d'un.



La prestation musicale est parfaite, Kiko Loureiro (Ex Angra) n'a pas à rougir devant Marty Friedman, assurera et rassurera le public par sa prestation. Son passif chez Angra pouvait laisser penser que son jeu ne soit pas adapté à Megadeth, mais il n'en sera rien.



Le résultat est carré et acéré et s'adapte très bien aux parties de Dave Mustaine, se permettant même d'être améliorer par moment. La setlist met bien en avant le dernier album du groupe "Dystopia" sans oublier pour autant les classiques avec trois titres de "Rust In Peace". Le public reprend avec un plaisir évident "A Tout Le Monde" même si pour le coup Mustaine n'en exploite pas le plein potentiel en l'expédiant un peu vite.


Hangar 18
The Threat Is Real
Tornado Of Souls
She-Wolf
Post American World
Sweating Bullets
Poisonous Shadows
Trust
Dystopia
A Tout Le Monde
Fatal Illusion
Symphony Of Destruction
Peace Sells
Holy Wars....The Punishment Due





GHOST 22h05-23h05

Les démoniaques Suédois du heavy metal psyché 70's de Ghost sont de retour pour la 3ème fois en terre Clissonnaise pour répandre la bonne parole et, ce soir, les disciples seront nombreux car Son Eminence Papa Emeritus III à promis à ses fidèles une messe d'anthologie. Et les fans de seront pas déçus : une ribambelle de nonnes fait son apparition sur "Body And Blood" afin de distribuer le Corps de Papa au plus grand nombre. GHOST est toujours en tournée pour son 3ème album "Meliora" et, pour les connaisseurs, la progression du groupe a été fulgurante et sa marge de manœuvre reste impressionnante avec déjà une évolution bien notable dans le concept du groupe. Ne serait que visuellement où, Papa Emeritus III ne porte plus systématiquement son costume ecclésiastique, ce dernier troqué contre un style plus dandy.



Le son est puissant, les Nameless Ghouls réglés comme des horloges et la mise en scène vraiment très bonne. Des refrains qui rentrent diablement dans le crane, des lignes mélodiques occultes accompagnées par un clavier ensorcelé. "Cirice", "Year Zero", la setlist est toujours la même mais, c'est comme Noël avant l'heure et on est comme des gosses ouvrant un paquet. Billets de banque, préservatifs à son effigie, hosties et calices, les "Sisters Of Sin" donneront des présents et la communion aux fidèles des premiers rangs : notre hôte Papa Emeritus III sait recevoir !



Moment particulier à mourir de joie en entendant les joyeux bambins de la chorale de l'école de Clisson, car, faire chanter à des chérubins "Come together, together as one, come together for Lucifer's Son" en ces temps troublés et en connaissant les soucis portés par les détracteurs du festival, cela relève de l'exploit. Le temps d'apprécier ce moment et la messe touche à sa fin : une heure c'est beaucoup trop court mais il est certain que la formation Suédoise n'a pas finie de faire parler d'elle. Une très belle prestation, où après une prestation enrhumée au Download festival la semaine précédente, notre frontman à retrouvé sa voix.

Spirit
From The Pinacle To The Pit
Body And Blood
Devil Church
Cirice
Year Zero
He Is
Absolution
Mummy Dust
Monstrance Clock




BLACK SABBATH 23h10-00h40

L'un des moments phares du festival arrivera enfin avec les Anglais de Black Sabbath, qui, après avoir décidé de mettre fin à une aventure débutée en 1968, viennent faire leurs adieux au Hellfest. Ce même territoire français qui, en 1970, à l'Olympia, accueilli le groupe pour la première fois.
C'est donc bien sur avec l'incontournable détesté ou adoré Ozzy Osbourne que ce produira cette ultime date. Fan de la période Ronnie James Dio ou pas, le groupe reste un monstre historique du heavy metal et le prouvera encore ce soir.
Une introduction via un petit montage vidéo sympa où l'on peut voir le Diable détruire l'humanité et c'est le riff mythique de "Black Sabbath" qui s'abat sur la Mainstage. La voix d'Ozzy est claire, il est en forme. Tommy Clufetos à la batterie apporte une touche de lourdeur supplémentaire. Ozzy papillonne, joue avec le public, fait l'oiseau.....bref du Ozzy et on adore. "Into The Void", "War Pigs", "Iron Man" il n'y a rien à jeter dans cette setlist et le tout s'enchaine de manière très fluide. Mr Tony Iommi, toujours aussi charismatique, prend visiblement beaucoup de plaisir à jouer sur cette tournée d'adieu pour notre plus grand bonheur, toujours aussi impressionnant malgré son port de prothèse aux doigts, visibles aux écrans. Ces écrans géants qui diffusent diverses images, de guerres sur "War Pigs" ou encore les musiciens dans leur jeunesse pendant le solo de batterie de "Rat Salad". C'est bientôt la fin du show et Ozzy promet au public que s'il devient "crazy" il y aura une rallonge, qu'à cela ne tienne, quelques cris plus tard "Paranoid" sort du chapeau ! Mais tout a une fin et nous devons nous quitter. C'était la dernière de Black Sabbath au Hellfest et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils nous ont offert un superbe show. On pourrait presque regretter de ne pas avoir plus entendu de "I can't hear you" ou de "coucou", marque de fabrique du sieur.

