Accueil Chronique de concert Stereobox - Hugo Kant - Renegades Of Jazz
Mardi 23 octobre 2018 : 13768 concerts, 25210 chroniques de concert, 5230 critiques d'album.

Chronique de Concert

Stereobox - Hugo Kant - Renegades Of Jazz

Stereobox - Hugo Kant - Renegades Of Jazz en concert

Poste à Galène Marseille 8 juin 2012

Critique écrite le par

Bah décidemment, il était écrit que rien ne se passerait comme prévu... moi qui n'ai pas l'endurance de certains chroniqueurs et photographes de Concertandco qui sont là quelque part à sillonner la ville tous les soirs en quête d'émotions sonores et qui rendent des chroniques dans des délais supersoniques (sérieusement comment vous faites !!?), j'ai enchaîné depuis une dizaine de jours les sorties et les concerts et suis donc arrivée au bout de la semaine sur les rotules, prête à entamer une cure de 48 heures de sommeil... mais à l'appel d'un "rédacteur groovy" pour le concert de Stereobox - Hugo Kant - Renegades of Jazz - le 8 juin 2012 au Poste à Galène, mes doigts ont tapé "ok moi !" "enter" avant même que mon cerveau ne valide cette sage décision!

Il est clair que je ne connais aucun de ces trois groupes et qu'il n'y a, chez moi, pas grand-chose de groovy, mais parfois, la seule perspective d'une soirée au Poste à Galène à écouter un peu d'électro qui swingue vous requinque un bonhomme ni une ni deux (une bonne femme en l'occurrence)!



C'est donc avec enthousiasme, et un apéro-tapas plus tard, que j'arrive à la bourre, une fois n'est pas coutume, sur les lieux alors que le duo Stereobox (Alexandre Morier à la guitare et Samuel Bobin à la batterie, tous deux issus du groupe Poum Tchack) joue déjà depuis une petite dizaine de minutes...



Il n'est pas loin de 21h45, Alexandre Morier, chemise noire, cheveux tirés en arrière et la guitare portée très haut en bandoulière comme les vrais de vrais, est content et le fait savoir, tout sourire : "Hmmm ! Je me sens comme dans un délicieux sandwich entre Hugo Kant et Renegades of Jazz"... (Hugo Kant devant assurer la scène principale et Renegades of jazz, DJ allemand, se chargeant de la fin de soirée et semble t-il des intervalles).

Samuel Bobin est, quant lui, à mi chemin entre Bob Dylan et Bernard Lavilliers question style (rapport sans doute aux cheveux bouclés grisonnants) et il entame pour marquer son approbation un roulement de caisses claires de bon augure.



Je pensais entendre une version duo de Poum Tchack (dont j'apprécie le jazz manouche mais qui m'a littéralement fait fuir sur les reprises de Billie Holiday). Mais en fait, pas du tout, avec Stereobox, on est loin de tout çà.

Les deux comparses évoluent dans un style beaucoup plus flamenco que swing manouche, il y a de longues phrases d'arpèges hispanisantes et mélancoliques, des mélodies rock aussi qui traînent pour mieux monter en tension piano piano, crescendo crescendo... sortes de ballades led zeppiennes qui évolueraient en musique de western à la Ennio Morricone, le tout sur fond de dialogues en espagnol (que je n'ai malheureusement ni reconnus ni compris). J'ai pensé que çà aurait pu faire une bonne BO pour Tetro.

En tout cas, c'est captivant et tous les deux sont assez incroyablement en place, des métronomes en puissance, des maîtres!



Si je reste sur une impression "musique de film" (ce qui n'est pas du tout une critique négative) et que je trouve dommage qu'il manque une voix pour que le set soit vraiment parfait à mon goût, la performance live n'est pas dénuée d'intérêt, il y a de la sueur sur scène, des jeux et des regards de toréadors entre les deux musiciens et des passages où çà groove bien. Le public est d'ailleurs, et à juste titre, très enthousiaste !



Hugo Kant monte sur scène vers 23h20 (soit déjà une heure et demie après l'heure prévue) et s'ensuit alors une longue traversée du désert.... sur fond de Renegades of Jazz que personnellement je trouve insupportable (mais comme dirait l'autre, ce n'est pas parce que je n'aime pas que c'est nul).



Les trois musiciens sont affairés, dos au public et face à un ordinateur manifestement récalcitrant... les minutes s'égrènent et rien ne se passe! C'est la révolution des machines. Hugo Kant est en panne de carte son. Et pendant ce temps-là, à Vera Cruz...

23h45 : La salle bien remplie est anéantie par la chaleur et l'immobilisme, même les éventails sont fatigués...

24h00 : Attention ! Annonce (la première depuis 40 minutes et la seule) ! : "On va changer la carte son, en attendant vous pouvez danser..." Oh ben, merci !! Enfin..., comme j'ai l'impression d'être en boîte, en vacances, sur la Costa Brava (enfin, j'imagine que çà doit ressembler à çà...), si çà ne vous embête pas, je vais plutôt aller refaire le monde dehors à la fraîche avec les copains... et avertir le Pirlouiiiit qui fait ses allers-retours avec la Machine à Coudre qu'il peut profiter d'Oriental Fusion qui m'avait subjuguée la semaine précédente...

00h15 : Le videur m'annonce que le concert est annulé... oui, mais en fait non...

