Accueil Chronique de concert The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019)
Mardi 15 octobre 2019 : 13864 concerts, 25715 chroniques de concert, 5267 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019)

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) en concert

Nyon, Suisse 25 juillet 2019

Critique écrite le par


Dead Obies

Pour démarrer cette troisième journée, toujours placée sous le signe de la canicule, je découvre Dead Obies. Lors du showcase, je découvre un groupe de rap made in Québec ! Le flow des chanteurs envoie du lourd ! Rien à dire, ça donne envie d'aller les voir sur la scène ce soir !!!


Charlotte Cardin

Dans ce show case, la prochaine à passer est la fameuse Charlotte Cardin. Elle a la voix d'Amy Winehouse. Elton Johnla soutient à fond ! une future grande peut-être !!! Ce petit concert me met sur un nuage et j'ai très hâte de la revoir le soir même sur la scène du Détour !!


Emilie Zoé

Cette jeune suisse fait du rock intimiste, mais qui sait être bien violent quand il le faut. Son regard incandescent captive et donne le ton. Elle se met à nu et prend aux tripes, les yeux ouverts sur le monde. Il ne lui aura fallu que deux albums pour imposer sa patte. Sur The Very Start, elle assemble des mélodies indie rock douces-amères, des sonorités franches et rugueuses sublimées par des textes énigmatiques.



Dans une atmosphère lo-fi intimiste et accompagnée de son complice batteur Nicolas Pittet, sa voix de velours, hantée, tout en tension s'enrage pour exploser et vous mettre à nu, à votre tour. D'une sensibilité désarmante, Emilie Zoé fait siens les chemins de traverse. A découvrir !!


Dead Obies

Je retrouve le groupe de rap du showcase, Dead Obies. Leur prestation sur cette scène confirme ce que j'avais pu entrevoir lors du showcase. Ils sont adeptes du post-rap bilingue. Ces quatre MC's et un producteur au franglais bien assuré rappent avec un style et une énergie singulière, pour un tout fatalement cool. Le quintette déconstruit les codes du genre à coups de flow désarticulé et de touches électro-pop.



Avec leur sets nerveux et crépitants, ils se sont taillés une réputation de showmen d'exception au Québec, où ils jouent à guichets fermés. Après avoir ouvert pour Kendrick Lamar et Georgio, Dead Obies démontrent sans effort qu'ils ont le coffre pour propulser le rap québécois sur la scène internationale.


Rolling Blackouts Coastal Fever

Ce groupe fait du surf rock aigre-doux. C'est un mélange très spécial ! Ils chantent peut-être le désenchantement du monde, mais à mon oreille, leur surf rock sonne comme du miel aux oreilles. Le groupe prend ses aises dans un rock aux guitares accrocheuses et aux mélodies imparables, dont les jeux de questions- réponses offrent des sursauts imprévisibles.



Le son nineties à la patine indie touche la corde nostalgique. Délicatement punk avec leurs textes critiques, mais résolument pop avec leurs airs catchy, RBCF est comme ces paysages de cartes postales qui cachent la misère du monde : une réalité mordante derrière une fausse candeur.


Johnny Mafia

Pour la suite des festivités, je découvre ce jeune groupe français qui envoie une déferlante rock garage. Avec leur rock cinglant et cinglé, ces sales jeunes nés dans les années 90 incarnent la nouvelle génération du rock garage made in France. Autrement dit : ça hurle avec conviction des paroles hargneuses sur un tempo sous haute tension, façon décharge électrique.



Rejetons parfaits de The White Stripes ou The Strokes, Johnny Mafia décoche un rock né au temps des Ramones, qu'ils enrichissent de leurs influences, entre respect et table rase des fondamentaux. Johnny Mafia, c'est une spontanéité alliée à un sens mélodique imparable, qui invite à l'assaut du grand large en à peu près deux secondes et demies. L'ensemble a fait trembler la scène ce soir-là !!


Lomepal

Changement de décor. Là on repart sur du rap. Impossible de le rater en ce moment. Lomepal cartonne partout où il passe. Passionné de skate, il s'est forgé l'image d'un artiste singulier. Et comme en skate, Lomepal se lance sans savoir à quoi va ressembler la chute. Décloisonnant magnifiquement les frontières du rap en puisant dans la chanson, son dernier et superbe album Jeannine est un extraordinaire exutoire empreint d'une sensibilité déconcertante.



