Accueil Chronique de concert Stereolab
Lundi 16 décembre 2019 : 9887 concerts, 25846 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Stereolab

Pezner - Lyon 1999 et 2000

Critique écrite le par

Bon je dépose cet avis après avoir lu celui que vous devez trouver juste au dessus, qui me paraissait un peu solitaire et surtout susceptible de vous faire louper la soirée de votre vie !!!!
En premier lieu je tiens à dire qu'avant de les avoir vu en concert je ne connaissait que très peu ce groupe, seulement leur dernier album de l'époque qui est loin d'être le meilleur, mais je partais sans à priori car A L EPOQUE le Pezner nous réservait de bonnes surprises servies par une sono impeccable et une progammation rock
plus que correcte
(little rabbits, swell, fuck!, thugs ... etc).

Vers 21h30,le trio féminin + un monsieur rentrent sur scène, frappant il est vrai par leur simplicité et leur classe.
Puis les premières notes, magiques, ou les mélodies plutot joyeuses et terriblement efficaces s'appuient sur un détonnant cocktail de basse assourdissante/batteries/guitares ou clavier technoisant/voix cristallines et hautes perchées.
Le son du pezner et les jeux de lumières stoboscopiques plutot bien orchestrés finissaient de nous scotcher tandis que le goupe entamait une escalade dans la violence sonore qui s'acheva sur l'imperial "EMPEROR TOMATO KETCHUP" de l'album excellentissime du meme nom !

J'espere que j'en ai pas trop fait et surtout que je me suis bien fait comprendre:
SI CE GROUPE PASSE PRES DE CHEZ VOUS (bande de petits veinards) NE LE MANQUEZ SURTOUT PAS !!!!

Merci STEREOLAB !!

 Critique écrite le 28 février 2002 par chourmovs


Stereolab : les dernières chroniques concerts

Tame Impala, Idles, Stereolab, Black Midi, Fontaines D.C., Pond (La Route du Rock Collection Été 2019) en concert

Tame Impala, Idles, Stereolab, Black Midi, Fontaines D.C., Pond (La Route du Rock Collection Été 2019) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 15/08/2019
Chaude (surtout le jeudi) et humide (le vendredi et le samedi) La Route du Rock Collection Été numéro 29, avec comme tous les ans une prog bien au-dessus de la moyenne dans... La suite

Laetitia Sadier (de Stereolab) en concert

Laetitia Sadier (de Stereolab) par Pirlouiiiit
Plateforma - Saint Petersbourg, le 30/12/2004
Deuxième soir à St Petersbourg et nous décidons après une première nuit dans un abri anti-atomique transformé en discothèque (vous êtes sûrs qu'il y a le nombre de sortie de... La suite

Stereolab + Gorky's Zygotic Mynci par Hum !
Poste à Galène - Marseille, le 10/10/1999
Un concert le dimanche soir, c'est plutôt risqué pour une salle, mais là, Stereolab et Gorky's Zygotic Mynci dans une salle de 250 - 300 personnes, ça ne se rate pas. Mais bon à Marseille, les groupes pop n'ont pas forcement la côte, surtout si ils ne passent pas tous les jours à la radio ... J'ai donc été quand même agréablement surpris de voir... La suite

Pezner - Lyon : les dernières chroniques concerts

Housebound + Jail + Boost par metal@concertandco
Le PezNer, Villeurbanne, le 01/06/2002
Je n'allais pas dans l'inconnu avec la soirée métal hardcore "Thank U PezNer" pour l'énième fermeture de la salle puisque j'avais déjà vu les groupes plusieurs fois. Les Housebound qui ont démarré les concerts alors qu'il y avait peu de public ont pratiqué un hardcore aussi puissant que lors de leur passage au Bistroy récemment. Plein d'énergie,... La suite

Le Tigre + Lack Of Reason + Crusty Menstruation par metal@concertandco
Le PezNer, Villeurbanne, le 14/05/2002
Ce qui est bien quand on va voir un concert où on ne connaît absolument pas les groupes qui passent, c'est qu'on peut avoir de bonnes surprises. La première fut le public nombreux (le Tigre m'étant inconnu jusque-là je ne pouvais pas deviner qu'il s'agissait d'icônes de la scène alternative) et l'aspect "militant" de la soirée (féminisme et... La suite

uncommonmenfrommars par Randy
Pez-Ner-Lyon, le 07/05/2002
Un concert non annoncé avec en tête d'affiche Zeke, un groupe de chez Fat Wreck Chords, les unco ont chauffé la salle à bloc comme ils savent si bien le faire. Pour moi et beaucoup d'autres j'ai payé ma place pour la seule vraie tête d'affiche UNCOMMONMENFROMMARS. C'est un groupe à ne pas louper, d'ailleurs rv aux 24h de l'INSA (Villeurbanne... La suite