Accueil Chronique de concert The Posies (30th anniversary tour)
Vendredi 16 novembre 2018 : 12512 concerts, 25245 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Posies (30th anniversary tour)

The Posies (30th anniversary tour) en concert

La Maroquinerie - Paris 9 octobre 2018

Critique écrite le par

En avril 2016, on avait pu voir The Posies en live au Point Ephémère à Paris. A cette époque, le groupe démarrait sa tournée mondiale pour défendre son 8ème album studio, l'excellent "Solid States". Il a donc remis le couvert deux ans plus tard en 2018 pour célébrer ses 30 ans de carrière, le premier album "Failure" étant sorti en 1988. Les années ont passées mais le fantastique duo Ken Stringfellow/Jon Auer (chant/guitare), qui tient les rênes du groupe depuis le début de l'aventure et qui compose tous les morceaux ensemble, est toujours au top. The Posies dispose de fans loyaux à travers le monde, on en fait évidemment partie depuis longtemps. On aime beaucoup les Posies car ils ont composé de nombreux titres absolument fantastiques au cours de ces trois décennies, des tubes qui font qu'ils appartiennent naturellement du panthéon de la musique indie et du rock alternatif. Pour fêter ce bel anniversaire, ils ont repris la route en se lançant dans une nouvelle grande tournée, et, pour notre plus grand bonheur, ils sont passés par Paris à la Maroquinerie ce mardi 9 octobre. On aura droit au line-up de la période 1992-1994 qui a notamment enrgistré le chef-d'oeuvre "Frosting on the Beater". Sur scène ce soir, on pourra donc voir le batteur Mike Musburger et le bassiste Dave Fox, qui accompagneront Ken et Jon. Comme vous l'avez compris, on est très heureux de revenir à la Maroquinerie après la prestation de Graveyard hier soir ici-même car le programme est jouissif au possible !



La salle est relativement pleine, on doit être pratiquement 400 personnes pour accueillir à 20h50 cet immense groupe américain de power pop. Dès les premières notes, l'émotion et le plaisir sont là. C'est le génial "Flavor of the Month" qui ouvre le bal. Cet extrait d'un de leurs meilleurs albums, "Frosting on the Beater" (sorti en 1993) claque brillamment. On sautille déjà avec un large sourire et on trouve le groupe particulièrement en forme et enthousiaste. On enchaine sur "Any Other Way", "Daily Mutilation", "Please Return It", "Definite Door", "Loves Letter Boxes" et "World". Ces 7 premiers morceaux sont joués sans temps mort et cela nous offre un début de concert particulièrement intense, explosif, rythmé et savoureux. On est assommé de plaisir et ivre de joie !



Le son est impeccable et on se régale à écouter toutes ces pépites. On prend un plaisir fou à les entendre chanter tous les deux et les voir jouer de la guitare ensemble. Ils sont déchainés et on aime les voir sauter en l'air les jambes écartées pour mieux faire retomber leurs pieds sur les planches. Après ce début tonitruant, ils calment un peu le jeu en nous parlant, en racontant quelques anecdotes sur leur histoire. "You Avoid Parties" nous fait redescendre en tension en ramenant un peu de calme. Les chansons "So Caroline", "You're the Beautiful One" et "I May Hate You Sometimes" sont brillamment joués et prolongent notre plaisir. Ken Stringfellow insiste pour faire venir sa femme près de lui en la menaçant avec plein d'amour de ne pas poursuivre le concert si elle ne vient pas sur scène le rejoindre. Elle capitulera et on aura donc droit à un court baiser passionné de ces deux amoureux en direct live.



Stringfellow se sent comme chez lui, il vit à Paris depuis des années, et le concert se poursuit après ce moment d'amour qui nous touche. Le show est rempli d'envie, d'émotions et de partage. Sur "Licences to Hide", une chanteuse méconnue viendra interpréter ce titre en soutien des deux compères. "The Glitter Prize" puis "Everybody Is a Fucking Liar" ainsi que les bombes "Dream All Day" (la fille de Ken, 14 ans, viendra jouer sur ce titre de la guitare sur scène) et "Solar Sister" concluront le set en nous offrant une fin en apothéose. Ken nous annonce en français qu'il va bientôt avoir 50 ans. A cette occasion, il nous invite à participer à sa fête d'anniversaire qui aura lieu au Réservoir dans le 11ème arrondissement de Paris le 22 novembre prochain. Pour cette date très spéciale, il nous promet de jouer des titres qui ont fait sa culture musicale et de nous faire passer un bon moment en sa compagnie.



