Accueil Chronique de concert The Sansev' Blues Band (Sanseverino)
Samedi 18 janvier 2020 : 11450 concerts, 25884 chroniques de concert, 5283 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Sansev' Blues Band (Sanseverino)

The Sansev' Blues Band (Sanseverino) en concert

Le JAM, Marseille 22 décembre 2019

Critique écrite le par

the Sansev' Blues Band by Pirlouiiiit 22122019

Premier week-end des vacances... Pour la première fois depuis longtemps ma fin de semaine n'a donc pas été réglée par mon programme habituel optimisé entre bébé nageurs, lessives, courses éventuelles et autres figures imposées. Sachant que lundi je n'irai pas bosser, j'ai pu le prendre beaucoup plus cool. En plus mon frère et sa famille ont débarqué pour la plus grande joie des enfants (et la notre) qui ne voient pas leurs cousins assez souvent. Pas de concerts vendredi ou samedi (j'en ai profité pour rattraper mon retard de chroniques et ai pu pondre celles de Fantazio & Manu Théron, Sub Power Sun, Hakim Hamadouche, Charlélie Couture, Heri Florens & Christophe Leloil et Fantazio (solo). Mais ce soir dès que le dîner familial est terminé je m'échappe pour tenter de trouver une petit place au JAM pour voir the Sansev' Blues Band.

the Sansev' Blues Band by Pirlouiiiit 22122019

Ce n'est pas la première fois que ce petit miracle se produit (la venue de quelqu'un de son calibre dans une si petite salle), puisque Sanseverino était déjà venu l'année dernière au cours d'une des HatMan Session au JAM. Le point commun entre les deux : Marko Balland, harmoniciste talentueux qui accompagne donc à la fois Nasser Ben Dadoo et Sanseverino. Cette fois c'est donc carrément son blues band en entier qui débarque pour 1 soir à l'origine mais finalement 2 (complets tous les deux) au JAM, ce qui me laisse deux chances de le voir. Sachant que "un tien vaut mieux que deux tu l'auras" je tente le premier soir et débarque à 21h30.

Stéphane Sanseverino (the Sansev' Blues Band) by Pirlouiiiit 22122019

Lorsque la rue est déserte ... au loin cette invitation "Viens" que je prends au sens propre. J'arrive. Le JAM est bien évidemment plein comme un œuf mais je peux quand même ouvrir la porte. Dedans il fait chaud mais j'ai connu pire (mes objectifs ne se couvrent pas de buée instantanément comme d'autres fois). Je reste un peu au fond, et commence gentiment à dégouliner (j'attendrai d'être calé plus loin pour enlever mon sweat à capuche et l'accrocher autour de ma taille). J'avance un peu et constate que l'endroit où je me cale habituellement accroupis est déjà pris. Damned. Je resterai donc debout au bout du bar, ce qui est déjà pas mal.

Marko Balland  (the Sansev' Blues Band) by Pirlouiiiit 22122019

Sur scène ça ferraille déjà sévère : de gauche à droite Christophe Cravero (claviers), Stéphane Sanseverino (chant / guitare), Stéphane Huchard (batterie) et Marko Balland (harmonicas). Je suis ravi de voir que comme Bill Deraime le blues de Sanseverino est en français... Le morceau qu'ils sont en train d'interpréter est Touche pas au grizzli qui sera suivi d'une autre histoire d'animal (Tigerman ?).

Stéphane Sanseverino (the Sansev' Blues Band) by Pirlouiiiit 22122019

Entre les deux, Sanseverino nous fait un petit couplet bien senti sur le fait qu'il faut non seulement se débarrasser de nos télés (pour moi c'est fait depuis bientôt 20 ans) mais aussi de nos téléphones (ça, ça va être plus compliqué). Le concert sera comme cela émaillé de petits messages plus ou moins subliminaux forts plaisants ("j'ai une gourde parce que je ne bois plus dans des bouteilles en plastique") souvent cachés derrière des plaisanteries ("et aussi pour rendre hommage à Isabelle Balkany").

the Sansev' Blues Band by Pirlouiiiit 22122019

Pour le morceau suivant il se lancera dans une grande explication de texte sur Henri Charrière (truand de Pigalle, règlement de compte, homonyme, Papillon - le livre et donc les films - Petit Gregory - jambe de bois ...) avec beaucoup de gouaille exactement comme on peut s'y attendre de sa part. Je suis frappé par le nombre de tatouages qu'il a (je ne m'en souvenais pas) et la superposition de certains. Il ne reste pas beaucoup de place sur ses bras.

