Accueil Chronique de concert the Walkmen + Dr Dog (the Pool parties)
Mardi 10 décembre 2019 : 10280 concerts, 25835 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

the Walkmen + Dr Dog (the Pool parties)

the Walkmen + Dr Dog (the Pool parties) en concert

McCarren's Park pool - Brooklyn 27 aout 2006

Critique écrite le par


Apres un bon dim sum a Chinatown nous revoici a Williamsburg pour l'avant dernier concert dans la piscine du McCarren park de l'été. Quel changement depuis la dernière fois ou nous sommes venus voir les excités de Deerhoof. Le ciel bleu et le soleil ayant été remplacés par les nuages et la pluie, la piscine désaffectée qui sert de réceptacle au public parait bien immense. Cette fois j'ai fait une demande de pass photo officielle (même si le concert est gratuit) histoire de pouvoir prendre des photos en toute quiétude).


Du coup on arrive par le derrière de la scène au moment ou le 3eme groupe Dr Dog est en train de jouer (honnêtement avec le temps et le boulot de Svet on ne se sentait pas de venir des 3pm). Nous avons donc raté Human Television et Elvis Perkins. Une partie du public joue a une sorte de ballon prisonnier (mais avec plusieurs balles) pendant que les autres se massent au pied de la scène ou le toit de la scène protège un peu de la pluie.


Dr Dog est un groupe de Philadelphie, compos de Scott McMicken a la guitare (aujourd'hui il porte un chapeau de paille défoncé, une chemise pleine de taches de peinture et des lunettes noires avec encore l'étiquette UV dessus), Toby Leaman a la basse, Zach Miller au clavier surtout, Juston Stens a la batterie et Frank McElroy a la guitare surtout (remplaçant Andrew Jones qui a quitté le groupe pour participer a des jeux télévisés ai-je lu quelque part ?!? - probablement un blague).


A en juger par la transpiration de Toby Leaman ils avait déjà attaqué depuis quelques morceaux quand nous sommes arrivés. Très péchue et enjouée leur musique a un petit quelque chose de Beatles pas désagréable du tout. On a en effet l'impression d'entendre un groupe de ces années la, mais sans que cela fasse vieux du tout, et en parfois plus punk.


L'essentiel du chant est assuré par Toby et/ou Scott LcMicken qui n'arrêtent pas de sauter dans tous les sens (surtout Toby). Pendant ce temps le batteur (que je voyais assez mal de la ou j'étais), l'autre guitariste et le clavier (ces deux derniers échangeant souvent leurs rôles) apportent aussi leurs soutien vocal sur les refrains.


Si sur leur site certains morceaux plutôt calmes sont aussi en écoute, sur scène ils privilégieront naturellement les plus entraînants, faisant applaudir le public en rythme, hurlant dans le micro, ... Ils donneront vraiment l'impression d'être content d'être là et cette bonne humeur sera communicative.


Le public le leur rendra bien puisqu'ils auront même le droit à un rappel. Apres que Scott ait fait le guignol derrière les platines du DJ qui s'occupe de distraire le public pendant les changements de set, ils reviendront pour un morceau court mais franchement accrocheur dont j'aurais bien aimé retenir le nom.


Entre les deux groupes un DJ (Mikey Palms) passe une sélection de rock indépendant (dont un morceau en français que je ne reconnaîtrai pas), pendant qu'a cote de moi un allumé joue de la guitare électrique (débranché) et chante (sans micro) assis sur une chaise au ras de la scène. Je suis à 3 mètres de lui et je ne l'entends pas alors qu'il a l'air de chanter fort.


Puis ce fut au tour des Walkmen tête d'affiche de l'après midi. Je ne les connaissais que de nom, notamment grâce a leur signature sur le label Talitres (comme d'autres illustres groupes qui ne me m'ont pas encore déçu sur scène) sur le site duquel j'aurai peut être du aller lire a bio du groupe avant le concert. Ca m'aurait par exemple éviter d'attendre la chanteuse pendant les trois premiers morceaux.


