Accueil Chronique de concert Temperance Movement + January Sons
Dimanche 20 mai 2018 : 9639 concerts, 24987 chroniques de concert, 5216 critiques d'album.

Chronique de Concert

Temperance Movement + January Sons

Temperance Movement + January Sons en concert

Club Moulin, Marseille 03 février 2017

Critique écrite le par

Petite configuration ce soir au Moulin qui reçoit les anglais de Temperance Movement. Seul le hall est ouvert, mais du coup la salle est bien pleine de vieux rockers. Il faut dire que dans son genre, Temperance Movement, pourtant formé en 2011, a tout du groupe "hibernatus": congelé dans les années 70 pour être ressorti de nos jours et jouer un Blues Rock que n'auraient pas renié Dr Feelgood, les Faces ou les Stones période Goats Head Soup.


Après une première mise en bouche assurée par une guitariste-chanteuse (dont je n'ai malheureusement pas noté le nom, apéro oblige), la première partie aura été assurée par les marseillais de January's Son.


Belle découverte que ceux ci, un projet sur lequel on sent déjà une grande maturité, alors que c'était leur premier concert. Trio acoustique de multi instrumentistes (guitares, percussions, mandoline) ayant déjà opéré dans d'autres formations (entre autre The Host ou Ashbay) January's Son a déroulé son folk péchu et original avec une belle énergie, et réussi à emporter l'adhésion d'un public bienveillant, mais loin d'être acquis. Gros coup de coeur donc, à suivre.


Après un rapide changement de plateau ont donc déboulé The Temperance Movement, et d'entrée on est saisi par le niveau des musiciens réunis autour d'un chanteur au timbre assez exceptionnel. L'esprit et le son sont là, et on est transporté très vite dans les glorieuses 70s. Et c'est là que la petite configuration du moulin a pris tout son sens. Dans cet espace plutôt réduit, au débit de bière frénétique, l'aspect Pub Rock du groupe a pu s'exprimer totalement.


C'est la force, mais aussi peut être la faiblesse de ce groupe : musiciens solides, compositions sympathique, bon esprit moite et poisseux, mais un léger manque d'originalité pour un groupe qui, s'il touche par son côté totalement old school assumé ne sort jamais vraiment de ce cadre là. En comparaison, les californiens de Rival Sons, tout en étant sur un registre assez voisin arrivent à dégager autre chose que simplement "les 70s comme si vous y étiez".


Malgré ce léger bémol, le groupe parvient, néanmoins à instaurer une vraie bonne ambiance durant un concert de plus d'une heure et demi en déroulant les meilleurs morceaux de leurs deux albums. Au final, ma déception initiale de constater qu'un groupe comme celui ci n'arrivait pas à fédérer plus de monde à Marseille n'aura pas été justifiée. Ce genre de rock prolo se nourrit justement de la proximité avec son public pour s'épanouir totalement, ce qu'ont réussi les anglais ce soir.


Une bien bonne soirée donc.

> Réponse le 12 février 2017, par Anita

La première partie a été effectuée par la talentueuse Seil Neil dont le premier album sortira en mars. On devrait entendre parler de la demoiselle très bientôt ! A suivre. Quant aux Temperance Movement, il suffit d'écouter leur production depuis le 1er EP sorti en 2012 pour prendre l'ampleur de leur progression. Je ne trouve pas que le groupe soit coincé dans les 70's (ou alors on met dans les 70's tout ce qui sonne bon à nos oreilles) ;) ! 70's ou non, écoutez TTM, faites du bien à vos oreilles !  Réagir


January Sons : les dernières chroniques concerts

Mademoiselle K - January Sons en concert

Mademoiselle K - January Sons par Zulone
Moulin - Marseille, le 09/03/2018
Ce sont les January Sons, littéralement "Fils de Janvier" qui ouvrent le bal en ce mois de Mars au Moulin pour une soirée rock ! Les January Sons sont à domicile ce soir et le... La suite

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

January Sons + The Inspector Cluzo en concert

January Sons + The Inspector Cluzo par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 23/02/2017
En première partie, un supergroupe local et apparemment récent, les January Sons, composé de morceaux des déjà souvent vus et tout à fait recommandables Ashbay, The HOST, et de... La suite

Club Moulin, Marseille : les dernières chroniques concerts

Cowboys from Outerspace + Deadwood - 20 ans du label Lollipop Records en concert

Cowboys from Outerspace + Deadwood - 20 ans du label Lollipop Records par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 03/05/2018
Enorme affluence ce jeudi soir... au stade Vélodrome et sur les terrasses de bar ! Avec certes un peu de chance dans le tirage, notre club de foutebolle municipal s'est hissé ce... La suite

Naâman + UpFull Brothers Sound System en concert

Naâman + UpFull Brothers Sound System par Zulone
Marseille - Le Moulin, le 24/03/2018
Salle comble ce soir au Moulin de Marseille pour accueillir le tourbillon Naâman... 😊 En première partie, les Marseillais de UpFull Brothers Sound System proposent du... La suite

Les Ramoneurs de Menhirs en concert

Les Ramoneurs de Menhirs par Fredb Art
Le Moulin, Marseille, le 19/04/2018
Aujourd'hui, on est jeudi 19 Avril et j'ai clairement passé une journée de merde. Ce soir, je vais aller faire la fête avec les Ramoneurs de Menhirs, programmés normalement dans le... La suite

Bernhari + Feu ! Chatterton en concert

Bernhari + Feu ! Chatterton par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 20/04/2018
Foule compacte ce vendredi soir au Moulin, qui accueille enfin à Marseille (et pour la première fois, il me semble, en tout cas dans une grande salle), le seul groupe de chanson... La suite