Accueil Chronique de concert Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan
Mercredi 21 novembre 2018 : 12135 concerts, 25253 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.

Chronique de Concert

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan en concert

Le Bataclan - Paris 14 juin 2018

Critique écrite le par

Parmi nos chouchous à Concertandco depuis quelques années, on retrouve naturellement le jeune Californien Ty Segall. Le chanteur, guitariste, batteur, multi-instrumentiste ultra doué ne cesse de nous surprendre et de nous plaire depuis ses débuts discographiques il y a 10 ans tout rond. On vous a d'ailleurs témoigner à travers nos nombreux lives-reports, interviews, chroniques de disques et notamment depuis le début de l'année 2018 que notre amour pour l'artiste ne cesse de grandir grâce à son talent sans limite et sa musique qui devient meilleure à chaque nouveau disque. Le dernier en date sorti en janvier dernier, "Freedom's Goblin" est un double album composé de 19 titres qui regorge de pépites ultras variées. On retrouve évidemment son fameux rock garage excitant qui est sa base musicale mais également de très nombreux morceaux qui sonnent disco, rock'n'roll, folk rock et pop.



En pleine tournée européenne qui comprend quelques dates en France, Ty Segall et son groupe (The Freedom Band) ont déposé leurs valises au Bataclan en ce 14 juin dernier. C'est la scène parisienne la plus importante que foulera la troupe ce soir et cela prouve sa notoriété grandissante en France. C'est amplement mérité. Après une première partie effectuée par un vieux complice de Ty Segall, qui se nomme Mike Donovan et qui nous a offert seul au chant et à la guitare et durant 30 minutes des morceaux folks plutôt prenants, on voit débarquer sur scène après 25 minutes de battements le Freedom Band qui comprend Mikal Cronin à la basse et aux choeurs, Charles Moothart à la batterie, Emmett Kelly à la guitare, Ben Boye à l'orgue et l'immense Ty Segall, tout sourire, qui nous salue d'entrée. Il est 20 heures 45 et les premières notes de "Wave Goodbye" se font entendre. La salle est pratiquement pleine et on doit être près de 1400 personnes de tous âges ce soir à avoir fait le déplacement dans le but de faire la fête au Rock et à un de ses plus brillants rejetons.



Comme lors de leur dernière prestation au festival Rock en Seine en août dernier, les musiciens sont proches les uns des autres et ils ne prennent donc pas tout l'espace scénique. On assiste au concert d'un groupe uni qui forme un bloc soudé plutôt qu'à un live d'un leader plein d'ego accompagné de ces musiciens en retrait. Ty Segall joue à droite toute le long du set et de côté, face à son bassiste et son guitariste et jamais pratiquement face à nous. Ils nous balancent des morceaux à la pelle et très dynamiques. Dans la fosse, les fans sont déchainés et régulièrement, on peut voir certains d'entre eux monter sur scène quelques secondes afin de pouvoir plonger et se faire porter.



L'esprit est bon enfant et les sourires se trouvent sur tous les visages. Au cours du show, on entendra également certains titres bien étirés sur la longueur et on assiste régulièrement à des montés psychédéliques, rock, seventies des plus savoureuses. Les musiciens qui composent le Freedom Band sont très forts et ils sont capables de suivre tous les délires de Ty Segall. On les trouve impressionnants et c'est un gros plaisir de les voir jouer avec le poupon blondinet. Régulièrement, ils se fixent du regard et au milieu de tout cela, le batteur Charles Moothart frappe son kit de batterie comme un dammé. Le seul défaut de cette très belle prestation de ce soir, c'est que parfois les solos vont être un peu longs en n'apportant pas grand-chose.



On aurait préféré dans ces périodes-là qu'ils jouent des versions plus courtes et nous offrent par la même occasion un peu plus de titres. A ce jeu-là, cela a été par moments incroyablement bon et parfois un peu ennuyeux. Malgré tout, on ne reproche rien ou si peu tant on a aimé le concert. On pourra entendre Mikal Cronin jouer du saxophone sur deux titres tandis que le guitariste Emmett Kelly passera à la basse sur des morceaux plutôt pop. Le rappel sera l'objet de toutes les folies. Tout partira en vrille dans une intensité absolument incroyable. Sur scène, ils lâchent tous, on joue alors un rock virulent et jouissif et les fans deviennent dingues. Deux d'entre eux qui seront montés plusieurs fois sur scène pour plonger dans la fosse tout en incitant régulièrement Ty Segall à faire de même ; il dira non systématiquement avec un grand sourire puis finira par craquer. Il appelle alors les premiers rangs à lever les bras et se laisse tomber. Il se fera porter quelques instants par des fans qui n'attendaient que cela. La fin se conclura par un feu d'artifice de joie, de rock vibrant et de bonne humeur absolue.

