Accueil Chronique de concert Tagada Jones + No One Is Innocent
Vendredi 17 août 2018 : 11749 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tagada Jones + No One Is Innocent

Tagada Jones + No One Is Innocent en concert

L'Usine, Istres 28 avril 2017

Critique écrite le par

En cette période électorale, les deux groupes phares et bruyants de la scène punk rock française sont sur la route pour une mini-tournée, afin d'éveiller les consciences mais aussi pour nous en "foutre" plein la gueule et surtout les oreilles. 20 ans après avoir vu les "No One" au Moulin, c'est avec grand plaisir et un peu de nostalgie je l'avoue, que je prends la route pour effectuer les 50 kms qui me sépare d'Istres.

C'est donc à l'Usine que les mots "Anarchie" et "Révolution" vont être mis à l'honneur. Cette soirée sent la poudre et même si le concert a lieu dans la petite salle, ce choix qui au départ m'attriste un peu, est en fait judicieux, elle est remplie à bloc, ce qui permet à la chaleur et à l'ambiance d'être à leur maximum. De surcroit, le son est parfait. C'est donc environ 400 personnes qui sont venues transpirer un bon coup.


A 21 heures pétantes, les hostilités commencent. Ce sont les anticapitalistes de TAGADA JONES, accompagnés par un speech sur le "49.3", qui sont les premiers à monter sur scène. Même si la majorité du public est venue pour "No One", au gré des morceaux, la foule se rallie à leur cause. En effet, pendant plus d'une heure, un déferlement de décibels s'abat sur la salle.


Le quatuor breton, emmené par un Niko en grande forme, nous assène les "esgourdes" à coup de riffs, simples mais très efficaces, le tout en dénonçant la mondialisation, l'intolérance et l'oppression. Le temps passe vite et la fin du set est à couper le souffle, avec un "Mort aux cons", accompagné par Kemar et repris par toute l'Usine.


Les frissons me gagnent, mais que dire du final : Un hommage, sous forme de medley, aux disparus Schultz et Sven de Parabellum, en reprenant "Îlot d'Amsterdam" et "Cayenne". Le pied total ! Le show est parfait et carré. Une belle claque dans ma gueule !


Setlist TAGADO JONES : Envers et contre tous / Zéro de conduite / La Peste et le Choléra / Yech'ed Mat / Instinct Sauvage / Karim et Juliette / Tout va bien / Pertes et fracas / Descente aux enfers / Le feu aux poudres / Les nerfs à vif / Vendetta / Vendredi 13 / Je suis démocratie / Mort aux cons + Medley Parabellum.

Pendant que je me désaltère au comptoir avec une bonne pinte bien fraîche, afin de faire retomber l'adrénaline, une question me vient à l'esprit : Comment peut-on monter sur scène et assurer après une telle performance ?


J'ai rapidement la réponse à ma question. En quelques notes, Kemar et sa bande nous font bien comprendre qu'ils sont là pour continuer la révolte et retourner la salle. Les chansons s'enchainent sans temps mort, le pit est déchainé. Le combo tabasse tout sur son passage, tel un bulldozer, comme avec "Nomenklatura", où le public entonne à la manière des Bérus : "La jeunesse emmerde le front national".


Et que dire de "La peau", toujours aussi fédérateur, et qui me fait faire un bond de plus de 20 ans en arrière. Non, les "No One" sont vraiment des bêtes de scène, qui jouent sans concession, et avec des textes toujours aussi engagés, comme "Chile", véritable hymne à la résistance chilienne, ou "Charlie" en hommage à Charlie Hebdo, chanté avec leur pote Niko pour clôturer un set , certes un peu court, mais "putain" de bon !!!


Des soirées comme celle-là, avec des groupes qui jouent une musique "brute", sans artifices, mais dévastateur, moi j'en redemande !

Setlist NO ONE IS INNOCENT: Djihad / Dep in Vegas / Nomenklatura / Silencio / Kids / La peau / Bullet / Johnny Rotten / Solo / Drugs / Chile / Charlie.

