Accueil Chronique de concert Doc Vinegar, Usken, Holy Frost, Digital Nova, Section Azzura, Moondawn, Chevalien (Rue du Rock 2018 - suite) / Festival Phocea Rocks
Mercredi 11 décembre 2019 : 10277 concerts, 25838 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Doc Vinegar, Usken, Holy Frost, Digital Nova, Section Azzura, Moondawn, Chevalien (Rue du Rock 2018 - suite) / Festival Phocea Rocks

Doc Vinegar, Usken, Holy Frost, Digital Nova, Section Azzura, Moondawn, Chevalien (Rue du Rock 2018 - suite) / Festival Phocea Rocks en concert

rue Consolat, Marseille 30 septembre 2018

Critique écrite le par

La Rue du Rock by Pirlouiiiit 30092018

Bon il serait temps d'essayer de compléter la chronique de Philippe (que vous pouvez lire ici) dans laquelle il parle des sets de Not'Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, La Chasse, Fifi Rubato, Ex'Odd, Projet Milan, Rats Don't Sink, Statonnels, Sovox, Splash Macadam, Rescue Rangers, Sound OFFF Mars, Pleasures, La Flingue, Cowboys From Outerspace et même Sing or Die! Karaoke !

Atelier Gouache by Pirlouiiiit 30092018

Je dis essayer car comme chaque année (donc pour la 6ème fois) participant à la perpetuation de cette lumineuse idée qu'à eu Vincent Palacio en 2013, j'ai tenté de couvrir en photo et bouts de videos tous les groupes. 23 groupes qui jouen entre 13h40 et 20h ça veut dire en gros un set qui démarre sur une nouvelle scène toutes les 10 minutes et pour le gros de l'aprème 3 groupes qui jouent en même temps de 14h50 à 18h30 ... et comme il y a un peu de monde ça veut dire que si on veut avoir le temps de remonter (ou redescendre) la rue Consolat ou de rentrer dans le théatre de la Ferronerie, le Moungy ou Gouache il faut prévoir un peu plus de temps donc en moyenne vous l'aurez compris j'ai vu au mieux 10 minutes par groupe. Donc difficile d'en parler avec beaucoup de précision ...

Doc Vinegar by Pirlouiiiit 30092018

Lorsque je rentre dans l'Atelier Gouache après avoir vu Not' Pain Quotidien, Hatred Still Alive, Furiapolis, Johnny Barrel, et La Chasse, Doc Vinegar et sa bande (qui s'appelait fut un temps les types Artsy me semble t il) sont en train de jouer leur premier morceau. Ils sont donc 5 : 2 guitares, 1 basse, 1 batterie et 4 au chant (parmi lesquels Kino Frontera et Dan Imposter) "on est très content de jouer pour la Rue du Rock, et nous avons 40 minutes, pas une minute de plus". C'est vrai que l'un des éléments qui fait que le festival fonctionne bien, en dehors de la qualité et la variété des groupes, de la bonne humeur manifeste du public, du temps superbe que nous avons chaque année, et de tout le reste c'est que le programme/timing est respecté à la minute près justement. Le morceau suivant Beautiful loser. Power pop à souhait retro juste ce qu'il faut (intemporel) ravi le public dans lequel je retrouve beaucoup de têtes connues ... au moment où je m'éclipse Doug et Catherine sont en train de les mitrailler

Usken by Pirlouiiiit 30092018

Je les quitte pour aller revoir Usken qui jouent au fin fond du Mounguy. Je rentre difficilement, il commence déjà à y faire un peu chaud. Isa et Yann sont au fond du bar, légèrement en contre-bas, comme dans un terrier. Isa au chant, Yann à la guitare (et au lancement des séquences qui viennent gonfler un peu tout ça). Ce premier morceau auquel j'assite est plutôt tendu et froid (j'imagine déjà Yann en train de me demander ce que je veux dire par là). Leurs mouvements oscillants sont lents. Le chant nous emmène dans les aigus ... je me laisse petit à petit embarquer par ce deuxième morceau que je connais déjà bien pour l'avoir écouté sur leur bandcamp ... mais c'est déjà, comme pour Régis et son acolyte (les deux vidéastes qui ont aussi pour mission de couvrir un peu de tous les sets) l'heure de partir. Je laisse Juco et sa caméra beaucoup plus aiguisée que la mienne œuvrer pour la posterité ...

