Accueil Chronique de concert U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018)
Mercredi 21 novembre 2018 : 12123 concerts, 25253 chroniques de concert, 5234 critiques d'album.

Chronique de Concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018)

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

AccorHotels Arena - Paris 9 septembre 2018

Critique écrite le par

Vers 20h25 Bono the Vox nous souhaite la bienvenue pour plus de 2 heures de sons et lumières ! On devine la fatigue, sa voix lui a fait défaut quelques jours auparavant à Berlin et on se souvient que son discours humaniste peut légèrement patiner. La guitare héroïque de The Edge, à l'éternel bonnet vissé sur la tête, sonne toujours juste même si le son si cristallin et particulier des années 80 se fera rare au cours de la soirée. Les toujours discrets Adam Clayton à la basse et Larry Mullen JR derrière les fûts sont fidèles au poste et indispensables au bon fonctionnement et à l'équilibre de la multinationale U2.

Clayton a les cheveux blancs, Mullen JR, des lunettes avec verres correcteurs, The Edge se déplace assez lentement et Bono n'est pas au top de sa forme, même s'il s'agite de temps à autre pour prouver qu'il va bien. On lui tend d'ailleurs régulièrement un breuvage "miraculeux" qu'il ingurgite volontiers. Le public vieillit lui aussi avec le groupe, il lui reste toutefois très fidèle : les places pour les 4 Bercy Arena mises en vente au début de l'année se sont arrachées en quelques minutes. Plutôt CSP+, de nombreux fans n'hésitent pas à acheter des t-shirts à 35€, des tour-books, des affiches, des pintes d'Heineken à 10€...



Cette hydre à 4 têtes (dont une très grosse) est toujours en vie 40 ans après ses débuts. Mais elle est moins fougueuse qu'à l'époque où Bono tentait d'appeler George Bush en plein milieu des concerts du Zoo TV Tour, moins intergénérationelle que lors de la parution du classique "The Joshua Tree" et moins originale également dans ses compositions qu'auparavant. On se souvient notamment des atypiques "Achtung baby" et "Zooropa". Les nombreux extraits des récents "Songs of Innocence" et "Songs of Experience" joués ce dimanche seront d'ailleurs pour la plupart assez décevants en live. L'ambiance retombera souvent en raison de la set-list qui n'ira pas crescendo en termes d'intensité et d'émotion.

Toutefois, le show sera de haute volée. Comme lors de chaque tournée, la scénographie est un modèle du genre, dans la continuité du Innocence + Experience Tour 2015. Tous les moyens ont été déployés pour que le spectacle soit une réussite. Les effets sonores et visuels sont d'ailleurs proches de la perfection. Les prises de positions partisanes de Bono sont nombreuses, on ne peut pas toutes les compter. Il glisse forcément quelques mots très particuliers à l'attention de "Paris, the city of lights", on relève que tous ses textes et interventions défilent en gros caractères oranges sur prompteur. A proximité des cymbales du batteur, un petit ordinateur diffuse également les paroles des chansons.



On aura aussi droit à de l'autodérision avec une animation diffusée sur écrans où l'on suppose les 4 membres à l'aube de leur carrière qui se voient dotés du succès éternel grâce à une force supérieure à qui ils auraient peut-être vendu leur âme.
Chacun peut interpréter tous les interludes - nombreux - comme il le souhaite : les migrants, les LGBT, les droits des femmes, l'égalité, l'Europe, les conflits et dictatures du siècle passé sur notre continent seront les thèmes défendus ou dénoncés, selon le cas, par ce cher Bono inusable dans les prises de position ! Le concert avait d'ailleurs été introduit par des répliques toujours aussi saisissantes de Chaplin dans "Le Dictateur".

Par sa taille (elle n'occupe pas toute la largeur de la fosse) et son éclairage, la scène principale confère un aspect intime au show. Une avancée centrale est surplombée d'un élévateur en forme d'immense cage (qui sert aussi d'écran) qui monte et descend au gré de la soirée. Le premier titre du concert "The Blackout" y sera interprété : les musiciens étant alors alignés les uns à côté des autres, face au public. L'avancée mène à une petite scène circulaire centrale tendance club.



