Accueil Chronique de concert Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate
Jeudi 12 décembre 2019 : 10261 concerts, 25838 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate en concert

La Friche Belle de Mai-Marseille 25 Septembre 2014

Critique écrite le par

Et me voilà à la Friche Belle de Mai pour la soirée " rock " de cette édition 2014 du Festival Marsatac. Comme chaque année, les organisateurs réservent justement une soirée pour ceux qui ne sont pas forcément touchés par de pures réjouissances électroniques. Et l'affiche de ce soir est plus qu'attrayante.


J'arrive malheureusement trop tard pour écouter Date With Elvis et leur punk'n'blues (terme qui change un peu de " garage ", que j'ai l'impression d'avoir employé à tout va ces derniers temps) et l'electro house de Publicist qui jouent sur le toit terrasse.


Je redescends vers le Cabaret Aléatoire où va commencer le concert de Kid Karate, un jeune trio irlandais, qui pratique une espèce de disco punk très énergique, brut et dansant. Le guitariste-chanteur ne s'économise pas ; son jeu est tranchant et son chant très lyrique et expressif. Le bassiste moustachu s'agite comme un ver luisant et le batteur, placé à l'avant scène, cogne sans relâche sur ses fûts. Il y a de discrètes boucles electro à l'arrière plan qui font office d'arrangements. Si deux ou trois morceaux sont assez accrocheurs, l'ensemble est un peu inégal en terme de compositions mais les trois gonzes de Kid Karate tiennent très bien la scène et parviennent sans problème à chauffer le public. Il y a beaucoup d'ingrédients pour que ça marche : énergie juvénile communicative et sens mélodique mais, au risque de jouer un peu au blasé, ça ne me captive pas plus que ça ; leur musique manque quand même un peu de personnalité. Un set pas désagréable mais assez oubliable, en fait.


Je n'aurais, par contre, raté pour rien au monde la venue des Young Gods sur Mars. Cela fait plus d'un quart de siècle que ce groupe est en activité (avec certes des moments d'interruptions) et son rock industriel puissant et viscéral tient toujours autant la (longue) route. Le trio va interpréter exclusivement le répertoire des deux premiers albums The Young Gods et l'Eau Rouge , disques fondamentaux qui restent toujours aussi essentiels et vitaux après toutes ces années. Le charismatique chanteur Franz Treichler adopte une gestuelle souple et féline mais toute en sobriété. La frappe du batteur Bernard Trontin est toujours aussi puissante et Cesare Pizzi, l'homme aux machines (et membre de la première heure), au jeu précis et implacable, envoie ces samples qui prennent littéralement aux tripes et qui sont une des marques de fabrique des Young Gods. Le trio se donne physiquement à fond mais sans esbrouffe, ni frime. Petit problème quand même indépendant de leur prestation : le son manque franchement d'ampleur et de volume pour une musique aussi percutante que la leur, mais on se laisse malgré tout porter par ces titres qui sont aujourd'hui autant de classiques : Jimmy , Fais la Mouette, Pas Mal. Le trio s'accorde même quelques libertés d'interprétation, comme lorsqu'il improvise sur Percussionne. La voix de Franz Trichler se fait parfois caressante, tantôt rauque, il explore différents registres de manière toujours sentie. Le light show est en plus parfait. D'ailleurs, Franz Treichler joue souvent avec la lumière du projecteur fixé à son pied de micro. Timing oblige, le set ne dure qu'une heure, mais qu'importe, voir les Young Gods est une expérience toujours aussi intense. On a tout de même droit en rappel à deux morceaux emblématiques de leur répertoire.T.V Sky et Sunflowers.


