Accueil Chronique de concert Sleaford Mods + Mark Wynn + Massicot
Dimanche 17 février 2019 : 11190 concerts, 25364 chroniques de concert, 5244 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sleaford Mods + Mark Wynn + Massicot

Sleaford Mods + Mark Wynn + Massicot en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 24 mai 2017

Critique écrite le par



Après le garage psyché de Thee Oh Sees début mai et juste avant le noise rock de Shellac (immanquable le 31 mai !), La Coopé offre une nouvelle affiche de rêve dans son club avec l'imparable punk hop des Sleaford Mods, toujours très en forme en live ! Mais en attendant l'arrivée de la tornade en provenance de Nottingham (servie avec un déluge de postillons et moult " you fat bastards ", " cunt ", " fuck " etc), deux premières parties ont été conviés par la tête d'affiche, l'excellent trio noise Massicot, qui met admirablement dans l'ambiance punk du soir, puis le potentiellement très bon Mark Wynn, qui fusille consciencieusement son set en solo en faisant n'importe quoi (strip tease, tortillage de cul, sketchs débiles, chansons coupées, mime sur des chansons de Bowie etc... ), ce qui fait oublier ses morceaux bien foutus entre hip hop et folk... Bref.



Ce " léger " moment de flottement assez surréaliste est vite oublié dès que Jason Williamson et Andrew Fearn apparaissent sur scène, sans autre mise en scène que de faire la même chose que ce qu'ils feraient au pub en bas de chez eux : Jason est habillé en jogging et se saisit de son micro, tandis qu'Andrew (qui a " discrètement " demandé via twitter dans l'après midi si quelqu'un avait de la weed à Clermont... ) se pointe avec son ordi calé sur des caisses de bières, dans un joli t-shirt flashy " Keep Austin Weird... S'ensuit une déferlante de tubes servis avec un débit mitraillette et un accent à couper au couteau (on pense à Johnny Rotten, et à son disciple Liam Gallagher, voire à Mark E. Smith), le tout agrémenté de lignes de basse évoquant souvent le génial minimalisme de Joy Division. Inutile de préciser que la musique de Sleaford Mods a infusé dans le vivier du nord de l'Angleterre ! Le tout avec un peu de fumette en écoutant le Wu-Tang Clan...



En clair, c'est de la musique de troisième mi-temps défouraillée par des lads un peu hooligans marqués au fer rouge par l'esprit " working class hero ". Idéal pour faire la fête, péter les plombs (les premiers rangs de la Coopé ne s'en privent pas !) et gueuler les paroles comme un dératé. La puissance de feu du très percutant Jason Williamson est telle que ce mec pourrait se pointer seul sur scène pour raconter sa vie et emporter le morceau ! C'est d'ailleurs plus ou moins ce qu'il fait... Roi de la mimique drolatique, de la pose débile, du bruit de bouche qui fait mouche et de la saillie hip hop matraquée à vitesse grand V, l'improbable frontman coiffé comme au Moyen Age électrise tout le monde à chaque nouveau hit joué : Moptop, Carlton Touts, TCR, Jolly Fucker ou encore B.H.S., joué juste avant de regagner les loges non sans avoir préalablement hurlé un tonitruant " Sleaford Mods thank you very much ! "... Et comme la connexion avec l'assistance, en totale ébullition, est méchamment établie, le rappel permet de se faire botter les fesses en régle avec le génial et tubesque Tied Up in Nottz puis de faire de petits sauts de joie comme un pinson sur Tweet Tweet Tweet... C'est d'ailleurs ce que finit par faire le dénommé Jason, décidément très en forme ! Tout comme son acolyte Andrew, capable d'écluser des bières à la chaîne tout en dansant comme un chef ! La classe internationale les deux gars !





Photos : Yann Cabello (album complet ici) www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...




Sleaford Mods : les dernières chroniques concerts

Sleaford Mods en concert

Sleaford Mods par Lebonair
Le Trianon - Paris, le 26/09/2018
" Sans aucun doute, absolument, assurément le meilleur groupe de rock'n'roll du monde. " C'est dans ces termes qu'Iggy Pop s'est exprimé à propos du duo de Nottingham, Sleaford... La suite

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco en concert

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2017
Hélas, trois fois hélas, l'été se termine déjà, puisque son marqueur de fin, le toujours aimable festival Rock en Seine (15 ans déjà ! on a pas vu le temps passer depuis les... La suite

(mes) Eurockéennes 2015, 1/2 : Grunge, Ibeyi, Seasick Steve, The Bawdies, Etienne Daho, Bo Ningen, Sleaford Mods, Major Lazer, Foxygen,  Chemical Brothers en concert

(mes) Eurockéennes 2015, 1/2 : Grunge, Ibeyi, Seasick Steve, The Bawdies, Etienne Daho, Bo Ningen, Sleaford Mods, Major Lazer, Foxygen, Chemical Brothers par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 04/07/2015
Et soudain, le doute saisit le chroniqueur, déferlant sur son esprit tel une armée grimaçante et marronnasse de Wildlings revenus d'entre les morts, franchissant le Mur écroulé... La suite

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) en concert

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 31/05/2015
Après une édition 2014 de rêve, il fallait absolument revenir au This Is Not A Love Song Festival, dont la troisième édition se tenait fin mai à Paloma, à Nîmes, pour... La suite

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Warmduscher + Super Sympa en concert

Warmduscher + Super Sympa par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 12/02/2019
Il est de bon ton de dire qu'il n'y a pas assez de trucs indé et rock 'n roll à La Coopé, mais quand il y a une belle affiche avec un groupe pas très connu ou peu consensuel comme... La suite

Johnny Osbourne + Rod Anton en concert

Johnny Osbourne + Rod Anton par Jérôme Justine
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2019
Au lendemain du concert foutraquement bordélique, du genre : on vient pour commander une bière et on se barre avec la caisse et la fille du patron, des affreux Warmduscher, la... La suite

Lisa Simone + Alain Bonnefont en concert

Lisa Simone + Alain Bonnefont par Jérôme Justine
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 08/02/2019
C'est après avoir bu une, non plusieurs, délicieuses bières "maison", dans une nouvelle Brasserie clermontoise tout en se posant la question fondamentale et insoluble de :... La suite

Agar Agar + Jazzboy en concert

Agar Agar + Jazzboy par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 31/01/2019
Petite Coopé blindée pour le passage d'Agar Agar, nouvelle star de l'électro pop radiophonique à base de synthés vintage et de voix féminine craquante... A peu près 400... La suite