3 grands hymnes feront exulter l'Arena : "Sunday bloody sunday" (les musiciens en file indienne réinterprètent et magnifient ce classique dans une version semi-acoustique), le cultissime "Pride (in the name of love)" et aussi "New year's day". Des indémodables et indétrônables au panthéon de l'oeuvre de U2. Quelques incursions musicales au début du XXIème siècle réanimeront la foule, Bono faisant alors ressurgir le fantôme de son personnage maléfique Mr MacPhisto qui existe uniquement à travers le complot permanent. On le verra aussi cheminer dans les rues de son enfance jusqu'à la maison familiale, rendant hommage à sa mère, un moment troublant où l'on suppose l'homme vieillissant débutant une introspection sur sa propre destinée.

Quoi qu'on pense de U2, il ne faudra jamais oublier que le 7 décembre 2015, les 4 irlandais quitteront la scène discrètement après avoir interprété en duo avec Eagles Of Death Metal "People have the power", laissant ensuite le groupe de Jesse Hughes, à peine convalescent après la tragédie du 13 novembre, conclure ce très grand moment avec le titre devenu emblématique "I love you all the time". Rien que pour ce geste inoubliable et d'une grande classe, j'aime U2 !

Titres joués le 9 septembre :

The Blackout
Lights of Home
I Will Follow
All Because of You
Beautiful Day
The Ocean
Iris (Hold Me Close)
Cedarwood Road
Sunday Bloody Sunday
Until the End of the World
Elevation
Vertigo
Even Better Than the Real Thing
Acrobat
You're the Best Thing About Me
Summer of Love
Pride (In the Name of Love)
Get Out of Your Own Way
New Year's Day
City of Blinding Lights

Rappel :
One
Love Is Bigger Than Anything in Its Way
13 (There Is a Light)

Photos : Manu Wino manuwino.com www.facebook.com/manuwino


U2 : les dernières chroniques concerts

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Lebonair
AccorHotels Arena - Paris, le 12/09/2018
Pour certains d'entre nous, les Irlandais de U2 représentent le plus grand groupe de rock au monde... Pour d'autres au contraire, Bono and co sont devenue une machine à fric... La suite

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 + Noel Gallagher (The Joshua Tree Tour 2017) par Samuel C
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
Entre deux rendez-vous avec un grand dirigeant de ce monde, Bono espère peut-être encore secrètement obtenir le prix de Nobel de la Paix. Mais qui sait, Dylan a bien obtenu... La suite

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) en concert

U2 (The Joshua Tree Tour 2017) par lol
Stade de France - Paris, le 26/07/2017
En ce mois de juillet 2017, U2 revenait au stade de France pour le 30ème anniversaire de leur album légendaire album "The Joshua tree". Si cet anniversaire était plus que... La suite

U2 en concert

U2 par Xavier Averlant
AccorHotels Arena, Paris, le 11/11/2015
Le palais omnisports de Paris Bercy, après de longs mois de ravalements, de travaux de rénovation (quasi deux ans) ré-ouvre ses portes pour accueillir le célèbre groupe irlandais... La suite

AccorHotels Arena - Paris : les dernières chroniques concerts

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Lebonair
AccorHotels Arena - Paris, le 12/09/2018
Pour certains d'entre nous, les Irlandais de U2 représentent le plus grand groupe de rock au monde... Pour d'autres au contraire, Bono and co sont devenue une machine à fric... La suite

Orelsan (featuring Nekfeu et Dizzee Rascal) en concert

Orelsan (featuring Nekfeu et Dizzee Rascal) par Nwmb
AccorHotels Arena - Paris, le 15/03/2018
Orelsan à Bercy : Simple, basique Ce jeudi 15 mars, Orelsan était pour la première fois le locataire de l'AccorHotels Arena. Retour sur une soirée... La suite

Suprême NTM en concert

Suprême NTM par lol
AccorHotels Arena (Bercy), Paris , le 09/03/2018
Le Suprême NTM faisait son grand retour avec cette série de concerts à Bercy pour fêter ses 30 ans d'existence, les 20 ans de son dernier album éponyme et le 10ème anniversaire... La suite

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017) en concert

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017) par lol
Paris, AccorHotels Arena (Bercy), le 03/12/2017
Dans bon nombre de médias, on présente toujours Depeche Mode comme un groupe de New Wave. Fort de 35 ans de carrière et d'un succès mondial constant, cela fait des années,... La suite