Les meilleures choses ont une fin mais les légendes ne meurent jamais (extrait du livret Hellfest), et c'est avec le planant "Zeitgeist", en bande sonore, que se clôturera ce magnifique show.

Black Sabbath
Fairies Wear Boots
After Forever
Into The Void
Snowblind
War Pigs
Behind The Wall Of Sleep
N.I.B.
Rat Salad
Iron Man
Dirty Woman
Children Of The Grave
Paranoid
Zeitgeist (bande sonore)




KING DIAMOND 00h45-2h00

Gargouilles, grand escalier, croix renversées et pentagrammes, la scène du Roi Diamant est toujours impressionnante et sans conteste la plus belle de cette édition 2016. Si elle est identique à des tournées précédentes, cependant cette fois-ci Kim Bendix Petersen ne sera pas prisonnier de barreaux disposés devant comme en 2012, où, en effet, après avoir créé l'événement par sa présence au Hellfest, le trop rare ténébreux King est donc de retour cette année. Le line up est le même qu'en 2012 excepté pour Hal Patino à la basse, remplacé par Pontus Egberg (ex-The Poodles) avec Andy LaRocque et Mike Wead aux guitares. Cette fois-ci, le charismatique Danois interprétera l'intégralité du 1er concept album du groupe, "Abigail", après avoir débuté le concert avec quelques-uns des plus beaux titres de sa discographie, y compris "Halloween" ou encore "Melissa" de la formation Mercyful Fate. Ses vocalises funèbres sur fond d'horror-show viendront donc assombrir le ciel Clissonnais en cette nuit fraiche.



L'assistance étant un peu plus clairsemée, il est relativement facile de se rendre aux barrières et d'appréciable le show de près. Le temps ne semble pas avoir de prise sur le King, sa voix aigüe si reconnaissable est encore très puissante même si une choriste le seconde parfois.
Sur scène, le spectacle est de tous les instants : vieille folle en fauteuil roulant, accouchement, bébé sacrifié, tout y passe, possédés par le Mal. Les compositions s'enchaînent quasiment non-stop avec un son parfait, d'une clarté incroyable où l'on distingue parfaitement les divers instruments. Le meilleur son du festival pour un set parfait, illuminé par de splendides solos de guitare et un lightshow somptueux. Une merveilleuse façon de clôturer ce Hellfest 2016.

Out from the Asylum (bande sonore)
Welcome Home
Sleepless Night
Halloween
Eye Of The Witch
Melissa (Mercyful Fate)
Come To The Sabbath (Mercyful Fate)

(album Abigail)
Funeral (introduction sonore)
Arrival
A Mansion In Darkness
The Family Ghost
The 7th Day Of July 1777
Omens
The Possession
Abigail
Black Horseman
Insanity (Outro sonore)

C'est sur cette dernière messe que s'achèvera donc cette édition 2016. Encore une fois, une réussite sur tous les plans (technique, organisation, animations, programmation...), battant des records avec une moyenne de 60000 personnes par jour. Additionnée à une météo assez clémente au final, loin des prévisions de tempêtes annoncées sur les sites météorologiques.

Rendez-vous en 2017 !



Remerciements : Roger Wessier / Hellfest Promo
Rédaction : Sonia (Abigail Darktrisha) et Marie-Laure D.
Photos : Sonia (Abigail Darktrisha)

Hellfest : les dernières chroniques concerts

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX par Holy Vier
Clisson, le 18/06/2017
HELLFEST JOUR 3 Troisième et dernier jour, et canicule attendue avec 33 degrés dans l'après-midi. Heureusement, quasiment rien à voir pour nous sur les mainstages... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE,  KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE, KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES par Holy Vier
Clisson, le 17/06/2017
HELLFEST JOUR 2 Après une courte mais bien reposante nuit à l'hôtel (ben ouais, on apprécie le confort à un certain âge), on revient sur le site à midi pour encore une très... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN par Holy Vier
Clisson, le 16/06/2017
HELLFEST JOUR 1 Arrivée à 11 heures, et le temps de passer les contrôles, on découvre un site très sensiblement agrandi devant les mainstages, et trois écrans géants qui... La suite

