Accueil Chronique de concert Suprême NTM
Samedi 15 décembre 2018 : 10713 concerts, 25298 chroniques de concert, 5236 critiques d'album.

Chronique de Concert

Suprême NTM

Suprême NTM en concert

AccorHotels Arena (Bercy), Paris 9 mars 2018

Critique écrite le par



Le Suprême NTM faisait son grand retour avec cette série de concerts à Bercy pour fêter ses 30 ans d'existence, les 20 ans de son dernier album éponyme et le 10ème anniversaire de sa dernière tournée. Il n'a pas fallu longtemps pour que les 2 dates initialement prévues se transforment en 3 dates et uniquement quelques minutes pour que les billets mis en vente trouvent preneurs. Car NTM est aujourd'hui un groupe de légende,
JoeyStarr et Kool Shen étant incontestablement les pionniers avant-gardistes du hip hop en France et les fers de lance de la première génération des rappeurs français. Mais, si leur légende se nourrit des frasques et de la personnalité de son duo de frontmen, c'est par leurs albums et le charisme de leurs prestations scéniques qu'ils se sont imposés comme un groupe incontournable.



A l'heure où les concerts de Bercy sont remplis par 90% de trentenaires et de quarantenaires CSP + venus s'offrir une part de légende avec des billets achetés à prix d'or, il ne faut pas oublier que leur public initial se composait des grapheurs de Stalingrad, des lascars du 93 de la fin des années 80 qui se reconnaissaient pleinement dans leur look, ainsi que dans la brutalité désenchantée de leurs textes qui frappaient les esprits comme un coup de batte de baseball.



Aller voir NTM sur scène à l'orée des nineties, c'était comme aller voir les Sex Pistols en 77, ça sentait le souffre de la révolte. C'était totalement premier degré et en prise avec l'époque ! C'était l'émeute dans les MJC, dans la fosse de l'Elysée Montmartre ou plus tard dans celle du Zénith. Les petits bourges de l'Ouest parisien qui s'y risquaient repartaient souvent délestés de leurs blousons ou chaussures de marques.



Pour s'imposer auprès du grand public, NTM a pondu un paquet de tubes mais a surtout été le premier groupe de rap à aller se produire dans les grands festivals d'été. Il fallait avoir une grosse paires de "bollocks" pour aller se jouer sur un créneau d'une heure en pleine après-midi devant un public résolument rock qui était venus pour pogoter sur "Tostaky" de Noir Désir ou voir Nirvana, Pearl Jam, Rage Against The Machine ou Oasis. Mais l'intensité des concerts était telle que le duo a fini par conquérir un public bien plus large que le cœur de cible et c'est grâce à cela qu'il est encore là 25 ans plus tard.



C'est donc un Bercy conquis d'avance qui est entré en ébullition lorsque les lumières se sont éteintes, que les 3 lettres géantes du logo du groupe se sont réunies dans le fond de la scène et que des projecteurs ont illuminé deux DJ se faisant face de part et d'autre de la scène perchés sur un 9 et un 3. Survoltés, véhéments, agressifs, Joeystarr et Kool Shen ont d'emblée attaqué le concert par une rafales de titres historiques : "On est encore là", "Qu'est-ce qu'on attend", "Passe le oinj"... Si l'ambiance est beaucoup moins hargneuse que dans les années 90, elle fait preuve d'une belle osmose et tous les refrains sont repris en chœur comme un seul homme. On ne peut cependant pas s'empêcher de sourire en voyant cette foule de jeunes cadres macronistes hurlant qu'il faut foutre le feu et ne plus suivre les règles du jeu.



Très vite, des invités se joignent au duo. Il ne faut pas oublier que NTM ne se limite pas à ses deux figures de proue. En effet, historiquement c'est un collectif qui a aussi comporté des gens comme Rockin squatt, Lady V, DJ James ou Lord Kossity. On ne sera donc pas étonné de voir les membres de Raggasonic venir prêter main forte sur "Aiguisé comme une Lame", Jaeyez sur "C'est arrivé près de chez Toi" ou plus tard Busta Flex et Oxmo Puccino sur "That's my people" et bien entendu Lord Kossity avec son flow raggamuffin sur "Ma benz" !