Des textes introspectifs, un flow nostalgique et des arrangements impeccables sur lesquels il accueille des invités de choix, tels qu'OrelSan, Philippe Katerine, Roméo Elvis, ou JeanJass. Si son teint lui a valu le surnom d'homme pâle, il a su faire sa place au soleil. Le public plutôt jeune de Paléo a adhéré dès les premières notes !


Charlotte Cardin

La jeune future Amy Winehouse fait de la soul électro pop qui envoûtent tous ceux qui l'écoutent. A 24 ans, elle a un talent de songwriteuse indéniable et une voix envoûtante. Charlotte Cardin a mis l'Amérique du Nord à ses pieds. Révélée par La Voix - version québécoise de The Voice -, la Montréalaise décline son univers électro-pop mâtiné de soul, hip-hop ou R'n'B avec une simplicité et une classe naturelle qui en font le nouveau produit de luxe du genre.



Au point de séduire Nick Murphy, ex-Chet Faker, qui l'embarque avec lui sur l'intégralité de sa tournée américaine. Le reste du monde, lui, n'attend qu'elle. Le concert au dôme fut un très grand succès, les gens se serraient pour espérer la voir sur scène !!


The Cure

Pour la suite, rendez-vous sur la grande scène pour accueillir le groupe tant attendu Il s'agit de The Cure, la légende new wave. The Cure, qui célèbre ses 40 ans de carrière avec une tournée exceptionnelle et s'est posé à Paléo pour une date suisse unique. Boys Don't Cry, Close To Me, A Forest, In Beetween Days, Lullaby, peu de groupes peuvent se targuer d'avoir enchaîné autant de tubes intemporels, fédérant des millions de fans sur les cendres encore fumantes du punk. Brûlant sous des dehors glacés, leur new wave mélancolique, hypnotique, hantée, majestueuse a marqué le Panthéon du rock au fer rouge, élevant la bande de Robert Smith et son esthétique sonore et visuelle dark inimitable au rang de véritable icône. Noir sur noir, The Cure imprime sa marque et le public en raffole !!


Paléo Festival : les dernières chroniques concerts

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019)  en concert

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 28/07/2019
Phanee de Pool Le dimanche au Paléo Festival, je démarre avec un très bon concert au Club Tent. Il s'agit de Phanee de Pool. Cette jeune artiste déborde d'énergie, elle... La suite

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) en concert

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 27/07/2019
Black Sea Dahu Pour démarrer ce samedi au Paléo Festival de Nyon, je découvre un groupe suisse de folk urbain orchestral, il s'agit de Black Sea Dahu. Au cœur de Black... La suite

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) en concert

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 26/07/2019
Bears of Legend Pour démarrer ce vendredi au Paléo Festival, je découvre Bears of Legend. Ce groupe fait une sorte d'épopée pop folk lumineuse. Des percus par-ci, un banjo... La suite

-M-, Flavien Berger, Polo & Pan, Xavier Rudd, Bertrand Belin, Emilie Zoe, Tamino (Paléo Festival 2019)  	 en concert

-M-, Flavien Berger, Polo & Pan, Xavier Rudd, Bertrand Belin, Emilie Zoe, Tamino (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 24/07/2019
Tamino Le deuxième jour de Paléo démarre avec un jeune belge, Tamino. Cet artiste fait une sorte de pop rock crépusculaire, mélancolique. Sa voix est une caresse, de celles... La suite

Johnny Mafia : les dernières chroniques concerts

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 3-3 : Rocky Controlo, Shonen Knife, Wednesday Campanella, Mormor, Fontaines D.C., Mick Strauss, Warm Drag, Rendez-vous, Shame, Prettiest Eyes, Johnny Mafia  en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 3-3 : Rocky Controlo, Shonen Knife, Wednesday Campanella, Mormor, Fontaines D.C., Mick Strauss, Warm Drag, Rendez-vous, Shame, Prettiest Eyes, Johnny Mafia par Philippe
Paloma, Nîmes, le 01/06/2019
C'est déjà le troisième jour du This Is Not a Love Song Festival #7, et ni la météo (superbe - tempête de ciel bleu pour tous les Tinaliers), ni l'ambiance (délicieuse - festival... La suite