Avec le nouvel album Godforsaken Roads, Black Strobe a délaissé l'electro sale et sombre de leurs débuts pour une orientation nettement plus rock. Maintenant, le groupe sonnerait presque comme un Depeche Mode ou un New Order plus musclé. Black Strobe s'avère une redoutable machine de guerre electro rock, plutôt irrésistible. Les attaques sèches, toujours très rock du guitariste, armé d'une Gibson Les Paul, se fondent parfaitement avec les motifs et les boucles electro joués principalement sur des synthés analogiques. La batterie renforce cet aspect plus organique de cette nouvelle orientation du groupe. C'est une musique très rentre-dedans, aussi bien taillée pour le dancefloor que pour la scène. Les membres du groupe sont tous élégamment vêtus de costards ; ils soignent aussi bien leur image que leurs chansons, habilement construites. Black Strobe mise désormais davantage sur la séduction. Le chanteur leader Arnaud Rebotini en impose par sa présence physique et sa voix est à la fois puissante et chaude. Le concert se termine par une virile reprise de I'm a Man de Bo Diddley qui montre que le groupe va puiser à plusieurs sources pour alimenter sa musique. Tout ça se termine très tard mais ce fut une soirée où tout le monde a pu trouver son compte, du vieux fan d'indus à l'amateur de sensation électro. L'éclectisme est définitivement un gage de qualité.

Photos Boby & Florian Gallène - Marsatac

Festival Marsatac : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... en concert

Festival Marsatac : Rejjie Snow, Kokoko, Nasser, Paul Kalkbrenner, Aloha Orchestra, Nekfeu... par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 16/06/2018
Après le carton plein vendredi pour le concert d'IAM raconté par Laurent, quelques photos et lignes de la soirée de samedi, moins courue mais également sous le signe du rap et de... La suite

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... en concert

Festival Marsatac : IAM, Lomepal, Romeo Elvis, Petit Biscuit ... par lb photographie
Marseille Parc Chanot, le 15/06/2018
20 ans, le bel âge ! Marsatac fêtait cette année un anniversaire mémorable. Impossible de ne pas voir les choses en grand, 20 ans après. Et bien c'est chose faite avec une prog qui... La suite

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho en concert

Festival Marsatac 2017 : Meute + Die Antwoord + Kid Francescoli + Guirri Mafia + Nova Twins + WhoMadeWho par Lb Photographie
Parc Chanot à Marseille, le 24/06/2017
Une 19e édition - déjà - placée sous le signe du rouge (" Ton été sera rouge " qu'ils disent sur le site) et un festival qui gagne chaque année toujours plus de notoriété, autant... La suite

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar en concert

Festival Marsatac 2017 : Fonky Family, Soulwax, Princess Nokia, Demi Portion, Nicolas Jaar par Sami
Parc Chanot, Marseille, le 23/06/2017
Marsatac 19ème edition en mode papy de la résistance ce soir, principalement motivé par la venue de Soulwax cette année. Exit la friche de la Belle de mai, les organisateurs... La suite

Blackstrobe : les dernières chroniques concerts

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe en concert

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe par Philippe
Friche Belle de Mai, Marseille, le 25/09/2014
Première soirée de Marsatac, qui a eu la gentillesse cette année de regrouper la plupart des groupes de rock ce soir, en tout cas les plus intéressants, nous donnant l'occasion... La suite

Black Strobe en concert

Black Strobe par Arnaud D
Portail Coucou - Salon de Provence, le 30/11/2013
Notre histoire avec Arnaud Rebotini et même le Portail Coucou auraient pu ne jamais commencer. Pour Arnaud, nous avons vu les premières minutes de son concert Techno au... La suite

The Breeders, Dinosaur Jr, Daniel Johnston, Jesse Boykins III, Busy P, Jackson and his computer band...(This Is Not A Love Song Festival 2013) en concert

The Breeders, Dinosaur Jr, Daniel Johnston, Jesse Boykins III, Busy P, Jackson and his computer band...(This Is Not A Love Song Festival 2013) par Sami
Paloma, Nimes, le 24/05/2013
Nimes, troisième soir du festival. (les premiers soirs c'était ICI) Birth Of Joy Les grandiloquants Birth Of Joy enflamment la grande scène avec un chanteur habité et un... La suite

