Accueil Chronique de concert Uriah Heep
Dimanche 21 avril 2019 : 9568 concerts, 25453 chroniques de concert, 5249 critiques d'album.

Chronique de Concert

Uriah Heep

Uriah Heep en concert

Espace Julien à Marseille 24 janvier 2019

Critique écrite le par

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

La première fois qu'Uriah Heep est passé à Marseille c'etait en 1975. J'etais pas né. La première fois où je suis allé les voir, c'etait à Losheim am see, un bled allemand à la frontière luxembourgeoise, en plein décembre par un froid de canard. C'etait en 2007 et c'est dire à quel point je voulais absolument voir ce combo. Depuis j'ai pu les voir deux autres fois en festival, mais rien ne vaut un show en salle les concernant.
Car les anglais ont beau etre un des groupes les plus sous estimés, avec en leur sein un des gratteux les plus sous evalué egalement, et avoir 50 ans de carrière, en live ils ont toujours une energie de dingues !

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

Si l'Espace Julien n'etait rempli qu'à moitié (400-500 je dirais), prouvant encore une fois à quel point ils sont injustement méconnus, au moins les fans présents, avoisinant facilement la cinquantaine de moyenne d'age, ont fait du bruit et rendu au groupe toute la générosité dont ils font preuve. De vrais fans connaisseurs, acclamant autant le dernier album que les chansons légendaires.

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

Entrés sur scène à 20h tapantes sans première partie, les anciens ont balancés nouveaux et anciens morceaux durant près de 1h45, avec un son proche de la perfection, assez fort et très clair, où tous les instruments etaient largement audibles. Et ça c'est un gros point positif pour apprécier pleinement la musique du Heep. En effet, si la guitare de Mick Box et le clavier de Phil Lanzon sont la colonne vertébrale des compos, la basse est technique et groovy, la batterie pleine de punch, et evidemment la voix de Bernie Shaw inimitable.

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

Quelle cohésion entre les membres, quelle homogéneité, quelle passion commune ! Même les "jeunes" Rimmer (présent depuis l'avant dernier opus) et Gilbrook sont à fond dedans, quelle virtuosité à la basse chez le premier et quelle hargne tout sourire aux fûts pour le second. A propos de ce dernier c'est vrai que ses mimiques etaient parfois etranges, mais au moins son bonheur transparaissait sur son visage !

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

Mick Box, gratteux d'origine ayant dépassé les 70 piges, a été impeccable, comme à son habitude, distillant riffs ultra carrés et soli d'un autre monde parfois. Les chansons anciennes etant souvent un peu etirées, à la mode de l'epoque, cela lui permet de montrer tout son savoir faire, avec en point d'orgue cette démonstration pleine de feeling et de technicité sur "July Morning"... Un monstre de la six cordes tellement sous estimé...
Et pourtant il(s) joue(nt) comme s'il(s) etai(en)t à Donnington ! Un plaisir evident et non feint. Même après toutes ces décennies à tourner, Uriah Heep etant une des formations n'arretant pas de fouler les planches du monde entier, réputé pour régulièrement visiter des pays moins connus, où ils ont plus de succès que chez nous.

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

Et dire qu'ils sont de la génération de Led Zep, Deep Purple et Rainbow, sans avoir malheureusement connu la même popularité, alors qu'ils ont des morceaux qui n'ont rien à envier aux premiers...
Quand ils interpètent, comme en ce jeudi soir glacial, des hymnes purs à la "Return to Fantasy", l'envoutant "Gypsy (ce riff, mais ce riff... 49 ans dans les dents et pas une ride !), l'entrainant "Look at yourself", le magnifique "July Morning" ('tain je crois que j'ai versé ma larme sur celui ci...), le doucereux "Sunrise" et ses choeurs déchirants, l'hypnotique "Lady in black" (mon préféré !) et son refrain lancinant repris par une assistance conquise, ou l'endiablé "Easy Livin'" pour un final à mille à l'heure... comment ne pas les mettre au même niveau qu'un "Dazed and confused", un "Stargazer" ou un "Smoke on the water" ?! Les mystères de la grande Histoire musicale...

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

Et encore il en manque des classiques. Mais le groupe a pour habitude de jouer ses plus gros standards, et une bonne partie de l'album qui vient de sortir. Dommage pour les disques intermédiaires qui vont du moyen au très bon, notamment le "Into the wild" de 2011 n'ayant rien à envier aux vieux, mais c'est la politique, louable, des anglais. Ce "Living the dream" a beaucoup tourné, mais je ne l'ai pas trouvé exceptionnel. "Juste" bon. Sauf que les six chansons jouées live prennent une toute autre dimension avec ce son d'enfer, et donnent une coloration plus heavy et moderne que les woodstockiens "July morning" ou "Easy livin'". Deux facettes du Heep, totalement maitrisées, qui ressortent plus ou moins dans chaque compo.