Hellfest 2016 2ème jour (Twisted Sister, Loudness, Glenn Hughes, Sixx : A.M., Foreigner, Joe Satriani, Disturbed, Within Temptation) + hommage Lemmy Kilmister en concert

Hellfest 2016 2ème jour (Twisted Sister, Loudness, Glenn Hughes, Sixx : A.M., Foreigner, Joe Satriani, Disturbed, Within Temptation) + hommage Lemmy Kilmister par Abigail Darktrisha
Clisson, le 18/06/2016
LOUDNESS 12h15 - 12h45 Pour leurs 35 ans d'existence, les très cultes et très rares Japonais de Loudness nous font l'honneur d'une petite visite. En effet, pas revenus... La suite

Amon Amarth : les dernières chroniques concerts

Biffy Clyro - Amon Amarth - Baby Metal (Download Festival France 2016) en concert

Biffy Clyro - Amon Amarth - Baby Metal (Download Festival France 2016) par Lebonair
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 11/06/2016
Après un vendredi d'ouverture bien chargé, nous sommes à nouveau sur le site pour attaquer cette nouvelle journée bien métal qui nous attend. J'avoue, on est en mode diesel... La suite

Amon Amarth + Huntress + Savage Messiah en concert

Amon Amarth + Huntress + Savage Messiah par jorma
Paloma Nîmes, le 04/02/2015
Si vous pensez qu'utiliser un champs lexical aussi large que "  banane ", "  peignoir ", "  sèche cheveux ", "  kilt " ou encore "  damoiseau " est mission impossible dans une... La suite

Amon Amarth + Black Dahlia Murder en concert

Amon Amarth + Black Dahlia Murder par Abigail Darktrisha
Bataclan Paris, le 22/05/2011
Plus d'une semaine après avoir rencontré les Dieux Grecs avec le concert de Septicflesh à Lyon, me voilà sur Paris pour assister à une messe menée par Thor et ses adeptes avec les... La suite

Amon Amarth + Omnium Gatherum + Dark Tranquility en concert

Amon Amarth + Omnium Gatherum + Dark Tranquility par jorma
Cabaret Aleatoire Marseille, le 06/04/2017
Parfois, chroniquer un concert n'est pas chose aisée. La vie vous met des obstacles insensés sur votre chemin et malgré toute votre abnégation, vous êtes à deux doigts de... La suite

Black Sabbath : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2014 (3/3) : Black Sabbath, Misfits, Annihilator, Angra, Powerwolf, Dark Angel, In Solitude en concert

Hellfest 2014 (3/3) : Black Sabbath, Misfits, Annihilator, Angra, Powerwolf, Dark Angel, In Solitude par gandalf
Clisson, France, le 22/06/2014
voir le report de vendredi par ici et celui de samedi par là DIMANCHE : Black Sabbath Set the world on fire ! Ce dernier jour sera un peu plus light, histoire de profiter... La suite

Black Sabbath + Uncle Acid & The Deadbeats en concert

Black Sabbath + Uncle Acid & The Deadbeats par Bertignal
Paris Bercy, le 02/12/2013
Par où commencer ? Peut-être en revenant 21 ans en arrière. Je suis en 3ème et un pote hardos me fait découvrir ‘No More Tears' (c'est l'époque Metallica ‘Black Album', Guns,... La suite

Black Sabbath en concert

Black Sabbath par lol
Bercy, Paris, le 02/12/2013
Black Sabbath existe depuis plus près de 45 ans. Si ce groupe, qui est avant tout celui du guitariste Tony Iommi (seul membre permanent), a connu une multitude de batteurs et... La suite

Black Sabbath + Uncle Acid and the Deadbeats en concert

Black Sabbath + Uncle Acid and the Deadbeats par Philippe
02/12/2013
Face à un constat implacable - même les plus grandes légendes musicales vieillissent et parfois meurent, on a décidé depuis bien longtemps de ne plus laisser passer un... La suite

Ghost (Doom Metal) : les dernières chroniques concerts

Ghost (Download Festival France 2016) en concert

Ghost (Download Festival France 2016) par Lebonair
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 10/06/2016
Après avoir repris quelques forces, on se retrouve donc à l'opposé de là où on était pour Iron Maiden sur la Stage 2, qui est une grosse scène malgré tout. On est superbement... La suite

