Accueil Chronique de concert Tony Allen's Black Series + Hugo Kant (Le Tour du Pays d'Aix)
Jeudi 18 juillet 2019 : 11415 concerts, 25579 chroniques de concert, 5260 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tony Allen's Black Series + Hugo Kant (Le Tour du Pays d'Aix)

Tony Allen's Black Series  + Hugo Kant (Le Tour du Pays d'Aix) en concert

Bibliothèque Méjanes - Aix-en-Provence 3 Novembre 2012

Critique écrite le par

Tony ALLEN


Du 31 Octobre au 17 Novembre se déroule la 15e édition du festival itinérant "Le Tour du Pays d'Aix" : 7 dates, 23 artistes ; c'est l'occasion d'aller admirer des groupes, chanteurs et musiciens de renommée, non loin de chez soi, pour la somme cadeau de 7€ la soirée (5€ en pré-vente), dans leur domaine de prédilection : le LIVE ! Donc, à moins d'avoir inscris votre rat de compagnie à un concours de beauté en Palombie de l'Ouest, vous n'avez aucune excuse pour ne pas avoir assisté à Fishbone à Peyrolles ou encore Imhotep à Venelles. Mais pour les retardataires, sachez qu'il est encore possible de se précipiter à St-Cannat le 09 pour une soirée hip-hop en compagnie de Triptick, Cassidy, Deen Burbigo, A2H, Ladea et 13 Karaa ; le 10 à Rousset pour la soirée world/folk avec Lo'Jo, Monogrenade et Isaya ; le 16 aux Pennes Mirabeau pour celle pop/rock avec les Bewitched Hands, Kami et Crazy Poodles ; et enfin le 17 à Simiane pour la soirée festive avec Shantel & The Bucovina Club Orkestar, La Caravane Passe et Boucan Clan. Quant à Tony Allen, c'était samedi. Mais pas de panique, ConcertAndCo qui était pour vous.

Tony ALLEN


La soirée attaque avec le jeune doué Hugo Kant , entouré de ses deux comparses à la batterie et à la guitare. D'un style hypnotisant mais pas complètement définissable, empruntant au trip-hop et au downtempo, ils parviennent à réjouir la foule bienveillante. On comprend bien pourquoi l'illustre DJ Krush ou les Chinese Man ont pensé à les faire tourner avec eux ! Dernière chose : l'association flûte traversière (Hugo Kant)/beats de hip-hop-batterie est une tuerie (même si le tout à parfois manqué de variété : on les voit mal tenir plus qu'une première partie), et l'on risque de réentendre ce mélange divin de plus en plus souvent. En attendant, bonne continuation les p'tis gars.


Tony ALLEN

Tony ALLEN

Tony ALLEN


Une histoire dans la ville

Samedi 3 Novembre, vingt-deux heures, France. Chemise créole, chapeau panama, lunettes de soleil. Jeu des sept erreurs ? Non ! Il fallait être à la bibliothèque Méjanes les enfants, où se trouvait en représentation le modeste Tony Allen , venu faire un peu de batterie pour l'occasion. Modeste ? Totalement légendaire, plutôt ! Il faut savoir repérer les anomalies au bon endroit...

Tony ALLEN


Mais Tony Allen est avant tout un homme de collaborations : Fela Cuti biensûr, Flea (Red Hot Chili Peppers), Damon Albarn (Blur, Gorillaz), Paul Simonon (The Clash), Sébastien Tellier ... Sauf que ce soir Tony Allen se déplace seul, avec sa bande d'illustres inconnus, et pour la première fois c'est son nom qui fait déplacer les foules.

Profitons-en pour observer l'attitude du bonhomme : le "père tranquille" est assis derrière ses fûts comme dans un fauteuil moelleux. Si on ne connaissait pas son talent, on aurait pu lui reprocher sa nonchalance et sa dilettante extravagante. La participation corporelle est quasiment absente de son jeu : seuls ses poignets remuent le strict minimum permettant aux baguettes d'atteindre les percussions, et sa tête effectue de temps à autre un aller-retour de haut en bas, comme s'il comprenait lui-même ce qu'il jouait.

