Accueil Chronique de concert Sticky Boys + Heavy Duty + Flayed + Private Hell
Lundi 21 octobre 2019 : 13276 concerts, 25727 chroniques de concert, 5269 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sticky Boys + Heavy Duty + Flayed + Private Hell

Sticky Boys + Heavy Duty + Flayed + Private Hell en concert

Le Korigan à Luynes 23 novembre 2014

Critique écrite le par


Un an après leur présence au Marcel Festival, premier du nom, c'est dans la petite salle du Korigan que les amis des Sticky Boys reviennent dans le sud. Pour une date très intimiste, calée un dimanche soir, jour de match à domicile pour l'OM, avec uniquement des groupes locaux... Ca fait beaucoup de paramètres foireux pour parvenir à remplir la salle de plus d'une cinquantaine de pèlerins malheureusement...

Mais fi de ces conditions défavorables, les quatre combos se sont donnés comme s'ils jouaient devant plusieurs centaines de personnes !
Honnêtement, il est très rare de mon point de vue, qu'un plateau français et/ou local soit d'une telle qualité.
A part les amis parisiens, je ne connaissais aucune des autres formations à l'affiche, et pourtant nous n'avons passer que peu de temps dehors (essentiellement pour faire les cons autour du van des Sticky, cela va de soi !) tant tout le monde a assuré.

Je ne comptais d'ailleurs pas faire de cr, mais il me semblait normal, après cette soirée, de leur rendre hommage pour leurs prestations convaincantes, même si ce ne sont que quelques mots.

La soirée débute donc avec les Private Hell, qui ont proposé un très bon Metal'n roll comme ils disent. Des riffs efficaces rien à dire la dessus. Malheureusement, ils ont eu le moins bon son de la soirée, avec une basse trop forte. Et je trouve le chanteur un peu juste parfois. La cover d'AC/DC ("TNT") n'etait vocalement pas au top, par contre elle a fait taper du pied le Korigan, et c'etait un grand plaisir de l'entonner avec eux. Une petite demi-heure et puis s'en va, mais ils ont donné le top départ d'une très bonne ambiance festive.

S'ensuit les "locaux les plus eloignés", puisque de Vienne je crois, j'ai nommé Flayed. Un meilleur son pour leur rock burné, avec ce chanteur sautillant qui veut bouger l'assistance clairsemée. Ca envoie vraiment bien, y a du riff et des soli pas dégueu du tout, une bonne découverte.

Puis c'est au tour de Heavy Duty, le combo qui a foutu une bonne claque imprévue ce soir là ! Un des meilleurs sons entendus ici déjà. Puissant ! Leur zik est très heavy, ça défouraille sévère. Meme si je ne suis pas fan du chant plutot hardcore, le vocaliste est un putain de bon frontman, dans le style (vestimentaire et scènique) Anselmo epoque Pantera. Il s'est donné sans compter, remportant haut la main l'adhésion du public.
Derrière ça joue plus que bien, avec ce bassiste à la tignasse improbable, ce gratteux pas tout jeune mais ciselant de belles parties, et batteur barbu cognant sans discontinuer. Des compos diablement efficaces, une attitude energique, totalement "in your face" !


Enfin, les trois Sticky Boys investissent la scène vetus de jolies chemises bleues, fines cravates noires, et bermudas noirs ! Classe ! On aurait pu se dire que passer après les Heavy Duty ne serait pas une mince affaire, mais on est vite rassurés, ils sont encore une fois excellents ! Avec un gros son là aussi, ils parviennent à faire descendre quasiment tout le monde dans la fosse, et foutent le feu le plus naturellement du monde.


Leur temps de jeu est un peu plus court sur cette date finale, du coup ils condensent le meilleur de leurs deux albums, ainsi qu'une reprise étonnante de "Surfin' USA" qui démarre quelques gentils pogos, et une autre de "I fought the law" des Clash en rappel, qui colle bien au virage punk pris sur le deuxieme album.


