Accueil Chronique de concert The Jim Jones Revue
Vendredi 24 novembre 2017 : 11691 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Jim Jones Revue

The Jim Jones Revue en concert

La Machine du Moulin Rouge, Paris 9 novembre 2010

Critique écrite le par




"Dirty Rock 'n Roll"

Aussi expéditif et explosif que survolté et érectile, le show de "dirty Rock 'n Roll" des furieux anglais de The Jim Jones Revue à la Machine du Moulin Rouge, à Paris... Comme le suggère le titre de leur dernier album en date, Burning Your House Down (chaudement conseillé !) la troupe de sauvages rockers a tout fait pour enflammer la salle de Pigalle située près du célèbre cabaret à touristes japonais. Mission accomplie car le très nombreux public réuni dans ce lieu de perdition idéal pour la communion rock et roll est ressorti avec la fièvre, tout excité, les yeux brillants d'étincelles et animé par un feu intérieur inextinguible...





Une invitation claire et nette au pétage de plombs généralisé et à la débauche la plus totale.

En une heure chrono, rappel compris, la messe est dite : Jim Jones et ses acolytes enchainent à la perfection des tubes fortement inspirés par Little Richard, The Sonics, Jon Spencer, The Stooges, Jerry Lee Lewis et autres rois du rock vintage : Hey Hey Hey Hey, Dishonest Jon, Rock 'n Roll Psychosis, Another Daze, High Horse, Princess & the Frog etc etc. De magistrales claques garage aux petites mauvaises odeurs de soupe pseudo rock ! C'est admirablement vintage, clairement sous influences mais tellement hystérique et intense que les accusations de plagiat ou de passéisme volent en éclats dès la première série de riffs de guitare, descentes frénétiques de notes de piano ou hurlements de bête sauvage avec une grosse idée derrière la tête... Comme le dit si bien le single 2010 de JJR, Shoot First, le combo tire le premier et fait tomber tout le monde à ses pieds en deux temps trois mouvements, ridiculisant les mollassons qui font du rock trop propre, trop baloche ou trop formaté pour les écœurantes FM commerciales. Loin de cela, le rock 'n roll de The Jim Jones Revue est une invitation claire et nette au pétage de plombs généralisé et à la débauche la plus totale. Le leader - très énervé et particulièrement en forme ce soir ! - propose même à tout le mode de se mettre a poil et de commencer un strip tease géant, le lieu, Pigalle, étant propice à ce genre d'exercice selon lui . Alors qu'il s'apprête à commencer l'intro du titre suivant, il finit avec un gilet sur la tête, une spectatrice s'étant prestement délesté de sa première couche... "Qui a fait ça ?" hurle l'homme, ravi, avant de féliciter et d'encourager à en faire plus la peu farouche parisienne.




Très grand groupe de scène !

A bout de 45 minutes de travail au corps incessant et hyper efficace (c'est le moins que l'on puisse dire !), Jim Jones (voix poussée dans le rouge, guitare saccagée), Rupert Orton (guitare machine à riffs), Elliot Mortimer (piano démentiel, un génie ce type !), Gavin Jay (basse canardant à tout va) et Nick Jones (batterie sauvage) quittent la scène, le devoir - presque - accompli ! Le public a ensuite droit à deux rappels de plusieurs titres (dont un Elemental d'anthologie, repris en chœur à la demande du gueulard en chef : "Elemental, not Emmental, it's not fucking cheese ! "), qui laissent La Machine du Moulin Rouge sur les genoux. Très grand groupe de scène !




A lire également, une chronique de concert de Jim Jones Revue en février 2009.


Liens : www.lamachinedumoulinrouge.com, www.myspace.com/thejimjonesrevue, www.jimjonesrevue.com, www.youtube.com (la vidéo de High Horse), www.facebook.com/thejimjonesrevue (toutes les photos illustrant cette chronique sont issues de ce site... )

Jim Jones And The Righteous Mind : les dernières chroniques concerts

Jim Jones & The Righteous Mind en concert

Jim Jones & The Righteous Mind par Samuel C
Pan Piper - Paris, le 09/10/2017
Jim Jones incarnera toujours une certaine forme de rock : authentique, inspirée et généreuse. Ayant mis en veille sa charismatique Revue, l'ancien membre de Thee Hypnotics... La suite

