Accueil Chronique de concert The Limiñanas + Sarah McCoy
Mardi 25 septembre 2018 : 14546 concerts, 25159 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Limiñanas + Sarah McCoy

The Limiñanas + Sarah McCoy en concert

La Cigale - PARIS 29 septembre 2106

Critique écrite le par

Ce jeudi 29 septembre les Limiñanas montent à la capitale ! Et c'est peu dire que La Cigale affiche la forme des grands soirs. Il n'est pas encore 20h et la foule se presse déjà. La salle se remplit peu à peu d'amis, de curieux, de passionnés.


Il faut dire que le buzz et le bouche-à-oreille ont bien fait les choses. Difficile d'échapper aux perpignanais ce soir avec une couverture médiatique pareille. De Télérama en passant par les faux-frères ennemis Inrocks et Rock'n'Folk, pas un hebo ou un mensuel qui n'y soit pas allé de son éloge. Dans les milieux autorisés, on s'autorise à penser qu'on tient là un très grand groupe de rock en France. Si je m'autorisais, je dirais même qu'on tient un très grand groupe de scène. Ce qui est plutôt une bonne chose quand on est fan de musique et de photo !


Bref, la promesse de prendre une nouvelle déflagration sonore, 4 mois après celle vécue à Marseille au Poste à Galène, était trop tentante. C'est donc billet IDTGV en poche (ce n'est pas super glamour j'en conviens mais faut-il rappeler que ConcertAndCo ne défraie pas encore les vaillants chroniqueurs qui, au péril de leur vie, tout ça, tout ça...) que je m'en vais faire mon pèlerinage Liminanesque quasi rituel.


Tout a sans doute déjà été dit à propos de Marie et Lionel (cf. la couverture presse dithyrambique évoquée plus haut...), couple "à la ville comme à la scène", et du groupe qui les accompagne pour défendre Malamore, leur dernier album. Moi je suis là pour en prendre plein les oreilles et, accessoirement, quelques photos. Alors je ferai court, un peu comme ce set qui a duré près d'une heure et demie je crois, mais qu'on aurait volontiers prolongé.


Je me contenterai donc de rappeler quelques vérités :
1) Les Limiñanas ne font jamais les choses à moitié. La Cigale, une première ? OK, mais alors pas sans quelques invités prestigieux, à commencer par Pascal Comelade, dont la présence aux claviers vient bonifier chacun des morceaux joués ce soir. Autre bonne surprise, un Jean-Pierre Kalfon en grande forme qui vient déclamer "L'orgie parisienne ou Paris se repeuple" d'Arthur Rimbaud, sur un accompagnement sonore rappelant que les Limiñanas sont(aussi) le groupe idéal d'une bande son aux multiple facettes. Enfin, last but not least, let me introduce... Mimi de Montmartre. Un peu de go-go action, et pourquoi pas après tout ? Les Lords of Altamont le font bien, eux. De temps en temps la dame (no offence, c'est juste qu'on ne dit plus demoiselle il parait) vient nous gratifier d'interventions bien senties, dans un esprit sixties qui colle parfaitement à l'ambiance.


2) Les Limiñanas jouent fort. Tant pis pour les enfants et les personnes âgées. La formule basse, batterie, chants, claviers et guitares (jusqu'à 4 quand la chanteuse Nika accompagne à la guitare sèche !) y est pour beaucoup. Ajoutez à ça un Ivan Telefunkez qui torture parfois un archet sur sa 6 cordes et les pédales wahwah de Lionel qui ajoutent de la distorsion à un mur du son déjà bien présent et vous imaginerez facilement la déflagration sonore dont il est fait état ci-dessus.


3) Attention scoop... les Limiñanas sont un groupe ! Lionel et Marie, certes, mais bien entourés des Nika et Ivan précédemment cités et accompagnés de Mickaël à la basse et Alban aux cordes et claviers. Un gang soudé qui semble prendre autant de plaisir que ce qu'il donne dans un set carré et bien huilé.