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

Du coup ces "Take away my soul", "Rocks in the road", "Grazed by heaven" et "Knockin' at my door" (cette basse grondante !) ecrasent tout sur leur passage avec leurs riffs incisifs, tandis que le lourdement heavy "Living the dream" fait banguer, et que le lent "Waters flowin'" a de fortes réminiscences 70s avec son refrain à voix multiples.

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

Y a rien à dire de plus que le Heep fût une fois de plus grand, très grand, proposant un live proche de l'exceptionnel, faisant l'unanimité, même chez mon ami photographe venu en simple curieux ;) Cette patate et cette passion, à ce niveau d'experience (et d'age, avouons le), c'est franchement un bonheur à voir et entendre.
Nous etions peu, mais nous fûmes comblés et l'avons bien fait comprendre aux vénérables anglais qui méritent amplement leur place au Panthéon du Rock.

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019

Setlist :

Grazed by Heaven
Return to Fantasy
Living the Dream
Too Scared to Run
Take Away My Soul
Knocking at My Door
Rainbow Demon
Waters Flowin'
Rocks in the Road
Gypsy
Look at Yourself
July Morning
Lady in Black

Rappels:

Sunrise
Easy Livin'

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Uriah Heep by Pirlouiiiit 24012019 - 262

Uriah Heep : les dernières chroniques concerts

Festival Guitare en Scène (2eme jour) Foreigner/Brian May/Uriah Heep/Robert Cray/Shakra en concert

Festival Guitare en Scène (2eme jour) Foreigner/Brian May/Uriah Heep/Robert Cray/Shakra par Gandalf
Stade des Burgondes à Saint Julien en Genevois, le 21/07/2013
Ca faisait un bail que je lorgnais ce festival à la frontière suisse, sa réputation de fest intimiste et bien organisé, couplé à une prog de qualité me titillait chaque année. Eh... La suite

Hellfest 2012 : Steel Panther + Death Angel + Koritni + Uriah heep + Exodus + Sebastian Bach + Edguy + Enslaved + Entombed + Behemoth en concert

Hellfest 2012 : Steel Panther + Death Angel + Koritni + Uriah heep + Exodus + Sebastian Bach + Edguy + Enslaved + Entombed + Behemoth par Abigail Darktrisha
Hellfest@ Clisson, le 16/06/2012
Samedi 16 juin 2ème journée du Hellfest 2012. Après cette première journée pluvieuse et son final en apothéose, ce samedi débutera sous le signe du rock-glam et du thrash... La suite

Blue Oyster Cult + Uriah Heep en concert

Blue Oyster Cult + Uriah Heep par Jorma
L'Olympia Paris, le 06/09/2009
Reprise de la saison des pèlerinages en ce doux mois de septembre, et c'est en direction de Paris et de l'Olympia que la procession me mène, pour un concert initialement prévu au... La suite

Uriah Heep par Gandalf
EisenbahnHalle à Losheim am See (Allemagne), le 15/12/2007
Un grand groupe des 70s qui fait une petite tournée en Allemagne, pour supporter un album à venir sous peu, pas de quoi sauter au plafond pour beaucoup. Sauf que pour moi, Uriah Heep, c'est pas n'importe quel groupe. Et ce, même si je ne les ai découvert que sur le tard, il y a seulement quelques années. Du Hard Rock un peu psyché, juste un poil... La suite

Espace Julien à Marseille : les dernières chroniques concerts

Alborosie + Marcus Gad en concert

Alborosie + Marcus Gad par Sami
Espace Julien, Marseille, le 07/04/2019
Ce dimanche de printemps fait la part belle au reggae avec un export du Molotov à qui on remerciera jamais assez la venue l'an dernier de l'exquise Hollie Cook à l'Espace Julien,... La suite

Ana Popovic en concert

Ana Popovic par Vincentluer
Espace Julien Marseille, le 04/04/2019
C'est mon troisième concert d'Ana Popovic à Marseille ce soir-même, Jeudi 4 Avril 2019 et mon cœur bat déjà très fort! La première fois remonte à l'année 2004 où je l'ai... La suite

Flavien Berger + Malik Djoudi + Muddy Monk (Festival Avec Le Temps) en concert

Flavien Berger + Malik Djoudi + Muddy Monk (Festival Avec Le Temps) par Sami
Espace Julien, Marseille, le 15/03/2019
Soirée sold out encore une fois pour le festival "Avec Le Temps", après les affiches à guichets fermés de la semaine (Clara Luciani mercredi, Bertrand Belin jeudi, raté avec... La suite

Pomme + Minuit + Clara Luciani (festival Avec le Temps) en concert

Pomme + Minuit + Clara Luciani (festival Avec le Temps) par Pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 13/03/2019
Quand j'ai vu que Pomme était programmée au festival Avec le Temps j'ai fait un bon ! Enfin ! J'ai donc bloqué la date sur mon agenda, celle-ci et celle de Bertrand Belin. Puis... La suite