Accueil Chronique de concert The Replacements (Primavera Sound festival 2015)
Mercredi 20 juin 2018 : 10553 concerts, 25037 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Replacements (Primavera Sound festival 2015)

The Replacements (Primavera Sound festival 2015) en concert

Barcelone 28 Mai 2015

Critique écrite le par

Nous sommes le 4 juillet 1991 à Chicago et les Replacements, après 8 albums alignés pendant 11 années chaotiques de rock'n'roll circus, donnent leur dernier concert. Pendant plus de 22 longues années jalonnées d'innombrables albums solos de Paul Westerberg et à un degré moindre de Tommy Stinson et de Slim Dunlap, une reformation était totalement exclue. Ce sujet tabou était même proscrit dans toute demande d'interview de Tommy Stinson. Mais voilà, l'AVC dont a été victime leur guitariste Slim Dunlap, allait être l'évènement dramatique qui allait faire retourner en studio Paul Westerberg et Tommy Stinson pour enregistrer un maxi caritatif pour aider Slim Dunlap à payer une partie de ses frais de santé. L'engouement provoqué par la sortie de ce disque, les demandes incessantes des fans, l'évocation de leur influence par un nombre important de musiciens (minimum 4 tributes aux states dont un "ukelele tribute !" si ! si !) ainsi que les innombrables articles de presse élogieux ont finalement eu raison de cette fin de non recevoir. Et il y a 2 ans, "les mats" remettaient le couvert pour 3 concerts durant le "riot festival" au Canada et aux USA, puis donnaient l'année dernière d'autres concerts dans de nombreux festivals. Finalement, devant la demande populaire encore omniprésente, une tournée de 19 concerts (14 aux usa et 5 en Europe) était mise sur pied en ce printemps 2015.



Le premier concert européen a donc eu lieu à Barcelone dans le cadre moyennement approprié du festival "Primavera Sound". En un peu plus d'une heure, format festival oblige, les Replacements vont délivrer un concert ultra sonique débutant par des titres de leur première période fleurant bon la punkitude et continuant allègrement dans les morceaux plus pop repris en chœurs par les nombreux fans présents en train de vivre un véritable moment de communion avec " les mats". En prime, à noter une version épileptique de "maybellene" du père Chuck.

Depuis leur séparation, les Replacements sont devenus un groupe "culte", statut sautant allègrement de génération en génération et des titres comme "bastard of young" ou "can't hardly wait" érigés en hymnes d'une époque révolue. De leur vivant, les Replacements ont souvent été évoqués comme un "clash de remplacement" surtout pour la similitude de la démarche rock'n'roll, les morceaux de Paul Westerberg en plus. Ce concert a été fantastique et à la hauteur de toutes les espérances fondées par les arguments précités plus haut.
Et je ne résiste pas à vous citer quelques paroles du morceau " Alex chilton" en hommage à cet immense monsieur et repris à l'unisson par les fans en apoplexie vers la fin du concert :

If he was from Venus, would he feed us with a spoon?
If he was from Mars, wouldn't that be cool?
Standing right on campus, would he stamp us in a file?
If he was from Venus, would he feed us with a spoon?
If he was from Mars, wouldn't that be cool?
Standing right on campus, would he stamp us in a file?
Hangin' down in Memphis all the while

Children by the million sing for Alex Chilton when he comes 'round
They sing "I'm in love. What's that song?
I'm in love with that song."

Un grand moment de Bonheur.

A day in life.





Set list :

Takin a Ride | I'm in Trouble | Favorite Thing | Tommy Gets His Tonsils Out | Valentine | Waitress in the Sky | Kiss Me on the Bus | Achin' to Be | I Will Dare | I Want You Back | Color Me Impressed | Maybellene | | Can't Hardly Wait | Bastards of Young | My Boy Lollipop | | Love Will Tear Us Apart | Left of the Dial | Alex Chilton
Rappel :
Nevermind | I.O.U.


Photo : Steven Cohen

Festival Primavera Sound : les dernières chroniques concerts

Refused + Beirut + Mudhoney + Purity Ring + Reignwolf + Unicornibot (Festival Primavera Sound 2012) en concert

Refused + Beirut + Mudhoney + Purity Ring + Reignwolf + Unicornibot (Festival Primavera Sound 2012) par monsieur
Barcelone, le 31/05/2012
Les Espagnols n'ont jamais su se coiffer ni s'habiller mais une chose est sûre, ils savent faire des programmations de festivals. Un des premiers et des plus illustres de... La suite