Accueil Chronique de concert The Blank Tapes - les Tchoquers
Samedi 18 janvier 2020 : 11450 concerts, 25884 chroniques de concert, 5283 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Blank Tapes - les Tchoquers

The Blank Tapes - les Tchoquers en concert

Le Molotov - Marseille 8 déc 2019

Critique écrite le par

Alors pour bien finir le weekend et commencer une nouvelle semaine avec des étoiles plein la tête, quoi de mieux qu'un bon concert un dimanche soir au Molotov ? Et ça tombe bien, ce dimanche là y'en a justement un, de bon concert au Molotov !

Ce 9 décembre, j'ai bien envie d'aller écouter les américains The Blank Tapes, dont j'ai beaucoup entendu parler. En bien. Et d'autant plus que Les Tchoquers (des amis) en font la première partie. Même que c'est leur tout premier concert ce soir ! Un troisième groupe est prévu en fin de soirée mais je ne les verrai pas car, étant chauffeur, je ne voudrais pas que mon carrosse se transforme en citrouille à minuit, surtout que mes passagers bossent le lendemain !


Qui sont Les Tchoquers ? Eux-mêmes se définissent de la manière suivante : "French Yéyé from the 21st Century, d'humeur hétéroclite, les Tchoquers vont puiser dans le répertoire des Sixties des airs décalés et en remettent une couche. Ils sont aussi exigeants que pas sérieux ! "

Et en plus y a Dan Imposter dedans ! Et oui Les Tchoquers font partie des Disques Tchoc, forcément, ce label créé et animé par Dan, multi-instrumentiste hyper-actif de la scène rock marseillaise depuis le début des années ... Bref, à ce stade, on ne compte plus !


Ici nous retrouvons Dan derrière les drums, accompagné par deux membres du regretté groupe Hey Ginger!, les excellents Alexandre à la guitare, et Vincent à la basse. Et puis il y'a Claire, la chanteuse "mystère" (pour moi qui ne l'avais jamais vu avant), longs cheveux blonds et entièrement de rouge vêtue !


Le premier morceau, une reprise de N'écoute Pas Ton Cœur de Ronnie Bird, annonce la couleur d'entrée. Le combo enchaîne ensuite à sa manière, des reprises en français de célèbres titres anglo-saxons mais je suis trop inculte pour dire si, par exemple, une adaptation française de Hurdy Gurdy Man de Donovan a réellement existé, ou bien si Les Tchoquers ont créé des paroles pour l'occasion.

Les reprises de Hello I love You des Doors ou bien du fameux 7 Heures du Matin de Jacqueline Taïeb résument encore mieux le style du groupe.

Pas sérieux, qu'ils disent ? En tout cas Alexandre maîtrise un jeu de guitare sobre mais enlevé, très "Hendrixien". Un régal à écouter et regarder. Tout comme Daniel qui s'agite comme un diable en chantant derrière son kit. Vincent, le bassiste imperturbable, soutient l'ensemble avec efficacité. Claire, enfin, chante et illumine le set avec une belle aisance scénique. J'apprendrai plus tard qu'elle fait du théâtre.


En fin de concert nous avons droit à une composition, "Le Silence", morceau durant lequel le groupe observe un silence TOTAL à plusieurs reprises, tout en se livrant à des pitreries. On se marre bien ! Les Tchoquers, le groupe de garage rock parfait pour votre prochaine surprise-party ? Leur prochain concert aura lieu le dimanche 15 décembre à la Brasserie Communale en clôture du Marché Noir Des Petites Utopies (!) le festival des petites formes marionnettiques. J'y serai !

C'est dimanche soir, je le répète, et bien sûr il n'y a pas énormément de monde dans la salle, mais qu'importe ... les présents se régalent ! Voici le groupe vedette de la soirée, The Blank Tapes, qui étaient déjà venus à Marseille et avaient joués à la Machine à Coudre (snif ...) en 2014.


Originaire de Californie, cette formation va très vite nous emporter vers ces contrées où l'hiver n'existe pas ou si peu. The Blank Tapes, les "Bandes Vierges" donc ! Les voici de nouveau ce soir devant nous, barbus, taciturnes, certainement un peu fatigués par la route. Mais quand ils commencent à jouer, là, on a tout de suite envie de taper dans ses mains, se balancer doucement, voire même inviter sa voisine à danser !

On navigue entre pop, folk-rock et psyché, façon années 60-70. Tout semble facile, limpide, ça s'écoute comme une représentation sonore d'une journée de vacances à la mer sans rien ni personne pour vous emmerder. Rien ici ne retranscrit la violence d'une époque dans laquelle Matt Adams, le leader du groupe, et les siens semblent ne pas se reconnaître, musicalement au moins.


Multi-instrumentiste, producteur et dessinateur de talent, Matt Adams incarne cet idéal de l'artiste complet, totalement indépendant, qui n'a attendu ni d'être suivi par des labels ni d'être adoubé par la scène psychédélique de la côte Ouest pour tracer son chemin. En quinze ans de carrière et bientôt autant d'albums, le Californien pure souche s'est imposé avec son projet The Blank Tapes comme un incontournable pour les amateurs de folk-rock et les nostalgiques des sixties.

Il faut écouter "Candy", sixième album du groupe. Le style d'une coolitude extrême de Matt, les mélodies vocales, l'emphase paradisiaque des effets bien placés, tout ça concourt à faire de "Candy" le disque de son titre : une douceur sucrée et (presque) sans conséquences. Un disque qui alterne entre titres pop laid-back, parfois hypnotiques par la répétition de boucles à deux accords, et d'autres morceaux plus rythmés et accrocheurs. L'ensemble s'écoute vraiment avec beaucoup de facilité et de plaisir, tout comme le concert de ce soir.


Est-ce que cela signifie qu'on l'aura oublié dès demain ? Impossible, car il fait du bien ce concert. The Blank Tapes semblent nous crier "carpe diem !" et on a très envie de leur obéir ! Surtout par les temps qui courrent ...

Félicitons l'équipe du Molotov pour leur programmation passionnante !

Ce lundi sera beau.


Photos par : Agnès Boutry, Olivier Boutry, Pascal Auzias

 Critique écrite le 10 décembre 2019 par Pascaloo


Le Molotov - Marseille : les dernières chroniques concerts

Sirius Void + Sovox en concert

Sirius Void + Sovox par pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 03/01/2020
Et dire que j'ai failli ne pas aller au Molotov ce soir ... A la base c'est quand j'avais vu que le Pinguin risquait fort d'y aller pour voir les turcs de Umut Adan que je... La suite

Moscow Death Brigade en concert

Moscow Death Brigade par Pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 04/12/2019
Bien crevé d'un week-end rude (dans le sens bien rempli) avec les concerts pour la sortie du bouquin Histoire du Rock à Marseille 1960-2019) au Makeda le vendredi avec De la... La suite

The Stems; Doc Vinegar en concert

The Stems; Doc Vinegar par Gilles Borgogno.
Le Molotov, Marseille, le 27/11/2019
THE STEMS ARE BACK. Nous avions quitté les Stems il y a un an, avec, l'expression est "cul-cul", mais bon, hein, elle a du sens, "des paillettes dans les yeux". Les larmes aux... La suite

Guitar Wolf en concert

Guitar Wolf par G Borgogno
Le Molotov, Marseille, le 19/11/2019
Guitar Wolf, "ギターウルフ" dans le texte, est un Power-Trio garage punk japonais. Ils viennent de Nagasaki, et leur Rock'n'roll porte,... La suite