Jim Jones and the Righteous Mind + The Marshals en concert

Jim Jones and the Righteous Mind + The Marshals par Pierre Andrieu
Bombshell, Clermont-Ferrand, le 07/04/2017
Jusque-là on n'avait jamais vu un mauvais concert de Jim Jones, pourtant croisé à de multiples reprises et dans des contextes différents (club dans les environs, salle... La suite

The Jim Jones Revue (Festival Rock en Seine 2011) en concert

The Jim Jones Revue (Festival Rock en Seine 2011) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 27/08/2011
The Jim Jones Revue Sur la scène cachée au milieu des bois à l'entrée du site de Rock en Seine, The Jim Jones Revue fait comme d'habitude : il administre une... La suite

The Jim Jones Revue + Black Diamond Heavies + The War On Drugs (Les Nuits de L'Alligator 2009) en concert

The Jim Jones Revue + Black Diamond Heavies + The War On Drugs (Les Nuits de L'Alligator 2009) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 21/02/2009
Etape clermontoise aussi courue (le club de la Coopé est bondé) que réussie au niveau artistique pour les Nuits de L'Alligator 2009, avec par ordre d'apparition sur... La suite

The Jim Jones Revue : les dernières chroniques concerts

The Jim Jones Revue en concert

The Jim Jones Revue par Vilay
Metronum, Toulouse, le 19/09/2014
Vendredi 19 septembre 2014, le Metronum accueillait du rock'n'roll suintant made in London. Pour leur dernière tournée avant une retraite bien méritée, The Jim Jones Revue a... La suite

The Jim Jones Revue + John J Presley en concert

The Jim Jones Revue + John J Presley par Karen Solvery
L'Epicerie Moderne, Feyzin, le 11/09/2014
C'est un show un peu spécial, en cette soirée du 11 septembre 2014, à l'Epicerie Moderne, puisque Jim Jones et sa bande nous font le plaisir d'un ultime passage à Lyon. En effet,... La suite

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue en concert

Caribana Festival 2013 : Célien Schneider + Zaz + Imagine Dragons + FUN. + The Jim Jones Revue par Mkhelif
Crans-sur-Nyon - Suisse, le 08/06/2013
Dernier soirée de concerts du festival Caribana, le dimanche étant une journée pour les jeunes artistes locaux : Caribateens (anciennement Caribakids). Le soleil était présent pour... La suite

The Jim Jones Revue + Parlor Snakes en concert

The Jim Jones Revue + Parlor Snakes par Jorma
Le Poste à Galene - Marseille, le 04/12/2012
Alors, pour passer une soirée rock n roll, vous prenez : Un pianiste stylé à la Jerry Lee Lewis. Le Jerry Lee quand il était encore jeune et qu'il épousait encore sa cousine,... La suite

La Machine du Moulin Rouge, Paris : les dernières chroniques concerts

Trisomie 21 en concert

Trisomie 21 par Vv
la Machine du Moulin Rouge, Paris, le 17/11/2017
À chaque fois, Paris me remet a ma place dans la société : sur le bas coté, insignifiant, indésirable. La vie au pas de course, tête baissée, des autochtones, empêche l'estropié de... La suite

Chinese Man feat. MC Taiwan, Tumi, Mr Raf, ... (Racing with the Sun) en concert

Chinese Man feat. MC Taiwan, Tumi, Mr Raf, ... (Racing with the Sun) par Pirlouiiiit
La Machine du Moulin Rouge, Paris, le 08/11/2012
Venu à Paris pour deux jours de boulot intense, me voici finalement libéré dès jeudi soir ... du coup aucune hésitation je file du côté de Pigalle. Pour le cas où j'en aurais eu... La suite

Rhymesayers European Tour : Grieves & Budo + Blueprint + Brother Ali + DJ Rare Groove + Evidence + Atmosphere en concert

Rhymesayers European Tour : Grieves & Budo + Blueprint + Brother Ali + DJ Rare Groove + Evidence + Atmosphere par Stéphane Pinguet
La Machine du Moulin Rouge, Paris, le 09/11/2011
La voilà la soirée Hip Hop qu'il ne fallait pas rater cette année, c'était le mercredi 9 novembre 2011 à la Machine du Moulin Rouge, le Rhymesayers European Tour. Pour ceux... La suite

Chokebore + Team Ghost en concert

Chokebore + Team Ghost par Pierre Andrieu
La Machine du Moulin Rouge, Paris , le 31/10/2011
Galvanisé par la présence d'un public fervent et gonflé à bloc par la réussite d'un EP flambant neuf intitulé Falls Best (Vicious Circle, 2011), le groupe de punk hardcore 'n... La suite