Ils sont d'une efficacité redoutable sur scène, enchainant des brulots qui font taper du pied et banguer la tronche ! C'est carré, c'est energique, et Alex reste un très bon frontman qui sait comment haranguer les foules, meme si ce soir là il etait un peu en manque de voix, dû à l'enchainement des quatre dates sans trop de sommeil, et peut etre quelques after shows un peu alcoolisés, qui sait ? Il faut dire qu'il ne ménage pas non plus sa voix pendant les lives. Tom et JB sont impeccables à la section rythmique, ainsi qu'aux backing vocals. Notre batteur préféré parvenant meme à décapsuler des canettes en jouant...

Encore une fois un concert qui a donné beaucoup de plaisir aux courageux ayant fait le déplacement, et gageons qu'ils seront aussi efficaces, sinon plus, sur la Mainstage du Hellfest 2015 ! Ca c'est un joli coup à jouer pour démontrer tout leur talent devant quelques milliers de metalheads ;)



Sticky Boys : les dernières chroniques concerts

BACKYARD BABIES - STICKY BOYS - HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS en concert

BACKYARD BABIES - STICKY BOYS - HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS par Osogaru
L'Empreinte, Savigny Le Temple, le 20/03/2017
High-School Motherfuckers Ce soir, ce seront les High-School Motherfuckers qui ouvriront la soirée à 20h15 pétante. Leur punk rock très influencé par les Ramones est très... La suite

Accept + Sticky Boys en concert

Accept + Sticky Boys par jorma76
Le Moulin, Marseille, le 24/07/2015
Mais comment Tom fait il pour avoir des dents si blanches  ? Mais quel est donc le secret des cheveux soyeux de JB  ?? Mais quel exfolient utilise Alex pour sa barbe  ??? Et... La suite

Hellfest 2015 (1/3) : Judas Priest, Alice Cooper, Billy Idol, Sticky Boys, No Return, Armored Saint, Vallenfyre...  en concert

Hellfest 2015 (1/3) : Judas Priest, Alice Cooper, Billy Idol, Sticky Boys, No Return, Armored Saint, Vallenfyre... par Gandalf
Clisson, le 19/06/2015
Et de 10 ! Dix ans déjà que le Hellfest existe, et quel chemin parcouru depuis les débuts... Jusqu'à devenir le plus gros festival Metal francais et un des plus gros... La suite

Sticky Boys (Marcel Festival) en concert

Sticky Boys (Marcel Festival) par Gandalf
Docks des Suds - Marseille, le 11/10/2013
Alors déjà, le Marcel Festival, première édition, ça s'est monté en un mois en gros. Fruit d'une initiative commune à quelques patrons de bars marseillais (The Duke, l'Horloge...)... La suite

Le Korigan à Luynes : les dernières chroniques concerts

The Spitters + Grand Balcony Twang Machine + Hifiklub en concert

The Spitters + Grand Balcony Twang Machine + Hifiklub par zOrg
Korigan - Luynes, le 10/05/2014
C'est suite à un clic gauche accidentel sur une page web, que j'apprends que HIFIKLUB joue ce soir au Korigan. Ouah super ! Découvert lors de l'édition 2013 du festival THIS IS NOT... La suite

Skyclad en concert

Skyclad par Gandalf
Le Korigan - Luynes, le 28/10/2010
Il y a des dates qui marquent la vie d'un metalleux, on sait pas vraiment pourquoi, car ce n'etait pas les meilleures ou les plus exceptionnelles, mais on s'en souvient et on en... La suite

The Dillinger Escape Plan + The Ocean + Cancer bats en concert

The Dillinger Escape Plan + The Ocean + Cancer bats par Vivi
Le Korigan - Luynes, le 17/10/2010
C'est l'histoire d'un concert qui n'aurait jamais eu lieu sans la volonté de passionnés de ne pas en nous priver. Le nombre de places en préventes n'ayant pas atteint un certain... La suite

Blaze Bayley + Edenslave + Crushing Blow  en concert

Blaze Bayley + Edenslave + Crushing Blow par Gandalf
Le Korigan - Luynes, le 12/03/2010
Plus de 10 ans déjà que Bayley a fait un petit tour dans Iron Maiden avant de repartir dans l'anonymat... Bon, pas vraiment l'anonymat total, mais une carrière vraiment... La suite