Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Mercredi 19 février 2020 : 10815 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Thee Vicars : "Psychotic Beat !"

Pop - Rock

Critique écrite le 24 avril 2010 par Philippe

A voir cette pochette de vinyle qui semble tout droit sortie du fond des 60's, on se dit que les 4 plutôt vilains membres du groupe Thee Vicars auraient tout à fait eu leur place dans l'hilarant bestiaire des groupes garage underground qu'a réalisé Nicolas Ungemuth l'an dernier, leur nom étant en outre dangereusement proche de celui des encore plus laids (et nettement plus effrayants) The Monks ! Le titre Psychotic Beat! fait d'ailleurs lui aussi clairement référence aux 60's malgré le fait que ces jeunes... Lire la suite

Airbourne : "No Guts, No Glory"

Pop - Rock

Critique écrite le 24 avril 2010 par Philippe

Australiens, chevelus, sentant sûrement la sueur et la bière, bas-du-front et fiers de l'être, le groupe de hard rock oldschoolissime des Airbourne, deuxième album déjà, n'affiche plus ou moins qu'une seule influence, tellement évidente qu'on se sent presque idiot de la préciser : AC/DC bien sûr ! Il ne faut pas plus que 15 secondes d'écoute de Born to Kill, le temps que démarre le premier riff, pour s'en convaincre : toute ressemblance y compris des titres d'une originalité globalement aussi consternante... Lire la suite

Cabwaylingo : "Sad Songs For Ordinary Happiness"

Pop - Rock

Critique écrite le 20 avril 2010 par Pirlouiiiit

4 ans après un premier album, Cabwaylingo, devenu duo depuis que Julien Cardaillac a rencontré Frédéric Benazeth en déménageant à Toulouse, sort son premier véritable album : 13 titres d'un folk rock écorché enregistré dans les conditions du live, terrain où il excelle; ceux qui l'ont vu/entendu faire dérailler sa voix en concert (par exemple en première partie de Jack the Ripper ou avec ses collègues de Katatak) savent de quoi je parle ! Si les limites d'un disque enregistré dans les conditions du live... Lire la suite

La Maison Tellier : "L'art De La Fugue"

Autres / Folk

Critique écrite le 19 avril 2010 par Mcyavell

Ils ont étrangement le même nom : Raoul, Helmut, Alphonse, AH!lexandre et Léopold Tellier. Ils fréquentent sans doute la même maison... Ils ont peut-être le même barbier. Ils ont certainement des goûts musicaux variés qui contribuent à la diversité de ce troisième album, L'Art De La Fugue. De la chanson à textes - particulièrement soignés - à la berceuse en passant par le blues, la country, le folk voire la britpop, la palette est étendue. La plus grande partie du voyage a toutefois lieu au milieu des... Lire la suite

Luke : "D'autre Part"

Pop - Rock

Critique écrite le 15 avril 2010 par Ratwoman13

Luke vient de sortir son 4ème album studio le 15 Février 2010... Cet disque est plus travaillé, un rock un peu moins agressif, à l'image de la maturité du groupe : 10 ans d'existence, déjà. La force de ce groupe c'est la scène, cet album, étant à mon avis un peu moins péchu que les précédents. Peut-être sont-ils sur la bonne voie pour se découvrir enfin un style à eux. Comme par exemple Si je m 'écoutais morceau très calme, voire un peu trop ? Des paroles plus réalistes, plus de métaphores, de la... Lire la suite

Holly Miranda : "The Magician's Private Library"

Pop - Rock

Critique écrite le 13 avril 2010 par Pierre Andrieu

Atmosphérique, languide, planant et intimiste, tel est l'album d'Holly Miranda, The Magician's Private Library... Ce brillant opus comptant 10 titres en son sein est idéal pour rêver les yeux ouverts, grâce à la voix suavement poignante et délicieusement mutine d'Holly Miranda (on pense très fortement à Cat Power et à Jeff Buckley), à ses très belles compositions et à la production stellaire de David Sitek de TV On The Radio. Si l'on a une tendresse particulière pour la musique aussi douce que vaporeuse... Lire la suite

Le Prince Miiaou : "Safety First"

Pop - Rock

Critique écrite le 13 avril 2010 par Philippe

Drôle de nom que le Prince Miiaou, pour un petit bout de fille seule qui fait une drôle de musique. A 25 ans à peine, et revendiquant une certaine ignorance musicale, la jolie Maud-Elisa Mandeau a pourtant bricolé sans complexes un album foisonnant, souvent dérangé, parfois même franchement dérangeant... Auquel on est tombé addict peu à peu, sans y prendre garde : méfiez-vous et d'abord, commencez par en éloigner les enfants, fausse piste ! Bien sûr à la première écoute distraite on a pensé : Ok, enfin... Lire la suite

Sunday Sunday !! : "The Death Of Johnny H"

Pop - Rock

Critique écrite le 11 avril 2010 par Pirlouiiiit

Apres avoir fait ses armes au sein de Polyethylene et en solo sous le nom de the London Escort Girl, Gilles Mallet change à nouveau de nom pour devenir Sunday Sunday !!. Crainte de procès par un improbable homonyme ? Coup marketing ? Besoin de changement ? Qu'importe, ce qui est sûr c'est que ce changement marque aussi une évolution réelle dans sa musique! Je ne sais pas si on peut parler de plus de maturité, de recul ou de bouteille, mais ce qui est sûr c'est que le résultat est là. Ces 13 nouveaux... Lire la suite

Wave Machines : "Wave If You're Really There"

Pop - Rock / ElectroPop

Critique écrite le 10 avril 2010 par Pierre Andrieu

Les Anglais de Wave Machines déboulent avec un premier album pop particulièrement sexy, super groovy, très psychédélique et truffé de morceaux protéiformes... Véritables machines à faire des vagues dans la tête quand on assiste, éberlué, à leurs grands écarts stylistiques, les quatre galopins franchement doués s'amusent comme des fous à proposer des chansons qui séduisent en un claquement de doigts. Et, c'est à signaler, sans être jetables façon Kleenex, malgré leurs atours très légers, qu'elles soient... Lire la suite

Gorillaz : "Plastic Beach"

Autres / Death-pop

Critique écrite le 08 avril 2010 par Philippe

Retour du non-groupe le plus célèbre de la pop, celui du grand mélodiste Damon Albarn, ex-Blur-il-y-a-longtemps, planqué derrière son faux nez, à savoir 4 personnages appartenant à l'univers bédé post-nucléaire de Jamie Hewlett, univers mi-hi tech, mi-deglingos. Bref, du projet Gorillaz, où ont déjà défilé des noms aussi prestigieux que Dan The Automator et Danger Mouse à la production. Avec ici une nuance "recyclage" puisque les personnages habitent désormais, paraît-il, sur une île en déchets plastiques... Lire la suite

1151 à 1161 sur 5287 critiques trouvées