Accueil Chronique de concert Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) 3/7 : Térez Montcalm - Stacey Kent
Lundi 22 juillet 2019 : 11480 concerts, 25587 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) 3/7 : Térez Montcalm - Stacey Kent

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) 3/7 : Térez Montcalm - Stacey Kent en concert

Jardins du Palais Longchamp - Marseille 20 juillet 2012

Critique écrite le par

La troisième soirée (sans compter celle de l'ouverture) du FJ5C est vocale. Canada vs United Kingdom : Térez Montcalm, la Québecoise, et Stacey Kent, la Britannique assurent le programme. C'est avec une certaine émotion que je reviens écouter celle qui me donna l'occasion d'écrire ma première chronique sur Concert & Co et qui me plaît tant : Térez Montcalm. Je n'étais qu'un jeune pigiste timide et sans expérience. Tant d'eau a coulé sous les ponts depuis... et aujourd'hui, la reconnaissance internationale, les honneurs, et la gloire !

Térez Montcalm @FJ5C By McYavell - 120720 (13)

Térez Montcalm a récemment terminé un travail de relecture et d'interprétation de la chanteuse Shirley Horn. Un disque est paru : Here's To You - Songs For Shirley Horn et la première partie de son programme reprend quelques morceaux issus de ce dernier. Elle nous décrit avec sensibilité les fils invisibles qui l'unissent à cette chanteuse aujourd'hui disparue, on devine une sincère intimité artistique, et affective. Précision utile, garante de l'authenticité de ce travail, et d'un certain label de qualité : le batteur Steve Williams qui accompagne Térez Montcalm sur le disque et ce soir sur la scène, a été celui de Shirley Horn pendant de nombreuses années.

Térez Montcalm @FJ5C By McYavell - 120720 (25) Térez Montcalm @FJ5C By McYavell - 120720 (12)
Térez Montcalm @FJ5C By McYavell - 120720 (36) Térez Montcalm @FJ5C By McYavell - 120720 (41)

Térez Montcalm: chant, guitare
Steve Williams: batterie / Christophe Wallemme: contrebasse /
Pierre de Bethmann: piano / Jean-Sebastien Williams: guitare.


Les ballades de Shirley Horn ont une identité que Térez Montcalm qualifie de Laid Back, un terme qui désigne d'une manière générale ce qui est calme, détendu et informel. Le tempo n'existe pas vraiment tant il varie par des ralentissements et des reprises.

Térez Montcalm @FJ5C By McYavell - 120720 (20)

En 1995, Don Heckman, un journaliste américain parlait de (je cite): "l'importance du bassiste Charles Ables et du batteur Steve Williams dans le son de Shirley Horn. Travaillant avec une subtilité débridée, la suivant à chacune de ses échappées improvisées, ils sont les accompagnateurs idéaux pour une artiste qui ne tolère clairement rien moins que la perfection." On ne peut que réitérer le compliment au batteur, 17 ans plus tard.

La chanteuse a mis du miel sur la rouille de sa voix, telle le loup qui vient taper à la porte des sept petits chevreaux. Elle a toujours autant d'effet sur moi. Si elle reprend les caractéristiques du chant de Shirley Horn, elle s'en démarque nettement par son timbre unique, marque principale de son identité. Elle excelle autant dans ce répertoire de ballades doucement jazzy que dans celui plus rythmé et un peu rock qu'elle dessert habituellement. Sur quelques morceaux, elle s'accompagne de sa guitare ("qu'elle a dessinée elle-même !" a précisé Jean Pelle en introduction), sur d'autres, elle la pose dans un coin et laisse ses musiciens faire le boulot.

Térez Montcalm @FJ5C By McYavell - 120720 (22)

Le public est vautré sur la pelouse et dans les allées, décontracté, le sourire aux lèvres, les yeux dans les étoiles. Térez Montcalm sort de ce répertoire trop assoupi dans une deuxième partie pour interpréter quelques autres titres : L'Hymne à l'Amour, My Baby Just Cares For Me, Voodoo Child, L.O.V.E. et C'Est Extra. Ça fait beaucoup de reprises tout ça ! Le tempo accélère à peine un peu plus, mais le style change bien quand même. Elle est justement ovationnée avant de quitter la scène.

Voodoo Child



Une demi-heure de pause, appréciable pour se dégourdir les jambes jusqu'à la terrasse et savourer cette excellente piña colada bien fraîche que nous sert Pascale et son staff technique à la buvette. La terrasse est bondée : normal, c'est trop bon. On croise des connaissances, on papote aimablement. Claude Norbert du Roll'Studio, fan total de Shirley Horn n'a pas adhéré, moi si : on rigole un coup. A dix mètres de là, autre signe que je suis loin d'être le seul à avoir apprécié : Térez Montcalm discute, tout en dédicaçant aimablement ses disques, avec de nombreux fans qui forment une longue file d'attente.

Retour au-devant de la scène, (c'est facile, ce soir, tout le monde est vautré). Stacey Kent prolonge l'ambiance avec de douces ballades alanguies.

Stacey Kent: chant / Jim Tomlinson: saxophone ténor / Graham Harvey: piano / Jeremy Brown: contrebasse / Matt Skelton: batterie.


Stacey Kent @FJ5C By McYavell - 120720 (3)

Stacey Kent reprend un répertoire de ballades, bossas et sambas tranquilles. Ses maîtres sont donc Carlos Jobim, Baden Powell, Astrud Gilberto et Stan Getz. Le tout est aussi lié à un disque sorti récemment : Dreamer.

Tout comme la précédente, la chanteuse s'accompagne occasionnellement de sa guitare. La musique colle avec le cadre, avec l'ambiance (à moins que ce soit elle qui en soit la source). C'est l'été, on s'laisse aller, on prend le temps de vivre.