Ce qui saute aux yeux, c'est qu'il y a énormément de travail derrière une telle prestation. Les flows qui s'entremêlent, l'énergie déployée, le light show réglé au millimètre, la maitrise du public qui est sans cesse relancé et chauffé à bloc, ça ne s'invente pas et ce n'est absolument pas le fruit du hasard. Kool Shen et JoeyStarr maîtrisent leur affaire, sont vraiment les boss et font mieux que tenir la baraque malgré leurs 50 piges. On regrettera cependant une fois de plus la sinistre acoustique de Bercy. Si vocalement ça tenait plus que la route, la musique, les samples et les basses s'entremêlaient dans une bouillie infâme d'où seule émergeait la rythmique. Et c'est bien dommage quand on connait la qualité des samples groovy du Suprême NTM...



Toute cela n'empêchera pas ces authentiques showmen d'emporter avec eux le public à base de poppoppop et de s'offrir de vrais grands moments sur "Pose ton Gun", "Paris sous les bombes", "Laisse pas trainer ton Fils" et "le Monde De demain". La soirée se conclura sans qu'on eut le temps de voir le temps s'écouler par un "IV my people" et une grosse ovation méritée des 17 000 personnes présentes en ce 9 mars 2018.



On quitte donc la salle content, sonné et un peu groggy car au-delà de la qualité high level de la prestation et du show, le rap de NTM est quand même méchamment radical et agressif. On comprend aussi pourquoi, le duo nous avait autant impressionnés il y a une vingtaine d'années au Parc des Princes, quand ils avaient cassé la baraque en ouvrant pour le Wu-Tang Clan, Rage Against The Machine et Prodigy.

Photos : Manu Wino manuwino.com www.facebook.com/manuwino


NTM : les dernières chroniques concerts

NTM + Sefyu en concert

NTM + Sefyu par mystic punk pinguin
Le Dôme - Marseille, le 03/10/2008
oh le rockeur, qu'est-ce que tu viens foutre à un concert de NTM !. Plus amusé que blasé, je rencarde le lascard que j'étais accro au son du 93 quand il écoutait encore Winnie... La suite

Suprême NTM en concert

Suprême NTM par mozamen
Paris - Bercy, le 20/09/2008
"Qui est dans la place ? le suprême le suprême !!" Ca y est, c'est fait, je m'étais toujours dis que je verrais ces 2 la en concert, j'ai cru que ce ne serait plus possible,... La suite

Suprême NTM par ?
Lille, le 24/10/2008
Ah la là !... Les héros sont fatigués... C'est dur d'être et d'avoir été NTM... Bon cela dit, j'peux comprendre qu'ils aient un p'tit coup de mou : ça fait quand même un p'tit moment qu'i' sont en tournée maintenant ! Putain ! C'est dur de donner un jugement ! C'est-à-dire que j'voudrais objectiver parce que mon sentiment il est quand même un... La suite

NTM en concert

NTM par gene
Patinoire Meriadeck - Bordeaux, le 16/10/2008
FAN de la première heure ( j'ai 39 ans ) et les ayant vu en concert de nombreuses fois depuis 1990( incluant Joey Starr en solo ) , je souhaitais voir , accompagné d'un pote, le... La suite

AccorHotels Arena (Bercy), Paris : les dernières chroniques concerts

Orelsan (featuring Damso, Gringe, Vald et Ibeyi) en concert

Orelsan (featuring Damso, Gringe, Vald et Ibeyi) par ag
AccorHotels Arena, Paris, le 06/12/2018
Dans le public parisien, l'excitation était à son comble pour ce dernier concert d'Orelsan qui a clôturé la tournée "La fête est finie" à Bercy le 6 décembre dernier. Avec ce... La suite

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Lebonair
AccorHotels Arena - Paris, le 12/09/2018
Pour certains d'entre nous, les Irlandais de U2 représentent le plus grand groupe de rock au monde... Pour d'autres au contraire, Bono and co sont devenue une machine à fric... La suite

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Samuel C
AccorHotels Arena - Paris, le 09/09/2018
Vers 20h25 Bono the Vox nous souhaite la bienvenue pour plus de 2 heures de sons et lumières ! On devine la fatigue, sa voix lui a fait défaut quelques jours auparavant à Berlin et... La suite

Orelsan (featuring Nekfeu et Dizzee Rascal) en concert

Orelsan (featuring Nekfeu et Dizzee Rascal) par Nwmb
AccorHotels Arena - Paris, le 15/03/2018
Orelsan à Bercy : Simple, basique Ce jeudi 15 mars, Orelsan était pour la première fois le locataire de l'AccorHotels Arena. Retour sur une soirée... La suite