Accueil Chronique de concert x25x
Jeudi 22 février 2018 : 12243 concerts, 24865 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.

Chronique de Concert

x25x

x25x en concert

Lollipop Music Store, Marseille 23 septembre 2016

Critique écrite le par

Lollipop Music Store by Pirlouiiiit 23092016

Ah, la vache. Ah, les petits saligauds ! Ah ça, on peut dire qu'ils nous les ont ramonées sévère, nos écoutilles, les x25x ! Ratés la semaine dernière à La Rue du Rock #4 en ce qui me concerne (j'avais pourtant un bon alibi...), ils nous ont offert un putain de match-retour ce vendredi soir au Lollipop Music Store ! En fait à ce stade sonore, ça posait presque un problème de sécurité - non non, pas pour les spectateurs, même pas pour les minuscules tous bien casqués parmi eux, non, juste pour les bagnolards passant sans y penser sur le Cours Lieutaud le smartphone à l'oreille, et qui auraient pu en choir façon tonnneaux sur le Boulevard Salvator, de surprise !

*25* by Pirlouiiiit 23092016

x25x donc, trio de rock qui pousse au c..., oh mais que ça déboite ! Dans ce trio de rock, euh, psychiatrique (c'est le meilleur adjectif qui nous soit venu pendant leur showcase...), seul l'un des 3 musiciens, le bassiste, semble sous une camisole chimique efficace : pour le chanteur/guitariste comme pour le batteur, l'H.P. réferent n'a manifestement pas encore trouvé le bon dosage... Détail amusant, le batteur est le bien connu Rudy des Nitwits, où il chantait/guitarait. Donc si on résume, ce mec : - sait hurler joyeusement et jouissivement - sait jouer de la guitare technique comme un tueur - sait aussi massacrer une batterie comme un malade ...mais aussi avec de la technique ! Euh... s'il y'a d'autres gens que ce genre de talent énerve, écrire à Concertandco et promis, on se fera un groupe Facebook à ce sujet !

-25- by Pirlouiiiit 23092016

Bref. Le chanteur est plutôt un hurleur - de faux airs de Mads Mikkelsen, mais plutôt à la fin de "La Chasse" qu'au début, avec un regard de bête traquée, il aboie dans diverses langues au micro tout en saillant sa guitare sans relâche. Le batteur cogne tellement qu'il semble proche de la syncope à peu près dès le 3ième morceau. Le bassiste donc, presque impassible comparé aux autres, envoie un son de basse étonnamment clair et précis (Rickenbacker, bonne marque ne saurait mentir !), et le groupe entier sonne comme un écho des enfers... Bon ça c'est facile à dire, maintenant faudrait-il encore trouver à qui ça ressemble. Sortons donc les références notées à la volée (on vous la fait grand public hein, pour simplifier) : des morceaux sonnent comme Ministry, d'autres comme Nirvana, d'autres comme Thee Oh Sees...

*25* by Pirlouiiiit 23092016

Curieusement, beaucoup ne sont pas à fond la caisse question rythme : pas mal de titres en mid-tempo en l'occurrence, mais souvent aussi déchiratoires que les autres - comme le morceau final, trippant à en crever ! Leur "tube" (eh, je les connais à peine désolé), lui, est bien joué à toute berzingue, avec plusieurs coïtus interruptus au milieu, et achève de nous rendre dingues et de nous vriller les neurones. On aurait pas parié un billet sur la survie du batteur... mais un mec qui a déjà joué devant 10 000 chinois ne va pas s'en laisser compter comme ça : il atteint quand même la fin du set en épongeant à peine 2 ou 3 litres d'eau... Et en tout cas on comprend mieux pourquoi des jeunes gens en grimpaient littéralement aux murs et aux fenêtres de la rue Chevillon, la dernière fois !

*25* by Pirlouiiiit 23092016

Car le groupe qui se balade dans un registre allant du punk hargneux au metal retors, en passant par le garage psychédélique noisy, coche donc toute les cases pour qu'on en tombe instantanément raides dingues... Au final mis à part une voix un peu trop saturée, le son est plus que correct dans ces lieux déjà souvent vantés pour leur acoustique vintage. La petite foule compacte qui a saturé le Lollipop a donc pu profiter d'un showcase de belle durée (dans les 40 minutes à notre estimation), roboratif et jouissif à au moins 50 % de son temps ! Chapeau donc à ce groupe furieux qu'on se promet de suivre avec un peu plus de sérieux, dès que possible...

