Accueil Chronique de concert Tracer + The Answer
Dimanche 28 mai 2017 : 9245 concerts, 24454 chroniques de concert, 5160 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tracer + The Answer

Tracer + The Answer en concert

Le Transclub - Villeurbanne 19 Novembre 2013

Critique écrite le 07 décembre 2013 par Ylxao



Ce soir, The Answer ce sera une première pour moi, comme Tracer d'ailleurs, qui assure la première partie. Avec ma sœur, arrivée un peu en retard, on arrive pourtant, un peu surprises, à trouver place sur le parking du Transbo... Une légère crainte nous envahit. Mais non ! Arrivées au guichet, la peur s'estompe, le concert a commencé mais depuis peu. Ce soir, c'est au Tranclub qu'à lieu l'événement, on arrive sur le deuxième morceau.


Tracer

Tracer est à l'œuvre sur scène. Alors, pour la petite anecdote, je me souviens avoir découvert ce groupe dans les bacs avec leur dernier album : El Pistolero. Comme bien souvent, d'abord séduite par la pochette, très inspiré "El dia de los muertos" ("But don't judge a book by its cover"...), j'ai ensuite écouté l'album en question. Une vraie petite bombe ! Originaire d'Australie, Tracer existe depuis près d'une dizaine d'années maintenant. Le chanteur, Michael Brown, possède une voie enrouée qui ne manque pas d'être habitée ! Tour à tour, rauque pour les morceaux fulminants, puis qui tire vers les aiguës sur les parties plus intenses, et par moment douce et suave : la voix chemine. Ce genre de timbre me rappelle inévitablement la scène hard rock et également stoner (peut-être plutôt pour la partie instrumentale). Cependant, Tracer n'est pas sans me rappeler Graveyard, un groupe suédois, dont le style musical oscille souvent entre hard rock et stoner justement... Le trio est complété par Jett Heysen à la basse et Dre Wise à la batterie. Seulement trois sur scène, mais sacré bon live et excellent tonus ! Caisses claires martelés, cymbales au taquets, Dre Wise soutient avec brio un rythme effréné et à l'affût de chaque changement de tempo. À la basse, Jett Heysen, membre récent du groupe, n'aura sans doute rien a envier à son prédécesseur. C'est dingue mais en live, qu'est ce que j'aime cet instrument, je l'entend mieux, son "contact" est beaucoup plus concret, physique, je le perçois davantage... À la guitare, on retrouve Michael Brown qui si fait montre d'une bonne rythmique, délivre également des solos très maîtrisés. Après cette fameuse performance qui aurait mérité bien plus de spectateurs qu'il n'y en eut ce soir dans la salle, c'est au tour de The Answer de faire son entrée.





The Answer : originaires du pays de la fameuse bière et des Leprechauns, les Irlandais de The Answer viennent plus exactement des "comtés" de Newcastle et Drownpatrick. Ils débarquent sur la scène dans les années 2000, se font connaître suite à de nombreux concerts qu'ils tiennent avant de sortir leur premier album "Rise" en 2006.
Leur musique transpire l'influence du rock in the 70's : Led Zeppelin, Deep Purple, Pink Floyd, UFO... Ce soir, ils présentent également leur dernier album : "New Horizon" sorti le mois d'Octobre dernier chez Napalm Records. Le public est plus nombreux. Les musiciens ont pris place sur la scène (héhé, ça sent les seventies plein gaz dans le style également) et le chanteur ne se fait pas attendre. Le morceau éponyme du dernier album fait l'ouverture du live. La guitare saturée est la première note qui perce, suivie de la batterie qui pulse. Et ça y est, je m'y attendais mais effectivement, le titre, transporte aisément, tout comme la voix rocailleuse de Cormac Neeson. Alors, sur le coup, je reste pas mal bluffée : j'ai l'impression de m'être téléportée 30 ans au moins en arrière. Le chanteur chevelu, a quasiment la même façon de bouger et le timbre aiguisé, à la fois aigu et bien bourrue que j'ai pu voir de Jethro Tull, Robert Plant... Next song : "Come follow me". Titre éminemment rock'n'roll du premier album "Rise".



Bref, dans le public, l'intitulé du morceau fait son effet. Même des plus jeunes venus au concert sont bras levés, têtes déchaînées ! Y à pas à dire, ça entraîne, c'est efficace. Et notamment un superbe solo du guitariste Paul Mahon qui glisse sur les cordes avec une technique ahurissante ! Sur "Burn you Down", attention ça ne rigole pas, le rythme d'entrée est beaucoup plus lourd, le chanteur plus posé, la batterie martèle, les caisses sont bien présentes, James Heatley, derrière les fûts et cymbales fait retentir les baguettes sur chaque instrument avec vigueur.



