Accueil Chronique de concert Thomas Fersen
Jeudi 17 octobre 2019 : 13812 concerts, 25720 chroniques de concert, 5267 critiques d'album.

Chronique de Concert

Thomas Fersen

Thomas Fersen en concert

Centre Culturel André Malraux - Six Fours 06 Avril 2013

Critique écrite le par

Nos retrouvailles avec L'Espace Culturel André Malraux, après l'avoir découvert lors du concert qui avait réuni Kyle Eastwood et Erik Truffaz il y a deux ans, se fait sous un ciel lourd et pluvieux. Le public pour Thomas Fersen ce soir est plutôt familial et à l'heure H, il commence déjà à s'impatienter ... La scène est sobre, habillée de son rideau noir. Et il en va de même du duo en costume sombre qui prend place devant nous.



Aux premières notes, Pierre Sangra nous la joue un peu tzigane à la guitare, pendant que Thomas Fersen l'accompagne de son ukulélé pour La Chauve-Souris (qui fait chanter la petite fille qui est assise sur les genoux de son papa à côté de moi !) La voix peut faire un peu penser à un Thomas Dutronc et cette petite histoire faussement de rien est plutôt emplie de poésie. Il sourit d'amusement de ce public qui reprend la fin avant lui ... Fausse fin. Lumière off et reprise sur la clappe pour cette histoire de chauve-souris amoureuse d'un parapluie.

Sa voix prends des accents rauques par moment pour servir des textes qui oscillent en permanence entre la poésie et le pince-sans-rire, avec cette forme de duo musical atypique au niveau son, qui donne un résultat plutôt rigolo. Le public a l'air vraiment ravi même si, de mon côté, j'ai le sentiment que sur la longueur, ce ressort utilisé et réutilisé peut finir par tourner à vide.



Qu'à cela ne tienne ... La silhouette de Nosferatu (issue du livret de son album Je Suis Au Paradis) se dessine sur le rideau derrière lui, comme celle sous le clair de lune de sa chanson. Papillon de nuit entre Lupin et le Fantôme de l'Opéra. Leurs ombres se rapprochent sur scène pour finir toutes proches, en tête à tête.

"Bonsoir Thomas !" lance une voix dans la salle. Il sourit. Lâche son ukulélé et chante d'une voix beaucoup plus chaude, avant de nous sortir une flûte de CM2 ;) . Le public s'amuse de sa chanson d'amour décalée et sarcastique, façon fête de village de Saint-Jean-Du-Doigt ... Et nous avons même droit à une petite gigue (tout un programme !)

Après une première partie sur le mode ludique, lui prend place au piano et son guitariste sur un tabouret haut. Le registre devient à la fois plus sombre et plus triste. L'enfant Sorcière morte au bois machin. Dracula ... Mais le sérieux est de courte durée. Retour du ukulélé avec une histoire de croquemort qui ne pense qu'à bouffer. Suivi d'une belle tirade sur l'héritage laisser par les parents à leurs enfants, mais résumé à un grain de beauté sur le derche (dans le texte ;) !), avec ce surnom de coccinelle donné par une gente dame. Une bonne partie du public est morte de rire (un peu trop peut-être ... Faut pas pousser non plus, mais bon), avec la salle qui s'éclaire sur "Je vous demande de me monter vos fesses".



L'ombre à haut de forme refait son apparition, pour une histoire de squelette de foire sur fond de cris de femmes dans la salle (qui semblent le ravir). Voix très blues pour Louise, qui offre un registre auquel je suis beaucoup plus sensible personnellement. Puis piano again pour Le Balafré à qui il "manquait quatre phalanges" (la seule que je connaissais de lui en fait), qui fait croire à sa mère qu'il va scier du bois pour en fait aller jouer de la scie musicale ... Conte doux amère comme il sait en faire. Ensuite il commence la suivante. Nous balance un "Bonsoir" et se casse !!

A son retour, il ironise bien sûr : "On était déjà dans les bagnoles", mais une femme le coupe dans son élan en criant "Je jouis !" pour le plus grand plaisir de la salle bien évidemment et pour faire repartir Félix, avec ses jeux de mots-laids (moi aussi je peux le faire !) et son envie de mourir dans les bars d'une dame, comme le président Faure.



Cet espèce de vrai-faux rappel va continuer ainsi sur le mode farfelu et parfois un peu en longueur ... "Et si on allait se coucher maintenant ? Non ?!?" Piano et histoires de cul. Histoire de baiser aussi, qu'il faut refaire parce qu'il ne fait pas de bruit et le guitariste qui en rajoute : "J'ai rien senti !" Et puis le public y va aussi de ses blagounettes : "Descend, allez ... On va pas te bouffer. J'ai un grain de beauté à te montrer ..." Ce à quoi il répond : "Il fait chaud hein ?!?" De tout et de n'importe quoi, ce qui implique du bon et du moins bon (c'est toujours le risque). Une soucoupe volante dans le bois. Zaza qui fouette quand elle pète. Et à nouveau "Vous connaissez la fin ?! Alors salut !" et il se barre à nouveau.