Stéphane Sanseverino (the Sansev' Blues Band) by Pirlouiiiit 22122019

Bref, cette histoire de cuisson de bagnard à l'aide de sa jambe de bois est effectivement assez crue (au début), mais elle sera chantée en chœur par un JAM certes assis mais qui se laisse embarquer avec bonne humeur par ce showman hors pair. Ce qui me frappe aussi c'est que ça joue vraiment très bien. Je ne suis pas très exigeant en général mais là ça se sent et ça s'entend malgré le côté soi-disant un peu bordélique du blues.

Stéphane Huchard (the Sansev' Blues Band) by Pirlouiiiit 22122019

Stéphane Huchard est d'une précision et d'une décontraction épatantes avec ses 2 caisses claires. Christophe Cravero, dont j'apprendrai à la fin du concert qu'il a commencé ses études de musique à Marseille et qu'il est à la base violoniste, est parfait derrière son clavier, tout comme Marko dont j'avais déjà eu plusieurs fois l'occasion d'apprécier le talent.

the Sansev' Blues Band by Pirlouiiiit 22122019

Ça joue bien et fort ; Sanseverino jette d'ailleurs souvent des coups d'œil au compte décibel situé au milieu de la salle près du plafond... Il semblerait que l'on dépasse les 80db de temps et temps ce qui risque de ne pas arranger les relations avec le voisin du dessus. Avant de se lancer dans l'exécution de Montreuil - Memphis à un rythme tel qu'il est difficile d'en comprendre toutes les paroles, il nous les récitera plus calmement avant.

Stéphane Sanseverino (the Sansev' Blues Band) by Pirlouiiiit 22122019

En profitant pour lancer quelques pics au public "jazz" "pas habituer à se cultiver lorsqu'il écoute de la musique" lorsqu'il précisera qui est Luther Perkins (guitariste de Johnny Cash notamment) ou ce qu'est le label Sun Records. Lors de interprétation il changera d'ailleurs une partie des textes, ce qu'il fera remarquer tout en chantant et sans perdre le rythme ni les rimes. Royal.

the Sansev' Blues Band by Pirlouiiiit 22122019

Avant d'attaquer Nenette il fera une micro pause . "On va faire une pause. [..] ça y'est c'est fait. Je n'aime pas faire de pauses au milieu d'un concert, même si c'est ce qui fait tourner le bar". Il y aura aussi un passage valse (pour coller à l'age du public) avec l'harmonica de Marko. Ce qu'on prendra avec plaisir vu la température qu'il fait désormais (Henri distribue des éventails). Ça sent la fin du concert puisqu'il a tenté un "au revoir" discret qui n'a pas été relevé avant d'attaquer un Freddy que pas mal de monde semblait déjà connaître.

Stéphane Sanseverino (the Sansev' Blues Band) by Pirlouiiiit 22122019

"C'est fini, on rejoue demain mais ce ne sera pas vous" continue t il a charrier le public sans vraiment quitter la scène et faisant mine de s'en aller se retourne aussi sec "Y a pas de rappel dans ce bar de merde ?". Le dernier morceau sera ce Tête de mort autant blues que disco sur lequel le public se mettre (spontanément) debout (cette fois) pour chanter et remuer du popotin. Final explosif et festif dans la joie et la bonne humeur. Quelle ambiance ! Un régal !

the Sansev' Blues Band by Pirlouiiiit 22122019

Avant de sortir je remettrai mon sweat et ma capuche (car dehors il pèle / il y a du vent), resterai encore un peu pour faire durer ce joli moment de musique et de partage, regardant chacun des musiciens interagir avec le public et rentrerai finalement pensant à la chance que nous avons d'avoir une salle comme le JAM à Marseille, et des bonhommes comme ce Stéphane et ses acolytes ...