Black Strobe, Ebony Bones, Ok Bonnie en concert

Black Strobe, Ebony Bones, Ok Bonnie par Sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 19/04/2013
Belle soirée electro rock proposée par le label Bi Pole. Le premier groupe, Ok Bonnie, attaque pied au plancher avec des assauts guitaristiques assez éloignés des quelques... La suite

Kid Karate : les dernières chroniques concerts

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe en concert

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe par Philippe
Friche Belle de Mai, Marseille, le 25/09/2014
Première soirée de Marsatac, qui a eu la gentillesse cette année de regrouper la plupart des groupes de rock ce soir, en tout cas les plus intéressants, nous donnant l'occasion... La suite

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) en concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 18/02/2014
Un nouveau rendez-vous bien chaud avec Les Nuits de l'Alligator et Black Rebel Motorcycle Club, ça ne se refuse pas ! Direction la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand pour... La suite

Les Nuits de l'Alligator : Dead Combo + Kid Karate + Black Rebel Motorcycle Club en concert

Les Nuits de l'Alligator : Dead Combo + Kid Karate + Black Rebel Motorcycle Club par Cabask
La Vapeur - Dijon, le 12/02/2014
1er concert dans la fameuse salle de la Vapeur à Dijon. Les Black Rebel Motorcycle Club ont en effet eu la grande idée de prendre part à la tournée des Nuits de... La suite

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) en concert

Black Rebel Motorcycle Club + Dead Combo + Kid Karate (Les Nuits de l'Alligator 2014) par Ylxao
Radiant Bellevue - Caluire-et-Cuire, le 10/02/2014
Le 10 Février 2014 à 20 heures, nous nous rendons avec ma sœur pour la première fois à la salle du Radiant Bellevue à Caluire (près de Lyon) pour assister aux concerts... La suite

The Young Gods : les dernières chroniques concerts

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe en concert

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe par Philippe
Friche Belle de Mai, Marseille, le 25/09/2014
Première soirée de Marsatac, qui a eu la gentillesse cette année de regrouper la plupart des groupes de rock ce soir, en tout cas les plus intéressants, nous donnant l'occasion... La suite

The Young Gods + H-Burns en concert

The Young Gods + H-Burns par Decapsuleur
Théâtre Denis - Hyères, le 09/10/2009
La première partie est assurée par H-Burns, groupe grenoblois, qui nous présente un répertoire mélancolique et élégant mais peu original, entre rock et folk. Le chanteur est un... La suite

La Friche Belle de Mai-Marseille : les dernières chroniques concerts

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger en concert

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger par Catherine B
Toit terrasse, Friche Belle de Mai, Marseille, le 01/09/2018
Manger un kouskous entre amis sur les toits de la Friche... Profiter de l'air... Bientôt L'Automne et.... Revoir Rachid. "Douce France"... Que celle d'hier soir à... La suite

Sofiane Saidi & Kenzi B + Dj Waterproof en concert

Sofiane Saidi & Kenzi B + Dj Waterproof par Sami
Toit Terrasse Friche Belle De Mai, Marseille, le 14/07/2018
Depuis quelques années déjà ici le toit terrasse de la friche de la belle de mai propose tous les week end des soirées avec des dj's et des concerts dans des styles très variés... La suite

Concert Dessiné 1+9+8+4 en concert

Concert Dessiné 1+9+8+4 par odliz
La Friche de la Belle de Mai, le 23/05/2018
Rendez-vous pour le deuxième jour de la deuxième édition de Oh les Beaux Jours ! , festival thématique et pluridisciplinaire dispatché aux quatre coins du centre ville, sauf... La suite

Amorchestra en concert

Amorchestra par Pirlouiiiit
Cartonnerie, Friche Belle de Mai, Marseille, le 17/02/2018
Comme je l'expliquais en fin de chronique précédente si nous n'avions pas croisé Gilles et Alice à la sortie de l'Embobineuse nous serions allés direct au 47 le lieu, mais après... La suite