Accueil Chronique de concert The National + Hayden
Samedi 22 février 2020 : 10768 concerts, 25928 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

The National + Hayden

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 19 novembre 2007

Critique écrite le par




Pour son premier passage à la Coopérative de Mai, l'excellent groupe The National a fait bonne impression en présentant son nouvel album (Boxer) et les titres marquants de son répertoire... Juste avant la prestation habitée du groupe new yorkais, Hayden a démontré toute l'étendue de sa classe : country, folk, pop et rock de haute volée.



Seul avec sa guitare sèche (ou électrique), son piano et son harmonica, puis aidé par les musiciens de The National à la fin, Hayden tient le public en haleine pendant toute la durée de son set. Un set illuminé par l'interprétation magistrale de Famous blue raincoat de Leonard Cohen... Un peu crispé au premier abord, Hayden se revèle finalement drôle et affable, ce qui rajoute une petite note d'humanité à cette première partie parfaite...



Malgré la fatigue due à une interminable tournée et les éreintants aléas du show business (comment vendre des disques et vivre de sa musique en 2007 ? ), The National (au grand complet, avec le violoniste Padma Newsome) a permis de passer une soirée en très bonne compagnie, c'est à dire avec des pop songs matinées de post punk ou de country folk. Souriant et content d'être sur scène, Matt Berninger a comme à son habitude emmené ses acolytes vers des contrées tourmentées et captivantes. Même s'il nous a emporté moins loin qu'à son habitude (à certains moments la magie semble partie et la cathédrale sonore vacille sur ses bases... ), The National sait provoquer des émotions contrastées avec ses morceaux, qu'ils soient furieusement rock, délicatement folk/pop ou entre les deux. Le public - assez nombreux - ne s'y trompe pas et réserve un accueil ultra chaleureux à ceux qu'il avait vu dans une forme éblouissante au Balthazar à Thiers, il y a trois ans. Sur leurs acquis et grâce à la puissance de leur répertoire (véritablement inépuisable et imtemporel), les auteurs de Sad songs for dirty lovers, Cherry tree et autres perles (Alligator etc) arrivent à produire un show marquant. Et ce même si Padma Newsome semble se perdre dans une vituosité un peu vaine et si tout le groupe The National semble épuisé par la route... Ne perdez pas la foi et revenez en grande forme, s'il vous plaît !


A lire également : une interview du groupe (réalisée en 2005) ainsi que des critiques de disques et des chroniques de concerts.

Sites Internet : www.myspace.com/hayden, www.hardwoodrecords.com, www.americanmary.com, www.clogsmusic.com, www.beggars.com, www.myspace.com/thenational, www.lacoope.org.


Photo Mr. Grieves www.myspace.com/sgrieves.

The National : les dernières chroniques concerts

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) en concert

The National (Pitchfork Music Festival Paris 2017) par Pierre Andrieu
Grande Halle de La Villette, Paris , le 02/11/2017
Très belle première soirée au Pitchfork Music Festival Paris le jeudi 2 novembre avec des shows marquants des invités de The National (Moses Sumney, This Is The Kit, Chassol,... La suite

Interview de Bryce Dessner du groupe The National à l'occasion de la sortie de l'album Sleep Well Beast et du concert au Pitchfork Music Festival à Paris  en concert

Interview de Bryce Dessner du groupe The National à l'occasion de la sortie de l'album Sleep Well Beast et du concert au Pitchfork Music Festival à Paris par Pierre Andrieu
Paris, le 01/11/2017
Faisant désormais partie des artistes établis aux USA et en Europe, le groupe américain d'indie rock The National n'en oublie pas pour autant de sortir régulièrement des... La suite

The National + James Vincent McMorrow (Les Nuits de Fourvière 2014) en concert

The National + James Vincent McMorrow (Les Nuits de Fourvière 2014) par k-li
Théâtre de Fourvière - Lyon, le 28/07/2014
Il y a quelques années, sous les conseils avisés de l'un des maîtres de ces lieux, je découvrais The National, le temps faisant son effet, je me suis laissé happer par cet... La suite

the National (Live at the House) en concert

the National (Live at the House) par Pirlouiiiit
the Sydney Opera House Forecourt - Australie, le 08/02/2014
Deuxième concert auquel j'assiste en direct par ecran interposé (le premier c'était Radiohead au Poste à Galène en 2001), mais première fois que je me lance dans la chronique... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite

Ho99o9 + 404 en concert

Ho99o9 + 404 par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 09/02/2020
Dimanche soir, 20 heures 30, c'est l'heure de la branlée punk hip hop metal à La Coopé en compagnie de deux groupes de tarés en totale liberté : en tête d'affiche, les déjà... La suite

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée en concert

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 17/02/2020
Ça fait un moment que les chansons de Bertrand Belin nous accompagnent, qu'on les sifflotent en conduisant sur des routes de campagne ou les autoroutes, qu'on les décortiquent... La suite

La Rue Ketanou en concert

La Rue Ketanou par Didlou
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 04/02/2020
Encore une date à ne pas rater à la Coopérative de mai : ce mardi 4 février 2020, La Rue Ketanou nous a donné rendez-vous ! Le concert est complet depuis déjà pas mal de mois,... La suite