Holy Frost by Pirlouiiiit 30092018

Je remonte donc toute la rue consolat pour voir enfin Holy Frost qui jouent sur le trottoir devant C.Q.F.D. Holy Frost c'est donc Brunö à la guitare, Ben (qui étaient tout à l'heure drums : Ben au violon dans Not'Pain Quotidien et que je recroiserai un peu plus tard à la guitare dans Soundz offf mars), Alice à la basse et l'immense Didier au chant. Car oui pour arriver à beugler comme cela (à écouter ici) sans se détruire les cordes vocales c'est que ça en est. Alors forcément un groupe comme ça qui a l'habitude de jouer la nuit dans des salles plus confidentielles (comme la Salle Gueule ou la Machine à Coudre par exemple) qui se retrouve en plein jour dans la rue ça en jette. Ca impressionne et amuse les passants à qui on fournit avec complicité les bouchons en mousse qu'on a prévu à cet effet. Didier arpente le bitume une main cramponnée sur son micro, l'autre poing serré lorsqu'il semble hurler sa détresse plus que ça rage en regardant le ciel. Et moi j'ai envie de dire au public qui a l'air un peu effrayé ce que disait Hatred Still Alive pendant son set au même endroit un peu plus tôt : ils sont super gentils dans la vie !

Digital Nova by Pirlouiiiit 30092018

Après un saut par la Ferronerie pour Fifi Rubato (quel grand écart) me revoilà dehors pour les Digital Nova quartet guitare basse batterie chant, lui aussi équipé de kakémonos à son nom (comme Furiapolis un peu plus tôt). Metal rock en français donc je pense nécessairement à Silmaris ou No One is Innocent, le groupe envoie du gros son. Pas pu rester suffisamment pour me pencher sur les paroles (là c'est surtout le côté visuel et la gestion de l'espace qui m'ont frappé) mais un groupe de hardcore qui cite IAM ("bouge ta tête bouge ta hon hon !") m'est forcément sympathique

Section Azzura by Pirlouiiiit 30092018

Après Ex'Odd et Projet Milan le revoici dans le fond du Mounguy pour faire la connaissance de Section Azzura emmené par l'ex bassiste de Quetzal Snakes (il est toujours bassiste c'est QS qui n'existe plus) Julien. Au sein de cette nouvelle formation (pour moi qui les découvre) il est accompagné par un batteur qui joue cette après midi en slip (remarque vue la température et la façon dont il s'agite on peut le comprendre). Duo batterie basse au son complètement déformé par moment pour lui donner un côté aérien. Paroles en français un peu couillonne (au moins en apparence) comme peuvent l'être celles d'Ed Mudshi ou MaLiN par exemple. Le résultat est une espèce de rock dub parfois même reggae résolument original (on n'en attendait pas moins). Très bonne surprise.

Moondawn by Pirlouiiiit 30092018

Après Rats Don't Sink, Statonells, Splash Macadam et SoVoX me revoilà à l'intérieur pour Moondawn (un des nombreux groupes de Pedro) que je n'avais pas vu depuis 2011. Très classe (comme toujours) et sobre/ Tout de noir vétu avec sa guitare rouge dans une salle à peine éclairée. Il se tient debout face à une foule compacte et enchaine ses morceaux (que vous pouvez retrouver ici). Je pense au Velvet mais pas longtemps car il me faut déjà repartir pour Rescue Rangers, Pleasures, La Flingue, les Cowboys from Outerspace ....

Chevalien by Pirlouiiiit 30092018

Et après avoir décroché les noms de rue, enlevé la gopro, et ramassé quelques trucs qui trainaient dans la rue je suis allé découvrir le 24ème groupe de la soirée. En effet cette année encore La Rue du Rock fusionnait avec Le Son de la Meson qui avait invité Chevalien un groupe produit par les marseillais de Make Me Prod. La seule chose que je connaissais d'eux c'était un clip qui ne plutôt calme et vaguement electro dans mon souvenir très mis en scène qui ne m'avait pas trop plu. Aussi quand je suis tombé sur ce gars blond décoloré (un peu comme le gars de La Femme en train de brailler avec énergie sur la scène des Danaïdes, spontané et visiblement ravi d'être là j'ai été très agréablement surpris. Rock hip hop plutôt symapthique qui me fera rester plus longtemps que ce que j'avais pensé. Mais pas jusqu'au bout quand même car c'était dimanche qu'il me restait la newsletter à faire et un cours un préparé pour le lendemain ...

La Flingue by Pirlouiiiit 30092018

En tout cas je rentrerai chez moi épuisé mais heureux d'avoir passé une si belle journée avec des enchainements fluides, pas de conflit sonore entre les scènes, des gens qui avaient l'air ravi (enfants compris). Ma seule frustration ne pas avoir pu expliquer à la famille du premier étage juste en face du garage pendant le set de La Flingue que le pogo était un truc bon-enfant, que Olivier et le reste du groupe étaient tout aussi gentil et que pour preuve c'était sa fille qui était assise sur le trottoir à regarder son père se scotcher le visage ...
Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

08. Holy Frost by Pirlouiiiit 30092018 - 786

Phocéa Rocks : les dernières chroniques concerts

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy par odliz
Le Makeda, Marseille, le 30/11/2019
Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de... La suite

 Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade en concert

Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade par Philippe
Le Makeda, Marseille, le 29/11/2019
Pour la sortie officielle du beau livre Histoire du rock à Marseille 1980-2019, l'éditeur Le Mot et le Reste a fait les choses en grand, et s'est associé à Phocea Rocks pour... La suite

 Apéro Phocea Rocks : Jul Giaco + Bernard Sauvage & Roger Cave  en concert

Apéro Phocea Rocks : Jul Giaco + Bernard Sauvage & Roger Cave par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 22/09/2018
Reprise. Des hostilités. T'as passé ta semaine à suer, ben ouais quoi il fait encore 30 ° sur Mars et y aura toujours un taré pour te dire qu'"on dirait le Sud" (Nino Ferrer... La suite

Digital Nova : les dernières chroniques concerts

No One Is Innocent (+ Ricine + Digital Nova)  en concert

No One Is Innocent (+ Ricine + Digital Nova) par Lisa
Salle Guy Obino, Vitrolles, le 13/04/2018
No One Is Innocent, ça commence par une acclamation à un public de fidèles en folie. Le moins que l'on puisse dire c'est que ça met directement dans l'ambiance ! C'est survolté,... La suite

Digital Nova - Babylon Pression - Sidilarsen en concert

Digital Nova - Babylon Pression - Sidilarsen par Zulone
Jas rod, Pennes Mirabeau, le 26/11/2016
Grosse scène métal qui s'annonce au Jas Rod ! Les anciens de Babylon Pression et Sidilarsen accouplé au Digital Nova. Super plateau. Bon je l'avoue je suis une enfant du Collectif... La suite

Doc Vinegar & les Types Arty : les dernières chroniques concerts

The Stems; Doc Vinegar en concert

The Stems; Doc Vinegar par Gilles Borgogno.
Le Molotov, Marseille, le 27/11/2019
THE STEMS ARE BACK. Nous avions quitté les Stems il y a un an, avec, l'expression est "cul-cul", mais bon, hein, elle a du sens, "des paillettes dans les yeux". Les larmes aux... La suite

Daniel Romano + Doc Vinegar en concert

Daniel Romano + Doc Vinegar par Gilles Borgogno.
Molotov, Marseille, le 20/05/2019
REVELATION ! Le Molotov (que nous remercions) n'affichait pas la foule des Grands Soirs comme la semaine dernière pour The Shivas et Howlin' City. Pourtant, il y avait trois... La suite

Lou Reed - V.U. (Lollipop Tribute Fridays) en concert

Lou Reed - V.U. (Lollipop Tribute Fridays) par Joshua
Lollipop Music Store, Marseille, le 29/04/2016
Yeeha ! Un concert à Lollipop, ça faisait longtemps ! Enfin on a aperçu un showcase ou deux mais soit c'est papa qui les a chroniqués, soit on a pas pu bien écouter et donc on a... La suite

Neurotic Swingers - Doc Vinegar  en concert

Neurotic Swingers - Doc Vinegar par Phil2guy
Le Poste à Galène - Marseille, le 27/11/2015
Sept ans après avoir mis entre parenthèses leurs activités, les Neurotic Swingers, qui furent au début de ce siècle un des meilleurs groupes punk rock de ce pays, repartent pour... La suite

Holy Frost : les dernières chroniques concerts

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) en concert

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) par Pirlouiiiit
Baraki, Maison Hantée, Fietje, Cours Julien, ... Marseille, le 21/06/2015
Cette année la fête de la musique tombe un dimanche et si j'ai coutume de dire que la fête de la musique c'est tous les soirs et même si depuis quelques années il y a clairement... La suite