Impossible de retrouver ou j'avais vu ça, mais sur la vidéo que j'avais vu il y avait une fille au chant et accompagnée d'un batteur, guitariste et bassiste ... bref rien a voir (peut être un homonyme) puisque sur scène ils sont 5 : Hamilton Leithauser au chant et a la guitare, Paul Maroon a la guitare (et au piano), Walter Martin a l'orgue (et a la basse), Peter Bauer a la basse (et a l'orgue) et Matt Barrick a la batterie.


Des le début je suis frappée par une ressemblance étonnante dont je tenterai de faire abstraction pendant le concert... je trouve en effet a Hamilton des faux airs de Samy Nacery. Outre un visage présentant certains points communs c'est surtout dans l'attitude (un peu hautaine, distante et crâneuse) qu'il me fait penser à ce dernier. Ce qui est bien dommage d'ailleurs car S.N. fait partie de ces quelques "personnalités" qui je ne peux vraiment pas piffrer.


Autant les musiciens de Dr Dog étaient assez chaleureux sur scène, autant les Walkmen sont assez froids. Les musiciens s'échangent souvent leurs instruments (notamment entre la basse et l'orgue) mais ils regardent assez peu vers le public et en dehors de quelques sourires (du Matt entre deux grimaces d'effort, Pete ou Paul, le groupe a l'air très concentré laissant la communication entièrement a leur chanteur.


Celui-ci ne s'adressera que très peu au public (pour annoncer leur concert du lendemain par exemple) et sans vraiment articuler. Sinon il ne ménagera pas sa voix pendant l'heure de concert. Sa voix assez étonnante m'a fait penser a un mélange de Bob Dylan (en beaucoup plus énervé) et de Rod Stewart pour les parties les plus "épiques".


Au niveau comportement et visuel je lui ai trouvé un petit cote Matt Berninger pour le cote grand, absent et classe, avec cette façon de chanter en regardant vers le haut. Sauf que la ou Matt a l'air timide / traumatisé (après avoir hurlé en général), Hamilton lui au contraire a l'air en colère / agressif.


Il faut dire aussi que à quelques exceptions près il passe son temps à hurler lorsqu'il chante ; au début lorsque je l'ai vu devenir rouge comme ça je me suis dit qu'il ne tiendrait tiendra pas tout le concert. Assez impressionnant et poignant (quoi que peut être un peu lassant au bout d'un moment) j'aurais peut être juste aimé le (sa)voir content d'être la, pour être vraiment touché.


A noter l'utilisation par Pete de percussions en coquillages (voir la photo), tout comme la section cuivre qui les rejoindra sur scène juste avant le rappel, qui apporteront un indéniable petit plus a la musique.


Site des Pool Parties : http://www.thepoolparties.com/
Site de Dr Dog : http://www.drdogmusic.com/
Site de the Walken : http://www.marcata.net/walkmen/



The Walkmen : les dernières chroniques concerts

La Route du Rock 2012 : The XX, The Walkmen, Mazzy Star, Hanni El Khatib, Lower Dens, Chromatics, The Soft Moon, Spiritualized, Dominique A, Alt-J, Ela Orleans, Willis Earl Beal, Stephen Malkmus & The Jicks, Colin Stetson, Mark Lanegan...  en concert

La Route du Rock 2012 : The XX, The Walkmen, Mazzy Star, Hanni El Khatib, Lower Dens, Chromatics, The Soft Moon, Spiritualized, Dominique A, Alt-J, Ela Orleans, Willis Earl Beal, Stephen Malkmus & The Jicks, Colin Stetson, Mark Lanegan... par Clement Chevrier
Fort de Saint-Père, Saint-Malo, le 12/08/2012
Suite à une longue ascèse festivalière due à nombre de raisons croisant l'écœurement Live Nation, l'excitation des plus modestes qu'a pu susciter en moi la suprématie... La suite