Accueil Chronique de concert Sunday Lee Sessions
Vendredi 6 décembre 2019 : 10555 concerts, 25827 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Sunday Lee Sessions

Sunday Lee Sessions en concert

An Spailpin Fanag + The Gables bar, Cork, Irlande 18 aout 2019

Critique écrite le par

An Spailpin Fanag by Pirlouiiiit 18082019

Hyper motivés après la bonne expérience de la session au Sin-é cette après midi, après avoir rapidement diner à l'appart nous revoici en vadrouille avec l'intention de tester d'autres lieux qui accueillent des Lee Sessions en ce dimanche soir. La première sur notre liste des possibles : le An Spailpin Fanag (qu'on avait vu non seulement vu dans le listing de la People's Republic of Cork mais qui était aussi référencé dans le Lonely Planet comme un des bars "à voir").

An Spailpin Fanag by Pirlouiiiit 18082019

En arrivant un peu avant 22h nous passons la porte à côté de laquelle trônent quelques récompenses du genre "Pub of the year" 2003 et 2004. Par contre je n'entends pas grand-chose. Ah si, il suffit d'avancer plus dans le bar et de tourner à gauche pour tomber sur la salle dans laquelle il y a une immense table genre cantine de MJC (avec murs en briques) ou refuge de haute montage sur laquelle les musiciens sont installés sur la partie gauche.

Lee sessions by Pirlouiiiit 18082019

Il y a des violons, des guitares, des flutes ... le reste de la table est composé de gens sans instruments. Le morceau en cours était sympa mais sans plus. Nous nous sommes calés sur la gauche de tout ce monde à côté d'autres personnes qui n'ont pas l'air très intéressés par ce qui se passe sur la grande table si j'en juge par le volume de leurs conversations.

An Spailpin Fanag by Pirlouiiiit 18082019

Il y a aussi pas mal de français et espagnols visiblement. Celui qui a le rôle de meneur (car il y en a souvent un) est un grand roux apostrophe une fille espagnole dans la salle en lui disant qu'ils vont avoir besoin de son aide et ils se lancent dans une reprise d'une chanson en espagnol. Le prochain sera en anglais mais ressemblera à une reprise de Arcade Fire (ce que ça devait être). Le coup de grâce viendra lorsqu'il invite une française à chanter (en anglais).

Cork by Pirlouiiiit 18082019

Ne nous sentant pas vraiment à notre place dans ce karaoké étudiant géant nous partirons finalement en direction du Gables Bar où nous avions passé un beau morceau de soirée hier et ou l'ambiance paraissait plus adulte ? traditionnelle ? je ne sais pas, en tout cas plus à notre goût. Après être passé devant d'autres lieux où il y avait de la "live music" dont un ou deux gars reprenaient du Radiohead (Creep) et un autre où une fille reprenait du Cranberries (Linger), nous revoici dans notre bon vieux petit Gables Bar.

Gables Lee session by Pirlouiiiit 18082019

Par rapport à hier à peine plus de monde. De là où on a pris place on peut voir une petite dizaine de spectateurs ; je précise qu'on ne voit pas le bar et qu'il y a une pièce à côté où ça joue aux cartes. A la place de Eileen et Herman ils sont 3 : un guitariste, une flutiste et un cornemusiste, chacun avec son instrument et avec sa pinte posée sur la table ; table réservée aux musiciens évidemment.

Gables Lee session by Pirlouiiiit 18082019

Vu qu'ils sont un peu enclavé je regarde presque autant les spectateurs ... notamment ce monsieur qui est juste devant eux tout seul avec sa pinte et dont les lèvres chantent parfois avec eux. Les musiciens seront ensuite rejoints par un certain Julio (j'ai entendu son nom quand il s'est présenté en posant sa Guiness) à la flute.

Gables Lee session by Pirlouiiiit 18082019

Après un petit moment d'observation il se joindra à eux musicalement. On le reconnait car par rapport à l'autre flutiste il souffle des petits coups plus fort sur les attaques (à la Jethro Tull). Les rythmes sont plutôt enlevés. Entre les morceaux ils discutent pas mal. On dirait qu'ils sont deux et deux à se connaitre.

Gables Lee session by Pirlouiiiit 18082019

La session avance je continue à regarder les spectateurs, le monsieur dont je parlais plus haut a l'air de connaitre tout le monde en fait (les gars qui jouent au carte et qui sont venus dire un mot aux musiciens, l'autre monsieur assis bien droit à côté de nous, ceux aux bars ou même le monsieur dans le coin qui était au début avec deux dames. En fait même s'ils écoutaient chacun dans son coin, tout le monde a l'air de se connaitre et quand un s'en va il fait le tour pour saluer ses potes. Normal.

Gables Lee session by Pirlouiiiit 18082019

Je me trouverai d'ailleurs un peu au milieu d'un de ces au revoir lorsque je me suis déplacé pour aller faire une petite video de là où on les voit un peu . N'ayant pas compris un traitre mot de ce que m'avait dit le gars assis dans le coin (et ne voulant pas me lancer dans une discussion à 1 mètre des musiciens) je retournerai m'asseoir avec Svet qui commençait à piquer du nez.

the Gables bar by Pirlouiiiit 18082019

Nous resterons encore quelques morceaux et puis nous quitterons les lieux un peu avant minuit les oreilles et la tête pleines de belles mélodies résolument irlandaises ... Merci le Gables, et merci à tous ces musiciens anonymes de Cork. On va désormais voir comment les choses se passent à Galway !

Plus de photos et vidéos de cette soirée par Pirlouiiiit en suivant ce lien

Gables Lee session by Pirlouiiiit 18082019 - 3943