Accueil Chronique de concert The Schizophonics + Yak + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019)
Mardi 28 janvier 2020 : 11335 concerts, 25892 chroniques de concert, 5285 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Schizophonics + Yak + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019)

The Schizophonics + Yak + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 20 février 2019

Critique écrite le par



Encore une belle soirée proposée par le festival itinérant Les Nuits de l'Alligator ! Et, pour une fois, les vieux rockers prétentieux (et sourds) de la butte - le centre de Clermont-Fd - ont daigné se déplacer, il y a donc du monde dans le club de La Coopé pour accueillir dignement un plateau réunissant trois excellents groupes : Howlin' Jaws (rockabilly bien rock 'n roll), The Schizophonics (rock garage hystérique marqué par le MC5) et Yak (rock 'n roll blues tenté par la pop)...


Howlin' Jaws

Les trois juvéniles rockers français (oui, ça existe encore, ouf !) d'Howlin' Jaws placent immédiatement les choses sur le bon terrain, celui du rock and roll fifties joué avec foi et énergie. Pas de chichis, juste un chanteur/contrebassiste avec une belle envie de se bouger le cul (et autre chose), un guitariste aussi excentrique qu'énervé et un batteur qui sait ce que taper sur des fûts veut dire.



Dans la salle, tout le monde est à fond assez rapidement (sauf notre voisin, qui a l'air de bien se faire chier) et il y a même un sosie de Mick Jagger en chemise à fleurs qui trépigne comme un dingue au premier rang en enchaînant des pas de danse à rendre jaloux Mister Dynamite aka James Brown. Howlin' Jaws a clairement ce don assez rare d'électriser les foules en deux temps trois mouvements...


The Schizophonics

Certes, le groupe précédent avait bien chauffé la place et fait forte impression, mais on n'était clairement pas prêt pour la formidable branlée sonique administrée sans vergogne par les Américains de Schizophonics ! Houlalala, mais quel show du feu de Dieu ! Le susnommé (ce n'est pas sale) sosie de Mister Jagger est désormais sur scène, on le confond avec le chanteur de Yak, qui ressemble lui aussi au "pote" de Keith Richards. Le mec arrive sur scène gonflé à bloc et commence immédiatement à mettre le feu à la scène en dansant comme Jaaaaaames Brooooown grande période (le fameux tour sur soi-même enchaîné avec un petit toucher de sol furtif). Wouah, quel sportif ! N'essayez pas de faire ça chez vous sans entraînement, c'est un coup à rester coincé par terre en se tordant de douleur.



Pour le chanteur/guitariste des Schizophonics, qui a visiblement pris des produits dopants (cocaïne ?), comme tous les sportifs de haut ou de petit niveau d'ailleurs, c'est un jeu d'enfant de sauter partout, et de se relever en un clin d'œil, le tout en jouant de la guitare comme un taré et en chantant comme un dément. Poussé au cul par une rythmique basse/batterie de niveau international, le gars tente de faire ressurgir les grandes heures du MC5 en 2019, en exécutant des larges moulinets sur sa guitare (à la Pete Townshend des Who) et en envoyant des solos tel un Jimi Hendrix garage rock faisant couiner son instrument. Quand on arrive à faire le show tout en jouant correctement des chansons de feu, et bien ça donne ça : un putain de moment de rock 'n roll qui laisse bouche bée et le corps agité de soubresauts incessants.



Et comme si ça ne suffisait pas comme ça au niveau de l'excitation, cet érectile groupe de scène - à voir absolument en live, mesdames et messieurs ! - choisit de conclure sa prestation incendiaire avec la célèbre invitation à se remuer à deux signée par le génial pervers Jerry Lee Lewis, "Whole Lotta Shakin' Going On". Sur ce morceau d'anthologie, les Schizophonics invitent leurs potes de Howlin' Jaws à venir jouer avec eux, et ça en rajoute encore une couche au niveau de la puissance de feu. Un concert qui donne envie d'envoyer la purée en écoutant à fort volume "Kick out the jams (motherfucker)"...


Yak

Forcément, suite à un tel déluge de rock 'n roll démoniaque, passer après va être plus que délicat, surtout si, comme Yak, on choisit de vider la moitié de la salle en début de set en "offrant" au public des morceaux calmes (mais pas mous, ni nuls, il suffit de prendre le temps de se laisser séduire, bref... ). Les prétentieux et autres sourdingues alcooliques se cassent fissa, loupant donc la fin du concert des Anglais qui, bien évidemment finissent par lâcher leurs titres les plus marquants et les plus violents ! Ce qui donne lieu à pas mal de bons instants de punk rock sauvage. On pense en particulier à l'extrêmement jouissif et très Black Rebel Motorcycle Club tube "Harbour the feeling" et à plein d'autres titres dont on n'a pas le nom, mais qui nous ont fait plaisir au plus haut point. Bref, il faudra revoir cet très bon combo qu'est Yak dans un contexte plus favorable, sur la tournée française prévue en avril ?





Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...