Tony ALLEN


"Aix-en-Provence is a little town... but big !"

Mais soyons honnête, l'entrée en matière n'est pas convaincante : les deux premières pistes ne décollent pas, les musiciens jouent sobres, trop sobres, tandis que les spectateurs attendent un coup de fouet ; le chant de celui censé être le leader peine à améliorer le tout, même si chanter en battant est une performance en soi. Mais petit à petit, un instrumentiste se détache du lot : le trompettiste, entraînant avec lui le claviétiste, avec qui son entente fait merveille. Toutes ses interventions sont justes, puissantes, impériales, relèvent le thème avec savoir-faire, et parfois, se targuent d'une improvisation sereine et appliquée.

Tony ALLEN

Tony ALLEN


C'est alors, et seulement alors, que l'on remarque les remarquables qualités de Tony Allen : jamais, ô grand jamais, un batteur n'a joué avec autant de nuances et de feeling ; les fûts sont tapotés, caressés... aimés. Car Tony Allen n'est qu'amour : il semble en effet déclarer sa flamme autant à sa batterie qu'à son public, qu'à ses propres musiciens, qu'à sa propre musique, qu'à Fela et ceux qui l'ont toujours accompagné. Il enfile finalement ses lunettes noires, préalablement posées sur son chapeau panama, en signe de deuil, d'humilité, et en artiste qu'il est, au fond.

Tony ALLEN


Le show Tony rnrn Le public regardait, intrigué, l'homme à la trompette, qui lui demandait de se lever, comme on propose une sucrerie à un invité. Le public attend, hésite, regarde quelques uns de ses membres les plus braves obéir, puis se lève tout entier. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il ne se rassira jamais.

Debout, le public entend exactement ce qu'il veut entendre. Il n'y a pas de doute : cette musique est taillée pour le live. Chaque chanson est allongée jusqu'au quart d'heure, un quart d'heure de plaisir brut, sauvage, primitif. C'est le genre de musique qui t'attrape quand tu ne t'y attends pas, pense-t-il ; qui t'enferme dans une spirale vicieuse, celle de l'Afrobeat, d'où tu ne sortiras que changé. Cette musique qui te pousse paradoxalement à la réflexion, qui aiguise tes sens et ouvre ton cœur. Le public regarde, à moitié inconscient, la scène où les musiciens se lancent dans leur solo les uns après les autres, jusqu'au meilleur : Tony Allen. Jamais un solo n'aura aussi mal porté son nom, tant les battements de mains du public son impressionnants de satisfaction béate et de communion ; et Tony Allen redéfinit la notion de musique spatiale, 60 ans après John Cage. Le public ne sent pas son corps se dérober sous lui, que chaque percussion du sage Tony Allen mallée d'une force mystique. Le reste des musiciens acquiert même le statut de public, regardant avec admiration et émotion leur ancien partenaire se transcender, sublimer la beauté elle-même ; s'élever, ailleurs, plus haut que tout.

Tony ALLEN


Tony ALLEN


Si la fin retombe légèrement dans les travers des débuts, c'est simplement que l'Afrobeat est la musique la plus humaine au monde, et jamais des faiblesses n'auront paru aussi délicieuses. De toute façon, le groupe n'est pas dupe et s'emploie à tous les subterfuges pour ne rien laisser paraître : questions/réponses de la trompette et du clavier, nappes de claviers à peine dissonantes pour faire ressortir la basse, phrases répétitives de la trompette pour nourrir le suspense de fin...

Mais à la fin tu as honte. Honte de t'être dandiné bêtement et grossièrement devant cette réalisation divine, honte de ces deux heures de plaisir coupable. Cette honte indéfinissable qui succède à un bonheur qui t'échappe, comme une éjaculation solitaire. Comme si le plaisir était un pêché. Mais l'enfer est à la vie ce que la vie est au paradis.

