Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Vendredi 28 février 2020 : 10828 concerts, 25934 chroniques de concert, 5286 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Revolver : "Music For A While"

Pop - Rock / FolkPop

Critique écrite le 11 mai 2009 par Pierre Andrieu

Avec le groupe Revolver, la France compte désormais trois orfèvres pop en plus dans ses rangs... Le premier album du trio parisien réussit en effet le tour de force de proposer douze compositions originales dans le style pop/folk/rock, avec des inspirations à chercher du côté de chez Elliott Smith, The Beatles, Leonard Cohen, The Kinks, Belle And Sebastian, Crosby, Stills Nash & Young, The Beach Boys ou Air, excusez du peu... Arrangements ciselés, harmonies vocales joliment travaillées, mélodies... Lire la suite

Jessie Kilguss : "Nocturnal Drifter"

Pop - Rock

Critique écrite le 10 mai 2009 par Zeu Western Manooch

La New-yorkaise Jessie Kilguss connait bien la chanson. Les plateaux de cinéma et de théâtre aussi. Elle y a croisé Daniel Day Lewis et Wynona Ryder dans un film de Nicholas Hytner , La Chasse Aux Sorcières (adaptation du roman d'Arthur Miller, The Crucible), mais aussi Marianne Faithfull dans le Black Rider du trio infernal Wilson/Waits/Burroughs. Jouant à cette époque les seconds rôles, ce n'est que plus récemment que cette fille de Brooklyn débarque au premier plan pour y défendre bec et ongles sa... Lire la suite

Dame Satan : "Beaches And Bridges"

Pop - Rock / PsychéFolk

Critique écrite le 09 mai 2009 par Zeu Western Manooch

Une bonne petite cure d'acide lysergique, voila ce que nous proposent les gars de Dame Satan. C'est clair que l'ergot de seigle c'est leur péché mignon à ceux-là. Sans abus, hein attention pas d'embrouilles; juste assez bien dosé pour sortir leur folk du marécage, suffisamment pour l'accrocher dans les nuages (Dawn & Delta). Beaches and Bridges n'est rien d'autre que ça, une lente montée droguée certes, mais goûtes, c'est de la bonne Tonton. Des colonnes d'air en mouvement perpétuel dans vos enceintes... Lire la suite

The Horrors : "Primary Colors"

Pop - Rock / Gothique

Critique écrite le 09 mai 2009 par Pierre Andrieu

Nouvel album très surprenant pour les fous furieux de The Horrors, qui s'aventurent sur d'autres terrains de jeu que le garage tétanisant avec leur producteur, Geoff Barrow de Portishead. Le dangereux gang d'hommes en noir qui nous avait sidéré par la violence et l'intrépidité de son show aux Transmusicales de Rennes 2006 a changé son fusil d'épaule pour l'album Primary Colors, et ce afin de mettre en joue un son intégrant les influences de Kevin Shields (My Bloody Valentine), Ian Curtis (Joy Division),... Lire la suite

The Pain Of Being Pure At Heart : "S/t"

Pop - Rock

Critique écrite le 09 mai 2009 par Zeu Western Manooch

New York, New York...ces quatre-là en sont issus et pourtant à bien les écouter on a du mal à y croire. The Pains Of Being Pure At Heart (The POBPAH) remet l'indie pop à la lumière du XXI° siècle. Drôle d'idée, mais c'est pas dégueux comme initiative. Alors, les références pleuvent comme dans un ciel briton, les dufflecoats et le smog sont de sortie. Et la poussière sur nos disques des Smiths fait peur à voir. Ces disques, qu'un ami un jour nous mis entre les dents, nous rappellent, au-delà d'un brin de... Lire la suite

Noone : "Grenadine"

Pop - Rock

Critique écrite le 09 mai 2009 par Zeu Western Manooch

Noone, nouvelle signature de l'excellent label lyonnais BEE Rds (Paral-lel, Cosmos 70, SKNDR...) sort Grenadine son premier opus. Et pour faire définitivement taire les vautours qui rêvent - parce que c'est vicelard quand même ces volatiles - d'écouter enfin un disque moisi étiqueté BEE ...dégagez moi de là, Noone ne sera pas votre exception, sa Grenadine a du goût. Et pan ! Dans ta gueule le charognard. Minimaliste et rigolote, faussement naïve ou franchement orientée bac à sable, cette musique est... Lire la suite

Oddateee : "Halfway Homeless"

Soul Funk Rap / HipHopNoise

Critique écrite le 07 mai 2009 par Pierre Andrieu

Co-produit par le très impressionnant rappeur Dälek (avec des contributions de KOMPLX, The Oktopus, Digital Unicorn, Motiv... ), l'album de "hip hop électronico noise" angoissant et concerné de Ricardo Galindez alias Oddatee est à l'image des travaux anxiogènes, évocateurs et percutants du rappeur américain signé chez Ipecac Recordings : ses morceaux sont de véritables brûlots d'autant plus marquants qu'ils ont été longtemps réfléchis préalablement. Loin de ruiner l'effet percutant de l'ensemble, le gros... Lire la suite

The Rakes : "Klang"

Pop - Rock / PostPunk

Critique écrite le 07 mai 2009 par Pierre Andrieu

Troisième album sec comme un coup de trique en pleine face (aïe !) pour les Anglais de The Rakes, qui offrent à leurs fans un concentré d'hystérie anglaise pop/rock/post punk... Arrivant deux ans après leur légèrement moins percutant - en tout cas moins truffé de tubes - Ten New Messages, ce disque intitulé Klang est une bonne claque aux petits suiveurs et aux détracteurs de ce groupe unique. Démoniaques en live (où le flegme so British des Rakes se transforme souvent en furie pure et simple), le combo... Lire la suite

Binaire : "Filth Abhors Filth"

Pop - Rock

Critique écrite le 06 mai 2009 par Pirlouiiiit

Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'en rentrant chez moi, apres avoir pris un belle claque au dernier concert de Binaire a la Machine à coudre, je me suis rendu compte que 3 des 4 faces de ce magnifique premier album de Binaire étaient illustrées par des photos ... que j'avais prises de leur concert au Poste a Galène il y a quelques années ! Ca m'était déjà arrive il y a fort longtemps avec le Choke full of .. des Cowboys from Outerpsace, mais au moins ceux-ci avait crédité un certain "humm". Négligence... Lire la suite

Be My Weapon : "March 2009"

Pop - Rock / FolkRock

Critique écrite le 06 mai 2009 par Pierre Andrieu

Le groupe de David Freel, Swell, change de nom pour devenir Be My Weapon, une arme de destruction massive de la musique mal écrite, mal chantée et mal jouée... Le nouveau nom d'artiste n'a en rien altéré le songwriting classieux, la voix évocatrice et le son folk rock LO FI de Swell, heu de Be My Weapon. Tout est là, dans l'exacte continuité des derniers enregistrements du perpétuellement déprimé Mr Freel. Voix désespérée, guitare cristalline, synthés laissant planer un terrible mystère, solos de guitare... Lire la suite

1541 à 1551 sur 5286 critiques trouvées