*25* by Pirlouiiiit 23092016

Pour la suite de la soirée, j'ai rejoint le magnifique Non-Lieu, petit cabaret tout proche de la Rue de la Palud, qui présentait en mode vernissage, toute la programmation automnale de sa troisième saison. Bonne idée, le Non-Lieu montrait des extraits de ses spectacles et ateliers à venir : en un peu plus d'une heure sur place, on a ainsi vu un trio saxophones/piano, un conférencier déjanté, un conférencier encore plus déjanté (habillé à la mode Cro-Magnon), un trio de tango élégant et même, une chorale sémillante où officie une chroniqueuse presque célèbre de Concertandco. Mais de celà je ne parlerai pas, car Odliz m'a explicitement menacé de m'arracher les yeux si j'y mentionnais sa présence...

Plus de photos et videos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :
*25* by Pirlouiiiit 23092016 - 3


25 : les dernières chroniques concerts

Nun's Violent Dance/ x25x / Quetzal Snakes en concert

Nun's Violent Dance/ x25x / Quetzal Snakes par Prakash
La salle gueule, Marseille, le 04/11/2016
C'est un exercice nouveau pour moi...écrire une chronique à la "hussarde". Je vais m'expliquer. Il faut que je relate un concert vieux d'un mois, pour lequel j'étais en mode "no... La suite

Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Shiloh, x25x, Who s Mike, Da Leada, Run Run Run, Le Détail, Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Laydown, Mon Vier, Swan Ink, Diplomacy Parker, The H.O.S.T. en concert

Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Shiloh, x25x, Who s Mike, Da Leada, Run Run Run, Le Détail, Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Laydown, Mon Vier, Swan Ink, Diplomacy Parker, The H.O.S.T. par pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 18/09/2016
Chronique bouche trou pour ce qui aura été à ce jour ma plus chouette édition de la Rue du Rock (la première avec la rue ouverte à la circulation, la deuxième avec l'autorisation... La suite

(ma) Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, 25, Laydown, The H.O.S.T. en concert

(ma) Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, 25, Laydown, The H.O.S.T. par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 17/09/2016
Hail hail, Rock'n'roll ! Une merveilleuse après-midi en rock à la rue Consolat ! Encore une Rue du Rock, c'est déjà l'édition #4 ! Et ce pour la troisième année depuis que la... La suite

Feromil + 25 + Pord + Quasiviri + le Mal des Ardents (festival Strie-Dent VI) en concert

Feromil + 25 + Pord + Quasiviri + le Mal des Ardents (festival Strie-Dent VI) par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 02/05/2014
La soirée étant longue je profite des pauses entre les morceaux pour commencer cette chronique. Eu un peu de mal a me motiver pour venir à l'embobineuse. D'une part parce que... La suite

Lollipop Music Store, Marseille : les dernières chroniques concerts

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / La Rue du Rock ! en concert

Stella Pire (showcase) pour le vernissage de l'expo Live in Marseille / La Rue du Rock ! par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 31/01/2018
Ah non n'insiste pas Pirlouiiiit, je ne ferai pas une chronique, non, juste un petit commentaire de cet apéro annuel et néanmoins toujours charmant. Très jolie expo comme... La suite

Tribute Friday : the Stranglers  en concert

Tribute Friday : the Stranglers par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 12/01/2018
2018 semble être l'année d(')u(n) tournant pour moi. Lorsque j'ai commencé à suivre de près la scène locale et la promouvoir à mon échelle (via cette newsletter Liveinmarseille,... La suite

Motherfuckers Social Club (pour les 40 ans du punk) en concert

Motherfuckers Social Club (pour les 40 ans du punk) par Joshua
Lollipop Music Store, Marseille, le 25/11/2017
Ah ben y'avait longtemps, Papa et Maman ont voulu qu'on aille au Lollipop Music Store écouter du rock qui pousse au c.. (désolé mais si je le dis j'ai une tapette sur la main !).... La suite

Lonny Montem + Refuge + Malvina Meinier (Gentil Disquaire Tour) en concert

Lonny Montem + Refuge + Malvina Meinier (Gentil Disquaire Tour) par Sami
Lollipop Music Store, Marseille, le 28/07/2017
Entre deux festivals en plein air (du Jazz Des Cinq Continents à Plan B) il y a quelques téméraires bravent la chaleur et organisent des concerts ou showcases en intérieur pendant... La suite