Et la musique est le seul paradis d'où l'on peut ressusciter.


P.S. : ne manquez pas l'interview du maître Allen, qui arrive prochainement !

Tony ALLEN
Tony ALLEN

> Réponse le 07 novembre 2012, par barbara

Super ton article....on y est avec toi...  Réagir

> Réponse le 08 novembre 2012, par Olivier

[la Mejeane - Aix en Provence - 3 Novembre 2012] Bravo pour ce très bel article que je partage totalement. En bord de scène, technicien oblige, il était magique de voir ce maître tout en "beats" syncopés entouré de très bons musiciens. Merci,un grand merci à Aix Qui? de nous avoir permis cette rencontre d'un soir. Enfin, Bobby, vos photos sont sublimes, bravo !!!  Réagir

> Réponse le 08 novembre 2012, par Philippe

Joli travail en effet, texte et photo ! Et puis ce qui est bien dans un concert, c'est quand le public n'est pas pourri. Alors avec un public qui ne "se rassira jamais", on est tranquilles ! ;-)  Réagir


Le Tour du Pays d'Aix : les dernières chroniques concerts

KellyLee Evans + Don Billiez (Le Tour du Pays d'Aix) en concert

KellyLee Evans + Don Billiez (Le Tour du Pays d'Aix) par Lionel Degiovanni
Complexe culturel - Simiane , le 16/11/2013
Pour ce soir, direction Simiane dans le département du 13 pour voir 3 concerts organisés au sein du complexe culturel de Simiane, dans le cadre du festival du tour du Pays... La suite

Erik Truffaz - Les Combis Bleues (Le Tour du Pays d'Aix) en concert

Erik Truffaz - Les Combis Bleues (Le Tour du Pays d'Aix) par Ysabel
Jas'Rod - Les Pennes Mirabeau, le 19/11/2011
Une seconde soirée pour nous organisée par l'association Aix'Qui, toujours dans le cadre du Festival du Tour du Pays d'Aix ... Mais qui a lieu au Jas'Rod des Pennes Mirabeau cette... La suite

General Elektriks + Antonionian + Deluxe (Le Tour du Pays d'Aix) en concert

General Elektriks + Antonionian + Deluxe (Le Tour du Pays d'Aix) par Ysabel
Espace Ughetti - Luynes, le 11/11/2011
Le concert organisé par Aix'Qui, dans le cadre du Tour Du Pays d'Aix, et qui va réunir ce soir Delux, Antonionian & General Elektriks est annoncé Complet. Initialement prévu à... La suite

Casey + B James + Kland Instinct + La cellule 281 en concert

Casey + B James + Kland Instinct + La cellule 281 par bertrand
Maison de quartier du Roucas -Vitrolles, le 20/11/2010
Soirée Hiphop du Tour du pays d'Aix, ce soir je me déplace à Vitrolles. Dans la tradition du festival itinérant de l'asso Aix Qui ? , c'est un lauréat de l'édition précédente du... La suite

Hugo Kant : les dernières chroniques concerts

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome  en concert

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 16/02/2019
Au moment où je tente de finir cette chronique le Poste à Galène n'existe virtuellement plus ... je viens en effet de saisir les dates de l'inauguration qui se fera sur 4 jours,... La suite

Marsatac 2014 : Hugo Kant, Quantic, Busdriver, #Chicago Takeover, Casseurs Flowters en concert

Marsatac 2014 : Hugo Kant, Quantic, Busdriver, #Chicago Takeover, Casseurs Flowters par Sami
Friche de la belle de mai, marseille, le 26/09/2014
Marsatac 16ème du nom, pour deux soirs me concernant, c'est parti en ce vendredi à la programmation majoritairement rap et dubstep, même si beaucoup venaient pour le rock de Skip... La suite