Ghost + Dead Soul en concert

Ghost + Dead Soul par Abigail Darktrisha
Le Rocher de Palmer, Cenon, le 09/02/2016
Après la date Toulousaine du 1er décembre 2015, les inimitables Ghost sont de retour dans le sud-ouest pour la deuxième partie de leur tournée "Black to the Future", mais, le... La suite

Ghost + Dead Soul en concert

Ghost + Dead Soul par Fanrem
Cartonnerie à Reims, 106 à Rouen, le 03/02/2016
Finalement, j'ai fait ces deux dates de concert du groupe Ghost qui personnellement succèdent a la Cigale en décembre dernier, et que j'avais adoré (chronique à lire ici). Les... La suite

Ghost en concert

Ghost par Fanrem
La Cigale, Paris, le 07/12/2015
Groupe totalement atypique et inclassable, Ghost intrigue, envoûte et fascine. Comment pourrait-il en être autrement de la part de la formation encapuchonnée visuellement... La suite

Gojira : les dernières chroniques concerts

Gojira en concert

Gojira par Lebonair
Olympia, Paris, le 01/04/2017
Le groupe de metal français Gojira est passé deux fois à l'Olympia à Paris les 1er et 2 avril dernier et cerise sur le gâteau, celui de ce soir affichait complet et le second... La suite

Gojira (Download Festival France 2016) en concert

Gojira (Download Festival France 2016) par Lebonair
Hippodrome de Longchamp, Paris , le 10/06/2016
Cette première édition française du festival métal Download s'est déroulée le 10, 11 et 12 juin dernier à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris, là où a lieu chaque année fin juin... La suite

Rencontre avec Mario Duplantier, batteur de Gojira en concert

Rencontre avec Mario Duplantier, batteur de Gojira par Lebonair
Paris, le 13/07/2012
Cela faisait 6 ans que je n'avais pas revu Mario le fameux batteur de Gojira. Une belle occasion me fut offerte de l'interviewer à nouveau en ce 29 mai 2012 à Clermont-Ferrand à la... La suite

Gojira + Slayer  en concert

Gojira + Slayer par Lebonair
La coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 29/05/2012
La 7ème édition d'Europavox vient tout juste de se terminer à Clermont-Ferrand qu'on remet le couvert dès le mardi à la Coopérative de Mai. Au programme de la soirée, Slayer,... La suite

King Diamond : les dernières chroniques concerts

Lizzy Borden + Street Dogs + Unisonic + Gotthard + Turbonegro + Dropkick Murphy's + Megadeth + King Diamond (Hellfest 2012) en concert

Lizzy Borden + Street Dogs + Unisonic + Gotthard + Turbonegro + Dropkick Murphy's + Megadeth + King Diamond (Hellfest 2012) par Abigail Darktrisha
@ Clisson, le 15/06/2012
Choisir entre le Hellfest et le Azkena Rock, qui se déroulait à une journée près en même temps, n'a pas été chose facile au vu de la belle affiche du festival Espagnol avec... La suite

Megadeth : les dernières chroniques concerts

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) en concert

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) par Vv
Hippodrome Longchamp, Paris, le 12/06/2016
D'un commun accord avec Philippe, le plus LesterBangsien des chroniqueurs musicaux français (il fallait que ce soit dit) nous avions décidé de regrouper nos impressions du... La suite

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein en concert

(mon) Download Festival 2016 : Lofofora, Strange Bones, Trivium, New Years Day, Children of Bodom, Sabaton, Rival Sons, Volbeat, Last Train, Megadeth, Rammstein par Philippe
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 12/06/2016
Arrivée en France du Download Festival, le gros machin metal de Live Nation, donc ? Personne n'est dupe, ce n'est pas de la philanthropie, l'idée est évidemment d'aller empiéter... La suite

Lizzy Borden + Street Dogs + Unisonic + Gotthard + Turbonegro + Dropkick Murphy's + Megadeth + King Diamond (Hellfest 2012) en concert

Lizzy Borden + Street Dogs + Unisonic + Gotthard + Turbonegro + Dropkick Murphy's + Megadeth + King Diamond (Hellfest 2012) par Abigail Darktrisha
@ Clisson, le 15/06/2012
Choisir entre le Hellfest et le Azkena Rock, qui se déroulait à une journée près en même temps, n'a pas été chose facile au vu de la belle affiche du festival Espagnol avec... La suite

Sonisphere Festival 2011 : Metallica, Megadeth, Slayer, Mass Hysteria,  Anthrax, Volbeat, Diamond Head  en concert