00h30 : Je rentre par acquit de conscience, voir s'il reste des survivants à l'intérieur de la fournaise... et là, petit miracle, le concert reprend sur Morning Braodway, basse, batterie et flûte traversière. La mise en place est un peu chaotique mais galvanisé par les applaudissements et le soulagement général (il n'y aura pas eu tant que çà de désertion, c'est beau la fidélité!), Hugo Kant livre un très bon live, technique et enjoué.



J'écoute avec beaucoup de plaisir une petite demie heure de concert, consciente d'assister à un moment unique dans l'univers d'Hugo Kant, ponctué de "C'est super !!! On ne s'attendait pas à çà !" et de "A bas les machines ! Vive les humains !" mais trop crevée, et manquant un peu d'énergie après toute cette attente, je cède la chronique à Pirlouiiiit qui sans être là de manière continue, a entendu plus de musique que moi ce soir-là, le veinard !



Finalement, entre Stereobox dont les musiciens sont des machines et Hugo Kant dont la machine est tombée en rade, ce concert aura posé clairement la question de la finalité du live... à chacun sa réponse...

Hugo Kant : les dernières chroniques concerts

Marsatac 2014 : Hugo Kant, Quantic, Busdriver, #Chicago Takeover, Casseurs Flowters en concert

Marsatac 2014 : Hugo Kant, Quantic, Busdriver, #Chicago Takeover, Casseurs Flowters par Sami
Friche de la belle de mai, marseille, le 26/09/2014
Marsatac 16ème du nom, pour deux soirs me concernant, c'est parti en ce vendredi à la programmation majoritairement rap et dubstep, même si beaucoup venaient pour le rock de Skip... La suite

Hugo Kant + Monsieur Grandin en concert

Hugo Kant + Monsieur Grandin par Ysabel
Molotov - Marseille, le 25/10/2013
Alors le Molotov, c'est d'abord un décor à découvrir ! Un bar tout de rouge et noir vêtu, doux mélange de Pub et de Bar Underground (et des toilettes au méga top ... Si, si, ça à... La suite

Hugo Kant + Monsieur Grandin en concert

Hugo Kant + Monsieur Grandin par Pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 25/10/2013
Petite chronique rapide de ce concert au Molotov car je sais que le tandem Concerts en Boite qui était là en fera une belle et longue chronique prochainement ... Rapide aussi... La suite

The Herbaliser / Hugo Kant en concert

The Herbaliser / Hugo Kant par Ysabel
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 20/04/2013
Une soirée, pour le festival Tighten Up, qui commence avec très peu de monde au Cabaret Aléatoire ... Pas grave. Même seule, l'équipe de Concerts en Boîte est toujours fidèle au... La suite

Renegades of Jazz : les dernières chroniques concerts

Hugo Kant + Stereobox + Renagades of Jazz en concert

Hugo Kant + Stereobox + Renagades of Jazz par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 08/06/2012
Ce soir j'ai décidé de faire le yoyo entre la Machine à Coudre où passent (pour la deuxième fois dans le mois) le trio Oriental Fusion et le Poste à Galène. Je commence donc par... La suite

StereoBox : les dernières chroniques concerts

Stereobox + Hugo Kant en concert

Stereobox + Hugo Kant par Ysabel
Poste à Galène - Marseille, le 08/06/2012
Pour commencer cette soirée, nous avons droit à une intro assurée par le DJ allemand Renegades Of Jazz. Il nous propose une compile de ses compos, avec déjà plusieurs albums à son... La suite

Hugo Kant + Stereobox + Renagades of Jazz en concert

Hugo Kant + Stereobox + Renagades of Jazz par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 08/06/2012
Ce soir j'ai décidé de faire le yoyo entre la Machine à Coudre où passent (pour la deuxième fois dans le mois) le trio Oriental Fusion et le Poste à Galène. Je commence donc par... La suite

Jaqee + Smod + Mad Sheer Khan + Baaziz + Mango Gadzi + Stereobox en concert

Jaqee + Smod + Mad Sheer Khan + Baaziz + Mango Gadzi + Stereobox par Serovi
Festival Zikzac - Aix en provence, le 17/09/2010
Direction Aix en Provence pour l'édition 2010 du festival Zik Zac. Un peu d'inquiétude pendant la journée vu le temps gris qui nous intimide. Finalement nous aurons plus de chance... La suite

Poste à Galène Marseille : les dernières chroniques concerts

The Needs and guests en concert

The Needs and guests par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 24/06/2018
Exercice difficile donc je serai bref ... un de nos chroniqueurs réguliers (que j'avais poussé à venir au Poste et) qui m'avait dit qu'il écrirait surement sur cette soirée ayant... La suite

Black Milk & Nat Turner Band + Mc Odysé en concert

Black Milk & Nat Turner Band + Mc Odysé par Sami
Le Poste à Galène, Marseille, le 18/05/2018
En une des magazines, sur les radios FM, sur les chaines musicales, dans les salles, dans les festivals, les classement de ventes, un certain style de rap, principalement... La suite

Therion en concert

Therion par Gandalf
Poste à Galène, Marseille, le 28/02/2018
D'un concert à l'Espace Julien avec quatre groupes au départ, nous nous retrouvons finalement en ce soir de février glacial au Poste à Galène avec seulement Therion à l'affiche... La suite

Wilko & Ndy + Africa Twin + Andreas + Bone (Inouis 2018) en concert

Wilko & Ndy + Africa Twin + Andreas + Bone (Inouis 2018) par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 25/01/2018
Comme chaque début d'année les Auditions Paca/Corse propose sur deux soirs d'écouter des artistes de la région, avec la clé pour l'un d'entre eux de jouer au Printemps De... La suite