4) Les Limiñanas ont bon goût. Mais comment pourrait-il en être autrement de la part d'un groupe dont plusieurs membres portent des T-shirts des Stooges :) En concert, ce bon goût se traduit par des reprises qui passent très très bien ! Ce soir c'était notamment The Lords of The New Church. Me sera-t-il permis de suggérer, puisqu'on parle de la bande à Iggy, un bon vieux TV Eye pour une prochaine ? Bref, ce soir, vous l'aurez compris, ce n'était que du bonheur !


Pour ceux qui regrettent de ne pas avoir été là, et histoire de rajouter encore à leur compréhensible douleur, voilà la set list.

PS 1 : il serait injuste de ne pas parler de Sarah McCoy qui a vaillamment assuré une première partie pas évidente, jouant à fond le jeu d'un univers que je ne partage pas forcément mais qui a le mérite d'être sincère !


PS 2 : injuste également de ne pas faire une mention spéciale pour les lights ! Pas facile à gérer pour les photos... mais c'était mortel !

Sarah McCoy : les dernières chroniques concerts

Sarah McCoy + Matt Low en concert

Sarah McCoy + Matt Low par Pierre Andrieu
Le Baraka, Clermont-Ferrand, le 14/11/2015
En cette soirée du 14 novembre, il y a deux options qui s'offrent à nous : rester cloîtrer chez soi et déprimer comme un chien en pensant aux victimes des attentats de la veille à... La suite

The Liminanas : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

The Brian Jonestown Massacre, Etienne Daho, The Black Angels, Grizzly Bear, Shame, The Liminanas, Le Villejuif Underground  (La Route du Rock 2018) en concert

The Brian Jonestown Massacre, Etienne Daho, The Black Angels, Grizzly Bear, Shame, The Liminanas, Le Villejuif Underground (La Route du Rock 2018) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 17/08/2018
Après une première soirée de fort bon aloi à La Nouvelle Vague de Saint-Malo en compagnie de Marlon Williams, Ezra Furman et The KVB, c'est avec une joie non dissimulée que... La suite

The Soft Moon, The Liminanas, Amber Arcades, Jojo Beam, One Sentence Supervisor (Festival Minuit Avant La Nuit 2018) en concert

The Soft Moon, The Liminanas, Amber Arcades, Jojo Beam, One Sentence Supervisor (Festival Minuit Avant La Nuit 2018) par Dissy
Parc Saint-Pierre - Amiens, le 22/06/2018
"Minuit avant la nuit", un bien joli nom pour ce tout nouveau festival qu'on qualifierait de "pointu mais pas que", à Amiens. Quand on a découvert quelques semaines auparavant... La suite

Moon Gogo + Cannibale + Tshegue + Girls in Hawaii + DBFC + the Liminanas (Festival Yeah !)  en concert

Moon Gogo + Cannibale + Tshegue + Girls in Hawaii + DBFC + the Liminanas (Festival Yeah !) par pirlouiiiit
Chateau de Lourmarin, le 01/06/2018
Voici 2 mois que le festival est passé et il n'y avait toujours aucun retour sur Concertandco ... louche non ? Du coup je vais y consacrer une partie de ma première journée de... La suite

La Cigale - PARIS : les dernières chroniques concerts

L7 en concert

L7 par Samuel C
La Cigale - Paris, le 13/06/2018
Depuis sa reformation en 2014, c'était le 3ème passage de L7 à Paris et une première sur les planches de la Cigale !  Les Américaines semblaient d'ailleurs très heureuses d'être... La suite

General Elektriks + Juniore en concert

General Elektriks + Juniore par Lebonair
La Cigale - Paris, le 11/04/2018
Après une tournée de plus de 100 dates à travers le monde en 2016, pour défendre l'excellent "To be A Stranger", General Elektriks est vite revenu sur le devant de la scène et... La suite

Pierre Lapointe en concert

Pierre Lapointe par Lebru
La Cigale, Paris, le 14/02/2018
Pierre Lapointe en concert, enfin ! J'attendais ça depuis des années, inconsolable de l'avoir loupé lorsqu'il était passé à Lyon et Nîmes auparavant.  Aujourd'hui j'allais... La suite

MGMT en concert

MGMT par Samuel C
La Cigale - Paris, le 05/02/2018
Co-leader de MGMT, Andrew VanWyngarner considère à la fin du concert que la Cigale est peut-être le plus belle salle parisienne où le groupe a pu se produire. Dans ce sublime et... La suite