Accueil Chronique de concert U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018)
Samedi 20 octobre 2018 : 13902 concerts, 25206 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018)

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

AccorHotels Arena - Paris 12 septembre 2018

Critique écrite le par

Pour certains d'entre nous, les Irlandais de U2 représentent le plus grand groupe de rock au monde... Pour d'autres au contraire, Bono and co sont devenue une machine à fric aseptisée et sans saveur derrière un beau discours de façade. Et pour ceux qui restent, U2 a le goût de la nostalgie qui nous ramène au passé, à sa jeunesse et à des morceaux qui nous auront marqués durablement et d'une manière indélébile. On pense forcément à "Pride (In The Name of Love)", "New Year's Day", "Sunday Bloody Sunday", "With Or Without You", "I Still Haven't Found What I'm Looking For", "Where The Streets Have No Name", "Mysterious Ways" ou "One", entre autres.



En 2016 le groupe a fêté ses 40 ans de carrière et a sorti son 14ème album studio, "Songs of Experience", le 1er décembre 2017. On reprend donc là où il nous a laissés avec le précédent disque, "Songs of Innocent", et ses shows donnés en 2015 qui s'étaient terminés à Paris Bercy. Le concept de cette tournée eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour nous plonge donc à nouveau dans les origines du combo et puise dans les racines qui ont inspiré les Irlandais pour fonder un groupe de rock. Les thèmes de prédilection de Bono seront bien mis en avant également sur l'immense écran qui longe la fosse sur les 3/4 en partant de la grande scène. En réalité, c'est une immense cage version industrielle qui sert d'écran et qui diffusera très régulièrement des vidéos et des animations. Sur le dossier de presse, on peut lire que celui-ci a une résolution 9 fois supérieure à celui de 2015. Durant le show, elle montera en hauteur ou elle descendra au plus bas en se posant sur l'avancée centrale. Vu l'incroyable disposition scénique, il n'y a pas de première partie et pas d'entracte non plus.



Il est pratiquement 20 heures 30 et l'immense salle est pleine à craquer. Ce soir, c'est le 3ème concert des 4 prévus, après la soirée de samedi, de dimanche et avant celui de jeudi. On entendra l'interlude musical pour commencer et quelques minutes plus tard, on a droit à une entrée sur scène somptueuse, inédite et incroyablement lumineuse et ingénieuse. C'est un véritable régal pour les yeux. Sur "Blackout" et "Lights Of Home", les 4 membres du groupe U2 apparaissent par flash une fois que l'écran en forme de cage a pris assez de hauteur. Bono, The Edge, Adam Clayton et Larry Mullen Jr se trouvent à l'intérieur. Le jeu d'ombres et de lumières est tout simplement splendide. On ne peut pas tout raconter tant il y a dire ou à décrire. Pour finir, on peut quand même rajouter qu'on a beaucoup apprécié cette avancée centrale qui s'est levée par moments comme une planche à repasser où l'on verra Bono marcher en chantant, comme s'il grimpait, et la voir ensuite redescendre pour l'amener sur cette petite scène circulaire tendance rétro, cirque et cabaret.



Grâce à la richesse de tous ces ingrédients, U2 réussit l'exploit de transformer Bercy et ses 18 000 spectateurs en salle plutôt intime. Les seuls qui pourront se plaindre un peu sont les fans qui se trouvent en arrière-scène ou en front de scène et qui par leur placement ne pourront pas tout voir et apprécier à 100%. Bono va également ressusciter son personnage maléfique de Mister MacPhisto au cours du show. Musicalement, le son est plutôt bon et bien réglé mais si on retire les boules quiès, on le trouve à un volume bien, bien haut. Bono sera plutôt en voix mais elle perdra un peu en intensité après avoir trop donné au début du set. La paire rythmique est toujours aussi discrète, impassible et indispensable. The Edge et son éternel bonnet n'en fait jamais trop et il reste comme toujours diaboliquement efficace par son jeu qu'on connaît trop bien.