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

the Sansev' Blues Band by Pirlouiiiit 22122019 - 5447


Christophe Cravero : les dernières chroniques concerts

Roger Biwandu + Christophe Cravero par july
New Morning - Paris, le 09/06/2008
Deux pointures du jazz se partagent la scène ce soir et c'est Roger "Kemp" Biwandu qui commence. Il présente son premier album en son nom Influences. Il s'entoure de musiciens aussi minutieux et talentueux que lui: Nicolas Folmer (trompette), Hervé Gourdikian (saxo), Jean-Yves Jung (piano) et Rémi Vignolo (basse). Mêlant ses singles jazzy à sa... La suite

Marko Balland : les dernières chroniques concerts

Hat Man Session & guests en concert

Hat Man Session & guests par Pirlouiiiit
l'Arthémuse, Marseille, le 24/06/2015
Pour cause de Alternaliba(ïoli) sur Cours Julien j'arrive avec quasiment une heure de retard ... le concert de sortie de l'album de Nasser Ben Dadoo aka Hat Man Session. J'avais... La suite

Hat Man Trio en concert

Hat Man Trio par Pirlouiiiit
Atelier Fusion Rue d'Oran, Marseille, le 28/11/2014
Ce soir à la base j'avais prévu d'aller à l'Affranchi pour voir Popochanel ouvrant pour Roce et puis exténué par une semaine de folie j'ai préféré aller en famille à 200 mètres... La suite

Hat Man Session feat. Marko Balland en concert

Hat Man Session feat. Marko Balland par pirlouiiiit
Rouge Belle de Mai, Marseille, le 31/10/2013
Un petit mot du petit bout de concert vu il y a quelques temps au Rouge Belle de Mai, lieu assez actif même si je n'y vais pas très souvent (pour des raisons plus géographiques... La suite

Sanseverino : les dernières chroniques concerts

Zic zac estival : Excentric sound system + Poum tchack + Sanseverino par july
Stade Pratesi - Aix en Provence, le 04/07/2007
J'ai réellement failli faire demi tour ce soir. Panique sur l'autoroute, fermée au début pour cause d'incendie. Je tente quand même le diable et après 1h30 de bouchon record Marseille/Aix, je débarque au stade Pratesi du Jas de Bouffan pour le 1er soir du festival ZicZac organisé par la Fonderie. Je ne sais pas vraiment qui j'ai raté mais après... La suite

sanseverino par marie
La Carriere Saint Herblain (44), le 15/03/2007
Excellent... Sanseverino a un humour détonnant et une franchise sur ses opinions dont on manque de nos jours ! Bravo au chanteur, qui a un débit impréssionnant aussi bien en conneries, qu'en paroles de chansons ! La suite

Sanseverino par gaelgrc
Salle des fêtes Monfavet , le 10/02/2007
La première partie était excellente. Un ptit groupe de l'Ardèche du nord. J'ai été très déçu par le concert de Sanseverino. J'adore ce groupe mais hier soir j'ai trouvé cela médiocre. Monsieur a passé son temps à crier et à saccager ses belles chansons. Le son était beaucoup trop fort, jusqu'à la saturation. Je suis parti avant la fin. Est-ce sa... La suite

sanseverino par Dominique
Olympia, Paris, le 16/01/2007
Finalement et après avoir lu quelques retours sur le concert de la veille, je ne regrette pas d'avoir vu le second à l'Olympia. D'autant plus que la première partie était excellente, une jeune chanteuse (Lily)Mell accompagnée d'un très bon trompettiste. Textes insolents et réparties excellentes avec le public, j'ai trouvé le cd ce midi à la fnac,... La suite

Le JAM, Marseille : les dernières chroniques concerts

Jo Keita Experience + Vilains Chicots en concert

Jo Keita Experience + Vilains Chicots par
Le JAM, Marseille, le 18/10/2019
Ce vendredi soir il y avait un nouvelle fois trop de choses en même temps (surtout en octobre et en mars) ... ainsi j'aurais aimé pouvoir aller à Lollipop, à la Baronne, à la... La suite

Jon & John en concert

Jon & John par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 13/09/2019
Ce soir, comme tous les vendredis soir il y avait beaucoup de choix. Comme je vieillis je ne suis allé voir que 2 concerts. Le premier de the Lemon Cars et de No Jazz Quartet... La suite

The Godfathers en concert

The Godfathers par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 06/09/2019
Normalement je ne vais pas trop voir de groupes de reprises et donc je n'en chronique du coup pas. Je dis "normalement" car rien que lors de mon passage en Irlande j'en ai vu non... La suite

Julien Loureau - Quartet Saïgon en concert

Julien Loureau - Quartet Saïgon par Pirlouiiiit
Le JAM, Marseille, le 02/05/2019
Le JAM ... petite salle née sur les cendres du Lounge, qui en quelques années à peine a su devenir un lieu incontournable pour les amateurs de jazz. En effet ils accueillent... La suite