Jon Auer est plus discret dans son attitude mais il est tout aussi brillant. C'est un régal de les entendre chanter ensemble. Derrière, la session rythmique est de haut niveau. L'ambiance est magnifique et le concert tout simplement magique. Pour le rappel, on aura droit à deux titres sublimes, "Ontario" et "Burn & Shine". C'est donc bien les albums "Frosting on the Beater" et "Amazing Grace" qui seront mis en avant et on ne va pas se plaindre car on vous l'avoue, ils font partie de nos albums préférés de leur discographie. Ce soir, en 1 heure 40, the Posies nous a enchantés : on ressort de la Maroquinerie avec plein d'étoiles dans les yeux... On souhaite un bon anniversaire au groupe, on espère qu'il continuera longtemps ! Pour une quatrième décennie ?

Remerciements à la Maroquinerie, à Julien et Isabelle tout particulièrement...

> Réponse le 15 octobre 2018, par Samuel C

J'enrage de ne pas avoir pu voir aller à ce concert ! Merci pour l'info concernant la party du 22/11.  Réagir


Ken Stringfellow : les dernières chroniques concerts

The Posies en concert

The Posies par samuel
Point Ephémère - Paris, le 08/04/2016
Au Point Éphémère, Ken Stringfellow était comme à la maison. Résidant dans la capitale depuis plusieurs années, le co-leader des Posies avec le précieux Jon Auer, poursuit sa... La suite

The Color Bars Experience present Elliott Smith

The Color Bars Experience present Elliott Smith "Figure 8" feat. Ken Stringfellow, Troy Von Balthazar & Jason Lytle par Xavier Averlant
Théâtre Sébastopol, Lille, le 20/12/2015
On n'aurait pas pu imaginer mieux pour finir cette année riche en concerts, que ce magnifique show que nous a offert The Color Bars Experience au théâtre Sébastopol de Lille... La suite

The Color Bars Experience joue l'album

The Color Bars Experience joue l'album "Figure 8" d'Elliott Smith avec Ken Stringfellow, Troy Von Balthazar & Jason Lytle au chant par Pierre Andrieu
Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand, le 19/12/2015
Après un premier concert très émouvant donné le 29 avril dans le cadre du Printemps de Bourges, The Color Bars Experience present Elliott Smith's " Figure 8 ", avec Ken... La suite

The Color Bars Experience present Elliott Smith

The Color Bars Experience present Elliott Smith " Figure 8 " feat. Ken Stringfellow, Troy Von Balthazar & Jason Lytle (Le Printemps de Bourges 2015) par Pierre Andrieu
L'Auditorium de Bourges, le 29/04/2015
Grande première le 29 avril au Printemps de Bourges pour le show initié par Yann Debiak, The Color Bars Experience present Elliott Smith "Figure 8" featuring Ken Stringfellow,... La suite

The Posies : les dernières chroniques concerts

The Posies en concert

The Posies par samuel
Point Ephémère - Paris, le 08/04/2016
Au Point Éphémère, Ken Stringfellow était comme à la maison. Résidant dans la capitale depuis plusieurs années, le co-leader des Posies avec le précieux Jon Auer, poursuit sa... La suite

The Posies + Cheap Star + Coco par Bertrand Lasseguette
Nouveau Casino, Paris, le 18/07/2005
Stéphanie est interne en psychiatrie, elle est venue de Lille. François est journaliste, il vient spécialement de Limoges. Tout deux sont des fans des Posies. De longue date. Au moins depuis 1993 et l'album Frosting on the beater qui avait rencontré un succès certain en France. Je me rappelle avoir alors enregistré une black session de cet autre... La suite

La Maroquinerie - Paris : les dernières chroniques concerts

DeWolff + I Me Mine en concert

DeWolff + I Me Mine par Lebonair
La Maroquinerie - Paris, le 23/10/2018
L'excitant trio de revival rock survitaminé, bluesy et bien psyché DeWolff était de passage à Paris à la Maroquinerie le mardi 23 octobre. Dans le cadre de leur tournée européenne... La suite

Graveyard en concert

Graveyard par Lebonair
La Maroquinerie - Paris, le 08/10/2018
En pleine tournée pour défendre leur 5ème et dernier album en date "Peace" sorti il y a quelques mois, les Suédois de Graveyard étaient de passage à Paris à la Maroquinerie.... La suite

Shame en concert

Shame par Ludmilla
La Maroquinerie, Paris, le 23/04/2018
Après avoir écouté l'album "Songs of Praise" (chronique à lire ici) au moins une centaine de fois depuis sa sortie en janvier, je suis bien excitée à l'idée de voir les petits... La suite

J.C Satàn (Release Party de l'album Centaur Desire) en concert

J.C Satàn (Release Party de l'album Centaur Desire) par Lebonair
La Maroquinerie - Paris, le 11/04/2018
On était très heureux de se rendre à La Maroquinerie en ce mercredi 11 avril afin de fêter la sortie du 5ème album d'un groupe qu'on aime énormément, J.C Satàn. Sorti le 3 mars... La suite