Comme le comique de répétition est de mise, on a à nouveau droit au "On était déjà dans les bagnoles ... Vous connaissez la fin, mais vous voulez que je la raconte quand même !! Vous êtes comme les enfants ! Dites papa pour voir ... Dire que c'est peut-être vrai !!"



"Voilà une chanson que j'ai écrite sur les rapports privilégiés qu'il existe entre les douaniers et les musiciens : Chocolat !" Il nous remercie pour la bonne soirée au passage et nous en propose une autre écrite sur ses débuts difficiles dans la musique. Les textes les plus décousus se succèdent. On passe des pingouins tranquilles sur la banquise à la peur de se faire mordre le ver par un brochet ... Sans oublier l'histoire du curé qui se baigne, racontée par une bretonne. Un Set pas toujours simple à suivre et d'une longueur vertigineuse, qui me fait lâcher prise à la 25ème chanson et au 3ème rappel. Désolée, mais j'ai toujours trouvé que le trop est l'ennemi du bien.

Thomas Fersen : Chant & Guitare
Pierre Sangra : Guitare

Setlist
1 - La Chauve-Souris
2 - Les Loups-Garous
3 - Pégase
4 - Parfois Au Clair De Lune
5 - Saint-Jean-Du-Doigt
6 - L'enfant Sorcière
7 - Dracula
8 - Croque
9 - Mathieu
10 - Coccinelle
11 - J'suis Mort
12 - Louise
13 - Le Balafré
14 - La Barbe Bleue
15 - Sandra
--------------------------------
16 - Félix
17 - Arabesque
18 - Donne Moi Un Petit B.
19 - Les Clandestins
20 - Zaza
21 - Les Malheurs Du Lion
--------------------------------
22 - Chocolat
23 - Punaise
...

Chronique réalisée par l'équipe de Concerts en Boîte

Thomas Fersen : les dernières chroniques concerts

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) en concert

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) par Benji
Malestroit, le 26/07/2014
Kings of Nothing Vendredi 25 juillet 2014, c'est le groupe de Malestroit Kings of Nothing qui nous accueille pour l'ouverture du festival Au Pont du Rock, 25ème du... La suite

Thomas Fersen + Autour de Lucie  (Festival Avec le Temps) en concert

Thomas Fersen + Autour de Lucie (Festival Avec le Temps) par Prakash
L'espace julien, le 21/03/2014
Ce soir, c'est coup de poker pour moi, je décide d'aller au festival Avec le temps à l'Espace Julien. En effet, je voulais revoir de vieilles connaissances et me rappeler des... La suite

Thomas Fersen en concert

Thomas Fersen par Flag
L'Usine - Istres, le 07/04/2011
J'arrive pratiquement à l'heure sur cette date que je n'aurais ratée pour rien au monde. Je pense avoir assisté à toutes les dates de Thomas Fersen de passage dans la... La suite

Yo yo yo Acapulco + Didier Super + Tunng + La Rue Ketanou + Herman Dune + Thomas Fersen + Emiliana Torrini + Gossip + Mogwai + Thomas Dutronc (Furia Sound Festival)  en concert

Yo yo yo Acapulco + Didier Super + Tunng + La Rue Ketanou + Herman Dune + Thomas Fersen + Emiliana Torrini + Gossip + Mogwai + Thomas Dutronc (Furia Sound Festival) par Julyzz
Base de Loisirs, Cergy Pontoise, le 05/07/2009
J'arrive pour Yo Yo Yo Acapulco. Un look hawaïen alors qu'ils viennent de Norvège. De la pop ukulélé expérimentale mais assez monotone fait que je ne traine pas pour le... La suite

Centre Culturel André Malraux - Six Fours : les dernières chroniques concerts

Popa Chubby en concert

Popa Chubby par Janfi
Espace André Malraux, Six Fours les plages, le 18/10/2018
L'espace André Malraux de six-fours les plages accueillait jeudi 18 octobre 2018 l'excellentissime Bluesman POPA CHUBBY. Ce New Yorkais de 58 ans, de son nom de naissance... La suite

Dominique A en concert

Dominique A par Calie-cotto
Espace André Malraux Six-Fours-Les-Plages, le 27/04/2018
Dominique A est actuellement en tournée pour présenter au public son travail sur l'album "Toute latitude", un disque accompagné d'images grâce à la précieuse collaboration de... La suite

Nostromo + Hatebreed en concert

Nostromo + Hatebreed par Sodis Xiii
Six-Fours-la-Plage, le 14/06/2017
Pour beaucoup de metalleux, ce mercredi est une journée sous le signe de l'excitation et du stress. Excitation car c'est la veille du départ pour le HELLFEST, et stress car on a... La suite

Asaf Avidan en concert

Asaf Avidan par Anas
Espace Malraux - Six Fours, le 09/10/2016
Ses titres phares on les a tous entendu, à travers ceux-là on pouvait déjà percevoir l'ombre d'un personnage atypique doté d'une voix exceptionnelle dans un univers bien à lui. Le... La suite