Accueil Chronique de concert Wilko & Ndy + Africa Twin + Andreas + Bone (Inouis 2018)
Vendredi 25 mai 2018 : 9729 concerts, 24991 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.

Chronique de Concert

Wilko & Ndy + Africa Twin + Andreas + Bone (Inouis 2018)

Wilko & Ndy + Africa Twin + Andreas + Bone (Inouis 2018) en concert

Poste A Galène, Marseille 25 Janvier 2018

Critique écrite le par

Comme chaque début d'année les Auditions Paca/Corse propose sur deux soirs d'écouter des artistes de la région, avec la clé pour l'un d'entre eux de jouer au Printemps De Bourges.



L'occasion également de retrouver pas mal d'habitué(e)s de concerts et de me rendre au Poste à Galène dont la programmation récente s'est réduite à peau de chagrin et recentrée sur les dj sets, à notre regret.

Quatre concerts donc, avec pour commencer Bone, basé à Forcalquier (mais à priori pas de Castaner dans le public) avec une musique plutôt minimaliste et pas vraiment facile d'accès.



Il est seul avec sa basse et s'auto sample avec une pédale d'effets, très calme pour un début de soirée, sans doute trop calme pour vraiment nous captiver.

Il le dit lui même, son univers est triste, et il ne semble pas très à l'aise ce soir, avec plusieurs morceaux interrompus et des moments de silence assez gênants.



La suite est un peu plus à mon goût avec le Marseillais Andreas, également seul mais avec pas mal de matos, que ce soit au niveau sonore que visuel.

On pense aux premiers bidouillages de Beck ou Money Mark, et sur d'autres titres on dirait parfois un Gorillaz lo-fi, avec une chanson sur des singes avec une animation projetée.



Plus tard entre deux crooneries il annonce un featuring un rappeur américain qui n'a pas pu venir ce soir sur le thème "Black Panther", avec finalement un sample et une vidéo 3D de Tupac Shakur.

Sur la longueur ce fut à mon goût un peu déroutant au final mais quelques idées intéressantes ici et là.

Comme son nom ne l'indique pas, le duo suivant n'est pas vraiment Africain mais peut être jumeau, les Niçois Africa Twin en tout cas ont fait remuer les amateurs de rock avec un set brut de décoffrage.



Evidemment on pense aux White Stripes et aux Black Keys des débuts, avec des morceaux courts et rapides, bruyants mais assez mélodiques.

Et ils sont plutôt amusants à écouter entre les titres, avec des chemises aussi épatantes que leur batterie floquée Jul.



C'est d'ailleurs avec du rap marseillais que cette soirée se clôture avec le duo Wilko & Ndy, pour lequel une grosse partie du public semblait s'être déplacés.

La moyenne d'age dans les premiers rangs va s'en ressentir, et c'est un peu plus loin de la scène on découvre leur hip hop mâtiné d'électro et de pop.

Le son est accrocheur mais je dois avouer à part le morceau "Versailles" déjà écouté avant, difficile d'apprécier leurs paroles, la production écrasant leurs voix la plupart du temps.



Dommage car les morceaux sont vraiment remuants, et les mc's ont une énergie communicative, avec déjà de nombreux amateurs.

Un plateau éclectique en tout cas, peu de temps morts et avec de nombreux curieux pour un jeudi.

Poste A Galène, Marseille : les dernières chroniques concerts

Black Milk & Nat Turner Band + Mc Odysé en concert

Black Milk & Nat Turner Band + Mc Odysé par Sami
Le Poste à Galène, Marseille, le 18/05/2018
En une des magazines, sur les radios FM, sur les chaines musicales, dans les salles, dans les festivals, les classement de ventes, un certain style de rap, principalement... La suite

Therion en concert

Therion par Gandalf
Poste à Galène, Marseille, le 28/02/2018
D'un concert à l'Espace Julien avec quatre groupes au départ, nous nous retrouvons finalement en ce soir de février glacial au Poste à Galène avec seulement Therion à l'affiche... La suite

La Kamba en concert

La Kamba par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 06/10/2017
Dernière chronique d'une longue soirée qui a donc eu lieu il y a maintenant 3 semaines. Longue soirée qui avait commencé avec le concert de Stoo Odom's Odomiseurs à la Casa... La suite

The Bootleggers - Franka (Cops&Robbers) - Leeroy Stanner (Wild Child) - Nitrate. en concert

The Bootleggers - Franka (Cops&Robbers) - Leeroy Stanner (Wild Child) - Nitrate. par g
Marseille, le Poste à Galène, le 29/09/2017
LA (BONNE) NOSTALGIE CAMARADE. Tout a commencé avec le livre de Robert "Rock" Rossi (sorti en mai, tout frais donc). Le co-fondateur et co-leader de Quartiers Nord a eu l'idée... La suite