No One Is Innocent : les dernières chroniques concerts

No One Is Innocent (+ Ricine + Digital Nova)  en concert

No One Is Innocent (+ Ricine + Digital Nova) par Lisa
Salle Guy Obino, Vitrolles, le 13/04/2018
No One Is Innocent, ça commence par une acclamation à un public de fidèles en folie. Le moins que l'on puisse dire c'est que ça met directement dans l'ambiance ! C'est survolté,... La suite

No One Is Innocent (release party de l'album Frankenstein) en concert

No One Is Innocent (release party de l'album Frankenstein) par Lebonair
Bus Palladium, Paris, le 28/03/2018
A l'occasion de la sortie deux jours plus tard de son 7ème album, nommé "Frankenstein", No One is Innocent nous proposait de faire la fête dans une salle mythique parisienne,... La suite

Du Bruit sur Paris avec No One Is Innocent, Tagada Jones, les Shériff  en concert

Du Bruit sur Paris avec No One Is Innocent, Tagada Jones, les Shériff par Lebonair
Elysée Montmartre, Paris, le 22/04/2017
Le samedi 22 avril dernier, veille des élections présidentielles, s'est tenue une soirée exceptionnelle à l'Elysée Montmartre. L'évènement "Du Bruit sur Paris" réunissait à... La suite

No One Is Innocent, Beat Says en concert

No One Is Innocent, Beat Says par Marcing13
le Moulin Marseille, le 08/12/2015
Ce soir le Moulin a fait le plein pour accueillir No One Is Innocent. En 1ère partie Beat Says délivre un Funk Rock assez classique. Leur set sera écourté la faute a une grosse... La suite

Tagada Jones : les dernières chroniques concerts

Du Bruit sur Paris avec No One Is Innocent, Tagada Jones, les Shériff  en concert

Du Bruit sur Paris avec No One Is Innocent, Tagada Jones, les Shériff par Lebonair
Elysée Montmartre, Paris, le 22/04/2017
Le samedi 22 avril dernier, veille des élections présidentielles, s'est tenue une soirée exceptionnelle à l'Elysée Montmartre. L'évènement "Du Bruit sur Paris" réunissait à... La suite

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken en concert

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken par Fabrice Lmb
L'Orange Bleue à Vitry Le François (51), le 06/04/2017
Il y avait foule ce jeudi soir pour assister aux très belles prestations de Tagada jones, Sick Of It All et Kraken... Une soirée placée sous les auspices du hardcore, du punk et du... La suite

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) en concert

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) par Benji
Malestroit, le 26/07/2014
Kings of Nothing Vendredi 25 juillet 2014, c'est le groupe de Malestroit Kings of Nothing qui nous accueille pour l'ouverture du festival Au Pont du Rock, 25ème du... La suite

Tagada Jones + Parabellum en concert

Tagada Jones + Parabellum par Maryflo
Le Garage - Marseille, le 21/05/2009
Très grosse affiche pour les amateurs de punk/métal/hardrock ce soir là au Garage avec Tagada Jones et le retour de Parabellum et découvertes énormes pour moi qui venais écouter... La suite

L'Usine, Istres : les dernières chroniques concerts

Beth Ditto en concert

Beth Ditto par Lionel Degiovanni
Usine d'Istres, le 22/04/2018
Ce soir, départ pour voir un concert d'une artiste que je ne connais que de nom : Beth Ditto, la fameuse chanteuse du groupe Gossip mondialement célèbre grâce aux titres Standing... La suite

Juliette Armanet en concert

Juliette Armanet par Lionel Degiovanni
L'Usine d'Istres, le 09/12/2017
Ce soir, redécouverte d'une artiste que j'avais déjà entrevue rapidement lors d'un concert de Catherine Ringer sur Montpellier : il s'agit de Juliette Armanet... Cette jeune... La suite

Matmatah en concert

Matmatah par Lsl
L'Usine Istres, le 17/11/2017
Ce qu'on peut dire avec Matmatah c'est qu'ils ne se font prier pour envoyer du gros son dès le début du concert! Tout est là, l'énergie, la joie, le rythme, l'humour (petite... La suite

Les Ogres de Barback en concert

Les Ogres de Barback par Lsl
L'Usine Istres, le 10/11/2017
Les Ogres de Barback sont quatre frères et sœurs qui jouent ensemble depuis 23 ans. Pour eux la musique est donc sans aucun doute une histoire de famille, en revanche ce que... La suite