Durée du concert 1h40

Une interview de Ty Segall à propos de l'album "Freedom's Goblin" est à lire ici et un entretien avec Steve Albini (qui a travaillé sur certains titres du disque) est à consulter ...

Liens : ty-segall.com, www.facebook.com/tysegall666, twitter.com/tysegall, www.dragcity.com, www.modulor.tv...

Remerciements à Marion Seury et à toute l'équipe de My Favorite


Mike Donovan : les dernières chroniques concerts

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan en concert

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 29/05/2018
Presque 4 ans après son mémorable dernier passage à La Coopé à l'occasion du Manipulator Tour, Ty Segall a effectué un retour tonitruant mais chaotique dans la salle de... La suite

Ty Segall And The Freedom Band : les dernières chroniques concerts

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album <i>Joy</i>, enregistré en duo avec White Fence en concert

Interview de Ty Segall à l'occasion de la sortie de l'album Joy, enregistré en duo avec White Fence par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 20/07/2018
De passage au This Is Not A Love Song Festival pour promouvoir l'excellent album "Freedom's Goblin" avec un concert flamboyant sur la grande scène plantée devant la salle de... La suite

Ty Segall And The Freedom Band (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) en concert

Ty Segall And The Freedom Band (TINALS This Is Not A Love Song Festival 2018) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 02/06/2018
Habitué du This Is Not A Love Song Festival de Nîmes (où il a déjà joué moult fois, à notre plus grande joie d'ailleurs !), Ty Segall a une fois de plus fait un crochet par... La suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 2-3 : John Maus, Mattiel, The Buttertones, Chocolat, Father John Misty, Black Bones, Yellow Days, Phoenix, Ecca Vandal, Viagra Boys, Ty Segall en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2018, 2-3 : John Maus, Mattiel, The Buttertones, Chocolat, Father John Misty, Black Bones, Yellow Days, Phoenix, Ecca Vandal, Viagra Boys, Ty Segall par Philippe
Paloma, Nîmes, le 02/06/2018
Le vendredi, c'était par ici ! Deuxième journée et pas la moindre à TINALS, qui se joue encore une fois des nuages vaguement menaçants qu'on aperçoit ici ou là pendant la... La suite

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan en concert

Ty Segall And The Freedom Band + Mike Donovan par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 29/05/2018
Presque 4 ans après son mémorable dernier passage à La Coopé à l'occasion du Manipulator Tour, Ty Segall a effectué un retour tonitruant mais chaotique dans la salle de... La suite

Le Bataclan - Paris : les dernières chroniques concerts

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth en concert

Courtney Barnett + Waxahatchee + Loose Tooth par Pierre Andrieu
Bataclan, Paris, le 09/06/2018
Magistral concert de Courtney Barnett au Bataclan de Paris le samedi 9 juin ! Auteure de l'assez inépuisable album "Tell Me How You Really Feel", l'ultra douée Australienne a fait... La suite

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club en concert

King Gizzard And The Lizard Wizard + Mild High Club par Lebonair
Le Bataclan - Paris , le 01/03/2018
Dans le cadre de leur tournée européenne, les ovnis australiens de King Gizzard & The Lizard Wizard passent en France pour quelques dates et notamment à Paris au Bataclan, qui... La suite

Eagles of Death Metal (attentat au Bataclan de Paris) en concert

Eagles of Death Metal (attentat au Bataclan de Paris) par Concertandco
Le Bataclan, Paris, le 13/11/2015
Au lendemain de la tragédie qui a frappé Paris, et plus particulièrement le Bataclan, où au moins 80 personnes ont perdu la vie dans un attentat, Concertandco veut exprimer... La suite

Fauve en concert

Fauve par Xavier Averlant
Le Bataclan, Paris, le 26/09/2015
Dieu que c'était bien ce concert ! Annoncé comme le "pot de départ" de Fauve, chacun comprendra ce qu'il a envie de comprendre : fin de tournée ? split du groupe ? album... La suite