"Speak Now", alors là, j'adore l'intro, surtout la tonalité de la guitare, ce genre de son récurrent au cours du morceau qui après coup semble encore vibrer, flotter dans les airs... Sur ce morceau, on perçoit notamment le très beau jeu du bassiste : Micky Waters. Des notes graves, qui témoignent d'une sombre élégance. "Under the Sky", Premier titre avec lequel j'ai connu le groupe, ça booste, ça groove, le refrain est retenu par tous dans la salle. Le chanteur (à l'image d'un petit ouistiti) est vraiment dynamique, dansant, bougeant dans tous les sens, ça fait vraiment plaisir à voix.



Bon... ça peut peut-être pousser à la réticence, j'étais pour ma part à la fois très imprégnée par la musique mais j'avoue avoir été un peu déçue qu'il soit aussi facile d'adhérer à chaque morceau, non que je déprécie leur création loin de là... Mais j'aime également les temps d'adaptation, les moments d'immersion avant de capituler et de plonger à sec dans une œuvre quelle qu'elle soit.



"Concrete", "Nowhere Freeway", "On and on", "Spectacular", "Memphis Water"... Les bons titres défilent, la soirée aussi. C'est marrant, ce soir, dans le Transclub, la soirée ressemble à un concert "familial" dans le sens où le retour artiste et public est perceptible et chaleureux, tout semble couler avec une belle simplicité.



Surtout peut-être lorsqu'au rappel le chanteur descend dans la fosse, c'est un partage à même niveau. (Héhé, alors j'avoue que ma soeur et moi avons un peu de mal à toujours suivre les mouvements de foule mais ce soir exception faîte ) : nous nous sommes assises au même titre que les autres spectateurs et le chanteur pour clamer les dernières paroles de "Preachin". Bon concert avec une agréable ambiance, alliant sympathie générale et généreuse performance de tous les artistes !

Setlist :

1. New Horizon
2. Come Follow Me
3. Burn You Down
4. Speak Now
5. Under the Sky
6. Concrete
7. Nowhere Freeway
8. On and On
9. Spectacular
10. Memphis Water
11. Waste Your Tears
12. Comfort Zone
13. Preachin'

The Answer : les dernières chroniques concerts

The Answer  en concert

The Answer par Lebonair
La Maroquinerie, Paris , le 28/01/2012
On est samedi soir, il est un peu plus de 22h et nous sortons d'une de mes salles parisiennes préférées La Maroquinerie dans le 20ème. On a le sourire aux lèvres avec Nico le... La suite

(mes) Eurockéennes 2009 2/3 : The Answer, Peter Bjorn & John, The Asteroids Galaxy Tour, Tricky, Nneka, Kylesa, Passion Pit, Yuksek, Birdy Nam Nam en concert

(mes) Eurockéennes 2009 2/3 : The Answer, Peter Bjorn & John, The Asteroids Galaxy Tour, Tricky, Nneka, Kylesa, Passion Pit, Yuksek, Birdy Nam Nam par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert, le 04/07/2009
Pour le vendredi c'est par ici ! Encore des nuages lourds de menace et un cul bordé de nouilles pour cette deuxième journée des Eurockéennes. Dans la série festival engagé,... La suite

AC/DC + The Answer en concert

AC/DC + The Answer par Elvisisalive
Stade de France (Saint Denis), le 12/06/2009
Pour mon premier concert d'AC/DC, je n'ai pas fais dans la demi mesure : au Vélodrome le 9 et au Stade de France le 12, j'ai pu assister aux deux concerts français du groupe en... La suite

AC/DC + The Answer en concert

AC/DC + The Answer par Philippe
Stade Vélodrôme, Marseille, le 09/06/2009
Tôt le matin déjà, pas résisté à l'envie d'aller voir près du stade Vélodrôme ce qu'il en était. Pas encore grand chose à voir à part l'impressionnante ribambelle de camions et... La suite

Le Transclub - Villeurbanne : les dernières chroniques concerts

Rival Sons en concert

Rival Sons par Fred Boyer
Le Transbordeur - Lyon, le 12/02/2017
Nous voici donc à Lyon, dans cette superbe salle du Transbordeur pour voir enfin en tête d'affiche un groupe qui, ces dernières années, est abonné aux premières parties... La suite

Sum 41 + Paerish en concert

Sum 41 + Paerish par Cathy Ville Solvéry
Le Transbordeur à Villeurbanne, le 26/01/2017
Groupe canadien de punk rock tendance skate core ayant connu son heure de gloire dans les années 2000 (à l'instar de combos tels que Blink 182 ou Green Day), Sum 41 fait salle... La suite

Le Voyage de Noz en concert

Le Voyage de Noz par P Surjeanlouismurat
Transbordeur, Lyon, le 15/03/2016
Le Voyage de NOZ, fabriquant de rock, Since 1986. Ils l'ont montré: - qu'ils ne sont "pas encore morts" pour reprendre un de mes titres préférés (que j'ai choisi de... La suite

Babyshambles en concert

Babyshambles par Vince-O-Matic
Transbordeur, Lyon, le 15/02/2014
Peter Doherty est grand et il serait temps que ça se sache, bordel ! Pourquoi, parmi tous les impeccables concerts de la fine fleur du "rock indé" vus récemment, celui des... La suite