Stacey Kent @FJ5C By McYavell - 120720 (8)

Le dialogue avec le public est tout aussi chaleureux, on nous présente son petit mari, le saxophoniste, on nous parle de ...grand plaisir, de moment inoubliable... (à propos de cette soirée, bien sûr) bon, faudrait pas exagérer quand même ! Mais c'est gentil, vaut mieux ça que de se faire traiter de crétin. J'ironise un peu mais faut reconnaître qu'il ne faut pas compter sur elle pour réveiller les troupes, ou tout au moins faire monter l'ambiance.

Waters Of March



Un jazz que l'on qualifiera de mondain, excellent pour un cocktail, un brunch, une garden party à l'Elysée (ah, merde, y'en a plus!), plutôt que de soporifique.
Quand je me lasse un peu en concert, j'ai toujours tendance à me retourner vers le public et prendre la température. Et là, force est de reconnaître que tout le monde apprécie. Les gens ont l'air heureux, béatement certes, mais heureux, cool, tranquilles, paisibles, j'oserai pas dire comme Gérard Depardieu dans Buffet Froid décontractés du gland, mais y'a un peu de ça : comme après l'amour. C'est un gage de qualité : dans la turbulence du quotidien, sous l'angoisse permanente de sombres perspectives que génère la crise, les gens ont besoin de ça : un havre de paix, de détente, d'apaisement. Stacey Kent nous le procure en abondance. Elle aussi est abondamment applaudie à l'issue de son show.

Stacey Kent @FJ5C By McYavell - 120720 (11)

Un regret ? Beaucoup de reprises ce soir, peu -voire pas- de compositions personnelles. Soyons honnête : j'aime bien ça (j'ai oublié de citer au passage Ces Petits Riens de Gainsbourg, et Jardin d'Hiver d'Henri Salvador par Stacey Kent). Mais là encore, on a les précédentes et futures soirées. L'affiche du FJ5C est, comme à son habitude, et fort heureusement très variée.
Ceux qui affectionnent le dandinement compulsif auront certainement choisi l'affiche du lendemain : Al Jarreau et Earth Wind & Fire, soit : La revanche des debout ! sur les assis! et les couché!, enfin, j'espère !

Térez Montcalm @FJ5C By McYavell - 120720 (38)

Plus de photos par McYavell ici, des extraits vidéos de Térez Moncalm par Mardal .

Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

Chilly Gonzales Piano Vision (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Chilly Gonzales Piano Vision (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par Sami
Theatre Silvain, Marseille, le 20/07/2019
Après une belle soirée gratuite aux archives départementales avec les excellents Delgrès, le festival jazz des cinq continents, qui fête sa 20ème édition, propose plusieurs soirées... La suite

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) en concert

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) par pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille , le 28/07/2018
Cette année bien faille complètement passer à côté du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Non pas que l'affiche ne me plaise pas mais plutôt faute de temps ou de savoir... La suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Pierre de Bethmann : les dernières chroniques concerts

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6) en concert

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6) par Mcyavell
Radisson Blu - Marseille, le 21/07/2012
De retour au Solaris, le bar du Radisson Blu, son étrange papier peint, ses Aftersjazz animés jusqu'au bout de la nuit par Christophe LeLoiL. Chronique 2 : soirées des 20 et... La suite

Stacey Kent : les dernières chroniques concerts

Eric Le Lann / Jannick Top + Stacey Kent (Jazz des Cinq Continents2008) en concert

Eric Le Lann / Jannick Top + Stacey Kent (Jazz des Cinq Continents2008) par Pirlouiiiit
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2008
Après la très bonne surprise de la veille avec Richard Galliano, Archie Shepp et même Monica Passos c'est avec beaucoup de plaisir et un peu de retard (enfin c'est ce que je... La suite

Stacey Kent par lafgui
Salle du Vigean (Eysines), le 12/10/2007
On est sous le charme : elle commençait sa tournée française par le Bordelais. Une voix magnifique, un équilibre subtil et raffiné entre moments chantés et solos des musiciens. Que du bon ! Une diva qui se la joue mais qui en a les moyens: bourrée d'humour, elle a conquis le public. En plus, elle dédicaçait à la fin du concert. Foncez !!!!! La suite

Steve Williams : les dernières chroniques concerts

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6) en concert

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6) par Mcyavell
Radisson Blu - Marseille, le 21/07/2012
De retour au Solaris, le bar du Radisson Blu, son étrange papier peint, ses Aftersjazz animés jusqu'au bout de la nuit par Christophe LeLoiL. Chronique 2 : soirées des 20 et... La suite

Terez Montcalm : les dernières chroniques concerts

Térez Montcalm en concert

Térez Montcalm par Ysabel
Théatre des Salins - Martigues, le 11/12/2012
Une scène très sobre. Quatre musiciens attendent la belle québécoise, petite reine du jazz : Térez Montcalm. Et lorsqu'elle arrive, elle prend place simplement tout devant, avec sa... La suite

Terèz Montcalm en concert

Terèz Montcalm par Mardal
Espace Julien - Marseille, le 27/05/2010
Dans l'art délicat et périlleux de la reprise, Terèz excelle. Cette sympathique québécoise a créé ses prédécesseurs, elle a décidé de sa propre généalogie, à travers son style, et... La suite

Jardins du Palais Longchamp - Marseille : les dernières chroniques concerts

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) en concert

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) par pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille , le 28/07/2018
Cette année bien faille complètement passer à côté du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Non pas que l'affiche ne me plaise pas mais plutôt faute de temps ou de savoir... La suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite