Accueil Chronique de concert Valerie June + Adam Wood
Mercredi 21 février 2018 : 12250 concerts, 24864 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.

Chronique de Concert

Valerie June + Adam Wood

Valerie June + Adam Wood en concert

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 8 avril 2014

Critique écrite le par




Bon concert de l'Américaine Valerie June à la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand, le 8 avril 2014, avec en première partie une prestation bien envoyée du prometteur régional de l'étape, Adam Wood, en version trio country rock 'n roll boosté par la section rythmique des Elderberries...




Après une ouverture de spectacle signée Adam Wood en mode country boogie rock rural à la Creedence Clearwater Revival, Valerie June se pointe seule sur scène avec sa guitare sèche et son accoutrement original. Et ça commence carrément bien, par l'entremise d'une jolie reprise de June Carter Cash en guise de cadeau de bienvenue pour le public du club de la Coopé, copieusement garni... En se servant admirablement de sa voix de diva blues jazz soul, Miss June enchaîne ensuite avec des titres très marquants, qu'ils soient d'obédience folk, blues, gospel, soul et country. Au début, on a un peu peur de s'ennuyer à cause de l'absence de guitare électrique - le mini tube électrifié façon Black Keys, You Can't be Told, sera seulement joué à la fin du show -, et du côté un peu consensuel de la soirée, suivie par une assistance visiblement assez grand public (que les fans de Tryo et de Patrice lèvent le doigt !).



Et puis, malgré le côté nonchalant du personnage (qui serait dû à la très cooooooooooooool façon de vivre dans le Tennessee... cf la chanson Tennessee Time), les divers cabotinages - je me recoiffe les dreadlocks, je fais un peu trop la starlette... -, les histoires longuettes et accordages/ réglages prolongés, la belle américaine originaire du Sud des Etats-Unis arrive à séduire durablement, et à fédérer même les novices ou les récalcitrants, grâce à un charisme de dingue, à une voix hyper authentique et à sens inné de la chanson qui reste en tête... A capella, en solo ou en groupe (de sobres batteur et bassiste l'accompagnent pendant la plupart de son long set... ) ou avec l'aide d'une guitare sèche, d'un banjo, d'un ukulélé ou d'une six cordes électrique frottée en slide, Valerie June tutoie souvent les étoiles, s'inscrivant avec une classe inouïe dans la grande lignée des pionniers country folk blues américains, de la regrettée soul sister anglaise Amy Winehouse et de Bob Marley, versant folk acoustique à la Redemption Song. Certes, le set de l'auteure de Pushin' Against A Stone souffre de quelques coupables longueurs, qui pourraient être gommées en intégrant plus tôt les passages électriques et plus nerveux, mais dire qu'on a passé une mauvaise soirée serait mentir...


Photos : Yann Cabello


Liens : www.facebook.com/valeriejunemusic, valeriejune.com, twitter.com/TheValerieJune, www.facebook.com/adamwoodmusic, adamwood.bandcamp.com, twitter.com/AdamW00d, www.lacoope.org...

Adam Wood (FR) : les dernières chroniques concerts

Dragon Rapide + Woody Murder Mystery + Adam Wood (Freemount Party volume 2) en concert

Dragon Rapide + Woody Murder Mystery + Adam Wood (Freemount Party volume 2) par Pierre Andrieu
Fotomat', Clermont-Ferrand, le 02/02/2018
Très bonne soirée que cette Freemount Party volume 2 organisée au Fotomat' à Clermont-Ferrand pour la sortie de l'excellent premier album de Dragon Rapide, See The Big Picture... La suite

Dempster Highway + Adam Wood en concert

Dempster Highway + Adam Wood par Pierre Andrieu
Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 08/06/2011
Très bonne soirée FAC à la Coopérative de mai de Clermont-Ferrand, le mercredi 8 juin avec le country blues rock des groupes auvergnats Dempster Highway et Adam Wood. Ces concerts... La suite

Valerie June : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2013, 1/2 : Black Rebel Motorcycle Club, JC Satàn, Valerie June, Dinosaur Jr, Von Pariahs, Two Door Cinema Club, Fauve, Busy P, Phoenix, Kavinsky, ASAP Rocky, Cassius par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2013
Vingtième année d'affilée aux Eurockéennes ! Sans interruption, au moins 1 jour à chaque fois, depuis 1994, et tout est chroniqué sur Concertandco, yes Ma'am ! Coïncidence, ça... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) en concert

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2018
Tous les ans, la programmation exigeante du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator réjouit (sans oublier de surprendre) les amateurs de folk, blues, rock and roll, voire... La suite

Sextile + Vonwill en concert

Sextile + Vonwill par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 29/01/2018
Lundi soir, fin du mois de janvier, Clermont-Ferrand (ville noire post industrielle, comme diraient les gros mythos parisiens du magazine Gonzaï), on se dit qu'il doit bien y avoir... La suite

Stéphane Belmondo trio + Rhoda Scott (Jazz à La Coopé) en concert

Stéphane Belmondo trio + Rhoda Scott (Jazz à La Coopé) par Jerome Justine
La petite Coopé, Clermont Ferrand, le 14/12/2017
La soirée s'annonce belle ce jeudi 14 décembre, tout juste assombrie par un vieux schnock râlant bêtement et méchamment auprès de la vendeuse de billets parce que "vous... La suite

Scott Bradlee's Postmodern Jukebox en concert

Scott Bradlee's Postmodern Jukebox par Jérôme Justine
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 12/12/2017
Je ne voulais pas y aller, je le savais bien que ça ne le ferait pas. Mais bon, j'ai écouté le gars Yann, et je suis allé voir Scott Bradlee's Post Modern Jukebox à la... La suite