Les Nuits de l'Alligator : les dernières chroniques concerts

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) par Cédric Rizzo
La Maroquinerie, Paris, le 18/02/2019
Ce soir à la Maroquinerie, la scène risque d'être un poil trop petite pour accueillir l'alléchant plateau que nous sert l'Alligator pour la première nuit de ce festival... La suite

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) en concert

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2018
Tous les ans, la programmation exigeante du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator réjouit (sans oublier de surprendre) les amateurs de folk, blues, rock and roll, voire... La suite

Seratones + Fantastic Negrito (Les Nuits de l'Alligator 2017) en concert

Seratones + Fantastic Negrito (Les Nuits de l'Alligator 2017) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/02/2017
Très chaude Nuit de l'Alligator à la Coopé le samedi 18 février avec un duo de choc pour l'affiche : le bien nommé soul & blues man Fantastic Negrito suivi des furies rock and soul... La suite

Boss Hog (Les Nuits de l'Alligator 2017) en concert

Boss Hog (Les Nuits de l'Alligator 2017) par Samuel C
La Maroquinerie - Paris, le 09/02/2017
Jon Spencer et Cristina Martinez ont choisi d'illustrer des dates de concerts récentes avec des visuels de couples légendaires : Sid & Nancy, Lux Interior & Poison Ivy,... La suite

Howlin' Jaws : les dernières chroniques concerts

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) par Cédric Rizzo
La Maroquinerie, Paris, le 18/02/2019
Ce soir à la Maroquinerie, la scène risque d'être un poil trop petite pour accueillir l'alléchant plateau que nous sert l'Alligator pour la première nuit de ce festival... La suite

The Schizophonics : les dernières chroniques concerts

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 26/07/2019
Excellente première journée au Binic Folks Blues Festival 2019 le vendredi 26 juillet avec moult artistes de rock 'n roll, blues, garage, punk à voir en live sous le... La suite

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) par Cédric Rizzo
La Maroquinerie, Paris, le 18/02/2019
Ce soir à la Maroquinerie, la scène risque d'être un poil trop petite pour accueillir l'alléchant plateau que nous sert l'Alligator pour la première nuit de ce festival... La suite

Yak : les dernières chroniques concerts

Yak, Slaves, Foals, It It Anita, Crack Cloud, Deerhunter, Jacco Gardner, Flavien Berger (Festival Check In Party 2019) en concert

Yak, Slaves, Foals, It It Anita, Crack Cloud, Deerhunter, Jacco Gardner, Flavien Berger (Festival Check In Party 2019) par Dissy
Guéret, le 24/08/2019
Un festival de rock indé dans la Creuse ? Qui aurait pu le croire ? C'est pourtant le magnifique cadeau que nous ont fait Terre du Milieu et Shut Up & Dig !, les deux assos à... La suite

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) en concert

Yak + The Schizophonics + Howlin' Jaws (Les Nuits de l'Alligator 2019) par Cédric Rizzo
La Maroquinerie, Paris, le 18/02/2019
Ce soir à la Maroquinerie, la scène risque d'être un poil trop petite pour accueillir l'alléchant plateau que nous sert l'Alligator pour la première nuit de ce festival... La suite

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 20/08/2017
Dimanche 20 août, c'est déjà le dernier jour de La Route du Rock Collection été 2017 au Fort de Saint-Père avec un final en apothéose réunissant des artistes passionnants et en... La suite

Thee Oh Sees, Dead Meadow, Liminanas, Yak, Alex Maas, Follakzoid, Rats On Rafts, Marietta, Golden Dawn Arkestra, Sonic Boom, Silver Apples, La Femme, Bantam Lyons, The Underground Youth, Zombie Zombie, Sheraf, Sunflower Bean, La Hell Gang, Yeti Lane  (Festival Levitation France 2016) en concert

Thee Oh Sees, Dead Meadow, Liminanas, Yak, Alex Maas, Follakzoid, Rats On Rafts, Marietta, Golden Dawn Arkestra, Sonic Boom, Silver Apples, La Femme, Bantam Lyons, The Underground Youth, Zombie Zombie, Sheraf, Sunflower Bean, La Hell Gang, Yeti Lane (Festival Levitation France 2016) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 17/09/2016
Impeccable quatrième édition pour Levitation France, les 16 et 17 septembre à Angers, au Quai, une nouvelle salle très classe et beaucoup plus grande que le Chabada où avaient... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Seun Kuti & Egypt 80 en concert

Seun Kuti & Egypt 80 par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/11/2019
Concert de feu de Seun Kuti mi novembre dans une petite Coopé truffée de danseurs bien chauds comme il faut... Pas de première partie, on rentre direct dans le vif du sujet en... La suite

Manu Katché + Patrick Verbeke en concert

Manu Katché + Patrick Verbeke par Jérôme Justine
Coopérative de Mai, Clermont -Ferrand, le 11/12/2019
Il y a des trognes qui font plaisir à revoir. Il y en a d'autres qu'il est plaisant de voir de si près pour la première fois. Quand en plus ce sont des trognes cool,... La suite

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) - Diabolique Tour en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) - Diabolique Tour par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 30/11/2019
Bien envoyé, le premier concert français du "Diabolique Tour" de L'Épée ! C'est dans une grande salle de La Coopé remplie correctement (à vue de nez, 500 personnes)... La suite

Etienne Daho (EdenDahoTour) en concert

Etienne Daho (EdenDahoTour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 21/11/2019
Impeccable concert d'Etienne Daho à La Coopé lors de son passage à Clermont-Fd pour la tournée EdenDahoTour, avec une set list vintage garantie sans tubes (ou presque)... La suite