Hugo Kant + Monsieur Grandin en concert

Hugo Kant + Monsieur Grandin par Ysabel
Molotov - Marseille, le 25/10/2013
Alors le Molotov, c'est d'abord un décor à découvrir ! Un bar tout de rouge et noir vêtu, doux mélange de Pub et de Bar Underground (et des toilettes au méga top ... Si, si, ça à... La suite

Hugo Kant + Monsieur Grandin en concert

Hugo Kant + Monsieur Grandin par Pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 25/10/2013
Petite chronique rapide de ce concert au Molotov car je sais que le tandem Concerts en Boite qui était là en fera une belle et longue chronique prochainement ... Rapide aussi... La suite

Tony Allen : les dernières chroniques concerts

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016) en concert

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016) par lol
Grande Halle de la Villette, Paris, le 08/09/2016
La grande halle de la Villette accueillait en quelque sorte l'aristocratie de l'Afrobeat afin de rendre hommage au monarque fondateur légendaire de ce courant musical : Fela... La suite

Fiesta des Suds : Damon Albarn's Africa Express  en concert

Fiesta des Suds : Damon Albarn's Africa Express par Prakash
Dock des Suds - Marseille, le 19/10/2013
Ce soir, retour sur les lieux du crime...retour à la Fiesta des Suds. La veille, à la soirée d'ouverture, les quelques 14000 chanceux ont pu assister à une prestation GIGANTESQUE... La suite

Festival du Bout du Monde : Ibrahim Maalouf + Olivia Ruiz + la Fanfare du Belgistan + Gotan project +  Fool's gold + Novalima + Omar Pene + Mahmoud Ahmed & Alèmayèhu Eshèté & Badume's Band + Tony Allen + Charlie Winston + Donovan Band + La Pegatina  tran express + Hugues Aufray + The Aggrolites + Khaled + Hindi Zahra + Kal + Alpha Blondy en concert

Festival du Bout du Monde : Ibrahim Maalouf + Olivia Ruiz + la Fanfare du Belgistan + Gotan project + Fool's gold + Novalima + Omar Pene + Mahmoud Ahmed & Alèmayèhu Eshèté & Badume's Band + Tony Allen + Charlie Winston + Donovan Band + La Pegatina tran express + Hugues Aufray + The Aggrolites + Khaled + Hindi Zahra + Kal + Alpha Blondy par Lionel Degiovanni
Presqu'ile du crozon, le 07/08/2010
Et me voilà début aout, à partir pour un périple breton !! Donc je pars le matin très tôt, pour mes 12h de route ! Hé oui, la Bretagne, pour nous "gars du sud" c'est à... La suite

Bibliothèque Méjanes - Aix-en-Provence : les dernières chroniques concerts

Beat Assaillant + Bambi Bellecombe (e Tour du Pays d'Aix) en concert

Beat Assaillant + Bambi Bellecombe (e Tour du Pays d'Aix) par Boby
Théatre de la Verriére - Aix en Provence, le 06/11/2010
Le Tour du Pays d'Aix est bel et bien lancé ! Après le concert de Kyrie Kristmanson SOLD OUT à Lambesc, c'est au tour d'Aix en provence et de Beat Assaillant de connaître le même... La suite

Pense Bête + Poum Tchack en concert

Pense Bête + Poum Tchack par Cabask
Cité du Livre - Aix en Provence, le 30/01/2010
Après le concert donné la veille à Marseille, Poum Tchack se produisait ce samedi à Aix au Théâtre de la Verrière de la Cité du Livre pour présenter en avant première son prochain... La suite

Patti SMITH par f!red
Cité du Livre (amphithéatre de la Verrère), Aix-en-Provence, le 14/10/2004
"An Evening Of Words And Music". Tout simplement. Pas de "Patti Smith Live in concert..." ou de grandiloquent "Machin-bidule Tour 2004"...non, tout simplement une "soirée de textes et de musique". Mais après tout, pourquoi en rajouter quand la splendeur tiens en si peu de choses ? Ce soir-là, pas de fioritures, de costume de scène lumineux et... La suite