Sonisphere Festival 2011 : Metallica, Megadeth, Slayer, Mass Hysteria, Anthrax, Volbeat, Diamond Head par Abigail Darktrisha
Snowhall Parc - Amnéville, le 09/07/2011
Cette deuxième journée me parle beaucoup plus musicalement car j'y retrouve bon nombre de groupe que j'aime en terme de thrash. Elle débutera par un incident que je souhaite... La suite

Slayer : les dernières chroniques concerts

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX par Holy Vier
Clisson, le 18/06/2017
HELLFEST JOUR 3 Troisième et dernier jour, et canicule attendue avec 33 degrés dans l'après-midi. Heureusement, quasiment rien à voir pour nous sur les mainstages... La suite

Slayer en concert

Slayer par Gandalf
Zénith de Paris, le 26/10/2015
Sur la scène Thrash, en concert, il y a Slayer et puis il y les autres... Ils l'ont encore démontré fin octobre dans un Zénith parisien très très bien garni. Et moi j'ai encore... La suite

 Hellfest 2014 (1/3) : Slayer, Iron Maiden, Sepultura, Trivium, Therapy ?, M.O.D, Loudblast, Satan, Showtime en concert

Hellfest 2014 (1/3) : Slayer, Iron Maiden, Sepultura, Trivium, Therapy ?, M.O.D, Loudblast, Satan, Showtime par Gandalf
Clisson, France, le 20/06/2014
"On the road again after all these years ! Eh oui, après 10 années de Festivals intenses, suivies de 4 ans de diète, me voici de retour dans ce qui est devenu l'un des plus gros... La suite

Slayer en concert

Slayer par Pouille-pouille
La Paloma - Nîmes, le 18/06/2014
A la question "Quel mot définirait le mieux Slayer ?", le défunt guitariste Jeff Hanneman, fondateur du groupe, répond en 2009 : "La haine. [...] Dès que l'on intègre Slayer,... La suite

Tarja Turunen : les dernières chroniques concerts

Tarja Turunen en concert

Tarja Turunen par Gandalf
Espace Julien - Marseille, le 04/02/2014
Allez c'est vrai, j'avoue qu'on a tellement rien à Marseille en hard rock, qu'on ne se fait pas prier quand quelque chose qui y ressemble passe par là. Parce que Tarja, ex... La suite

Tarja Turunen en concert

Tarja Turunen par Gandalf
Rockhal de Esch sur Alzette (Luxembourg), le 19/10/2008
Tarja, ancienne chanteuse de Nightwish, qu'est ce que cela pouvait bien valoir en solo, avec un album écouté en diagonale qui ne m'avait guère emballé car rien de vraiment... La suite

Tarja Turunen par Bamboo Panda
Paris, Bataclan, le 10/10/2010
Magnifique, irréel ! Notre reine des glaces, Tarja Turunen, était plus belle, plus forte et plus en forme que jamais !!!! Un immense moment de bonheur qui a duré pres de 2 heures... Un rêve hors de l'espace temps... Qu'on ose dire " digne des chanteuses d'opéra" en parlant de Annette, ça me fait extrêmement rire ! N'y voyez là aucun... La suite

Clisson : les dernières chroniques concerts

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX par Holy Vier
Clisson, le 18/06/2017
HELLFEST JOUR 3 Troisième et dernier jour, et canicule attendue avec 33 degrés dans l'après-midi. Heureusement, quasiment rien à voir pour nous sur les mainstages... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE,  KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE, KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES par Holy Vier
Clisson, le 17/06/2017
HELLFEST JOUR 2 Après une courte mais bien reposante nuit à l'hôtel (ben ouais, on apprécie le confort à un certain âge), on revient sur le site à midi pour encore une très... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN par Holy Vier
Clisson, le 16/06/2017
HELLFEST JOUR 1 Arrivée à 11 heures, et le temps de passer les contrôles, on découvre un site très sensiblement agrandi devant les mainstages, et trois écrans géants qui... La suite

Hellfest 2016 2ème jour (Twisted Sister, Loudness, Glenn Hughes, Sixx : A.M., Foreigner, Joe Satriani, Disturbed, Within Temptation) + hommage Lemmy Kilmister en concert

Hellfest 2016 2ème jour (Twisted Sister, Loudness, Glenn Hughes, Sixx : A.M., Foreigner, Joe Satriani, Disturbed, Within Temptation) + hommage Lemmy Kilmister par Abigail Darktrisha
Clisson, le 18/06/2016
LOUDNESS 12h15 - 12h45 Pour leurs 35 ans d'existence, les très cultes et très rares Japonais de Loudness nous font l'honneur d'une petite visite. En effet, pas revenus... La suite