Moondawn : les dernières chroniques concerts

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã en concert

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 16/02/2018
Une absence totale d'illustrations, et un retard phénoménal à l'allumage, vont me permettre de faire seulement une chronique sans doute un peu light. Pas question pourtant de ne... La suite

François Virot - Moondawn en concert

François Virot - Moondawn par Phil2guy
Quartier Longchamp - Marseille, le 02/04/2015
C'est un concert un peu inhabituel vers lequel je me dirige ce soir puisqu'il a lieu dans un appartement du quartier Longchamp où deux musiciens vont jouer chacun en solo :... La suite

Words failed to Talk + Moondawn en concert

Words failed to Talk + Moondawn par Milandra Tomasi
Asile du 404 Marseille, le 15/03/2014
Le samedi 15 mars à l'Asile du 404 a eu lieu la soirée "Rock around the clouds", "se balancer autour des nuages", avec deux groupes au programme, Moondawn et les Words Failed to... La suite

Moondawn & Oh!Tiger Mountain + Mark Sultan en concert

Moondawn & Oh!Tiger Mountain + Mark Sultan par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille, le 15/02/2014
La Machine à Coudre accueille ce soir deux formations solos invitées par l'association In the Garage (également organisateurs du Festival B-Sides dont on attend avec impatience de... La suite

rue du rock : les dernières chroniques concerts

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) en concert

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) par Pirlouiiiit
rur Consolat, Marseille, le 29/09/2019
Voici comme chaque année ma chronique bouche trous par rapport à celle de Philippe vers laquelle je vous renvoie concernant Johnny Marre , Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi &... La suite

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie,  No Jazz Quartet, Parade en concert

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 29/09/2019
Alors celle-là, d'édition de La Rue du Rock, on pourrait l'appeler "la Miraculée" ! Parce que 15 jours avant, ça tanguait pas mal : un beau trou dans notre (pourtant modeste)... La suite

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / Rue du Rock ! en concert

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / Rue du Rock ! par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 31/01/2018
Ah non n'insiste pas Pirlouiiiit, je ne ferai pas une chronique, non, juste un petit commentaire de cet apéro annuel et néanmoins toujours charmant. Très jolie expo comme... La suite

Usken : les dernières chroniques concerts

Usken en concert

Usken par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 25/10/2019
Les mains d'Isabelle. Je vais dire ça comme ça. J'adore ses mains, je suis fascinée par ses mains. L'album. Une atmosphère enveloppante. Des mots. Parfois même de la violence... La suite

Usken en concert

Usken par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 25/01/2019
Très jolie performance du duo Usken, ce vendredi soir au Lollipop Music Store. Plus qu'un showcase, c'est un vrai concert qui nous a été donné ! Yann le guitariste/arrangeur y a... La suite

Catalogue + Walking Idiots + Usken en concert

Catalogue + Walking Idiots + Usken par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 02/02/2018
Avant hier j'étais vraiment fatigué ... aussi le truc raisonnable en sortant du gala des glaces (pendant lequel j'ai pu apprécié les talents cachés de certains et me rendre... La suite

rue Consolat, Marseille : les dernières chroniques concerts

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) en concert

Bônhom, Andreas, Revolver Klub, Yarostan, Dead Cats Division, Pogy et les kéfars, xInquisitionx, Velvetine, BLMR, Ferraj, Parade (Rue du Rock 2019 - suite) par Pirlouiiiit
rur Consolat, Marseille, le 29/09/2019
Voici comme chaque année ma chronique bouche trous par rapport à celle de Philippe vers laquelle je vous renvoie concernant Johnny Marre , Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi &... La suite

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie,  No Jazz Quartet, Parade en concert

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 29/09/2019
Alors celle-là, d'édition de La Rue du Rock, on pourrait l'appeler "la Miraculée" ! Parce que 15 jours avant, ça tanguait pas mal : un beau trou dans notre (pourtant modeste)... La suite

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... / Festival Phocea Rocks en concert

Rue du Rock #5 : Old Factory, Dareda, Parking Shell, Costa Fatal, Telescope Road, Steph & Clem, Galavar, ... / Festival Phocea Rocks par pirlouiiiit
rue Consolat, Chevillon et Abeilles, Marseille, le 24/09/2017
Je tiens tout d'abord à remercier Philippe et Lumak pour leurs chroniques (auxquelles vous pouvez accéder en cliquant sur leurs prénoms) qui elles auront été postées dans les 3... La suite