Bono s'agite donc beaucoup moins que par le passé, c'est clair mais son charisme et son aura font toujours autant d'effets. On pense aussi que les trois autres aimeraient parfois donner des shows moins grandiloquents, moins démesurés pour se concentrer uniquement sur la musique et offrir autre chose à leur public qui les suit depuis tant d'années. D'ailleurs, ce dernier, plutôt âgé, n'hésitera pas à acheter à foison des tee-shirts à 35 euros (bien trop chers donc) ou d'autres objets très onéreux à des prix pas du tout justifiés. La multinationale U2 a toujours un grand sens des affaires, mais elle nous a offert un grand moment ce soir !

Durée du spectacle : 2h05

Remerciements à Live Nation et Karen

Set list :

The Blackout
Lights of Home
I Will Follow
Red Flag Day
Beautiful Day
The Ocean
Iris (Hold Me Close)
Cedarwood Road
Sunday Bloody Sunday
(i+e semi-acoustic version)
Until the End of the World

Elevation
Vertigo
Even Better Than the Real Thing
Acrobat
You're the Best Thing About Me
Summer of Love
Pride (In the Name of Love)
Get Out of Your Own Way
New Year's Day
City of Blinding Lights


Rappel:
One
Love Is Bigger Than Anything in Its Way
13 (There Is a Light)


Photos : Manu Wino manuwino.com www.facebook.com/manuwino


U2 : les dernières chroniques concerts

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Samuel C
AccorHotels Arena - Paris, le 09/09/2018
Vers 20h25 Bono the Vox nous souhaite la bienvenue pour plus de 2 heures de sons et lumières ! On devine la fatigue, sa voix lui a fait défaut quelques jours auparavant à Berlin et... La suite

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) par Samuel C
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
Entre deux rendez-vous avec un grand dirigeant de ce monde, Bono espère peut-être encore secrètement obtenir le prix de Nobel de la Paix. Mais qui sait, Dylan a bien obtenu... La suite

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) par lol
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
En ce mois de juillet 2017, U2 revenait au stade de France pour le 30ème anniversaire de leur album légendaire album "The Joshua tree". Si cet anniversaire était plus que... La suite

U2 en concert

U2 par Xavier Averlant
AccorHotels Arena, Paris, le 11/11/2015
Le palais omnisports de Paris Bercy, après de longs mois de ravalements, de travaux de rénovation (quasi deux ans) ré-ouvre ses portes pour accueillir le célèbre groupe irlandais... La suite

AccorHotels Arena - Paris : les dernières chroniques concerts

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Samuel C
AccorHotels Arena - Paris, le 09/09/2018
Vers 20h25 Bono the Vox nous souhaite la bienvenue pour plus de 2 heures de sons et lumières ! On devine la fatigue, sa voix lui a fait défaut quelques jours auparavant à Berlin et... La suite

Orelsan (featuring Nekfeu et Dizzee Rascal) en concert

Orelsan (featuring Nekfeu et Dizzee Rascal) par Nwmb
AccorHotels Arena - Paris, le 15/03/2018
Orelsan à Bercy : Simple, basique Ce jeudi 15 mars, Orelsan était pour la première fois le locataire de l'AccorHotels Arena. Retour sur une soirée... La suite

Suprême NTM en concert

Suprême NTM par lol
AccorHotels Arena (Bercy), Paris , le 09/03/2018
Le Suprême NTM faisait son grand retour avec cette série de concerts à Bercy pour fêter ses 30 ans d'existence, les 20 ans de son dernier album éponyme et le 10ème anniversaire... La suite

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017) en concert

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017) par lol
Paris, AccorHotels Arena (Bercy), le 03/12/2017
Dans bon nombre de médias, on présente toujours Depeche Mode comme un groupe de New Wave. Fort de 35 ans de carrière et d'un succès mondial constant, cela fait des années,... La suite