Johnny Mafia + Brain Zero en concert

Johnny Mafia + Brain Zero par Dissy
Le Baraka, Clermont-Ferrand, le 10/11/2018
Un concert garage au Baraka, ça faisait un petit moment qu'on avait pas vu ça, la programmation étant plutôt tournée sur la pop electro ces derniers temps. Alors quand un des... La suite

(mes) Eurockéennes 2017, 1/2 : Thomas Azier, Johnny Mafia, Rei, HMLTD, Killason, Meatbodies, Explosions in the Sky, Dropkick Murphys, Vitalic, Justice en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 1/2 : Thomas Azier, Johnny Mafia, Rei, HMLTD, Killason, Meatbodies, Explosions in the Sky, Dropkick Murphys, Vitalic, Justice par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 08/07/2017
Devenir un vieil Eurockéen ? Ce n'est pas être vieux et aller encore au festival, non, c'est juste faire le constat que d'y aller pour la 24 ième p...n d'année d'affilée, donne... La suite

Johnny Mafia + The Rainbones en concert

Johnny Mafia + The Rainbones par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 22/03/2017
Très bonne soirée découverte à La Coopé, avec des concerts de The Rainbones et Johnny Mafia, deux groupes invités par La Vapeur de Dijon dans le cadre d'un échange de bons procédés... La suite

Lomepal : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... en concert

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... par lb photographie
Marseille Parc Chanot, le 15/06/2018
20 ans, le bel âge ! Marsatac fêtait cette année un anniversaire mémorable. Impossible de ne pas voir les choses en grand, 20 ans après. Et bien c'est chose faite avec une prog qui... La suite

The Cure : les dernières chroniques concerts

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

The Cure - Anniversary 1978-2018 - Live In Hyde Park London en concert

The Cure - Anniversary 1978-2018 - Live In Hyde Park London par Pierre Andrieu
Hyde Park, Londres, le 11/07/2019
Afin de fêter dignement le quarantième anniversaire de son premier concert donné sous le nom The Cure, le mythique groupe de Robert Smith donnait un grand concert à Hyde Park... La suite

The Cure en concert

The Cure par Pierre Andrieu
Halle Tony Garnier, Lyon, le 17/11/2016
Grand moment de communion extatique en compagnie de The Cure à la Halle Tony Garnier de Lyon : une set list de rêve marquée au fer rouge par l'inoxydable album Disintegration... La suite

The Cure en concert

The Cure par lol
AccorHotels Arena (ex Bercy), Paris, le 15/11/2016
Cela faisait 8 ans que The Cure n'avait plus donné de concert à Paris ! Et c'est malheureusement dans la sinistre enceinte de l'AccorHotels Arena que ces retrouvailles tant... La suite

Nyon, Suisse : les dernières chroniques concerts

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019)  en concert

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 28/07/2019
Phanee de Pool Le dimanche au Paléo Festival, je démarre avec un très bon concert au Club Tent. Il s'agit de Phanee de Pool. Cette jeune artiste déborde d'énergie, elle... La suite

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) en concert

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 27/07/2019
Black Sea Dahu Pour démarrer ce samedi au Paléo Festival de Nyon, je découvre un groupe suisse de folk urbain orchestral, il s'agit de Black Sea Dahu. Au cœur de Black... La suite

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) en concert

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 26/07/2019
Bears of Legend Pour démarrer ce vendredi au Paléo Festival, je découvre Bears of Legend. Ce groupe fait une sorte d'épopée pop folk lumineuse. Des percus par-ci, un banjo... La suite

-M-, Flavien Berger, Polo & Pan, Xavier Rudd, Bertrand Belin, Emilie Zoe, Tamino (Paléo Festival 2019)  	 en concert

-M-, Flavien Berger, Polo & Pan, Xavier Rudd, Bertrand Belin, Emilie Zoe, Tamino (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 24/07/2019
Tamino Le deuxième jour de Paléo démarre avec un jeune belge, Tamino. Cet artiste fait une sorte de pop rock crépusculaire, mélancolique. Sa voix est une caresse, de celles... La suite